Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 20 octobre 2019 (CQ29)

ACCUEIL

Notre aide et notre secours viennent du Seigneur !
Il a fait les cieux et la terre, et il est au cœur de chacune de nos vies.
1
Il faut toujours que nous apprenions à prier.
Cette nécessité ne sera jamais définitivement satisfaite car la prière de l’enfant est différente de celle de l’adolescent, de celle de l’adulte, de celle du vieillard.
Il y a une prière, toujours nouvelle, pour chaque temps de la vie, pour chaque jour, pour exprimer la rencontre avec Dieu.
Et si Dieu nous paraît souvent bien silencieux, c’est pour nous donner le temps de creuser en nous une place pour l’attente.
L’homme ne peut pas se sauver sans Dieu.
Mais Dieu ne sauve pas l’homme sans que celui-ci le veuille vraiment.
Céla
2
C’est à celles et à ceux qui risquent d’être rejetés que Jésus destine, d’une manière privilégiée, son message, son invitation et son réconfort.
En effet, quand nous sommes malheureux ensemble, cela nous ras­semble, tandis que nos joies risquent souvent de nous disperser.
Jésus n’est pas seulement celui qui peut guérir ; il est aussi, il est surtout, celui qui veut nous réunir dans la reconnaissance et l’action de grâce.
Céla
Dieu, parfois, paraît parfois bien silencieux.
Il veut pourtant que, sans cesse, nous restions tournés vers lui.
Il veut que nous fassions appel à Lui pour qu’il fasse régner la justice.
Nous devons prier sans cesse, non pas pour que Dieu nous évite d’avoir des difficultés, mais parce que chaque difficulté affrontée rend plus forts et plus vigilants.
Dans nos combats quotidiens, il faut faire appel à Dieu pour que Lui, en fin de compte, rende justice à tous les opprimés, à tous les méprisés.
Dieu est la source de notre Justice !
D’après Signes 1998

Cantique 228 § 1 & 5 « Qu’aujourd’hui toute la terre »

LOUANGE

Je lève les yeux vers les monts. D’où viendra le secours ?
Mon secours vient de l’Eternel qui a fait les cieux et la terre.
Il ne permettra pas que ton pied vienne à trébucher car celui qui te garde ne sommeille jamais.
Le Seigneur est ton protecteur, Il est ton ombre à ta main droite.
Le Seigneur te préservera de tout malheur, il veille sur ton âme.
Le Seigneur veillera sur ton départ et ton retour, dès maintenant et à jamais.
Psaume 121 Kuen
Heureux, bienheureux quiconque ne cherche pas conseil auprès des gens en révolte, qui ne s’en va pas flâner sur les sentiers des pécheurs, qui ne va pas s’installer en compagnie des moqueurs.
Heureux, bienheureux quiconque met sa joie, son bonheur, dans le livre du Seigneur et s’imprègne de ce livre nuit et jour et jour et nuit.
Ferme comme un arbre près d’un courant d’eau, il donne toujours son fruit ; sans cesse, sa ramure, sans se faner, refleurit.
Tout ce qu’il a entrepris, il le réussit !
Tels ne sont pas les méchants, ils sont de la paille emportée par le vent.
Nul pécheur ne paraîtra au Rassemblement des justes.
Le Seigneur prend en charge La voie des justes.
Mais le sentier des méchants est un chemin sans issue.
Psaume 1 D’après Kuen
Voici pourquoi, malgré tout, j’espère : la bonté du Seigneur n’est pas épuisée, Il n’a pas fini de montrer son amour.
Chaque matin, sa bonté et son amour sont tout neufs.
Oui, Seigneur, ta fidélité est immense !
Je me dis : Le Seigneur est mon trésor. C’est pourquoi je compte sur lui.
Le Seigneur est bon pour celui qui met sa confiance en lui. Pour celui qui le cherche.
C’est une bonne chose d’attendre en silence le secours du Seigneur.
C’est une bonne chose pour l’être humain de se soumettre à des règles, dès sa jeunesse.
Quand le Seigneur le fait souffrir, il doit s’asseoir à l’écart et se taire, qu’il s’abaisse, le visage dans la poussière ! Il y a peut-être de l’espoir !
Qu’il tende la joue à celui qui le frappe, qu’il se laisse couvrir d’insultes !
En effet, le Seigneur ne rejette pas les humains pour toujours ; même s’il fait souffrir, il est plein d’amour, car sa bonté est immense.
Non ! Ce n’est pas de bon cœur que le Seigneur abaisse les humains et les fait souffrir.
Lamentations 3/ 21 c à 33 Parole de Vie

Cantique : 121 §1, 2 & 3 « Vers les monts je lève les yeux »

L O I

1
Dans nos villes et nos villages, beaucoup de personnes souffrent de la solitude, beaucoup de personnes sont dans l’impasse, à cause de l’injustice.
Sommes-nous solidaires des pauvres, des malheureux, des oubliés ?
Savons-nous puiser aux sources de la foi, dans le dialogue avec Jésus ?
Y a-t-il en nous une persévérance toujours renouvelée pour débloquer les situations humaines sans issue ?
Céla
2
Bienheureux, ceux qui cherchent la paix de Dieu ! Ils sont au cœur de Dieu.
Bienheureux, ceux qui ont à cœur des pauvres et leur ouvrent l’avenir.
Bienheureux, ceux qui sèment avec larmes : ils verront se lever les montagnes.
Bienheureux, ceux qui souffrent pour les autres, ils sont les portes du royaume.
Signes

HUMILIATION

Pardonne, Seigneur, la tiédeur de nos prières, la lenteur de nos éveils ; pardonne, notre indifférence pour les luttes de nos frères, de nos voisins. Pardonne notre ignorance des besoins des autres. Pardonne aussi nos révoltes quand nous n’admettons pas que tu te taises, que tu patientes encore.
Pardonne-nous d’oublier ta Parole, d’oublier que, de toute manière, tu diras le dernier mot.
Parce que Jésus intercède sans cesse pour nous et tu l’exauces toujours.
D’après Signes 1998
Pour nous sauver, Jésus s’est fait semblable à nous, il a étendu les bras sur une croix, il nous a rejoints dans la nuit de la mort.
En se relevant de la mort, Jésus a manifesté ta puissance de vie, et l’immensité de ta tendresse.
Donne-nous, Seigneur, de bien participer à cette vie nouvelle ! Pour toujours ! Amen
1
Seigneur, tu nous invites à prier sans cesse.
Mais nos préoccupations sont immédiates et souvent mesquines.
Nous oublions les autres et ne pensons guère à préparer ton Royaume.
Christ, tu as promis de faire justice à ceux qui, de jour comme de nuit, persévèrent dans la prière. Mais la lassitude menace souvent notre persévérance.
Pourtant, Seigneur, tu es toujours à nos côtés, tu nous accompagnes dans nos combats.
Alors que nous oublions ta présence et nous croyons abandon­nés.
Seigneur, aie pitié de nous !
Céla
2
Seigneur, tu viens vers nous quand il ne nous reste plus rien.
Tu réponds à notre désir quand nous venons les mains vides.
Donne-nous d’agir avec les autres comme tu agis envers nous,
Par Jésus, le Christ notre Seigneur.
Signes

Cantique 130 § 1 « Du fond de ma détresse »

GRÂCE

Dieu a prouvé son amour envers nous. Il nous pardonne notre peu de foi.
Il nous donne son Esprit pour nous con­duire, dans la persévérance, jusqu’au partage de la vie éternelle !
Céla

Cantique 160 « Notre Dieu est délivrance »

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu,
il compte sur notre effort et le rend efficace.
Je crois en Jésus,
il s’est fait solidaire de toute pauvreté.
Il est devenu, parmi les hommes, la voix des hommes sans voix.
Je crois en l’Esprit Saint,
il suscite des prophètes, aujourd’hui comme hier, et il soutient leur persévérance pour dénoncer les injustices.
Je crois que l’Eglise a reçu le dépôt de la foi dans le monde et qu’elle est chargée de préparer l’avènement du Royaume.
Céla

Cantique 537 § 1 & 2 « Dieu fait de nous … »

OFFRANDE

Notre générosité exprime notre détachement par rapport aux luttes d’intérêts qui opposent les hommes.
Que notre geste à nous soit pour tous un exemple, une indication, une aide.
PRIÈRE d’OFFRANDE
Seigneur, tu as soutenu jusqu’au bout Jésus dans l’offrande de sa vie dans son combat pour la libération de l’homme.
Accorde-nous à nous aussi la force de vivre dans la solidarité.
Céla

ILLUMINATION

Dieu notre Père, envoie-nous ton Esprit pour qu’il nous donne de la sagesse pour comprendre les textes sacrés.
Qu’il nous donne aussi la foi pour y reconnaître ta volonté, et l’humilité pour y trouver notre chemin.
Aide-nous à comprendre que la prière cherche moins à obtenir ce que nous désirons qu’à entrer profondément dans ta sainte volonté ; à l’exemple de Jésus, ton Fils, notre Seigneur…

LECTURES BIBLIQUES

La 1 ère lecture, Exode 17/ 8 à 13 est propre à ABC
La 2 ème lecture, 2 Timothée 3/14 à 4/2 est propre à ABC
L’
Évangile, Luc 18/ 1 à 8 à l’antépénultième dimanche de l’Année 5

1ère lecture
Exode 17/8-13
8Les Amalécites vinrent attaquer les Israélites à Refidim.
9Moïse dit à Josué : « Choisis des hommes capables de nous défendre et va combattre les Amalécites. Demain, je me tiendrai au sommet de la colline, avec le bâton de Dieu à la main ».
10Josué partit combattre les Amalécites comme Moïse le lui avait ordonné, tandis que Moïse, Aaron et Hour se postaient au sommet de la montagne.
11Tant que Moïse tenait un bras levé, les Israélites étaient les plus forts, mais quand il le laissait retomber, les Amalécites l’emportaient.
12Lorsque les deux bras de Moïse furent lourds de fatigue, Aaron et Hour prirent une pierre et la placèrent près de Moïse. Moïse s’y assit.
Aaron et Hour, chacun d’un côté, lui soutinrent les bras, qui restèrent ainsi fermement levés jusqu’au couché du soleil.
13Josué remporta une victoire complète sur l’armée amalécite.

2ème lecture
2 Timothée 3/14 à 4/2
3/14Demeure ferme dans ce que tu as appris et reçu avec une entière conviction.
Tu sais de quels maîtres tu l’as appris.
15Depuis ton enfance, en effet, tu connais les Saintes Ecritures. Elles peuvent te donner la sagesse qui conduit au salut par la foi en Jésus-Christ.
16Toute Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner la vérité, réfuter l’erreur, corriger les fautes et former à une juste manière de vivre,17afin que l’homme de Dieu soit parfaitement préparé et équipé pour accomplir toute œuvre bonne.
4/1Je te le demande solennellement devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui jugera les vivants et les morts, je te le demande au nom de la venue du Christ et de son Royaume : 2prêche la Parole de Dieu et annonce la Parole de Dieu avec insistance, que l’occasion soit favorable ou non ; persuade, adresse des reproches et encourage, en enseignant avec une patience parfaite.

3ème lecture
Luc 18/1-8
1Jésus leur dit ensuite cette parabole, pour leur montrer qu’ils devaient toujours prier et ne jamais se décourager :
Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et ne respectait personne.
3Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait fréquemment le trouver pour obtenir justice : « Rends-moi justice contre mon adversaire », disait-elle.
4Pendant longtemps, le juge ne voulut pas, puis il se dit : « Bien sûr, je ne crains pas Dieu et je ne respecte personne ; mais comme cette veuve me fatigue je vais faire reconnaître ses droits, sinon elle finira par m’exaspérer. »
6Puis le Seigneur ajouta : – Ecoutez ce que dit le mauvais juge !
7Dieu ne ferait-il pas justice aux siens quand ils crient à lui jour et nuit ? Tardera-t-il à les aider ?
Je vous le déclare : il leur fera justice rapidement.
Mais quand le Fils de l’Homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?

Cantique 617 § 1, 2, 3 & 4 « Mon vrai trésor sur terre »

PRÉDICATION

PRIÈRE

Demandons à Dieu de nous envoyer son esprit pour que sa Parole devienne en nous une prière persévérante, insistante, comme celle de la veuve de l’Évangile et celle de Moïse sur la montagne, les mains levées avec persévérance.
Seigneur, suscite parmi nous tous, en particulier parmi les malades, les personnes âgées et celles qui sont solitaires ; suscite en tous lieux des hommes et des femmes qui portent les autres par leur prière et l’engagement de leur cœur.
Interviens à temps et à contretemps … Mais avec grande patience.
Seigneur, remplis de courage ceux qui servent dans ton église, en tous lieux.
Et aussi de la miséricorde pour qu’ils soient capables mieux d’aimer que juger.
Qu’en même temps ils n’aient pas peur de nous rappeler les exigences de la justice, tout en étant toujours des témoins de ta miséricorde.
Quand il viendra sur la terre, le Fils de l’homme y trouvera-t-il de la foi ?
Seigneur, notre foi, c’est toujours auprès de toi qu’elle trouve sa source et sa nourriture.
Fortifie notre foi, et que ta présence en nos vies fasse rayonner dans le monde la lumière de ton amour.
Père saint, tu fais justice à tes élus, nous savons que tu entends, que tu exauces nos prières ! Amen
D’après Signes 1998
Seigneur, notre Père,
Merci pour ton amour, ta tendresse, ta miséricorde et ta douceur.
Tu es grand et nous pouvons te faire pleinement confiance, parce que tu es bon.
Béni sois-tu, ô Jésus bien-aimé !
Aujourd’hui encore, nous voulons tourner les regards vers toi, notre merveilleux sauveur, et t’apporter nos tâches de chaque jour et les services auxquels ta grâce nous invite.
Accorde aux relations que tu nous donnes de vivre d’être marquées par le feu brûlant de ton Esprit d’amour, de consolation et de soutien.
Merci pour l’assurance que tu nous donnes dans ta Parole et dans nos cœurs : tu entends nos prières et tu les exauces selon ta profonde sagesse.
Bénis sois-tu ô notre maître ! Loué sois-tu pour toujours ! Alléluia !
PPT 98
Seigneur, cette journée est la tienne. Comme toutes nos journées sont à toi.
Aujourd’hui, tu nous as rassemblés. Nous te cherchons Seigneur.
Et nous cherchons aussi des mots pour dire ce qui est difficile à dire.
Quand nous voulons exprimer le fond de ce qui nous tient à cœur, c’est ton nom qui vient sur nos lèvres.
Et quand nous nous taisons, faute de trouver des mots, c’est toi qui te mets à parler en nous.
Oui, pour nous, tu es en même temps étrange et familier. Tu es proche, si proche que nous le sommes nous-mêmes. Rends-nous attentifs à ta présence constante.
Donne-nous, s’il te plaît, donne-nous ton Esprit. C’est Jésus qui nous envoie vers toi, aujourd’hui comme hier, et comme demain.
Amen
D’après Marc André Wolff PPT 2004

Cantique 616 § 1, 2, 3 & 4 « Confie à Dieu ta route »

INTRODUCTION à la CÈNE :

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
1
Nous disons merci pour Jésus-Christ, il nous invite à proclamer la grâce de notre Dieu !
2
Nous disons merci pour Jésus-Christ, il est présent au cœur de chaque journée de notre vie
3
Nous disons merci pour Jésus-Christ, il intercède pour nous et il crie nuit et jour pour nous obtenir justice et miséricorde.

PRÉFACE
Seigneur, Dieu notre Père, notre justice et notre chance c’est de pouvoir nous fier à ta Parole.
Nous sommes confrontés avec toutes sortes de conflits, d’engagements et de recherches et avons besoin de cette Parole pour nous enseigner et nous soutenir dans notre tâche.
Par la foi, nous avons part à ta justice.
Cette justice qui vient de toi nous établit dans la paix, par Jésus-Christ, notre Sauveur.
Par la foi, nous avons accès, grâce à Jésus, à ta bonté imméritée.
Nous plaçons notre fierté dans l’espérance de partager un jour pleinement ta vie.
Par Jésus, tu nous proposes d’aller plus loin encore : tu nous proposes d’être fiers de notre pauvreté, car elle engendre la persévérance. La persévérance engendre la fidélité.
Une fois éprouvée, la fidélité engendre l’espérance. Comme cette espérance-là ne trompe pas, et parce que nous sommes forts de ton amour répandu dans nos cœurs, avec tous les élus qui vivent de ta justice, Père, nous te chantons…
Céla

Cantique 583 & 1 & 2 « Pour que nos cœurs »

INSTITUTION
Que toute créature fasse silence devant le Seigneur !
1
A la veille de se laisser élever sur une croix pour nous attirer tous dans l’universelle communion de l’amour, le Seigneur Jésus prit le pain …
2
A la veille du jour où Il se laissera emmener et crucifier, afin de faire sauter les verrous de la mort, Jésus prit le pain….
3
Au terme de l’attente des siècles, au moment de donner au monde la justice qui vient de Dieu, Jésus prit le pain…

PRIÈRE
Père, nous célébrons aujourd’hui le « oui » de Jésus ; ce oui, il l’a vécu jusqu’au bout dans sa passion et dans sa mort sur la croix.
Nous reconnaissons en lui le vainqueur de toute injustice.
Tu lui as donné de siéger avec toi, pour juger les vivants et les morts.
Dans l’attente du jour où il reviendra dans la gloire, nous élevons les yeux vers toi, car c’est de toi que nous vient tout secours.
Que l’Esprit de Jésus nous garde à l’écoute de sa Parole, qu’il soutienne notre persévérance pour que nous vivions jusqu’au bout.
Donne-nous le pain secret de la force d’aimer, et le vin de la joie ; nourris-nous et parle-nous pour que nous puissions mener dans la foi le combat libérateur de ton Christ.
Oui, Père, donne-nous de persévérer dans la prière : que jamais les fidèles ne laissent tomber les bras, même lorsque leurs engagements les conduisent d’abord dans des impasses.
Tu as soutenu jusqu’à l’agonie le combat de Jésus ; que ta force accompagne aujourd’hui tous les serviteurs de ton Évangile.
Fais de nous tous les porte-parole de ta vérité sur les chemins difficiles où nous marchons tous.
Garde nous fidèles dans la voie de liberté ouverte par l’Evangile, rends nous surtout attentifs au témoignage de ceux qui nous le rappellent.
Ainsi, ton Eglise pourra s’acquitter de sa mission évangélisatrice, en communion à la souffrance et à la victoire de Jésus…
Céla
Nous t’apportons tous ceux qui souffrent …

Cantique 583 § 4 « Pour que nos cœurs »

INVITATION
De même que le pain provient d’une multitude de grains qui furent broyés et unis, et de même que le vin de la coupe provient d’une multitude de raisins broyés, cette cène nous sort de nos isolements pour nous unir en un même corps, dans une même foi, un même amour et une même espérance, en Jésus-Christ notre Seigneur.
Voici la table du Seigneur …
Venez, non pas parce que vous devez, mais parce que vous pouvez.
Venez pour témoigner, non prétendre être justes,
Mais dire que vous aimez sincèrement votre Seigneur
Et que vous désirez être ses disciples.
Venez, non pas parce que vous êtes forts, Mais parce que vous êtes faibles.
Non pas parce que vous auriez droit à une récompense céleste, mais parce que vous avez besoin de la grâce et de l’aide de Dieu, et les recevez.
Venez, non pour exprimer une opinion,
Mais pour chercher la présence de Dieu et de son Esprit.
VENEZ, CAR TOUT EST PRÊT !

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ.
Jésus a donné sa vie pour nous.
Vivant maintenant, il veut mettre sa vie en nous, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ, Ce sang a été versé pour nous.
C’est l’alliance nouvelle et sans cesse renouvelée : Jésus-Christ fait couler sa vie en nous, comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

RECONNAISSANCE
Père,Tu es là, Tu es présence et amour.
Tu ne fais jamais défaut, surtout pas dans la souffrance, Ni dans le froid extérieur et intérieur, ni dans l’angoisse qui étreint.
Merci ; pour ces moments où je porte en moi la certitude de ta lumière, même si ces moments ne sont que des oasis sur ma route.
En même temps, je te veux, je te cherche.
Je suis le promeneur solitaire, la caravane dans le désert, celui qui aspire toujours à la terre promise. Je suis en route, et ne suis pas encore arrivé.
Je suis éclairé par toi et souvent assailli par le doute.
Pour ma marche, pour mon périple ici-bas, permets seulement que j’aie souvent la certitude de ta présence.
PPT 1995

EXHORTATION

L4
Le Seigneur a dit que nous étions le sel de la terre et la lumière du monde.
C’est Lui qui l’a dit. Nous n’avons rien à demander, rien à mériter.
Chassons nos craintes, éjectons nos mesquineries, ignorons nous maladresses :
Il n’a pas dit : « Soyez le sel de la terre, soyez la lumière du monde »
Il a dit « VOUS ÊTES ! »
Praxis-1982
1
Voici ce qui est inébranlable, malgré nos folies et révoltes : La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Éphésiens 6/24
2
La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Nos pires folies n’y changent rien !
Éphésiens 6/24

Cantique 887 « Que le Seigneur tournant vers nous sa face »

Laisser un commentaire

Fermer le menu