Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 9 août 2020 (19 ème dimanche, année A)


Silence, souffle ténu

ACCUEIL

Que la paix soit avec vous tous, de la part de Dieu notre Père, et de Jésus-Christ, notre frère.
Le Seigneur est présent au rendez-vous, il a préparé des dons de sa grâce, pour nous remplir de sa joie et de sa paix.
Le Seigneur ne s’impose jamais : Il s’offre, dans la discrétion et la liberté ; Il réconforte et libère ceux qui l’accueillent.
Il est donc bien nécessaire d’être attentifs pour pouvoir entendre, car cette voix-là échappe facilement à l’oreille distraite.
La Parole de Dieu nous appelle à aller plus loin, à nous dépasser sans cesse, à grandir, à tout risquer.
Nous pouvons recevoir le courage de nous jeter à l’eau, en sachant que le Seigneur est avec nous !
Cela

Cantique

LOUANGE

O Seigneur, tu as montré ta faveur à ton peuple, Tu as pardonné ses torts, Tu as couvert leurs fautes d’un voile.
Tu as retiré toute ta colère, Tu as réfréné ton indignation.
Je veux écouter ce que dit le Seigneur Dieu : C’est de paix qu’il parle à ceux qui l’aiment. Quand ils abandonnent leurs égarements.
Oui, certainement, son salut est près de ceux qui l’honorent, sa gloire rayonnera sur notre pays. L’amour et la vérité vont se rencontrer, Et la justice et la paix s’embrasseront. La vérité germera du sein de la terre, la justice veillera des hauteurs célestes.
Le Seigneur lui-même nous enverra le bonheur, et notre pays produira ses fruits. La justice le précède et prépare son chemin.
Psaume 85 version Kuen

Cantique 630 § 1, 2 & 3 « Mon sauveur, je voudrais être »

L O I

Compassion et vérité s’unissent, justice et paix s’embrassent.
Pratique la justice, et tu auras la paix ; il faut que la justice et la paix puissent s’embrasser.
Si tu n’aimes pas la justice, tu n’auras pas de paix, car ces deux s’aiment et s’accordent.
Réalise la justice, tu trouveras la paix ; car la paix entoure la justice. Elles sont amies. Il n’y a personne qui n’aime pas la paix, mais tout le monde n’a pas envie d’agir justement.
Si tu demandes : « Aimes-tu la paix ? » Tous répondront d’une seule voix : « Oui, bien sûr, je l’aime, je l’espère, je la souhaite ! »
Mais, pour avoir la paix, il faut encore aimer la justice, toutes deux sont amies et elles s’embrassent l’une l’autre ! »
St Augustin Ps 85/11 et 146
2
Dieu ne s’impose jamais. S’il multipliait les signes de puissance, il se pourrait qu’un certain nombre d’hommes se laissent forcer.
Mais Dieu ne veut pas faire violence à notre liberté : Il est discret ; Il se propose, il ne s’impose pas.
A cause de cela, la première fois que l’on devrait s’abandonner à Dieu, cela peut paraître un peu fou, car rien ne semble l’exiger absolument.
Il faut pourtant que nous fassions cette folie : nous abandonner, nous abandonner à Dieu ; car, ensuite, nous vivrons l’autre folie : celle de l’amour de Dieu pour nous !
Cela

HUMILIATION

1
Seigneur, ta présence est toujours discrète, paisible, – mais nous voulons du visible, du sensationnel qui s’impose à tous.
Nous nous agitons, nous crions, alors que tu veux nous conduire sur des chemins de paix et de vérité.
Seigneur Jésus, sans en avoir l’air, tu conduis le monde. Tu redresses des injustices et mets ta paix dans les cœurs malheureux.
Tu essaies toujours d’offrir à chaque pécheur, si endurci soit-il, une occasion de déposer son fardeau et d’entrer dans ta justice et ta paix.
Mais nous, nous rêvons plutôt d’exclure, d’écarter, de supprimer. Les voies de la douceur nous paraissent être faiblesse, nous comprenons mal le sens de ta croix à Golgotha.
Seigneur, tu nous donnes ton Esprit afin que nous puissions affronter les obstacles et triompher du mal, mais nous, nous essayons toujours de ne pas prendre de risques et de ne pas changer nos habitudes. Seigneur, prends pitié ! Dieu de tendresse et de liberté, ouvre nos yeux aux signes de ta présence dans ce monde.
Nous cesserons alors de croire que nous sommes seuls. Aide- nous à marcher à la rencontre de Jésus, donne-nous de reconnaître la main qui nous est tendue !
Céla

Cantique 6 §1 « Seigneur, tu vois la peine »

GRÂCE

1
C’est de paix que le Seigneur parle à ceux qui l’aiment, à son peuple.
Quand ils abandonnent leurs égarements.
Oui, le Seigneur pardonne les torts de son peuple et il couvre nos péchés d’un voile.
Il a retiré toute sa colère Il a réfréné son indignation.
Son salut est certainement proche de ceux qui l’honorent.
Psaume 85
2
Si l’espérance t’a fait marcher plus loin que ta peur, tu auras les yeux levés.
Alors tu pourras tenir jusqu’au soleil de Dieu.
Si ta faiblesse t’a fait tomber au bord du chemin. Tu sauras ouvrir tes bras. Alors, tu pourras danser au rythme du pardon !
G 213

Cantique 521 § 1 « Nous chanterons pour toi, Seigneur… »

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu, le Père,
il manifeste sa présence par des signes discrets : il veut dialoguer avec nous.
Je crois en Jésus-Christ, le Fils,
Présent au cœur de nos épreuves Il nous encourage à persévérer.
Je crois en l’Esprit saint,
il nous rend solidaires des hommes rejetés et nous fait accepter des risques pour leur venir en aide.
Je crois que l’Église est la barque de Dieu agitée par les tempêtes du monde.
Elle suit sa route, confiante au Christ qui tend à tous une main secourable.

Cantique 655 § 3 « Je crois que par le St Esprit »

ILLUMINATION

Seigneur notre Dieu,
Ta présence se manifeste en général par des signes fragiles, simples.
Ils sont souvent couverts par le vacarme des préoccupations quotidiennes.
Rends-nous maintenant disponibles pour t’écouter, apaise nos craintes et nos colères, afin que le souffle de ta Parole atteigne bien chacun de nous.
Nous te le demandons par Jésus ….
Céla

LECTURES BIBLIQUES

1 Rois 19, 9 et 11-13 ©NBS
Elie sur l’Horeb
9Là-bas, il entra dans la grotte et y passa la nuit. Soudain la parole du SEIGNEUR lui parvint, qui lui disait : Que fais-tu ici, Élie ? 10Il répondit : J’ai montré une passion jalouse pour le SEIGNEUR, le Dieu des Armées ; car les Israélites ont abandonné ton alliance, ils ont rasé tes autels, ils ont tué tes prophètes par l’épée ; moi, je suis resté, seul, et ils cherchent à me prendre la vie ! 11Il reprit : Sors et tiens-toi dans la montagne, devant le SEIGNEUR. Or le SEIGNEUR passait. Un grand vent, violent, arrachait les montagnes et brisait les rochers devant le SEIGNEUR : le SEIGNEUR n’était pas dans le vent. Après le vent, ce fut un tremblement de terre : le SEIGNEUR n’était pas dans le tremblement de terre. 12Après le tremblement de terre, un feu : le SEIGNEUR n’était pas dans le feu. Enfin, après le feu, un calme, une voix ténue. 13Quand Elie l’entendit, il s’enveloppa le visage de son manteau, sortit et se tint à l’entrée de la grotte. Soudain une voix lui dit : Que fais-tu ici, Élie ?

Romains 9 1-5 ©NBS
Dieu et le peuple qu’il a choisi
1Je dis la vérité dans le Christ, je ne mens pas, ma conscience m’en rend témoignage par l’Esprit saint : 2j’ai une grande tristesse et un tourment continuel dans le cœur. 3Car je souhaiterais être moi-même anathème, séparé du Christ, pour mes frères, les gens de ma parenté selon la chair, 4eux qui sont les Israélites, à qui appartiennent l’adoption filiale, la gloire, les alliances, la loi, le culte, les promesses, 5les pères, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de tout, Dieu béni pour toujours ! Amen !

Matthieu 14 22-33 ©NBS
Jésus marche sur la mer
22Ensuite, il obligea les disciples à monter dans le bateau et à le précéder sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules. 23Après avoir renvoyé les foules, il monta sur la montagne pour prier à l’écart ; le soir venu, il était encore là, seul.
24Le bateau était déjà à plusieurs stades de la terre, malmené par les vagues ; car le vent était contraire. 25A la quatrième veille de la nuit, il vint vers eux en marchant sur la mer. 26Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés et dirent : C’est un fantôme ! Et, dans leur crainte, ils poussèrent des cris. 27Jésus leur dit aussitôt : Courage ! C’est moi, n’ayez pas peur ! 28Pierre lui répondit : Si c’est toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. 29— Viens ! dit-il. Pierre descendit du bateau, marcha sur les eaux et vint vers Jésus. 30Mais en voyant que le vent était fort, il eut peur, et, comme il commençait à couler, il s’écria : Seigneur, sauve-moi ! 31Aussitôt Jésus tendit la main, le saisit et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? 32Ils montèrent dans le bateau, et le vent tomba. 33Ceux qui étaient dans le bateau se prosternèrent devant lui et dirent : Tu es vraiment Fils de Dieu !

Cantique : 590 §1, 2 § 3 « Je cherche le visage … »

La 1ère lecture 1 Rois 19/ 9 à 13 est propre à ABC
La 2e lecture Romains 9/ 1 à 5 est propre à ABC
La 3e lecture Matthieu 14/ 22 à 33 est propre à ABC
Le texte parallèle Marc 6/ 45 à 52 paraît ne pas être une péricope dominicale
Le texte parallèle Jean 6/ 16 à 21 paraît ne pas être une péricope dominicale

OFFRANDE

Ce que nous donnons lors de l’offrande est relativement peu de chose.
Mais cela ne devrait pas signifier que nous n’avons que peu de foi.
En acceptant de donner, nous montrons que nous acceptons de courir des risques avec Dieu, parce que nous avons confiance en Lui.
Céla

PRÉDICATION

PRIÈRE

Pour le thème d’Elie marchant au Sinaï 1 Rois 19/ 1 à 13
Intercession
Seigneur, lorsque le prophète Élie eut chancelé, face à la reine Jézabel, pris par le découragement, malgré son zèle, malgré sa foi, il s’enfuit.
Il te cria son désespoir. Et toi, tu vins vers lui. Tu vins à lui, l’ange compatissant rendit des forces à son corps épuisé.
Sur la montagne sainte, tu vins à lui, dans le murmure de ta tendresse.
Maintenant devant toi, Seigneur, il y a nos désarrois, nos impuissances.
Nous voudrions sévir, rugir, réagir. Mais tout semble vain, inutile. Nos voix se perdent dans le fracas du monde. Pourtant, Seigneur, ce monde, c’est ta création, ce sont tes créatures.
Des gens qui souffrent et des enfants qui meurent. Tu les aimes, malgré toutes les fautes, tu ne les as ni rejetés, ni reniés.
Jésus est venu pour eux, pour nous, il a souffert, donné sa vie. Pour eux, pour nous, il est ressuscité.
Ton Esprit est présent dans ce monde, parmi eux, parmi nous.
Malgré les apparences, nous ne sommes donc jamais seuls. Jamais seuls devant toi, jamais seuls dans le monde.
Beaucoup sont les croyants écrasés comme nous, consolés comme nous.
Nous te prions pour eux, tout comme ils prient pour nous. Avec eux, nous te prions pour l’humanité tout entière.
Fais-nous ouvriers de paix. Donne-nous la force de pratiquer la justice. Donne-nous le courage d’oser aimer vraiment. Et de la persévérance.
Fais qu’à notre tour, à notre place, nous devenions, de mieux en mieux, paix, douceur, tendresse et espérance.
En Christ, notre Seigneur, notre frère.
André Vogel
Seigneur, malgré nos discours de façade, nous nous sentons si faibles que nous aimerions que tu interviennes puissamment.
Et tu réponds par la Croix. Tu assumes, tu nous assumes.
Malgré notre assurance de façade, nous nous sentons incertains ; nous aimerions des preuves. Et tu nous réponds par le tombeau vide …
Ouvre nos oreilles pour que nous puissions t’entendre ; car nous croyons et savons que toi seul a les paroles de la vie éternelle.
Donne-nous de comprendre que l’amour que nous recherchons tous, c’est toi qui le manifeste et qu’en lui est l’avenir du monde !
PPT 1990
Seigneur notre Dieu, notre Père, comme le demandaient les disciples de Jésus, nous te demandons aussi : Augmente notre foi !
Nous avons tant de mal à mettre toute notre confiance en toi.
Pour nous aussi, comme pour Pierre, notre esprit est traversé par des peurs, des regrets, des soupçons, de doutes. Nous t’aimons, pourtant, et nous aimerions tant t’obéir et te plaire, faire ta volonté.
Comme le père de l’enfant malade, nous disons aussi : Je crois, Seigneur, viens au secours de notre incrédulité !
Dans nos tempêtes, sois notre force, dans nos épreuves, accompagne-nous, dans nos doutes, rappelle-nous ton amour !
Oui, Père, donne-nous ta paix, la paix du cœur, et la paix avec les autres, comme avec nous-mêmes. Au nom de Jésus notre Seigneur : il a vaincu les forces du mal et de la mort. Amen
PPT 2005 D’après Francis Willm
Pour la communauté humaine et la sainte Cène : Notre Père qui es aux cieux, donne-nous notre pain quotidien.
Sur la terre des hommes, des femmes et des enfants, ce pain nous nourrit et nous le partageons.
Notre humanité, c’est ton peuple, assis dans l’herbe verte de la création.
Multiplie tes biens dans notre humaine famille, fragile et affamée.
Mais que ton nom aussi soit sanctifié, ô Père, quand tes enfants s’assemblent autour de ta Parole et ton pain, Dans la présence du Fils.
Que l’Esprit atteste à nos cœurs que nous sommes tes enfants, et donc aussi des frères et des sœurs.
Amen
PPT 2008
Une voix de silence, si ténue !
C’est lorsqu’on se croit perdu, au bout du rouleau, que Dieu nous précède ou nous suit, toujours très discrètement.
Dieu n’est pas dans le vent, ni dans le tremblement de terre, ni dans le feu.
Dieu est dans le silence, dans le désert. Il est à tes côtés, devant, derrière, à droite, à gauche. C’est là qu’il te parle dans le silence.
Quelle merveille !
PPT 2011 d’après Bernard Guiéry
1
Tu nous as appelés, Seigneur, ta Parole nous a atteints.
Tu nous donnes un nouveau départ, dans l’espérance et dans la paix, là où nous travaillons, là où nous rencontrons d’autres personnes, là où nous avons nos travaux, nos conflits, nos défaites.
Change notre façon de penser et d’agir, puisque nous vivons de ton amour.
Ouvre- nous un avenir nouveau dans ce monde de menaces et de perdition.
Aide-nous à ne pas nous cramponner à de fausses assurances, à de fausses habitudes, qui nous tiennent prisonniers. Rends-nous disponibles pour des choses nouvelles et difficiles, pour le chemin étroit, afin que nous comprenions mieux Jésus-Christ et le suivions plus réellement.
2
Seigneur notre Dieu, tu es étonnant !
Quoi que nous fassions, tu trouves toujours une raison d’être compatissant.
Tu ne défends pas ton bon droit ; tu nous acquittes, tu nous acceptes
tout est possible auprès de toi. Donne-nous la force de te suivre.
et rends-nous miséricordieux les uns envers les autres,
nos voisins sauront alors que tu es amour, et rien que cela.
Toi notre Dieu, notre Père …

Cantique 609 §1, 2, 3 & 4 « Quand le soir descend »

INTRODUCTION à la CÈNE :

PRÊFACE
Nous disons merci pour Jésus-Christ, il nous tend la main lorsque nous affrontons des vents contraires.
Merci, Seigneur, pour le Christ, Il nous tend la main au cours de nos traversées tumultueuses.
Des orages nous effraient, des vents nous découragent. Mais tu es là, oui, tu es présent au milieu de nos tempêtes, et tu ne permets pas que nous nous enfoncions sans espoir.
Le courage que tu nous insuffles nous permet d’avancer à contre-courant et de ne pas renoncer lorsqu’il semble que les vagues vont nous submerger.
Pour cette présence qui nous éveille à l’espoir, pour cette Parole qui nous relève et fait de nous des vainqueurs, pour cette main toujours tendue qui nous arrache à nos naufrages, pour tout ce qui nous vient de toi et nous fait vivre : Louange à toi, ô notre Dieu !
Céla

Cantique 863 « Saint, … »

INSTITUTION
Faisons silence devant le Seigneur !
Pour affermir ses disciples et donner une marque permanente de sa présence, en la nuit où il fut livré, Jésus prit le pain…
Prière
Nous rappelons, Seigneur, Ce qui est au cœur de notre foi.
Nous nous souvenons de Jésus, de sa mort et de sa victoire sur la mort et toutes les puissances du mal.
Malgré toutes les tempêtes qui révèlent la présence du mal parmi nous, nous célébrons la victoire de Jésus, car elle est aussi notre victoire !
Agis en nous par son Esprit : qu’il approfondisse et purifie notre foi.
Que son agissante présence nous fasse vivre ici-bas, ensemble, en vrais croyants, dans la communion de notre Sauveur !
Céla

Cantique 463 « Agneau de Dieu, agneau vainqueur »

INVITATION
1
Elie fut fortifié par le pain de Dieu, pour nous, la parole de Dieu et la Cène sont le pain pour la route, étape après étape : une nourriture pour notre foi. Ainsi nous comprenons toujours mieux qui est Dieu et comment il agit pour le salut des humains.
2
Le Seigneur est venu à nous.
Sa présence discrète, apparemment ténue, nous paraît peut-être très fragile. C’est qu’Il ne s’impose pas, Il invite ! Sans forcer la main. Il se donne à nous sous le signe d’un peu de pain et d’une gorgée de vin.
Mais cette apparente faiblesse devient une force de paix pour chacun !
Venez donc, car Il vous aime, Il vous attend ! Venez, car tout est prêt !
COMMUNION
(…)
PRIÈRE
Pour la communauté humaine et la sainte Cène :
Notre Père qui es aux cieux, donne-nous notre pain quotidien.
Sur cette terre des hommes, des femmes et des enfants, notre humanité est ton peuple assis dans l’herbe de la création.
Multiplie tes biens dans notre famille humaine, bien fragile et affamée.
Mais que ton nom aussi soit sanctifié, Père, quand tes enfants s’assemblent autour de ta Parole et ton pain, dans la présence de ton Fils.
Que l’Esprit atteste à nos cœurs que nous sommes tes enfants, Et donc aussi des frères et des sœurs. Amen
PPT 2008 d’après Michel Leplay pour Jean 6/ 52 à 71

FRACTION
Nous rompons le pain, c’est la communion au corps du Christ donné pour nous.
Le Christ vivant met en nous sa vie, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, c’est la communion au sang du Christ versé pour nous, c’est la nouvelle alliance, sans cesse renouvelée,
Par elle, Jésus-Christ fait couler en nous sa vie, comme un sang nouveau, comme un vin de fête,
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.
PARTAGE
(…)
PRIÈRE
NOTRE PÈRE…

EXHORTATION et ENVOI

Nous allons rentrer chez nous, retrouver nos travaux, nos joies et nos peines.
Souvenons-nous bien : Le Seigneur est constamment présent.
Quand sa paix agit en nous, notre peur est écartée.
L’Esprit en nous rend notre marche assurée ….
Et nous progressons alors dans la paix, dans la joie du Christ !
La grâce est vraiment avec ceux qui aiment le Seigneur Jésus-Christ, C’est inébranlable !
Allons en paix !

Cantique 887 « Que le Seigneur, tournant vers vous sa face »

Laisser un commentaire

Fermer le menu