Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 29 septembre 2019 (CQ26)

Pauvres riches et riches pauvres !

ACCUEIL

La grâce est avec tous ceux qui aiment le Seigneur Jésus-Christ !
La grâce de Dieu est, comme cela l’indique, quelque chose de gratuit, de gracieux.
C’est un don de Dieu, malgré tout, la seule justification est qu’il nous aime et que nous en avons besoin ; venant de Dieu, la grâce est donc efficace : elle met en nous le pouvoir d’aimer, de pardonner et d’espérer !
Dans la foi, nous nous savons donc aimés de Dieu, riches de son amour.
Savoir cela est un grand privilège.
Nous savons aussi que la richesse rend souvent sourd et aveugle.
La question est alors : savons-nous écouter la Parole de Dieu ?
Cette Parole nous invite à deux choses :
à être attentifs aux appels de nos frères et sœurs.
à ouvrir nos mains en vue du partage.
Cela
Notre monde produit beaucoup d’injustices.
Quelques uns ne cessent de s’enrichir tandis que beaucoup plus d’autres, touchent le fond de la misère.
Aujourd’hui, la Parole de Dieu vient nous sortir de nos torpeurs.
Car Dieu prend toujours le parti des plus démunis, il ne reste indifférent à aucune détresse, il aime les pauvres.
Signes 1998
Si, en arrivant ici ce matin, nous avions trouvé porte fermée, nous aurions été surpris, peut-être même mécontents. La porte était ouverte.
Cela ne devrait nous aider à réfléchir à une chose importante : la porte ouverte ne l’est utilement que pour celui qui vient chercher ici ce qu’il ne trouve pas ailleurs.
Une fois entré, on comprend : les yeux s’ouvrent sur d’autres réalités.
Le mauvais riche de l’Évangile n’avait jamais vu le pauvre à sa porte.
Une fois mort, il commence à se préoccuper des autres.
Pour nous, l’invitation peut être de renoncer à nos sécurités et nos conforts ; de nous dépouiller de nos routines, sortir de nous-mêmes.
La grâce venue de la foi, nous pousse en avant !

Cantique 222 § 1 & 3 « Avec toi, Seigneur »

LOUANGE

Heureux celui qui a pour appui le Dieu de Jacob et dont l’espérance est dans le Seigneur son Dieu.
C’est le Dieu qui a créé les cieux, la terre et la mer avec tout ce qui s’y trouve.
Il garde à jamais sa fidélité.
Il fait droit aux opprimés ; il nourrit les affamés ; le Seigneur relâche ceux qui étaient en prison.
Le Seigneur ouvre les yeux de ceux qui ne voyaient pas.
Le Seigneur redresse ceux qui sont courbés. Il aime les justes. Il protège l’étranger, le Seigneur soutient l’orphelin comme la veuve, mais il fait dévier la voie des méchants.
Le Seigneur est roi pour l’éternité. Il est ton Dieu, ô Sion, de génération en génération. Louez le Seigneur !
Psaume 146/5-10
Loue le Seigneur, toi mon âme ! Je compterai sur Lui tant que je vivrai.
Je lui ferai confiance tant que j’existerai. Je ne compte pas sur les puissants de ce monde. Ce sont des humains comme moi. Leur mémoire est mauvaise, vite prêts à la dispute, lents à la réconciliation.
Toujours distraits et impatients, partagés entre des intérêts contradictoires, surchargés et loin d’être infaillibles !
Je ne fais vraiment pas confiance à ceux qui détiennent le pouvoir comme si c’était leur propriété. Leur bon plaisir remplace le droit, ils s’enrichissent de la pauvreté des petits. Leur puissance rend la terre inhabitable.
Non je ne me fie pas à eux. Car ils sont mortels.
Ils ne dureront pas toujours, ils n’auront pas toujours des successeurs.
Il n’y a guère de raison de se fier aux méchants, ni de toujours désespérer à cause d’eux.
Je compte sur le Seigneur :
Il relève les humiliés et renverse le trône des puissants.
Je Le loue, le cœur tremblant ; à voix basse, je lui dis : Alléluia !
Il est seul à l’entendre, c’est une affaire entre lui et moi.
Je lui souffle mon consentement, je m’empresse en silence de tenir ma promesse.
La domination de la violence sera remplacée part le règne de la liberté, pour toujours !
BEG Psaume 146/1-3.5.10 Version libre

Cantique 146 « Loué sois-tu »

L O I

2ème lecture
1 Timothée 6/ 6 à 19 Parole de Vie
C’est vrai, la foi en Dieu est une grande richesse, à une condition : il faut se contenter de ce que l’on a.
Nous n’avons rien apporté sur cette terre, et nous ne pouvons rien en emporter non plus.
Alors, si nous avons de quoi manger et nous habiller, cela doit nous suffire.
Mais ceux qui veulent devenir riches tombent dans la tentation.
De nombreux désirs stupides et dangereux les prennent au piège.
Ils conduisent les gens vers la mort et les détruisent.
Oui, la racine de tous les malheurs, c’est l’amour de l’argent.
Plusieurs l’ont trop cherché, c’est pourquoi ils se sont perdus loin de la foi.
Ils ont beaucoup souffert, et c’est leur faute.
Mais toi, évite ces choses-là, cherche à être juste, soit fidèle à Dieu.
Vis avec foi, amour, patience et douceur.
Combat le beau combat au service de la foi, afin de vivre avec Dieu pour toujours.
C’est pour cette vie-là qu’il t’a appelé.
Tu as reconnus cela le jour où tu as affirmé clairement ta foi devant beaucoup de témoins.
Je te donne un ordre en présence de Dieu : Il donne la vie à toutes choses.
Je le fais aussi en présence du Christ Jésus : Jésus a rendu un beau témoignage devant Ponce Pilate. Garde le commandement que tu as reçu, garde le en restant sans tache et sans défaut, jusqu’au jour où notre Seigneur Jésus-Christ paraîtra.
C’est Dieu qui fera paraître le Christ au moment fixé.
Dieu est la source du bonheur et le seul maître de tout, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs.
Dieu est le seul qui ne meurt pas. Il habite une lumière que nous ne pouvons pas atteindre.
Personne ne l’a vu, personne ne peut le voir.
A Lui l’honneur et la puissance, pour toujours ! Amen
Dis bien aux riches de ce monde de faire attention ; qu’ils ne deviennent pas orgueilleux.
Qu’ils ne mettent pas leur confiance dans une richesse qui ne dure pas, mais qu’ils la mettent en Dieu. C’est Dieu qui nous donne toutes choses, il donne généreusement pour que nous en profitions.
Dis aux riches de faire le bien, d’être riches en actions bonnes. Qu’ils donnent de bon cœur et partagent avec les autres.
Ainsi ils mettront en réserve, pour l’avenir, un trésor beau et solide et ils posséderont la vraie vie.

HUMILIATION

1
Seigneur, tu redonnes dignité aux exclus, tu invites au festin les affamés.
Tu accueilles les pauvres dans ta gloire !
Aucune souffrance ne te laisse indifférent. Tu connais nos peines les plus secrètes.
Père, ne permets pas que la conscience de notre misère nous décourage.
Donne-nous plutôt un cœur de pauvre, capable de se laisser attirer vers toi.
Seigneur, si nos yeux sont fermés à la souffrance, ouvre-les et prends pitié de nous !
Si nos cœurs s’endurcissent, change-les et prends pitié !
Si nos bras sont fatigués, donne courage et force et prends pitié de nous !
Nous te le demandons par Jésus, notre Sauveur, c’est lui qui te glorifie pour toujours !
2
Seigneur, nos pays riches ne savent que faire de leurs excédents, et nos systèmes économiques en sont perturbés.
Souvent, nos maisons sont encom­brées de choses peu utiles dont nous n’a­vons guère l’emploi ; alors que d’autres manquent du néces­saire.
Christ, nous cherchons sans cesse de nouveaux moyens de dominer et de surmonter les obstacles et les distances.
Mais, un tiers des enfants des pays pauvres meurent avant l’âge de 3 ans.
Seigneur, tu nous donnes la terre et ses richesses pour les partager.
Mais chacun pense d’abord à lui-même et à ses intérêts et, souvent, il ne reste que les miettes pour les autres.
Seigneur, aie pitié de nous !
Céla

Cantique 429 § 1 « C’est vers toi que je me tourne »

GRÂCE

1
La GRACE, c’est d’abord un pardon, un pardon qu’on reçoit pour les fautes connues et pour les inconnues ; pour les fautes avouées et pour les ignorées.
Un pardon qui décharge et soulage : Un poids nous est ôté.
La GRACE devient alors un pardon qu’on transmet même s’il n’est pas demandé, car il panse la blessure qui nous fut infligée : elle allait étouffer notre cœur.
En pardonnant, nous nous guérissons d’avoir été offensés !
La GRACE, est donc un pardon qu’on reçoit pour le transmettre.
Que Dieu nous fasse comprendre sa miséricorde.
Qu’il nous ouvre le cœur pour que nous sachions partager.
Que sa parole soit vivante en nous et nous fasse marcher ensemble, réconciliés, vers le partage de vie éternelle !
Céla

Cantique 259 § 1 & 2 « Oui, je veux te bénir. »

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu,
il est un Père vigilant qui réveille ses enfants pour que leur vigilance leur épargne le désastre.
Je crois en Jésus-Christ,
il fut témoin fidèle jusque devant Pilate, il est le modèle de tous ceux qui veulent vivre leur foi.
Je crois en l’Esprit saint,
c’est un esprit d’attention, de prévenance mutuelle et de justice ; il aide les humains à corriger les abus qui renaissent sans cesse.
Je crois que l’Église est la table du Seigneur un lieu où les pauvres sont nourris et ne doivent pas se contenter des miettes.
Céla

Cantique 267 § 1,2 & 3 « Nous t’adorons, nous t’aimons … »

ILLUMINATION

Seigneur, ne permets pas qu’il soit trop tard pour que s’ouvrent nos yeux, pour que s’attendris­sent nos cœurs.
Qu’aujourd’hui même nous soyons attentifs à ceux qui sont à notre porte.
Nous te le demandons au nom de Jésus…
Signes

LECTURES BIBLIQUES
La 1 ère lecture, Amos 6/1a, 4 à 7 propre à ABC
La 2 ème lecture, 1 Timothée 6/ 11 à 16 propre à ABC
L’Évangile, Luc 16/ 19 à 31 au 2ème de l’Eglise en Année 2

1ère LECTURE
Amos 6, 1 à 7 ©BFC
Fausse sécurité
1Hélas pour vous qui vivez tranquilles à Sion, et pour vous qui habitez sans soucis sur la colline de Samarie ! Vous êtes, paraît-il, l’élite de la première des nations.
Et dire que les Israélites se tournent vers des gens comme vous !
2Rendez-vous plutôt à Kalné pour voir ce qui s’est passé.
Ensuite allez de là jusqu’à Hamath, la grande ville.
Puis descendez à Gath chez les Philistins.
Vous le constaterez : vous ne valez pas mieux que ces royaumes-là, même si leur territoire est plus petit que le vôtre.
3Vous cherchez à reculer le jour du malheur.
En réalité vous rapprochez le règne de la violence.
4Vous êtes allongés sur des lits décorés d’ivoire, étendus sur vos divans pour déguster de l’agneau et manger du veau gras.
5Vous chantez à tue-tête au son de la harpe.
Pour imiter David, vous créez de nouveaux instruments de musique.
6Vous buvez le vin dans de larges coupes, et vous vous parfumez aux huiles les plus fines.
Mais vous ne vous affligez pas du désastre qui menace les tribus de Joseph.
7C’est pourquoi j’annonce maintenant que vous serez au premier rang de ceux que l’on déportera.
Finie, la fête pour les fainéants !

2ème LECTURE
1 Timothée 6 11 à 16 ©BFC
Recommandations personnelles
11Mais toi, homme de Dieu, évite tout cela. Recherche la droiture, l’attachement à Dieu, la foi, l’amour, la patience et la douceur. 12Combats le bon combat de la foi ; saisis la vie éternelle, car Dieu t’a appelé à la connaître quand tu as prononcé ta belle déclaration de foi en présence de nombreux témoins. 13Devant Dieu, qui donne la vie à toutes choses, et devant Jésus-Christ, qui a rendu témoignage par sa belle déclaration de foi face à Ponce-Pilate, je te le recommande : 14obéis au commandement reçu, garde-le de façon pure et irréprochable jusqu’au jour où notre Seigneur Jésus-Christ apparaîtra.15Cette apparition interviendra au moment fixé par Dieu, le Souverain unique, la source du bonheur, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs. 16Lui seul est immortel ; il habite une lumière dont personne ne peut s’approcher. Aucun être humain ne l’a jamais vu ni ne peut le voir. A lui soient l’honneur et la puissance éternelle ! Amen.

3èmeLECTURE
Luc 16, 19 à 31 ©BFC
L’homme riche et Lazare
19« Il y avait une fois un homme riche qui s’habillait des vêtements les plus fins et les plus coûteux et qui, chaque jour, vivait dans le luxe en faisant de bons repas. 20Devant la porte de sa maison était couché un pauvre homme, appelé Lazare. Son corps était couvert de plaies. 21Il aurait bien voulu se nourrir des morceaux qui tombaient de la table du riche. De plus, les chiens venaient lécher ses plaies.22Le pauvre mourut et les anges le portèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut aussi et on l’enterra. 23Il souffrait beaucoup dans le monde des morts ; il leva les yeux et vit de loin Abraham et Lazare à côté de lui. 24Alors il s’écria : “Père Abraham, aie pitié de moi ; envoie donc Lazare tremper le bout de son doigt dans de l’eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre beaucoup dans ce feu.” 25Mais Abraham dit : “Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu beaucoup de biens pendant ta vie, tandis que Lazare a eu beaucoup de malheurs. Maintenant, il reçoit ici sa consolation, tandis que toi tu souffres.26De plus, il y a un profond abîme entre vous et nous ; ainsi, ceux qui voudraient passer d’ici vers vous ne le peuvent pas et l’on ne peut pas non plus parvenir jusqu’à nous de là où tu es.” 27Le riche dit : “Je t’en prie, père, envoie donc Lazare dans la maison de mon père, 28où j’ai cinq frères. Qu’il aille les avertir, afin qu’ils ne viennent pas eux aussi dans ce lieu de souffrances.” 29Abraham répondit : “Tes frères ont Moïse et les prophètes pour les avertir : qu’ils les écoutent ! ” 30Le riche dit : “Cela ne suffit pas, père Abraham. Mais si quelqu’un revient de chez les morts et va les trouver, alors ils changeront de comportement.” 31Mais Abraham lui dit : “S’ils ne veulent pas écouter Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader même si quelqu’un se relevait d’entre les morts.” »

Cantique 232 § 1, 2 & 3 « Comme un souffle fragile »

Introduction à l’OFFRANDE

Le Seigneur a pourvu à nos besoins. Parfois même largement.
Notre offrande sera donc un reflet de la libéralité de Dieu à notre égard !
PRIÈRE d’OFFRANDE
Toi qui donnes vie à toutes choses, nous t’en prions, Seigneur, accueille l’offrande de notre pauvreté.
Fais-la servir au partage pour les pauvres et à la manifestation de ta justice ici-bas. Par Jésus….

PRÉDICATION

Cantique 501 § 1,2 & 3 « Viens, créateur de nos âmes »

INTRODUCTION à la CÈNE

Nous voulons maintenant nous tourner vers Dieu le Père des pauvres : nous pensons particulièrement à ceux que les crises de notre temps ont privés de leur situation et mis en quelque sorte à l’écart de la société.
Nous pensons aussi à ceux qui ont réussi, qui sont arrivés parmi les nantis, que leur cœur reste grand ouvert pour le partage.
Nous pensons maintenant à ceux qui ont perdu confiance en la vie, il se peut aussi que l’éternité leur semble une promesse illusoire.
Puissent-ils, sur leur chemin, rencontrer le Christ ressuscité, vivant pour eux.
C’est maintenant le tour des responsables de nos églises, et pour tous les membres des communautés.
Qu’ils sachent trouver des moyens de lutter contre la pauvreté.
Père de miséricorde, rends-nous proches de nos frères et sœurs, surtout pour celles et pour ceux qui traversent des temps difficiles.
Ouvres nos cœurs et nos mains à tous ceux qui attendent un signe d’espoir.
Nous te le demandons par Jésus, le frère des pauvres, il est vivant avec toi pour toujours.
D’après Signes 1998
1
Seigneur, nous croyons posséder des biens, mais ce sont eux qui nous possèdent.
Arrache-nous au piège des richesses.
Ouvre nos yeux sur les pauvres, ils sont ton visage à notre porte.
En effet, Jésus nous l’a annoncé : sa présence au milieu de nous n’est plus visible ; mais nous avons les pauvres parmi nous.
Donne nous d’être ton amour dans leur vie.
Nous te le demandons au nom de Jésus-Christ : il a vécu en pauvre au milieu des hommes.
Céla
2
Il y a des morts à nous-mêmes, des ruptures avec notre égoïsme, qu’il est urgent de réaliser si nous voulons être de vrais ressuscités.
Prions :
que nous soyons capables de mieux comprendre les problèmes des autres…
que nous refusions la tranquillité tant qu’un de nos frères est dans le besoin…
pour qu’à l’appel de la foi nous osions parfois quitter nos sécurités …
Seigneur, nous avons souvent envie de nous installer, de planter notre tente ici ou là et d’y rester pour toujours.
Toi, tu nous invites à nous désinstaller. Que cet appel soit entendu et pratiqué. Nous te le demandons…
Signes
Nous disons merci pour Jésus-Christ, il s’est revêtu de nos pauvretés afin de nous faire participer à sa richesse !

PRÉFACE
Oui, merci Seigneur, Père de bonté infinie.
Merci pour Jésus il a partagé la vie des plus pauvres.
Il s’est fait le prochain de ceux qu’on méprise.
Il est allé à la rencontre des pécheurs et des exclus.
C’est pourquoi il est le chemin, la vérité et la vie.
Merci, Père, pour tous ceux, chrétiens ou non, qui nourrissent les affamés, qui réconfortent les désespérés et soignent les blessés de la vie.
Louange à toi, Dieu de miséricorde. Dès maintenant nous t’acclamons …
D’après Signes 1998
C
Seigneur notre Dieu, ami des pauvres.
Ami de tous ceux qui veulent vivre d’amour et de foi, oui, nous avons tant de raisons de te dire merci !
Nous voulons d’abord te louer pour ton Fils Jésus : venu comme pauvre et il a mendié les miettes de nos cœurs et de nos vies.
Nous voulons te dire merci pour la confiance de Jésus en ton amour, en face de Pilate le gouverneur.
Merci puisque Jésus a partagé avec nous ses richesses.
Nous nous unissons maintenant à tous les témoins de ton amour, nous nous laissons éclairer par la lumière de ta justice et nous te redisons notre admiration et notre amour…
Céla

Cantique 862 « Saint, saint, saint »

INSTITUTION
Que toute créature fasse silence devant le Seigneur !
A la veille de connaître, dans la mort, le fond de toutes nos misères, Jésus nous montra comment Dieu nourrit vraiment quiconque dépend de lui, et qu’il satisfait la faim et la soif des hommes, Jésus prit….
Anamnèse / Épiclèse
Père, nous avons auprès de toi un intermédiaire qui a vécu nos pauvretés.
En Jésus-Christ, ressuscité des morts, nous avons quelqu’un qui nous invite à recevoir ton amour.
Il met dans nos cœurs l’espérance.
C’est pourquoi nous attendons maintenant que tu viennes étancher notre soif de justice et rassasier ceux qui ont mis leur confiance en ta parole.
Que ton Esprit nous donne une âme de pauvre, pour accueillir tes dons et pour les partager avec toutes celles et tous ceux qui restent sur leur faim.
Entends, la prière de ton Église ! Solidaire des pauvres elle monte du monde vers toi.
Garde dans la douceur et la persévérance celles et ceux qui partagent volontairement la condition des humbles.
Soutiens ceux qui mènent, avec foi et amour, le beau combat de la justice.
Libère de tout chagrin et de toute amertume celles et ceux qui vivent seuls, celles et ceux qui ont le cœur blessé par l’injustice, celles et ceux qui sont tentés par les mirages du désespoir et de la violence.
Donne à chacun de savoir reconnaître les vraies valeurs, donne-nous aussi de vivre en témoins de ta lumière, en marchant fermement sur la voie d’espérance, car tu l’ouvres à chacun de nous.
Cela

Cantique 875 « Christ agneau de Dieu »

INVITATION
Les pauvres sont invités au festin de Dieu !
Le pain et vin du Christ nous sont signes d’amour et d’espérance !
Le pain et le vin reçus du Père sont notre force pour le voyage !
Venez ….

COMMUNION
Nous rompons le pain, c’est la communion au corps du Christ.
Le Christ vivant met en nous sa vie, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, c’est la communion au sang du Christ versé pour nous. Dans cette alliance toujours nouvelle, Jésus-Christ fait couler en nous sa vie, comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE
Merci, Père : tu nous fais renaître à ta lumière.
Merci parce que tu offres à chacun les dons nécessaires à l’épanouissement de sa vie.
Merci, Jésus, de nous confier la responsabilité de gérer les biens de ton Royaume sur la terre.
Merci, Esprit de vie, don de l’amour du Père, merci puisque par toi toutes les valeurs du Royaume peuvent porter des fruits en nous !
Céla

Notre Père …

EXHORTATION

1
Nous n’étions que des pauvres à la porte du Seigneur.
Mais voilà : Il nous a fait entrer et nous fait asseoir à sa table.
Comment pourrions-nous désormais fermer notre porte aux autres ?
Sûrs de sa Parole, allons dans la liberté du Christ.
2
Ne soyons pas de ces « vautrés » dont parle le prophète Amos, mais plutôt debout, prêts à partir, prêts à servir !
La grâce est avec ceux qui aiment le Seigneur Jésus-Christ, C’est inébranlable.

Cantique 615 § 1 « A mon Dieu je me confie »

Laisser un commentaire

Fermer le menu