Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 30 août 2020 (22ème dimanche,année A)

ACCUEIL

Que la paix vous soit donnée, et l’amour avec la foi, de la part de Dieu notre Père, et de Jésus, le Christ, notre Sauveur et notre Frère, dans la communion de l’Esprit saint.
C’est l’Esprit qui donne la vraie vie.
Dieu veut que soit supprimé tout ce qui nous tient en esclavage.
Quand tout est obscur, une lumière se lève pour l’homme droit.
Nous pouvons donc avoir le cœur assuré, nous pouvons faire confiance au Seigneur ; nous pouvons être fermes, attendre sans peur…
Bienvenue à vous tous, bien-aimés du Seigneur !
Nous sommes une fois de plus réunis.
Nous allons chanter, nous allons prier, nous allons écouter.
Nous allons faire le point, nous demander si nos choix ont été bons,
si nos actions ont correspondu à nos intentions.
Nous nous demanderons si nous restons fidèles à la volonté de Dieu, ou simplement fidèles à l’idée que nous nous faisons de la volonté de Dieu.
L’important, pour maintenant, c’est que nous sommes attendus.
Oui, le Seigneur est là, Il nous aime et Il veut nous faire progresser sur la route où nous sommes engagés avec Lui.
C’est pourquoi nous chantons pour Lui !
L1
Le Seigneur est pour nous un rocher, une forteresse. Il vient à notre aide.
Pour l’amour de son nom, il veut nous accompagner, nous conduire.
Nous voulons marcher avec lui, nous voulons nous réjouir de sa bonté, car il entend nos prières et affermit nos pas.
D’après Praxis 1997
L5
Très souvent, il y a, dans le déroulement des événements que nous vivons, comme une ligne de démarcation, comme un lieu de décision, une sorte de frontière, ce n’est pas un barrage, c’est un signe qui nous dit : « Maintenant, c’est à toi de décider, maintenant tu vas choisir et cela deviendra avenir !»
Personne ne nous oblige formellement à en tenir compte d’une façon ou d’une autre. C’est à nous de décider, et de nous tenir à cette décision.
Un jour Jésus a quitté la Galilée de ses grandes prédications, le Lac de Galilée et la plaine du Jourdain, il a marché, est monté vers Jérusalem, vers son destin de Sauveur. De Sauveur crucifié.
Ses disciples l’ont suivi, alors qu’ils auraient pu rester chez eux.
Sommes-nous de ceux qui marchent avec le Christ, avec assez de confiance pour quitter les sentiers battus, le train-train, la routine. ?
AV

Cantique 159 § 1 & 2 « Je chanterai le nom du Seigneur »

LOUANGE

Dieu, tu es mon Dieu ! C’est toi que je recherche Comme on attend l’aurore. Mon âme a soif de toi. Mon être entier soupire Et languit après toi comme une terre aride, Épuisée et sans eau.
Oh! je voudrais te voir, Toi, dans ton sanctuaire, afin que m’apparaissent ta puissance et ta gloire.
Car ton amour fidèle vaut bien mieux que la vie, aussi mes lèvres chantent sans cesse tes louanges.
Je pourrai te bénir Tout au long de ma vie, J’élèverai les mains En invoquant ton nom.
Lorsque, la joie aux lèvres, Je chante tes louanges, mon âme est rassasiée comme si je goûtais des mets succulents.
Dès que je suis couché, Je me souviens de toi. Je médite sur toi Tout au long de la nuit.
Oui, tu es mon appui, Je suis dans l’allégresse A l’ombre de tes ailes !
Je te suis attaché avec toute mon âme et ton bras me soutient.
Psaume 63
Je suis dans la joie Lorsqu’on me dit : Nous allons monter à la maison du Seigneur !
Oui, nos pas s’arrêtent devant tes portiques, O Jérusalem !
O Jérusalem, Toi qui es bâtie Comme une cité avec harmonie, Avec unité.
Priez pour la paix de Jérusalem.
Que la paix soit dans tes murs et que la prospérité règne dans tes palais !
À cause de la maison du Seigneur notre Dieu, Je souhaite ton bonheur.
ERF Psaume 122
Le Seigneur est mon abri, Que je ne sois jamais couvert de honte ! Tu es fidèle, Seigneur, délivre-moi !
Tends l’oreille vers moi, viens vite à mon secours ! Sois pour moi le rocher solide qui m’abrite, l’endroit sûr qui peut me sauver.
Oui, mon rocher, c’est toi, Et tu me protèges avec puissance. Guide-moi et conduis-moi Pour la gloire de ton nom.
Je remets ma vie dans tes mains, Tu m’as libéré, …Toi le Dieu fidèle. Moi, j’ai confiance dans le Seigneur.
Je danse de joie à cause de ton amour, car tu as vu mon malheur, Tu as compris ma grande souffrance.
Tu ne m’as pas livré aux mains de l’ennemi, Tu m’as remis debout, tu m’as rendu la liberté.
Psaume 31/1-9 (Estomihi = Que pour moi il y ait une protection)
L3
Viens à notre aide, Dieu de notre salut.
Que ta colère ne soit pas sur nous !
Je voudrais entendre à nouveau ce que Dieu dit : il promet la paix à son peuple et à ses sanctifiés, afin qu’ils ne tombent pas dans la folie.
Le secours de Dieu est proche de ceux qui le craignent, afin que l’honneur soit dans le pays.
Afin que la bonté et la fidélité se rencontrent, que la justice et la paix s’embrassent.
Pour que la fidélité croisse sur la terre, et que la justice vienne du ciel.
Pour que Dieu nous fasse du bien et que notre terre soit féconde.
Pour que la justice nous vienne de Dieu et qu’elle suive les pas du Seigneur.
Praxis 1999

Cantique 138 § 1, 2 & 3 « Que tout mon cœur …. »
(ou 155 ou 157 = psaume 63)

L O I

Frères ; puisque Dieu a ainsi manifesté sa bonté pour nous, je vous demande de vous offrir vous-mêmes comme un sacrifice vivant, réservé à Dieu et qui lui est agréable. C’est là le véritable culte que vous lui devez.
Ne vous conformez pas aux habitudes de ce monde, mais laissez Dieu vous transformer par un changement complet de votre intelligence. Vous pourrez alors comprendre ce que Dieu veut : ce qui est bien, ce qui lui est agréable et ce qui est parfait.
A cause du don que Dieu m’a accordé dans sa bonté je le dis à vous tous : n’ayez pas de vous-mêmes une opinion plus haute qu’il ne faut. Ayez au contraire des pensées modestes, que chacun de vous s’estime d’après la part de foi que Dieu lui a donnée.
Romains 12/1-3 (la 2ème lecture)

HUMILIATION

Seigneur, nous ne faisons guère de différence entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas. Viens remettre les choses d’aplomb dans nos vies.
Délivre-nous des illusions et des fantaisies de nos cœurs.
Garde nous de faire obstacle à ta volonté. Ne permets pas que nous nous considérions comme supérieurs aux autres. Seigneur, aie pitié de nous
L1
Seigneur, tu nous vois comme nous sommes irrésolus et hésitants.
Parce que nous ne comprenons pas le chemin que tu nous fais suivre.
Nous tenons à notre vie, nous voulons la développer, et constatons souvent qu’elle est en train de nous filer entre les doigts.
Nous nous sentons coupables, envers la terre, envers les autres, envers toi.
Donne-nous ta lumière pour éclairer nos pas, et marchions plus fermement.
Seigneur, aie pitié de nous !
d’après la liturgie Badoise 1985
L2
Seigneur, nous voici rassemblés, nous avons l’intention de suivre ton chemin.
Nous savons que ce chemin est le chemin de l’amour.
C’est pourquoi, avant de continuer ce service, nous reconnaissons devant toi et les uns devant les autres que nous ne suivons guère ton chemin, ni jour après jour ni jour et nuit. Il y a en nous de la contestation et de l’orgueil.
De la paresse et de l’endurcissement.
Chacun suit son propre chemin, solitaire et plein d’envie, nous nous enfermons en nous-mêmes, nous empêtrant dans nos problèmes, et ensuite nous sommes déçus à cause des échecs et parce notre manière d’aimer n’est ni comprise ni acceptée. L‘amour ne serait-il qu’un mot, Seigneur?
Permets à nos yeux de voir de nouveau, et à nos oreilles d’entendre.
Ranime nos cœurs indolents, mets de l’ordre et de la liberté dans nos pensées et nos sentiments pour que nous voyions clair en nous-mêmes, et ton chemin sera le chemin de l’amour. Nous pourrons le suivre sans crainte et jusqu’au bout, tout supporter, tout croire, tout espérer, franchir les obstacles, au nom et dans l’esprit de Jésus, puisque c’est en lui que tu nous aimes depuis toujours.
Praxis 1980

Cantique 130 & 1 « Du fond de ma détresse »

GRÂCE

1
La GRACE, c’est d’abord un pardon, un pardon qu’on reçoit
pour les fautes connues et pour les inconnues
pour les fautes avouées et pour les ignorées
Un pardon qui décharge et soulage, un poids nous est ôté.
La GRÂCE est alors un pardon qu’on transmet, même s’il n’est pas demandé, car c’est nous qu’il soulage : Il panse la blessure qui nous fut infligée : Elle menaçait d’étouffer notre cœur.
La GRÂCE, c’est par nature un pardon qu’on reçoit pour être retransmis.
2
Après avoir été crucifié et ressuscité, Jésus rencontra à plusieurs reprises ses disciples, à Jérusalem et au bord du Lac de Tibériade.
Il leur promettait alors d’être toujours avec eux par l’Esprit qui mettait en eux.
Une fois, après avoir mangé avec eux du poisson qu’ils venaient de pêcher, Jésus demanda à Pierre, celui qui l’avait par trois fois renié : M’aimes-tu ?
Oui, par trois fois, il lui posa cette question: M’aimes-tu ?
M’aimes-tu ? C’est bien la principale question que Dieu pose à chacun de nous.
Quand nous nous tournons vers lui, souvent le cœur lourd du poids de nos échecs, de nos insatisfactions. Dieu ne demande pas d’explication.
Il nous connaît mieux que nous nous connaissons nous-mêmes. Il sait ce que nous avons fait, ce que nous n’avons pas fait, et de quoi nous sommes faits.
La seule chose qu’il attende, qu’il espère, c’est la confirmation de notre amour.
Lorsque, comme Pierre, nous confirmons, ou peut-être balbutions notre amour, la grâce de Dieu est avec nous, inébranlablement, c’est un rocher solide, sur lui, nous pouvons construire quelque chose de bien.
AV

Cantique 266 § 1 & 2 « Rendons gloire à Dieu »

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu, Le Père,
son amour nous saisit pour nous faire vivre pleinement de sa vie.
Je crois en Jésus-Christ, le Fils de Dieu,
Il marche devant nous et nous ouvre le chemin de la vie.
Je crois en l’Esprit saint,
il nous invite à risquer notre vie pour connaître les vraies valeurs.
Je crois que l’Église est donnée pour que nous y offrions le seul sacrifice soit agréable à Dieu : le don de nos personnes pour le service de tous.

Cantique 259 § 1 & 5 « Oui, je veux te bénir »

OFFRANDE

Nous allons maintenant recueillir l’offrande.
Qu’elle soit vraiment l’expression de notre engagement personnel.

PRIÈRE
Apprends-nous, Seigneur, à vraiment nous soumettre à ta volonté et que nos esprits et nos cœurs soient ouverts à l’action de ton Esprit.
Ainsi notre obéissance sera vraie et elle portera du fruit, pour ta gloire et pour l’avènement de ton règne !

ILLUMINATION

Seigneur, Ta Parole est une lumière sur notre route.
Permets qu’elle nous rejoigne dans nos préoccupations, nos pensées et nos soucis de chaque jour.
Permets surtout que nous recevions pleinement la nourriture pour cette journée et pour la semaine qui a commencé.
Garde nous désireux de cette Parole et vraiment prêts à partager le Bonne Nouvelle avec ceux que tu nous donneras de rencontrer.
Garde nous dans la Paix, le cœur reconnaissant.
PPT 2008 d’après Bernard Millet
Seigneur, que ta Parole soit à l’image d’une vigne dont les sarments s’étendent à l’infini et dont les fruits nous réjouissent.
Qu’elle soit comme une grappe de raisins, acide et sucrée à la foi, acide pour qu’elle nous saisisse encore et nous surprenne toujours, sucrée, pour nous réconforter aujourd’hui et toujours.
Seigneur, que ta parole soit à l’image d’une vigne, et qu’elle s’adresse en nous, vivace d’âge en âge. Amen
PPT 1999

LECTURES BIBLIQUES

Jérémie 20, 7-9 ©TOB
Ce que Jérémie reproche à Dieu
7SEIGNEUR, tu as abusé de ma naïveté, oui, j’ai été bien naïf ; avec moi tu as eu recours à la force et tu es arrivé à tes fins.
A longueur de journée, on me tourne en ridicule, tous se moquent de moi.
8Chaque fois que j’ai à dire la parole, je dois appeler au secours et clamer : « Violence, répression ! »
A cause de la parole du SEIGNEUR, je suis en butte, à longueur de journée, aux outrages et aux sarcasmes.
9Quand je dis : « Je n’en ferai plus mention, je ne dirai plus la parole en son nom », alors elle devient au-dedans de moi comme un feu dévorant, prisonnier de mon corps ; je m’épuise à le contenir, mais n’y arrive pas.

Romains 12, 1-2 ©TOB
Le culte spirituel : la vie nouvelle
1Je vous exhorte donc, frères, au nom de la miséricorde de Dieu, à vous offrir vous-mêmes en sacrifice vivant, saint et agréable à Dieu : ce sera là votre culte spirituel. 2Ne vous conformez pas au monde présent, mais soyez transformés par le renouvellement de votre intelligence, pour discerner quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bien, ce qui lui est agréable, ce qui est parfait.

Matthieu 16, 21-27 ©TOB
Jésus annonce sa passion et sa résurrection
21A partir de ce moment, Jésus Christ commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait s’en aller à Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être mis à mort et, le troisième jour, ressusciter.
22Pierre, le tirant à part, se mit à le réprimander, en disant : « Dieu t’en préserve, Seigneur ! Non, cela ne t’arrivera pas ! »
23Mais lui, se retournant, dit à Pierre : « Retire-toi ! Derrière moi, Satan ! Tu es pour moi occasion de chute, car tes vues ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »
24Alors Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même et prenne sa croix, et qu’il me suive. 25En effet, qui veut sauvegarder sa vie, la perdra ; mais qui perd sa vie à cause de moi, l’assurera. 26Et quel avantage l’homme aura-t-il à gagner le monde entier, s’il le paie de sa vie ? Ou bien que donnera l’homme qui ait la valeur de sa vie ? 27Car le Fils de l’homme va venir avec ses anges dans la gloire de son Père ; et alors il rendra à chacun selon sa conduite.

Cantique 611 § 1, 2 & 3 « Dieu, mon allégresse »

PRÉDICATION

PRIÈRE

Seigneur, le malheur, souvent, c’est que ceux qui prient ne pensent pas et que ceux qui pensent ne prient pas. Relie en nous l’intelligence et la foi, la raison et la confiance, garde nous toutes nos facultés pour nous mettre à ton service, c’est inévitablement aussi le service du prochain.
Puisque toi, tu as tout accompli, dans ta grande miséricorde, notre esprit est donc libre pour employer notre énergie et notre intelligence pour le bien-être du monde, pour nous consacrer aussi aux blessés de la vie.
Nous te prions donc : garde nous enracinés dans ton amour, donne-nous la volonté de changer les choses que nous pouvons changer, donne-nous d’accepter celle que nous ne pouvons changer, et donne-nous la grâce de discerner les unes des autres.
Georges Schaffner PPT 2005
Seigneur, tu es la porte des brebis et aussi le chemin et la vie même.
Tu es le Bon Berger, tu marches devant nous.
Nous aimerions bien te suivre, mais de loin…
Et si nous te suivons de près, c’est pour nous comme pour Pierre : nous ne comprenons pas grand chose au secret de ta vie.
Le secret de l’amour qui se donne et s’offre pour faire jaillir la vie.
Nous t’en prions, fais-nous grandir dans ton intimité, dans ta communion, afin que nous soyons en toi comme le Père est en toi et toi dans le Père.
Que nous soyons habités par ton amour !
PPT 1990
L3
Tu es, Seigneur, la force de l’amour qui nous touche. De toi nous viennent chaleur et courage pour oser changer. C’est pourquoi nous te prions : aide-nous à ne pas nous refermer sur nous-mêmes, mais à rester ouverts aux soucis de ceux qui ne vivent pas aussi bien que nous.
Donne-nous de la force et de l’imagination pour lutter en faveur d’une société dans laquelle chacun reçoit ce dont il a besoin pour vivre.
Aide-nous à trouver des structures facilitant la proximité et la collaboration.
Nous te prions pour celles et ceux qui s’épuisent dans des affrontements.
Nous te prions pour les pauvres qui croient qu’il n’y a plus d’avenir pour eux : renouvelle leur espérance et donne-leur de rencontrer de la justice, donc de recevoir leur part des biens que tu as confiés à tous les humains.
Rends-nous conscients de notre part de responsabilité dans l’injustice qui nous entoure. Permets-nous de collaborer à la résolution des problèmes, pour que tous puissent vivre dans la dignité.
Aide-nous à devenir et à rester solidaires ; ainsi femmes et hommes pourront surmonter leurs limites aussi bien que celles de la société.
Seigneur, qu’il y ait partout sur terre des mains qui soignent, aident et protègent la vie. Aide-nous à partager et à vivre fraternellement.
Praxis 1999

Cantique 601 § 1, 2 & 3 « Trouver dans ma vie ta présence »

INTRODUCTION à la CÈNE :

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Nous disons merci pour Jésus-Christ,
Il fait jaillir la vie là où, sans lui, on ne trouverait que la mort, Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.

PRÉFACE
Merci, Seigneur, tu as enlevé tout vrai pouvoir au mensonge et à la mort.
Tu changes les cœurs qui se laissent transformer par l’Esprit.
Merci de nous appeler, alors que nous sommes faibles et inconséquents.
Tu nous fais marcher avec Jésus sur un chemin de vérité, de vie et d’amour.
Merci de nous faire trouver un sens à nos souffrances les plus grandes.
Merci, parce que Jésus marche avec nous ; il a voulu être en tout semblable à nous, même dans le passage de la mort.
Merci, parce qu’en Jésus tu as partagé notre faiblesse, tu as partagé aussi l’angoisse de se trouver seul en faces des difficultés.
Merci parce que, quand nous nous regardons les uns les autres, avec assez d’amour et de foi, nous pouvons reconnaître Jésus sous les traits de frères et de sœurs, de tous ceux qui ont besoin de notre compréhension, de notre patience, de notre espérance.
Merci pour le chemin nouveau que tu proposes à nos pas !

Cantique 863 « Saint, Saint, saint … »

INSTITUTION
A la veille de perdre sa vie humaine afin de gagner la vraie vie, aussi bien pour lui-même que pour chacun de ceux qui le suivraient,
Quelques heures avant se laisser emmener et crucifier pour faire sauter les verrous de la mort,
Quelques heures avant de mener à son terme son service total, pour accomplir jusqu’au bout la tâche qu’il avait acceptée,
Jésus prit le pain …

PRIÈRE
A
Père, nous nous souvenons du chemin suivi par Jésus depuis le moment où il te dit: « Me voici, Père, pour faire ta volonté ».
Nous sommes émerveillés par les cheminements de sa vie cachée : à Nazareth, il fut enfant comme tout enfant humain.
Nous sommes émerveillés de le voir dans la foule, en Galilée et ailleurs ; dans sa marche vers Jérusalem alors qu’il savait que ses ennemis l’attendaient.
Seigneur, tes voies sont étonnantes; comment les deviner ?
Que ton esprit éclaire notre cœur, afin que nous tenions ferme dans la foi.
Qu’il nous donne de mieux comprendre le sens de notre vie, que nous puissions accepter les épreuves.
Rends paix et courage de vivre à celles et à ceux qui sont découragés.
Donne à chacun de nous de s’abandonner vraiment entre tes mains, pour que ta vie puisse jaillir en nous !
L
Voici donc, Père, le mémorial du chemin suivi par Jésus.
Voici ce qui nous est indispensable pour poursuivre notre route.
Voici la Parole devenue pain de la Pâque nouvelle pour nous faire passer de la mort à la vie en vivant l’amour dont Jésus-Christ nous a aimés.
Donne-nous donc, Seigneur, l’Esprit de ton Fils : qu’il affermisse notre foi et fasse de nous des hommes libres, des témoins de Ta vérité, de Ta patience et de Ta grâce, quoi qu’il en coûte.

Cantique 871 : « Christ est venu »

INVITATION
1
Venez recevoir le pain et le vin ! Ils annoncent que Jésus-Christ nous accorde ce qui manque le plus: la force d’aimer comme lui nous a aimés.
Le pain et le vin nous sont offerts, pour que nous poursuivions notre route dans l’espérance !
2
C’est l’heure du partage, de la rencontre autour du pain de vie, du vin de joie.
Le pain, c’est la force de Dieu pour aimer, le vin, c’est la joie de Dieu pour aimer! Venez, tout est prêt !

COMMUNION
Seigneur, avec ce pain et ce vin, nous t’apportons aussi notre vie ; et celle du monde où nous vivons.
Nous les plaçons devant toi avant de les recevoir à nouveau avec émerveillement et reconnaissance.
Béni sois-tu maintenant et toujours !
d’après Signes 1999

FRACTION
Nous rompons le pain,
C’est la communion au corps du Christ donné pour nous.
Le Christ vivant met en nous sa vie, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, c’est la communion au sang du Christ versé pour nous, la nouvelle alliance.
Dans cette alliance sans cesse renouvelée, Jésus-Christ fait couler en nous sa vie, comme un sang nouveau, comme un vin de fête, pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PARTAGE
PRIÈRE
Dieu saint, nous ne te demandons pas de rendre nos vies faciles, mais nous te prions de nous affermir.
Nous ne te demandons pas des tâches à la mesure de notre force, nous te demandons une force à la mesure des tâches dont tu nous charges.
Donne-nous le courage et la force pour que ton projet d’amour et de paix devienne réalité dans la vie de ton peuple tout entier.
Viens à nous dans ta miséricorde et affermis-nous par ton esprit, nous t’en prions au nom de Jésus-Christ.
PPT 1993
2
Merci, Seigneur, pour la lumière de la foi qui éclaire nos vies ; merci pour la force qui ne déçoit jamais, elle nous rend courageux pour les combats de notre vie.
Merci pour ton amour : il nous apprend à aimer comme tu nous aimes.
Cet amour est pour toujours, il fait confiance en tout et nous fait tout espérer.
C’est pourquoi nous te disons maintenant : NOTRE PÈRE…
3
Bénis sois-tu, Père, pour l’être humain, esquisse de toi-même : Ta lumière est en nous alors que nous sommes encore bien fragiles, venus tard au soleil de ta justice, à la rencontre de ta grâce et de ta vérité.
Bénis sois-tu pour l’initiative de ta miséricorde : Tu as fait naître la foi au cœur de tes messagers, tu as fait jaillir de l’espérance chez les pauvres.
Bénis sois-tu pour Ta parole : elle est venue partager notre vie d’hommes, elle a évité les pièges de nos péchés.
En elle, ton amour n’a pas craint de s’unir à notre chair, il a franchi les murs de nos refus, il a affronté les incompréhensions qui nous opposent, il nous a ouvert la voie de la vérité !
Maintenant, nous pouvons redire tous ensemble : NOTRE PERE…

EXHORTATION

Romains 12/2
1
Ne suivez pas les coutumes du monde où nous vivons, mais laissez Dieu vous transformer en vous donnant une intelligence nouvelle.
Ainsi vous pourrez savoir ce qu’il veut : ce qui est bon, ce qui lui plaît, ce qui est parfait.
2
Sur les chemins où nous marchons, l’Esprit du Christ nous aide à discerner les voies que notre œil ne trouverait pas tout seul.
Cet Esprit nous envoie dans des directions que sans lui nous n’aurions jamais choisies.
Il est notre force. Allons dans sa paix !
3
Le Seigneur a mis en nous sa patience d’aimer, et l’ingéniosité de l’amour.
Maintenant, nous pouvons, avec tous les hommes, construire le corps du Christ.
L’espérance de la foi nous gardera orientés vers le partage de la vie de Dieu.
Allez dire et partager la vie que Dieu nous a donnée !
Allez dans la paix du Christ !
Et que la paix du Christ règne dans vos cœurs, c’est à cela que vous êtes appelés

Cantique 883 « Sur le chemin … »

Laisser un commentaire

Fermer le menu