Dimanche 29 juillet 2018 (BQ17)

Publié par Michèle Duquène le

ACCUEIL

B1
Grâce et paix nous sont à tous données, elles nous sont multipliées,
Par Dieu le Père : Il nous aime,
Par Jésus-Christ, le Fils : Il nous sauve,
Dans la communion de l’Esprit saint : Il nous renouvelle et nous affermit.
Le Seigneur nous accueille aujourd’hui, comme il nous a accueillis précédemment, et comme Il nous accueillera toujours.
Aujourd’hui encore, il veut nous faire partager sa Parole.
C’est une parole vivifiante, une nourriture pour notre être inté­rieur, la source des forces de vie et d’espérance.
S97
C’est le temps des vacances :
Le temps de la découverte, de l’enrichissement, de la sérénité, du bonheur  !Pourtant, une faim tenaille beaucoup d’entre nous, au plus profond du cœur,faim de ceci, de cela. . .
Mais, dans cette vie-ci déjà, Jésus nous rejoint,
il est avec nous, partage sa Parole et son pain, il satisfait toute faim.

Chant: 210/ 1.3 O Seigneur je viens vers toi 

LOUANGE

Psaume 145/10-18-21
Que toutes tes œuvres te louent, Seigneur. Et que ceux qui t’aiment te bénissent !Ils diront la gloire de ta royauté et proclameront ta force
en faisant connaître aux hommes tes actes puissants,  L’éclat et la gloire de ta royauté.
Tu règnes sur tous les siècles et ta seigneurie s’étend d’âge en âge.
Oui, Seigneur, tu es toujours vrai, fidèle à tes promesses,
et plein d’amour dans toutes tes œuvres.
Tu soutiens ceux qui faiblissent et rends confiance à tous ceux qui sont courbés.
Tu ouvres ta main et tu rassasies tout être vivant avec bienveillance.
Oui, le Seigneur est juste dans toutes ses voies,
Il est plein d’amour dans toutes ses œuvres.
Il est proche De ceux qui l’invoquent,
De tous ceux qui, dans leur cœur, l’invoquent sincèrement.
Il accomplit les désirs de ceux qui l’adorent ; Il écoutera leur cri et les sauvera.Le Seigneur protège tous ceux qui l’aiment,
Mais les méchants vont à  leur ruine.
Je proclamerai la louange du Seigneur
Et toutes les créatures béniront son nom très saint dans toute l’éternité.

Chant              36/1.2.3           O Seigneur, ta fidélité

LOI

La seconde lecture : Éphésiens 4/1-6

PPT 1994

Dieu seul peut créer,
mais il t’appartient de mettre en valeur ce qu’Il a créé.
Dieu seul peut donner de croire,
mais il t’appartient d’être signe de Dieu pour ton frère.
Dieu seul peut donner d’espérer,
mais il t’appartient de redonner confiance à ton frère.
Dieu seul peut donner la force,
mais il t’appartient de soutenir.
Dieu seul peut donner la joie,
mais il t’appartient de sourire.
Dieu seul peut faire un miracle,
mais il t’appartient d’apporter tes pains et tes poissons.
Dieu seul se suffit à lui-même,
mais Il a voulu avoir besoin de chacun de nous.
Isabelle Grenier

HUMILIATION

Seigneur, tu vois : nos cœurs sont indécis :
d’un côté ta voix appelle à la fraternité, à la justice, au partage.
De l’autre, il y a nos craintes, toutes nos craintes : notre cœur approuve le partage,mais il a en même temps peur de se dépouiller.
Nous voudrions que les pauvres aient plus, mais avons peur d’avoir moins.
C’est ainsi que l’humanité tout entière s’empêtre dans ses contradictions.
Nos belles aspirations avortent,
parce que nous attendons que les autres commencent,
Nous n’osons pas faire un premier geste.
Toi, tu ne cesses de donner, sans jamais mettre de conditions,
Tu nous appelles à la fraternité, à la confiance et à l’espérance,
Tu veux nous apprendre à chercher autre chose que les biens terrestres,
Seigneur, pardonne nos demi-engagements et nos inconséquences !

Chant   143/1.4           Seigneur, écoute ma prière

GRACE

La bonté du Seigneur reste offerte, toujours à nouveau.
Nous pouvons donc repartir à zéro.
Le Seigneur est avec nous, maintenant,
Il sera aussi avec nous aussi après ce culte,
Il agira, Il nous donnera sa force, jour après jour,
Il nous donnera aussi ses pensées, et son imagination, pour faire sa volonté.
Gloire à Dieu au plus haut des cieux !

Chant :            181/1.2                        Cherchez d’abord le Royaume ….

CONFESSION  DE  FOI

Je crois en Dieu, le Père des vivants.

Il a prévu pour nous tout ce qui est nécessaire à nos vie
Je crois en Jésus,

il distribue les biens du Royaume de son Père.
Sa volonté est un pain vivant pour persévérer dans la foi et l’espérance
Je crois en l’Esprit saint,

il nous permet de marcher malgré toutes nos pénuries,
 Il nous conduit à la rencontre du Vivant.
Je crois que l’Église est le lieu où Dieu rassemble et nourrit les fidèles.
Par notre fidélité du dimanche et de la semaine nous manifestons, que Dieu est fidèle et qu’Il se soucie de tous les humains.

Chant              174/1.2            Magnifique est le Seigneur.

Annonce de l’offrande     Prière d’offrande

ILLUMINATION

S97
Dieu notre Père, ton amour est sans faille et ta bonté sans limite.
Regarde ! Nous cherchons le renouvellement, que ta Parole et ton Pain nourrissent nos corps
et nos cœurs. Nous te louerons alors dans la communion de l’esprit Saint,  pour toujours !
S76
Seigneur, malgré nos divergences, Tu veux faire de l’humanité, un seul peuple de frères.
Que ta Parole nous enseigne l’humilité, la douceur et la patience pour préparer et attendre le jour de la plénitude !
Par Jésus …

1ère LECTURE

2 Rois 4/42-44

Il y eut une famine dans le pays d’Israël. Au moment de la récolte nouvelle,
un homme de Baal-Chalicha apporta vingt pains d’orge au prophète Elisée,
faits de farine nouvelle, et un sac de grain qu’il venait de récolter.
Élisée dit à son serviteur de partager ces vivres entre tous, mais le serviteur  répondit : « Comment pourrais-je nourrir cent personnes avec cela ? »
Partage entre tous, reprit Elisée, car voici ce que déclare le Seig­neur :
« Chacun aura assez à manger, et il y aura même des restes. »
Le serviteur répartit le pain entre ses compagnons ; chacun en mangea
et il y eut effectivement des restes, comme le Seigneur l’avait annoncé.
Le prophète Elisée a nourri ses compagnons en temps de famine.
Car c’est le projet de Dieu : On mangera, et il en restera.
Ainsi s’annonce le signe que donnera Jésus

SECONDE LECTURE

Éphésiens 4/1-6

Je vous le demande donc, moi qui suis prisonnier parce que je sers le Seigneur :
Conduisez-vous d’une façon conforme à ce que Dieu a voulu quand il vous a appelés.
Soyez toujours humbles, doux et patients.
Supportez-vous les uns les autres avec amour.
L’Esprit Saint donne l’unité par la paix qui vous lie les uns aux autres,
efforcez-vous de la maintenir.
Il y a un seul corps et un seul Saint-Esprit, de même qu’il y a une seule espérance à laquelle Dieu vous a appelés.
Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême ; il y a un seul Dieu, le Père de tous, Il règne sur tous, agit par tous et demeure en tous.

ÉVANGILE:

Jean 6/1-15

Jésus s’en alla de l’autre côté du Lac de Galilée.
Une grande foule le suivait, parce que les gens voyaient les miracles
qu’il faisait en guérissant les malades.
Jésus monta sur une colline et s’assit là avec ses disciples.
La Pâque, la fête des Juifs, était proche.
Jésus regarda et vit qu’une grande foule venait à lui ; il dit donc à Philippe :
Où pourrions-nous acheter de quoi leur donner à manger à tous ?
Il le disait pour voir ce que répondrait Philippe, car il savait déjà ce qu’il allait faire.
Philippe répondit : Avec deux cents pièces d’argent, nous n’aurions pas de quoi en acheter assez pour que chacun en reçoive un petit morceau.
Un autre de ses disciples, André, le frère de Simon Pierre, lui dit :
Il y a ici un garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons.
Mais qu’est-ce que cela pour un si grand nombre de personnes ?
Jésus dit alors : Faites asseoir tout le monde. (Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit). Ils s’assirent donc ; ils étaient environ 5.000 hommes.
Jésus prit les pains et, après avoir remercié Dieu, les distribua à ceux qui étaient assis là. Il leur donna de même du poisson, autant qu’ils en voulaient. Quand ils eurent tous assez mangé, Jésus dit à ses disciples :
Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne soit perdu.
Ils ramassèrent et remplirent douze cor­beilles avec les morceaux qui restaient des cinq pains d’orge qu’on avait mangés.
Les gens, voyant le miracle que Jésus avait fait, déclarèrent : Cet homme est vraiment le prophète qui devait venir dans le monde !
Jésus se rendit compte qu’ils allaient venir l’enlever de force pour le faire roi. Il se retira donc de nouveau sur la colline, tout seul.

Chant              592/1. 2           Seigneur, tu es notre joie

                        565/2.3            Je crois au Seigneur Jésus-Christ,

PRÉDICATION

PRIÈRE

PPT 2006   
Mon Dieu, mon Père, De tout mon cœur, je te loue pour ton fils Jésus,
pour ta grâce et ton amour.
Jésus nous les révèle et nous les indique par des signes.
Par Lui, tu nous nourris du pain de la vie,
par lui, tu nous fais partager ton projet de Royaume de paix pour tous les humains, pour que tous soient rassasiés par ton amour.
C’est pourquoi, en son nom, nous te prions pour tous ceux qui, dans notre monde d’inégalités, ont encore faim.
Ils ont faim de pain, et aussi faim d’espérance et d’amour.
Nous t’en prions : donne faim de justice et de partage à ceux qui en ont faim, donne du pain à ceux qui ont faim de pain.   Amen
François. P. Rochat

Signes 97
Le Seigneur est proche de ceux qui l’invoquent, qui l’invoquent en vérité. Prions pour tous nos frères et sœurs ! Comme hier, quand la foule venait à Lui, le Christ est présent . . .
Seigneur, enseigne-nous ta tendresse et ton attention,
pour que nous en soyons bien conscients :
Des hommes, des femmes, partagent pain,  savoir et  bonne volonté. . .
Seigneur, apprends-nous à imaginer de nouvelles solidarités !
Des laissés pour compte connaissent l’extrême pauvreté :
Seigneur, apprends-nous les gestes du partage et de la fraternité !
Notre société regorge de richesses et n’évite pas toujours le gaspillage . . .Seigneur, apprends-nous le respect des biens que tu nous donnes !
Seigneur, c’est par notre entraide, que tu apaises la faim des humains.
Que nos mains ne cessent jamais de se montrer fraternelles et elles seront signes de ton inépuisable bonté, car toi, tu nous combles, aujourd’hui et toujours !
PPT 2003
Dieu notre Père,
Nous devrions te louer, mais nous n’avons pas assez de reconnaissance.
Nous devrions demander pardon, mais nous n’avons pas assez d’humilité.
Nous devrions te confesser, mais nous n’avons pas assez de foi.
Nous devrions te remettre nos vies, mais n’avons pas assez de confiance.
Père, Nous te prions sans rien avoir, car nous attendons tout de toi.
Nous te demandons de venir régner sur notre monde,
De te manifester parmi les humains,
De prendre place dans notre vie.
Dieu notre Père,
Nous sommes des enfants fragiles,
Apprends-nous à vivre ta grâce.
Nous sommes des enfants orgueilleux,
Apprends-nous à vivre le service.
Nous sommes tes enfants,
Apprends-nous à vivre ensemble avec toi ! Amen
d’après Céline  Rohmer

PPT 2000
Seigneur, tu te tiens dans notre vie et veille sans cesse sur elle.
Nous prions pour ceux qui sont tourmentés par la soif et la faim,
Ceux qui, dans leur souffrance, ont cessé d’espérer en toi.
Ceux qui, après de grandes joies, ont connus de dures séparations.
Ceux qui ne trouvent pas le repos après de longues nuits sans sommeil.
Ceux qui rentrent de leur travail, angoissés par le souci du lendemain.
Ceux qui n’ont personne pour les aider et demandent toujours en vain.
Ceux qui sont restés fidèles en ta présence, comme ceux qui se sont éclipsés dans l’indifférence.
Ceux qui, fatigués dans leur foi, oublient que l’évangile est lumière et joie.
C’est en Christ qui donne un sens à la vie que nous te prions.
D’après Ph.Ingrand

B1
Seigneur Jésus, tu as déclaré bienheureux ceux qui auraient faim et soif de justice.
Permets maintenant que notre prière soit un écho de la faim du monde entier.
Beaucoup d’hommes, de femmes et surtout d’enfants ont faim dans leur corps et ne trouvent pas d’apaisement. Mets en nous une volonté plus efficace de vivre dans la justice, la solidarité et le partage.
Beaucoup d’hommes, de femmes et surtout d’enfants ont faim dans leur cœur : – les personnes âgées, les malades, les isolés, les prisonniers qui attendent une visite.
– les enfants orphelins dans les camps et les homes, avec leur immense soif d’affection.
Aide-nous et fortifie nos volontés pour que l’exemple et le conseil du Christ
nous entraînent tous au don de nous-mêmes pour le bonheur des autres.
Beaucoup de jeunes attendent de leurs aînés une Parole de Vie.
Renforce l’action de ton Esprit afin que nous répondions mieux à leurs besoins.
Seigneur notre Dieu, Tu nous as confié le monde et ses richesses.
Nous t’apportons les humains avec leurs souffrances.
Nous n’avons que peu de force, peu d’amour, nous te les présentons pour que Tu les multiplies, pour l’amour des pauvres, des affamés, des enfants qui pleurent. Par Jésus …
Adapté de Signes 79

Chant  532/1. 2. 3. 4              Tu nous appelles à t’aimer

            606/1 à 6                     En toi Seigneur est notre espoir

INTRODUCTION à la CÈNE :

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Nous disons merci pour Jésus-Christ,
– Il nous invite à proclamer la grâce de Dieu
– Il est présent au cœur de chacune de nos journées
– Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.
PRÉFACE
S97
Il est juste et bon de te bénir, Père, Et de te dire merci, en tout temps.
En Galilée, Jésus a accompli des prodiges : il a réjoui la foule affamée de Vie.
Aujourd’hui encore, Jésus multiplie pour nous le pain.
Il affermit ton Eglise dans l’amour, ton amour.
Pour ces largesses, nous te bénissons, Dieu notre Père,  et nous chantons !!
B
Oui, Père unissant notre voix à celle de Jésus, nous disons merci et nous émerveillons encore de l’abondance de tes dons.
Jésus est venu à la rencontre de nos détresses, et nous propose de multiplier tes bienfaits.
Par lui, notre unique Seigneur, tu nous appelles à unir nos efforts de partage.
Par lui, tu nous rassembles tous dans le même Esprit, sans te préoccuper de savoir quelle est notre dénomination particulière.
Tu veux nous faire vivre la même foi, la même espérance, le même a­mour.
C’est pourquoi nous unissons nos voix à celles de la multitude de tes élus,
et de tous ceux qui ont multiplié ta Parole et partagé ton pain de vie.
Et nous chantons et proclamons ton nom béni…

Chant: 586/4               Banquet pascal où Dieu s’est donné

INSTITUTION
Faisons silence devant le Seigneur !
Quelques heures avant de se laisser élever sur une croix pour nous attirer tous dans l’universelle communion de l’amour, …
Quelques heures avant se laisser emmener et crucifier pour faire sauter les verrous de la mort, …
PRIÈRE
Maintenant, Père, à cette table où tu nous accueilles, nous te prions :
que notre nourriture soit toujours de faire ta volonté
Nous voulons être des signes et des instruments de ta présence,
Nous voulons à l’écoute des besoins et des détresses qui nous environ­nent.
Père, affermis l’espérance et la foi de ceux qui se réclament de Jésus :
Et de ceux qui partagent les détresses et les solidarités humai­nes.
Ils connaissent les impasses de la pauvreté et de la pénurie,
et consument leur vie jusqu’à l’épuisement,
Affermis aussi la persévérance de ceux qui, dans la solitude et dans la prière, portent devant toi, les cris du monde et ses aspirations.
Que rien ne se perde des dons que tu nous multiplies,
Seigneur, les yeux fixés sur toi nous attendons tout de ton amour.
Nous avons faim de justice et de paix, nous avons soif de tendresse,
Toi seul comble notre vide.
Pour que nous puissions répondre à l’attente des autres :
Ouvre  ta main, nous te le demandons par Jésus, ton fils, notre Seigneur !

Chant 586/2.3 Voici mon corps, prenez et mangez !

INVITATION
Voici le pain et le vin du partage.
Le Seigneur a tout préparé pour apaiser nos faims et nos soifs.
Venez, puisque tout est prêt !
COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ.
Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ, versé pour nous.
Elle est l’alliance sans cesse renouvelée.
En elle, la vie de Jésus-Christ coule en nous, comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.
LOUANGE
1
Seigneur notre Dieu,
Tu as mis en nous la faim et la soif de la justice et de l’amour partagés.
Garde nous cette soif-là et cette faim-là.
Et ne permets pas que le monde nous gave de fausses nourritures,
de faux espoirs et de fausses satisfactions.
Nous nous sommes approchés de Ta table avec cette faim et cette soif mises en nous, nous avons partagé le pain et le vin de ta grâce.
Réconfortés par cette communion, le cœur affermi par cette rencontre,
Nous te redisons merci, nous savons que Tu marches avec nous,
ton amour remplit chacune nos vies.
AV
2
Merci, Père, pour tes dons généreux.
Tu nous appelles à refléter toute ta vie.
Merci, Jésus, pour ta vie donnée, partagée.
Tu es pour nous le pain donné par Dieu pour que nous en vivions en le partageant entre tous.
Merci, Esprit de force et de paix, tu nous conduis à la rencontre des autres pour les aider à surmonter leurs pénuries. Et tu nous fais marcher vers le
rassemblement de tous ceux qui, par Christ, espèrent.

EXHORTATION

Le Saint Esprit nous donne la paix, la paix avec Dieu et entre nous.
Avec la paix l’Esprit donne aussi l’unité, avec Dieu et entre nous.
Efforçons-nous de maintenir cette paix et cette unité.
Efforçons-nous de les laisser paraître !
2
Le Seigneur nous invite maintenant à partager avec tous ceux qui ont faim et soif de vraie vie.
Allez dire à tous les merveilles de Dieu !

BENEDICTION

La grâce est avec tous ceux qui aiment  notre Seigneur Jésus Christ !
C’est inébranlable ! Inaltérable !
Éphésiens 6/24

ENVOI

Allons tous dans la paix, dans l’union, dans la joie du Seigneur !

Chant              883                  Sur le chemin où tu appelles


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *