Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 3 novembre 2019 (CQ31)

Dieu est le Dieu du présent.

« Dieu est le Dieu du présent. Tel il se trouve, tel il te prend et t’accueille, non pas ce que tu as été, mais ce que tu es maintenant… Le Dieu fidèle fait comme si l’homme n’était jamais tombé dans le péché et il ne veut pas un seul instant lui tenir rigueur de tous ses péchés » Maître Eckart.(1260-1327)

ACCUEIL

La grâce est toujours avec ceux qui aiment Jésus-Christ !
C’est valable pour tous les temps. Et voici un complément : le Seigneur est bon envers tous les humains ;
il est plein de tendresse pour toutes ses créatures.
Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.
1
Le Seigneur s’invite aujourd’hui chez nous, dans notre assemblée, en chacune de nos vies. Soyons donc prêts à l’accueillir avec joie, et mettons-nous à l’écoute de sa Paro­le pour qu’elle illumine nos vies !
2
Nous sommes des privilégiés ; Dieu vient à notre rencontre.
Oui, en Jésus, Dieu va à la rencontre, à la recherche des pécheurs.
Il vient à nous et il dresse la table pour nous.
Nous l’accueillons dans la joie de nos coeurs reconnaissants !
Céla

Cantique 222 § 1 & 3 « Avec toi, Seigneur »

LOUANGE

Voici l’heure où tous ceux qui sont dans des tombeaux entendront sa voix !
Voici l’heure où tous ceux qui croupissent dans des cellules entendront sa voix.
Voici l’heure où tous ceux qui s’éreintent dans les chaînes de travail vivront la libéra­tion
Voici l’heure où tous ceux qui étouffent entassés dans des cités respireront du souffle de Dieu
Voici l’heure où tous ceux qui souffrent, dans les fosses de la solitude, dans les fosses de l’exil et de la torture, dans les fosses de la maladie et de la mort, tous verront tomber leurs chaînes.
Et c’est aussi pour moi, même si, aujourd’­hui, ma vie me paraît n’avoir que peu de sens et mon œuvre peu d’importance …
Même si je ne cesse de me demander, pourquoi j’existe et à quoi sert ma vie.
Mon unique espérance, dans la vie comme dans la mort, c’est de savoir que l’heure vient, l’heure de la grâce épanouie vient, certainement !
Beginn 130
Je t’exalterai, O mon Dieu, mon Roi, et je bénirai ton nom à jamais, à perpétuité.
Oui, jour après jour, je te bénirai, je célébrerai ton nom à jamais.
Le Seigneur est plein de grâce et de compassion, lent à la colère et rempli d’amour.
Le Seigneur est bon envers tous les hommes et plein de tendresse pour toutes ses créatures.
Que toutes tes œuvres te louent, ô Seigneur ; et que ceux qui t’aiment sachent te bénir. Ils diront la gloire de ta royauté et proclameront ta force. Oui, Seigneur, tu es toujours vrai, fidèle à tes promesses, et plein d’amour dans toutes tes œuvres. Tu soutiens ceux qui faiblissent et rends confiance à tous ceux qui sont courbés.
Psaume 145/1.2, 8-11,13b-14

Cantique 228 § 1 & 5 « Qu’aujourd’hui toute la terre »

L O I

Frères et Sœur, vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire pour plaire à Dieu. Certes, vous vous conduisez déjà ainsi.
Mais maintenant, nous vous en supplions au nom du Seigneur Jésus : faites mieux encore !
1 Thessaloniciens 4/1, 7

HUMILIATION

Seigneur, tu aimes tout ce qui existe, en particulier les êtres vivants, et spécialement les êtres humains. Nous, nous ne nous contentons pas d’avoir des préférences, nous avons aussi des partialités et des re­jets.
Christ, tu veux sauver tout ce qui est per­du ; nous, nous trouvons que tu vas trop loin dans l’amour et que ta bonté est exces­sive. Nous nous sentons justes et ne som­mes pas toujours certains d’avoir besoin de ton aide.
Seigneur, tu ne cesses de nous appeler à la conversion ; mais nous, nous aimerions bien que tu ne nous remettes pas toujours en question.
Seigneur, aie pitié de nous !
Céla

Cantique 130 § 1 « Du fond de ma détresse »

GRÂCE

Jésus-Christ est venu chercher et sauver ce qui était perdu. Il a sur la terre le pouvoir de pardonner les fautes. C’est pour cela que nous pouvons avoir confiance : si nous confessons notre péché, le Seig­neur pardonne et nous libère !

Cantique 160 « Notre Dieu est délivrance »

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu,
il est le maître de la vie, il aime toutes ses oeuvres.
Je crois en Jésus, il vient chaque jour dans le monde et dans nos vies ; il nous assure une lumière toujours renouvelée pour éclairer nos chemins.
Je crois en l’Esprit,
il est humilité et accueil ; c’est lui qui rend possible notre conversion.
Je crois que l’Église est une assemblée de pêcheurs pardonnés ; des pécheurs qui sont heureux d’accueillir leur libérateur.
Céla

Cantique 537 § 1 & 2 « Dieu fait de nous des hommes libres »

OFFRANDE

La générosité de notre offrande veut être un reflet de celle du Seigneur.
Nous l’accueillons et le servons en accueillant et servant les humains.
Céla

PRIÈRE d’OFFRANDE
Éveille en nous, Seigneur, le désir et la hâte de te rencontrer, et donne-nous de dépasser les préjugés et les obstacles qui surgissent, en nous et autour de nous, sur le chemin que nous suivons avec toi !

ILLUMINATION

Tu nous as appelés, Seigneur ; nous sommes venus comme nous sommes ; certains sont plutôt indifférents, d’autres plutôt tristes ; certains sont là par habitude, d’autres par hasard.
Plusieurs parmi nous ont apporté leurs soucis, d’autres ce qui leur pèse ; ou leurs sentiments de culpabilité, leurs échecs, leur tristesse, leur solitude ; certains sont malades, et d’autres ont peur de mourir !
Mais nous sommes tous là parce, tels que nous sommes, tu nous as appelés et parce que nous avons l’espoir d’entendre ta vivante voix !
Beginn 131

LECTURES BIBLIQUES

Nous avons ici des textes ABC pour le 31 e dimanche lorsqu’il ne tombe pas sur le 1er novembre, jour des saints, ou le 2 novembre prévu pour le souvenir des défunts.

La 1 ère lecture Ésaïe 45/ 22 à 25 vient à l’Épiphanie de l’Année 2
La 2ème lecture, 2 Thessaloniciens 1/11 à 2/2 est propre à ABC
L’Évangile, Luc 19/ 1 à 10 est au 4e de l’Église en l’année 5

1 ère lecture
Esaïe 45/22 à 24 (ici dans son contexte)
Voici ce que le Seigneur dit : Israël, le résultat du travail des Egyptiens, l’argent des commerçants éthiopiens, les gens de Séba, ces géants ; tout cela passera chez toi et sera pour toi. Ces peules te suivront, attachés de chaînes. Ils se mettront à genoux devant toi ; et devant toi, ils affirmeront avec force : Dieu est seulement chez toi, il n’y en a pas d’autre.
Dieu d’Israël, c’est toi qui nous sauves, tu es vraiment un Dieu caché.
Ceux qui fabriquent des statues de faux dieux sont couverts de honte et d’insultes.
Ils s’en vont tous ensemble sous les insultes.
Mais le Seigneur sauve le peuple d’Israël, il le sauve pour toujours.
Vous qui êtes sont peuple, vous ne serez plus jamais couverts de honte et d’insultes, non, plus jamais.
Le Seigneur a créé le ciel. Il est le Dieu qui a fait la terre. Il l’a formée et rendue solide. Il ne l’a pas créée vide, Il l’a formée pour qu’on l’habite. Voici ce qu’il dit : Le Seigneur, c’est moi, il n’y en a pas d’autre.
Je n’ai pas parlé en secret, dans un coin sombre de la terre.
Je n’ai pas dit aux enfants de Jacob : cherchez moi dans le vide !
Moi, le Seigneur, je dis ce qui est juste, J’annonce ce qui est vrai.
Vous qui êtes restés en vie parmi les peuples, rassemblez-vous et venez !
Avancez tous ensemble.
Ils sont ignorants ceux qui portent des statues de bois et prient pour un dieu qui ne peut pas les sauver.
Parlez, présentez vos preuves. Discutez ensemble. Qui a fait connaître à l’avance ce qui arrive maintenant ?
Qui l’a annoncé depuis longtemps ? Est-ce que ce n’est pas moi, le Seigneur ?
Il n’y a pas d’autre Dieu que moi. Un Dieu juste, un Dieu qui sauve, Il n’y en a pas d’autre que moi.
Gens du bout du monde, tournez-vous vers moi et vous serez sauvés, car Dieu, c’est moi et personne d’autre.
Aussi vrai que je suis, Dieu, j’en fais le serment et ma promesse est loyale, je n’y changerai rien : tous les humains, à genoux, me jureront fidélité. Ils diront de moi : « C’est auprès du Seigneur seul qu’on trouve force et loyauté ».
Tous ceux qui m’auront combattu viendront à moi, la tête basse ; mais tous les descendants d’Israël obtiendront justice auprès de moi et s’en féliciteront.

2ème lecture
2 Thessaloniciens 1, 11 & 12 TOB

11Nous prions continuellement pour vous, afin que notre Dieu vous trouve dignes de l’appel qu’il vous a adressé ; que, par sa puissance, il vous donne d’accomplir tout le bien désiré et rende active votre foi. 12Ainsi le nom de notre Seigneur Jésus sera glorifié en vous, et vous en lui, selon la grâce de notre Dieu et du Seigneur Jésus Christ.
2 Thessaloniciens 2, 1 & 2 TOB
Ce qui précédera la venue du Seigneur
1Au sujet de la venue de notre Seigneur Jésus Christ et de notre rassemblement auprès de lui, nous vous le demandons, frères : 2n’allez pas trop vite perdre la tête ni vous effrayer à cause d’une révélation prophétique, d’un propos ou d’une lettre présentés comme venant de nous, et qui vous feraient croire que le jour du Seigneur est arrivé.

3ème lecture
Luc 19, 1-10 TOB

1Entré dans Jéricho, Jésus traversait la ville. 2Survint un homme appelé Zachée ; c’était un chef des collecteurs d’impôts et il était riche. 3Il cherchait à voir qui était Jésus, et il ne pouvait y parvenir à cause de la foule, parce qu’il était de petite taille. 4Il courut en avant et monta sur un sycomore afin de voir Jésus qui allait passer par là. 5Quand Jésus arriva à cet endroit, levant les yeux, il lui dit : « Zachée, descends vite : il me faut aujourd’hui demeurer dans ta maison. » 6Vite Zachée descendit et l’accueillit tout joyeux. 7Voyant cela, tous murmuraient ; ils disaient : « C’est chez un pécheur qu’il est allé loger. » 8Mais Zachée, s’avançant, dit au Seigneur : « Eh bien ! Seigneur, je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens et, si j’ai fait tort à quelqu’un, je lui rends le quadruple. » 9Alors Jésus dit à son propos : « Aujourd’hui, le salut est venu pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. 10En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

Cantique 249 § 1, 2 & 3 « Béni soit le Seigneur »

PRÉDICATION
(-)
PRIÈRE

Seigneur, depuis l’aube des temps, tu ne cesses d’aller à la rencontre de ta création et de tes créatures.
La répétition de nos fautes ne lasse pas ta patience.
Aujourd’hui encore, tu nous as accueillis et tu nous as accordé ton pardon.
Que tant d’amour transforme nos vies ? Nous te le demandons par Jésus…
Céla

Cantique 543 § 1, 2, 3 & 4 « C’est un rempart que notre Dieu »

INTRODUCTION à la CÈNE :
Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Nous disons merci pour Jésus-Christ, Il est présent au cœur de chaque journée de notre vie … Il est venu sauver ceux qui se cachent, afin que tous puissent partager sa joie.

PRÉFACE
Tu es, Seigneur, celui qui cherche ; qui cherche même ceux qui se cachent, afin que tous puissent partager ta joie.
Tu es celui qui accueille ; tu accueilles même ceux qui n’oseraient pas espérer être invités, et tu les fais entrer dans la joie des intimes !
Tu es celui qui ne se laisse pas arrêter par les murmures et les grimaces des biens pensants et des rabat-joie, tu ne tiens pas compte du passé et reçois à bras ouverts celui qui, maintenant vient à toi
Tu devines au fond de notre coeur le désir de paix et de pardon, même si notre orgueil ne veut pas l’avouer. Et tu nous ouvres ton coeur !
C’est pourquoi nous chantons notre reconnaissance et notre amour …
A.V.

Cantique 583 § 1 & 2 « Pour que nos cœurs »

INSTITUTION
A la veille d’être élevé sur la croix ; avant de ressusciter pour partager le salut avec tous, Jésus prit le pain …
Jésus a donc rompu le pain en disant Ceci est mon corps
Et en écartant ses mains il a déchiré le péché du monde : Il a créé à jamais l’espace du pardon. Ayant rompu le pain comme son corps s’est rompu sur la croix, Jésus, en écartant les mains, a déchiré les ténèbres du monde
Il a créé pour toujours l’espace de la lumière.
Ayant rompu le pain, Jésus a écarté ses mains pour partager avec ses frères, Il a déchiré l’égoïsme du monde pour créer l’espace de l’amour. Ayant rompu le pain, son corps fut, le vendredi, rompu sur la croix,
Jésus a écarté les puissances de la mort et créé à jamais l’espace de la vie.
Quand ses mains qui venaient de rompre le pain se sont écartées, Jésus, a créé pour toujours l’espace où chacun peut avoir une patrie.
Ph. Zeissig

PRIÈRE
Ainsi donc, aujourd’hui, Seigneur, tu viens établir en nous ta demeure.
Tu es vainqueur de nos refus et nous apportes la libération de nos cœurs.
Que l’esprit de Jésus nous donne de reconnaître et d’accueillir ceux qui s’approchent de la communauté de l’Église.
Ensemble, nous partagerons la joie de la réconciliation.
Et maintenant, Seigneur, en communion d’espérance avec tous ceux qui cherchent ta vérité, rends notre foi agissante afin d’accomplir le bien que nous désirons.
Tu aimes les hommes plus que leurs mérites, aide-nous à répondre à ton amour. Que le témoignage des humbles nous apprenne à compter davantage sur ta bonté, plutôt que de nous prendre pour des justes.
Guéris-nous de nos murmures et de nos récriminations.
Que l’Esprit de Jésus anime notre recherche, qu’il nous donne de partager la joie de ceux qui le rencontrent dans la conversion de leur coeur.
Et qu’ensemble nous préparions le monde nouveau où la justice habitera !

Cantique 583 § 4 « Pour que nos cœurs »

INVITATION
Voici la table du Seigneur …
Venez, non pas parce que vous devez, … mais parce que vous pouvez.
Venez pour dire, non pas que vous êtes justes, mais que vous aimez sincèrement votre Seigneur et que vous désirez être ses disciples.
Venez, non pas parce que vous êtes forts, mais parce que vous êtes faibles.
Non pas parce que vous avez droit à une récompense, mais parce que, dans votre fragilité,
vous avez besoin de la grâce et de l’aide de Dieu.
Ne venez pas pour exprimer une opinion, mas pour chercher la présence de Dieu et de son Esprit.
VENEZ, CAR TOUT EST PRÊT !
BEG

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ.
Jésus a donné sa vie pour nous il veut mettre sa vie en nous.
Nous remercions pour la coupe, c’est la communion au sang du Christ, versé pour nous.
Dans cette alliance qu’il renouvelle sans cesse, la vie du Christ coule en nous, comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE
Garde-nous, Seigneur, par ton Esprit Saint afin que nous ayons ta fidélité et ta persévérance dans l’Amour, maintenant et toujours !
Quand l’amour séduit comme un feu de folie ;
Quand l’amour nous fait peur comme un souffle trop fort,
Quand l’amour nous émonde comme un coeur trop étroit,
Quand l’amour nous éveille comme une fragile espérance,
Seigneur, reste avec nous ! Et surtout : permets-nous de demeurer en toi !

EXHORTATION

Allons maintenant montrer ce que nous sommes !
Le Seigneur est avec nous !
L’Esprit de Dieu nous a rendus conscients de nos capacités, il faut maintenant tirer partir de ce que nous avons entendu et reçu.
Allons donc, et faisons fructifier nos talents !
Ainsi, nous n’aurons pas à rougir lorsque notre maître reviendra !

ENVOI

1
Voici ce qui est inébranlable : la grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Éphésiens 6/24
2
Dans un monde où tout lasse, tout passe et tout casse : la grâce est inébranlablement avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Éphésiens 6/24

Cantique 887 « Que le Seigneur tournant vers vous sa face »

Laisser un commentaire

Fermer le menu