Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 5 janvier 2020 Épiphanie

ACCUEIL

Grâce et paix pour tous !
De la part de Dieu, notre Père, et de Jésus-Christ, notre Frère, dans la communion de l’Esprit Saint.
  
Bienvenue à vous tous, en cette nouvelle année.
Nous voici à nouveau réunis, parce que c’est dimanche, parce que nous avons commencé une nouvelle année,  parce que nous aimons nous retrouver ensemble,  et parce que nous voulons garder le contact avec la vraie source de la vraie lumière et de la vraie vie.
Nous commencerons par chanter la présence de Dieu.                                             
D’après Signes 99
    
Réjouissons- nous !  Oui, réjouissons-nous !
Car Dieu appelle tous les humains.
Il n’exclut personne. Il veut nous faire tout entrer dans son alliance.
Il a choisi aussi bien les juifs que les paiëns, les païens comme les juifs, pour partenaires de son alliance, pour collaborateurs, pour amis.
Tous, qui que nous soyons, tous, nous sommes invités à recevoir sa lumière, à vivre dans sa lumière !
3     
Frères et sœurs,  Le Seigneur est avec nous !
Prêt à combler celles et ceux qui le cherchent, Il vient éclairer notre marche.
Un jour, des hommes qui n’étaient pas au courant de l’histoire d’Israël se sont mis en route.
Ils sont allés à la découverte, ils ont suivi l’étoile, prêts à se laisser surprendre. Cél

Cantique 351§ 1 « D’un arbre séculaire … »

LOUANGE

1.
Revêts, Seigneur, de ta justice le Prince de la paix.
Et parmi nous qu’il établisse Son Royaume à jamais.
En Lui les plus humbles du peuple trouvent un défenseur.
Délivrant les fils de la veuve et brisant l’oppresseur.
Qu’il règne sur toute la terre, sur tous les océans, tant que le soleil les éclaire Jusqu’à la fin des temps.
Des sommets qu’il fasse descendre La paix et la bonté, sur les coteaux qu’il vienne étendre Le droit et l’équité.
Comme l’ondée qu’Il renouvelle,  Il reverdit nos prés. Il donne au droit vigueur nouvelle, Le monde en est paré. Dans son Royaume sans frontières, Les grands s’inclineront.
Et tous les peuples qu’il libère En paix le serviront.
Il est l’appui dans leur détresse Des plus abandonnés. Sans main guérit, son bras redresse Le faible méprisé. Il vient sauver dans son épreuve l’Esprit du malheureux ; Plus que le sien le sang du pauvre A du prix à ses yeux.
Vive ton roi ! Que l’on bénisse et glorifie son nom. Que l’or afflue pour sa justice de tous les horizons. Les blés croîtrons en abondance jusqu’au sommet des monts ; tous verront la magnificence Des jardins de Sion.
Psaume 72  Chapal
2.
Quand j’appelle, réponds-moi, Dieu, ma justice ! Dans la détresse, tu m’as soulagé; par pitié, écoute ma prière !
Hommes, jusqu’où irez-vous dans le mépris de ma gloire, l’amour du vide et la poursuite du mensonge ?
Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle ; quand j’ap­pelle le Seigneur, Il m’écoute
Frémissez et ne péchez pas; sur votre lit, réfléchissez et taisez-vous.
Offrez les sacrifices prescrits, et comptez sur le Seigneur.
Ils sont nombreux à dire: « Qui nous fera voir le Bonheur ? » – Fais lever sur nous la lumière de ta face, Seigneur !
Tu m’as mis plus de joie au coeur qu’au temps où abondaient blé et vin.
Pareillement comblé, je me couche et m’en­dors, Car toi seul, Seigneur, me fais demeurer en sécurité.
Psaume 4

Cantique 351 § 2 & 3 « D’un arbre séculaire … »

L O I

A Noël, la lumière a brillé, tout un peuple l’a vue se lever ; Nous avons chanté cela. 
Maintenant, qu’en reste-t-il ?
Aujourd’hui nous sommes invités, par celui dont nous parlons, à nous demander si cette lumière, lumière de Dieu, brille vraiment, vivante, au fond de chaque vie, au fond de chaque coeur.
Les mages étaient des savants. Ils avaient accumulé des connaissances.
En présence de l’étoile, ils ont montré que l’ardeur du désir et l’ouverture du coeur importent bien plus que le savoir et la documentation.
Et ils ont accepté l’inhabituel : Ils ont marché, sans savoir où ils allaient ; ils ont cherché, de cherché encore.  Et ils ont trouvé.
Et après avoir trouvé, ils se sont encore laissés dérouter.

HUMILIATION

1         
Seigneur, nous avons peine à distinguer les signes placés devant nous, Nous ne sommes guère disponibles pour la recherche des choses essentielles, des sources de la vraie vie.  Nous sommes absorbés par nos habitudes, par nos traditions, par nos devoirs et par nos rites et risquons de manquer le passage de ta grâce.  Seigneur, aie pitié de nous !
        
Dieu notre Père, ta Parole vient dans notre monde, et pourtant, il semble parfois que rien ne se passe. Tu connais nos compromissions, secrètes ou avouées avec le mal, elles retardent la venue de ton Royaume en nous et autour de nous.
Entraîne-nous avec ceux qui, animés d’une folle espérance, oeuvrent pour que vienne ton Règne, sans exiger de voir ici-bas le fruit de leur labeur.
Pardonne nos péchés et ceux du monder entier, par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Cantique  312  1 & 3   « Seigneur, que ton règne admirable »

GRÂCE

Le peuple qui marche dans les ténèbres voit une grande lumière…
Oui, le Seigneur qui fait briller sa lumière dans notre nuit !
Il nous invite à nous lever et à marcher.
C’est lui qui mettra dans coeurs l’audace des mages, pour que nous allions à la recherche de la grâce,
c’est lui qui nous donne la force de persévérer, jour après jour.
Il nous permet de le reconnaître à nos côtés quand nous ouvrons notre coeur aux hommes qui nous entourent.
Comme nous, ils attendent que nous nous prouvions mutuellement la présence et la puissance de l’amour. Chantons notre reconnaissance !

Cantique 367 & 1   « Oh! Quel éclat sur nos matins »

CONFESSION  DE  FOI

Je crois en Dieu,
il remplit ses enfants de sa lumière pour attirer et rassembler, par eux, tous les hommes droits.
Je crois en Jésus,
il récompense toute recherche, il nous entraîne sans cesse par la puissance d’un désir toujours plus vif.
Je crois en l’Esprit Saint,
il est la lumière des croyants, il guide leurs pas, fortifie le regard de leur foi.
Il suscite en nous un désir toujours plus fascinant de vivre dans la lumière.Je crois que l’Église est chargée d’aider ceux qui cherchent, en respectant leurs chemins personnels.
Céla

Cantique 359 § 3  « Esprits de lumière, messagers du Père »

ANNONCE  DE  L’OFFRANDE

Nous nous souvenons donc aujourd’hui de la visite des mages auprès de Jésus.
Ils ont déposé au pied de la crèche des offrandes qui ne seront jamais oubliées.
Leur souvenir nous rappelle que la lumière de la foi et la connaissance de l’amour de Dieu provoquent tout naturellement le geste d’offrande.
L’offrande, c’est le moyen que le cœur trouve tout naturellement de dire merci.  C’est que nous voulons faire maintenant.
PRIÈRE  d’OFFRANDE
Aujourd’hui, ce n’est ni de l’or, ni de l’encens, ni de la myrrhe que nous t’offrons, Seigneur, mais tu sais que c’est la réponse de notre cœur.
Permets que ces dons servent à manifester ton amour et notre solidarité envers tous


ILLUMINATION

1
Seigneur, tu fais briller la lumière dans notre nuit.
Tu nous invites à nous lever et à marcher vers la clarté de ton matin.  Donne-nous l’audace des mages, pour que nous allions à ta recherche pour que nous ouvrions, pour nos frères, un chemin vers toi.  Par Jésus…
Céla
2            
Dieu tout-puissant, des savants étrangers à ton peuple ont autrefois perçu, à travers l’enfant Jésus, le mystère de ton amour et de leur salut.
Veuille nous conduire sur un chemin semblable par l’étoile de ta Parole.  Nous t’en prions par Jésus…
LDF 78

LECTURES BIBLIQUES

1ère LECTURE
Ésaïe 60, 1-6 ©TOB
1Mets-toi debout et deviens lumière, car elle arrive, ta lumière : la gloire du SEIGNEUR sur toi s’est levée.
2Voici qu’en effet les ténèbres couvrent la terre et un brouillard, les cités, mais sur toi le SEIGNEUR va se lever et sa gloire, sur toi, est en vue.
3Les nations vont marcher vers ta lumière et les rois vers la clarté de ton lever.
4Porte tes regards sur les alentours et vois : tous, ils se rassemblent, ils viennent vers toi, tes fils vont arriver du lointain, et tes filles sont tenues solidement sur la hanche.
5Alors tu verras, tu seras rayonnante, ton cœur frémira et se dilatera, car vers toi sera détournée l’opulence des mers, la fortune des nations viendra jusqu’à toi.
6Un afflux de chameaux te couvrira, de tous jeunes chameaux de Madiân et d’Eifa ; tous les gens de Saba viendront, ils apporteront de l’or et de l’encens, et se feront les messagers des louanges du SEIGNEUR

2ème  LECTURE
Éphésiens 3, 2-6 ©TOB
3Comment, par révélation, j’ai eu connaissance du mystère, tel que je l’ai esquissé rapidement. 4Vous pouvez constater, en me lisant, quelle intelligence j’ai du mystère du Christ. 5Ce mystère, Dieu ne l’a pas fait connaître aux hommes des générations passées comme il vient de le révéler maintenant par l’Esprit à ses saints apôtres et prophètes : 6les païens sont admis au même héritage, membres du même corps, associés à la même promesse, en Jésus Christ, par le moyen de l’Évangile.

ÉVANGILE
Matthieu 2, 1-12 ©TOB
La visite des mages
1Jésus étant né à Bethléem de Judée, au temps du roi Hérode, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem 2et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage. » 3A cette nouvelle, le roi Hérode fut troublé, et tout Jérusalem avec lui. 4Il assembla tous les grands prêtres et les scribes du peuple, et s’enquit auprès d’eux du lieu où le Messie devait naître. 5« A Bethléem de Judée, lui dirent-ils, car c’est ce qui est écrit par le prophète : 6Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le plus petit des chefs-lieux de Juda : car c’est de toi que sortira le chef qui fera paître Israël, mon peuple. » 7Alors Hérode fit appeler secrètement les mages, se fit préciser par eux l’époque à laquelle l’astre apparaissait, 8et les envoya à Bethléem en disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant ; et, quand vous l’aurez trouvé, avertissez-moi pour que, moi aussi, j’aille lui rendre hommage. » 9Sur ces paroles du roi, ils se mirent en route ; et voici que l’astre, qu’ils avaient vu à l’Orient, avançait devant eux jusqu’à ce qu’il vînt s’arrêter au-dessus de l’endroit où était l’enfant. 10A la vue de l’astre, ils éprouvèrent une très grande joie. 11Entrant dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils lui rendirent hommage ; ouvrant leurs coffrets, ils lui offrirent en présent de l’or, de l’encens et de la myrrhe. 12Puis, divinement avertis en songe de ne pas retourner auprès d’Hérode, ils se retirèrent dans leur pays par un autre chemin.

Cantique  257 § 1, 2, 3 & 4     « Jésus, ton nom est le plus beau »

PRÉDICATION
PRIÈRE

Père, notre Père à tous par Jésus ton Christ.
Jésus nous offre de partager ton amour de Père.
Oui, qui que nous soyons, quel que soit le chemin que nous empruntons pour répondre à ton amour, tu es là et soutiens nos vies parfois blessées.
Jésus a vécu pour que nous puissions dire ensemble : Notre Père !
Comment pourrions-nous être divisés, sous ton regard ?
En ces semaines de prière, accorde-nous de ne pas oublier cela.
Apprends-nous à poser un regard de frère sur celles et sur ceux que nous rencontrons, à retrouver en eux ta présence.
Aide-nous à dépasser ce qui nous divise, à nous retrouver pour tendre la main à celui qui ou celle que Tu cherches, qui te cherche.
Que nos vies, dans leurs diversités, sachent témoigner de ton amour inconditionnel pour chacun.  
Amen.
PPT 2008 Florence Couprie
Seigneur notre Dieu,    Tu nous surprends,  Oui, tu nous surprends, car tu es proche et aimant alors que nous te croyons lointain et redoutable.
Ta naissance a réjoui le cœur des bergers et des mages, oui, les plus petits et les plus grands peuvent se réjouir de te connaître.
Tu es avec ceux qui sont tout près, et tu es aussi avec ceux qui sont bien loin.
Et tu les aimes tous. Si différents que nous soyons, nous nous ressemblons tous,  nous te disons merci.
Nous t’attendons dans la gloire, nous te disons redoutablement puissant !
Et toi, tu te fais tout petit, faible et humble, absolument abordable, dépendant.
Et c’est toi qui nous rassembles.
Tu inventes pour nous des mots de solidarité,  et des gestes de réconciliation.
Tu viens partager le pain et le vin, pour une alliance nouvelle.
Tu viens avec ta grâce, et c’est une bénédiction pour notre vie.
Vraiment, c’est bien toi qui viens vers nous, tu te fais tout proche.
Et tu traces pour chaque vie   une route nouvelle.
Merci Seigneur !
Très adapté de PPT 2005

Cantique  374 & 1 & 2   « A pleine voix chantons pour Dieu »

INTRODUCTION à la CÈNE :

PRÉFACE
Nous disons merci pour Jésus-Christ, pour sa présence humble et sensible au milieu de nous.
Oui, vraiment, il est juste et bon, Seigneur, de nous tourner vers ta grâce pour te dire merci, Dieu de la vie !
Merci en tout  temps et en tout lieu,  et encore plus : merci ici et aujourd’hui !
Les humbles bergers ont trouvé le sauveur promis depuis des siècles.
Les mages savants l’on reconnu, ils l’ont accepté, ils l’ont adoré.
Oui, Seigneur, tu tiens tes promesses.
Elles sont plus vastes que le ciel et la terre, Elles se rassemblent toutes dans le petit enfant couché dans la crèche.
Aujourd’hui, avec les anges  qui ont annoncé la naissance du sauveur, Avec toutes les générations qui l’ont célébré le l;ong des sicèles, Jusqu’à nous maintenant, Nous proclamons ta gloire et disons : saint, saint ….
    
Père, dans la vie de Jésus, tu révèles la puissance de ton amour et la splendeur de ta lumière. Cette  révélation est pour tous les peuples  pour chaque être au sein de chaque peuple. Merci, car cette lumière ne faiblit jamais, tu ouvres par elle les portes de l’espérance.
Avec les mages guidés par l’étoile et venus se prosterner devant Jésus, avec tous ceux qui le reconnaissent comme Seigneur et comme roi, nous faisons monter vers toi adoration : Béni sois-tu, Dieu vivant qui nous fais vivre !
2     
Dieu de l’univers, merci pour Jésus, Il est venu dans le monde en ton nom.
Il partageait depuis toujours ta propre gloire ; il s’est manifesté aux hommes, avec notre chair, dans un vrai corps, pour être ton visage parmi nous.
Par lui nouys vient la vraie paix. Il est lui l’étoile radieuse du matin !
Les nations marchent vers sa lumière et tous les hommes droits marchent vers la clarté de son aurore.
Que ton Esprit soutienne le regard de notre foi, que ce pain et ce vin soient lumière pour nos vies, cette lumière attire et fascine, guide et réconforte, comble et réjouit.
Cela

Cantique  592 § 1 « Seigneur, tu es notre joie »

INSTITUTION
Jésus voulait qu’après son passage les hommes puissent, comme les mages, reconnaître en lui la présence de Dieu au milieu de nous, il prit donc le pain…Aujourd’hui, Père, nous nous souvenons de Jésus-Christ, ton Fils, en lui tu nous as manifesté ton visage.
Méconnu des siens, rejeté jusqu’à la mort sur la croix, il rassemble pourtant tous les humains en recherche de vérité et de lumière.
Sa victoire proclame la victoire de la vie et de l’amour sur le mal.
Ton Esprit saint est notre lumière et le soutien de notre foi, Il la nourrit et la fortifie, ce repas est un réconfort et un renouvellement en vue de notre longue marche vers le but où tu nous attends tous.
Tu veux que notre témoignage rayonne dans toute la communauté humaine, Pour guider tous ceux qui recherchent ta vérité.
Les chrétiens orthodoxes célèbrent la fête de Noël en ce jour, en communion avec eux, nous te demandons, Seigneur, le courage de bien vivre l’aventure de la foi.
Donne-nous de savoir discerner les signes de ta présence dans la vie quotidienne, dans le temps présent ; pour marcher avec persévérance, même si la route est difficile.
Nous trouvons notre lumière dans ta Parole et dans la Prière.
Garde-nous humbles et disponibles, même si nous sommes déroutés par les chemins que tu nous ouvres.
Et daigne rassembler un jour les hommes de tout pays, de toute langue, de toute race et de toute culture, au banquet de ton royaume.
Pour que tous connaissent alors la pleine clarté, la joie de ta rencontre.

Cantique 592 § 2  « Seigneur, tu es notre joie »

INVITATION
Sur cette table, il n’y a ni myrrhe, ni encens, ni or, mais il y a le pain, Il nourrit le corps des humains, avec le vin qui réjouit leurs cœurs.
Par ces réalités familières, Dieu met sa vie dans la nôtre.
Oui, nous partageons la promesse de l’étoile de la paix : elle se lève sur le peuple de Dieu, sa lumière nous donne de partager la même joie !
Le corps et le sang du Christ sont signes de communion entre ceux qui marchent avec l’étoile
Venez, car tout est prêt !

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ.
Le Christ vivant met en nous sa vie, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ, versé pour nous.
Dans cette alliance nouvelle, Jésus-Christ fait couler en nous sa vie, comme un sang nouveau, comme un vin de fête, pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.
PRIÈRE 
Notre Père …..

EXHORTATION

1     
Vous allez reprendre la route, faites donc briller votre lumière dans la grisaille de vos journées !
Suivez l’étoile, où qu’elle vous mène !
Restez lucides et souples, toujours prêts à prendre d’autres chemins.
Le Christ marche avec vous, sa joie devient la vôtre !
2     
Le Seigneur  dit que nous sommes sel de la terre et lumière du monde.
C’est Lui qui l’a dit.  Nous n’avons rien à demander, rien à mériter.
Chassons nos craintes, éjectons nos mesquineries, ignorons notre inexpérience, car Il n’a pas dit: « Soyez le sel de la terre, soyez la lumière du monde ».
Il a dit « VOUS  ETES ! »                                                 
Praxis-1982
C      
Allons maintenant montrer ce que nous sommes !
Le Seigneur est avec nous !
L’Esprit de Dieu nous a rendus conscients de nos capacités, il faut maintenant tirer partir de ce que nous avons entendu et reçu.
Allons donc, et faisons fructifier nos talents !
Ainsi, nous n’aurons pas à rougir lorsque notre maître reviendra !

ENVOI

Voici ce qui est inébranlable, malgré nos folies et révoltes : La grâce est avec tous ceux qui aiment
notre Seigneur Jésus Christ !
Éphésiens 6/24


Cantique 364 § 1 & 4  « Sur tous les peuples dans la nuit … »

Laisser un commentaire

Fermer le menu