Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 8 septembre 2019 (CQ23)

Ma préférence va à Jésus !

ACCUEIL

La grâce est avec tous ceux qui aiment le Seigneur Jésus-Christ !
L’espérance de la foi nous rassemble !
Elle est la joyeuse lumière de Dieu sur nos che­mins !
Elle nous aide à être disponibles pour le Seigneur et pour le prochain !
Oui, le Seigneur est avec nous !1
Quel homme pourrait connaître la volonté de Dieu ?
Qui donc pourrait se faire une idée des intentions du Seigneur ?
Il semble sage de parler ainsi, mais l’apparence est trompeuse.
Car nous connaissons bien l’intention principale de Dieu :
Elle est de donner liberté, clarté et espérance à chaque être humain.
A chaque être humain qui le désire sincèrement.
Nous savons que Dieu nous aime et tient à chacun de nous.
C’est pourquoi nous lui disons notre reconnaissance.
2
Frères et sœurs, nous faisons parfois de notre foi une sorte d’assurance tous risques.  Pourtant, la foi est d’abord comme une immense aventure : comme un grand saut un peu fou dans l’absolu de l’invisible.
Sans cesse, nous devons approfondir nos choix afin qu’ils soient plus réfléchis et plus décisifs.
Le Seigneur est avec nous pour que nous progressions sur sa voie,
Chaque dimanche nous donne l’occasion de nous asseoir, de faire le point et d’accueillir à nouveau l’appel à faire le bon choix.
C’est le moment d’évaluer nos vies, comme un constructeur qui bâtit une maison.
Il n’est jamais trop tard pour revoir devant Dieu les renoncements acceptés, rendre grâce pour les avantages qu’ils ont procurés, à nous-mêmes, et surtout aux autres.
C’est aussi le moment de redécouvrir la face positive du renoncement : l’on ne renonce à une chose que pour une autre, on fait de la place.
Le mauvais choix, c’est de renoncer (ou de devoir renoncer) à un avantage, pour un désavantage. D’avoir remplacé quelque chose de bien par quelque chose de moindre.
Le Christ ne propose que de bons choix,
Il est lui-même notre choix, et cela depuis notre baptême.

Cantique    222 § 1 & 3   « Avec toi, Seigneur, … »

LOUANGE

« Seigneur, tu fus pour nous d’âge en âge un refuge ! »
Avant que les montagnes aient été enfan­tées, de toute éternité et pour l’éternité, toi, tu es Dieu.
Tu fais rentrer les hommes jusque dans la poussière, tu leur dis : « Revenez, fils d’Adam, (Fils de terre).
Mille ans sont à tes yeux comme la journée d’hier qui déjà est passée, comme une heure de veille au milieu de la nuit.
Tu les emportes, comme un peu de sommeil qui s’efface au matin.
Ils sont pareils à l’herbe : elle fleurit le matin, elle passe et, le soir, sèche et se flétrit.
Seigneur, apprends-nous donc à bien comp­ter nos jours, afin que notre cœur découvre la sagesse !
Comble-nous chaque aurore de ta fidélité, et nous crierons de joie tout au long de nos jours ; et que ta bienveillance, O Seigneur notre Dieu, repose sur nous tous !
Fais prospérer pour nous l’ouvrage de nos mains !
Oh oui ! Fait prospérer l’ouvrage de nos mains !
Psaume 90
Jésus, le Christ, notre Seigneur !
Quand les devoirs m’écrasent, quand la peur d’échouer me noue la gorge, quand ma vie est comme de l’eau fuyant mes doigts, quand la Parole ne console plus, quand les lèvres trébuchent avant même de parler, ALORS, j’élève mes mains vers toi, Seigneur, comme l’enfant éperdu se jette dans les bras de sa mère !
C’est comme un abandon, une retraite vers la forteresse imprenable.
Alors, comme une mère embrasse l’enfant en pleurs, sans demander si c’est de l’amour ou du désespoir, toi, tu ne poses pas les questions qui dérangent, tout simplement, tu me tiens, tu me retiens, fermement, pour que je ne tombe pas plus bas encore.
Aide-moi, aujourd’hui encore, à construire sur cela, et que je n’écoute plus la voix du doute !
Tiens-toi à la porte ouverte.
Je vois bien mon chemin lorsque toi tu l’éclaires.
Alors, la peur s’en­fuit, la confiance s’installe, j’avance d’un pas plus léger, toujours, mon chemin me ramène vers Toi.
BEG 132 Réécriture de R 14/9 + Ps 90/1-3,13/14

Cantique 755 § 1, 2 & 5    « Chaque jour de ma vie, je veux dire au Seigneur »

L O I

Prendre éventuellement la première lecture, texte de la Sagesse

HUMILIATION

Dieu, notre Père, tu te fais connaître aux petits, mais les savants et ceux qui se disent sages ne te reconnaissent pas.
Donne-nous, Seigneur, la vraie sagesse, celle qui vient de toi.
Jésus, notre frère, tu nous invites à suivre ton chemin. Mais il n’est pas facile pour nous de persévérer. Donne-nous la sagesse, celle qui vient de toi.
Esprit saint, tu es notre force, tu nous rends libres de toutes les sortes d’esclavage.  Mais il nous arrive de chanceler.
Donne-nous, Seigneur, la vraie sagesse, elle vient de toi.
Amen
D’après Signes 1998
1
Seigneur, nous préférons les fonctions et les rôles alors que tu nous appelles à être d’abord attentifs à l’homme lui-même ; nous voyons nos frères à travers leurs étiquettes et oublions qu’ils ont un cœur et une sensibilité ; nous fuyons le risque et la responsabilité, Seigneur, prends pitié !
Signes
2
Faire de chacune de nos vies un endroit où s’édifie le royaume, cela demande de l’attention, de la vigilance, des efforts et de la persévérance. Demandons au Seigneur de nous délivrer de nos peurs, de nous pardonner nos trop grandes prudences, de nous relancer dans le beau risque de la foi.
Seigneur, tu nous invites à réajuster nos choix par rapport à ton projet, mais les remises en question nous font toujours peur quand elles nous concernent.
Christ, tu nous invites à marcher à ta suite en nous laissant libérer de nos servitudes, alors que les ruptures nécessaires nous font peur !
Seigneur, comme tu l’as fait toi-même, tu nous demandes d’accepter des conflits ; mais nous, nous avons peur des contradictions, et peur de la croix.
Seigneur, aie pitié !
Céla

Cantique 429 § 1 « C’est vers toi que je me tourne »

GRÂCE

1
Dieu nous regarde avec bonté, il a pour nous les yeux d’un père.
Il a envoyé Jésus pour faire de nous ses enfants d’adoption.
Lorsque nous lui faisons confiance, il nous accorde la vraie liberté et la vie éternelle.
Adapté du Missel
La grâce de Dieu est promise à ceux qui reconnaissent leur faiblesse, le pardon du Christ nous est accordé pour que nous soyons libérés, pour que chacune de nos vies retrouve une base solide ; nous devenons ainsi capables de participer à l’édification du Royaume de Dieu.

Cantique 259 § 1 & 2 « Oui, je veux te bénir »

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu,
il communique sa sagesse aux humains afin qu’ils sachent où est leur place dans son projet.
Je crois en Jésus-Christ,
il nous invite à nous engager radicalement à sa suite, et quoi qu’il en coûte.
Je crois en l’Esprit-saint,
c’est lui qui crée la vraie fraternité et rassemble le riche et le pauvre.
Je crois que l’Église est une communauté de pauvres que Dieu unit : il les unit pour un service généreux en vue du Royaume.
Céla

Cantique 267 § 1, 2 & 3   « Nous t’adorons, nous t’aimons »

OFFRANDE

Nous allons recueillir l’offrande, elle montrera qu’il n’y a pas d’abîme infranchissable entre nos situations et l’idéal évangélique du renoncement aux biens de ce monde.
Céla
PRIÈRE d’OFFRANDE
Voici, Seigneur, nos offrandes.  Elles sont un humble signe de notre volonté de renoncer à nous-mêmes pour suivre Jésus.
Donne-nous la liberté du cœur pour que nous puissions aller jusqu’au bout, dans une disponibilité semblable à celle de ton Fils …

ILLUMINATION

Seigneur notre Dieu, c’est quand tu nous libères de nos contraintes intérieures que nous pouvons suivre ton Fils Jésus.
Dépouille – nous donc de nos fausses sécurités, nous voulons fonder notre espérance sur la croix de Jésus.
Alors, nous bâtirons notre vie dans la liberté de l’Esprit, avec ton amour comme seule assurance. Cet amour dure toujours.
Signes 1998
C
Donne-nous, Seigneur, la sagesse qui vient de toi !
Agrandis nos horizons, afin qu’ils soient aux dimensions de ton projet !
Ouvre notre intelligence à ton mystère et ouvre notre cœur à ton amour !
Ainsi, chaque instant vécu construira une vie avec toi !
Par Jésus-Christ …
Céla

LECTURES BIBLIQUES

La 1ère lecture,         Sagesse 9,13-18             est propre à ABC
Variante ERF            Proverbes 8,22-36            année C Trinité
La 2
ème lecture,         Philémon 9-17                 propre à ABC
L’Évangile,                 Luc 14,25-33                   6
ème de l’Église en Année 5

1ère LECTURE
Proverbes 8/32-36Et maintenant, fils, Ecoutez-moi. Heureux ceux qui gardent mes voies !
Ecoutez la leçon pour être sages Et ne la négligez pas.
Heureux quiconque m’écoute !
Car celui qui me trouve a trouvé la vie et il a rencontré la faveur du Seigneur.
Mais celui qui m’offense se blesse lui-même. Tous ceux qui me haïssent cherchent la mort.

2ème lecture
Philémon 9-17

Moi Paul, un vieillard, maintenant gardé en prison à cause de Jésus-Christ, je t’adresse une demande en faveur d’Onésime.
Il est devenu mon fils en Jésus-Christ, ici en prison.
Autrefois, il t’a été inutile, mais maintenant il nous est utile, à toi et à moi.
Je te le renvoie, maintenant, lui qui est comme une partie de moi-même.
J’aurais aimé le garder auprès de moi pendant que je suis en prison pour la Bonne Nouvelle, afin qu’il me rende service à ta place.
Mais, je n’ai rien voulu faire sans que tu sois d’accord : je ne désire pas t’obliger à m’accorder un bienfait ; je préfère que tu agisses volontairement.
Onésime a peut-être été séparé de toi pour quelque temps afin que tu le retrouves pour toujours ; car maintenant il n’est plus un simple esclave, mais il est mieux qu’un esclave : un frère très cher. Il m’est particulièrement cher, mais il doit l’être beaucoup plus pour toi, comme esclave et comme frère dans le Seigneur.
Si donc tu me tiens pour ton compagnon, reçois-le comme tu me recevrais.
S’il t’a causé du tort, ou s’il te doit quelque chose, mets cela sur mon compte.

3ème lecture
Luc 14/25-33

De grandes foules faisaient route avec Jésus. Il se retourna et leur dit : celui qui vient à moi doit me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et même à sa propre personne.
Sinon, il ne peut pas être mon disciple.
Celui qui ne porte pas sa croix et ne me suit pas ne peut pas être mon disciple.
Si l’un de vous veut construire une tour, il s’assied d’abord et calcule combien cela coûtera, afin de voir s’il a assez d’argent pour achever le travail.
Autrement, s’il pose les fondations et ne peut pas ensuite achever la tour, tous ceux qui verront cela se mettront à se moquer de lui en disant : « Cet homme a commencé de construire mais a été incapable d’achever le travail ».
De même, si un roi veut partir en guerre contre un autre roi, il s’assied d’abord pour examiner s’il peut, avec dix mille hommes, affronter son adversaire qui marche contre lui avec vingt mille hommes.
S’il ne le peut pas, il envoie des messagers à l’autre roi, pendant qu’il est encore loin, pour lui demander ses conditions de paix.
Ainsi donc, ajouta Jésus, aucun de vous ne peut être mon disciple s’il ne renonce pas à tout ce qu’il possède.
Seigneur, tu sais ce dont nous sommes capables.
Ne permets pas que nous cédions à la tentation de nous arrêter en chemin, alors que tu nous invites à suivre l’exemple de ton Fils, Jésus, le Christ, notre Seigneur !

Cantique 231 § 1, 2, 3 & 4 « Dans ta Parole ô Dieu, je puise force et vie »

PRÉDICATION

PRIÈRE

Seigneur, qui peut découvrir tes intentions ?
Qui peut comprendre tes volontés ?
Donne-nous ta sagesse et envoie-nous ton esprit Saint.
Nous te prions pour ceux qui, comme Philémon, vivent dans des situations compliquées.
Ils doivent prendre des décisions difficiles.
Donne-leur ton esprit de sagesse et d’amour.
Nous prions pour ceux qui se sont laissés entraîner dans des courants de pensée qui leur brouillent les idées.
Donne-leur ton Esprit de clarté.
Nous te prions pour ceux qui sont écrasés par la souffrance, par le mépris, par le désespoir.
Pour tous ceux qui n’en peuvent plus de souffrir et de subir.
Donne-leur ton esprit de force et de consolation.
Nous aussi, Seigneur, nous te cherchons parfois là où tu n’es pas, et nous sommes alors tentés d’abandonner.
Donne-nous ton esprit de persévérance !
Dieu notre père, allège ce qui alourdit notre marche vers toi, ce qui nous empêche d’être pleinement les disciples de Jésus.
Il nous a ouvert un chemin en portant sa croix jusqu’au bout.
Ce chemin, c’est la route du vrai bonheur, celui qui dure …Dérivé de Signes 1998
1
Père,
entends les cris qui montent de la nuit du monde ;
entends ceux qui t’appellent, quel que soit le nom par lequel ils te nomment.
entends ta création qui ne finit pas d’oscil­ler d’un chaos à un autre ;
entends la souffrance des hommes, des femmes, des enfants, brisés, broyés, au nom de toutes les raisons d’état ou des égoïsmes, individuels ou collectifs, du monde.
Père,
forge en nous compétence et courage, volonté et patience, pour que nous nous luttions, avec l’arme de ton Esprit, sur tous les terrains, économiques, politiques, sociaux …
Rends-nous présents dans tous les lieux de souffrance – pour apaiser cette souffrance, et dans tous les lieux de décisions, pour les imprégner de ta justice.
Père,
fais de nous tes témoins, un peuple qui écrit dans l’histoire ta présence de paix et d’amour ; au nom de Jésus-Christ.
AMEN
2
Que notre prière nous stimule, et nous fasse découvrir les intentions du Seigneur ; alors notre cœur répondra généreusement à l’appel que Dieu lui adresse.
Communauté de foi
Les hommes, le monde
Ceux qui souffrent
L’assemblée chrétienne
Seigneur, nos réflexions sont souvent mesquines ; l’enveloppe d’argile de notre corps alourdit notre cœur.
Ce cœur est souvent encombré de pensées inutiles.
Donne-nous donc ta sagesse, envoie-nous ton esprit, convertis-nous à ton Évangile.
Nous t’en prions par Jésus, Le Christ, notre Sauveur.
Céla
3
Au cours de sa passion, Jésus disait aux femmes qui pleuraient : « Ne pleurez pas sur moi, mais sur vous ».
Aujourd’hui il nous dit : « Avant de songer à porter les croix des autres, commence par prendre la tienne ! »
Nous prions pour ceux qui, dans le monde, ont le courage de prendre des risques.
pour ceux qui n’osent pas s’arracher à leurs sécurités pour suivre Jésus.
pour que notre communauté sache toujours faire les choix qui s’imposent.
Seigneur, tu nous emmènes parfois très loin, et nous invites à faire des choix.
Nous ne comprenons pas toujours où tu veux nous mener.
Mais nous te demandons de fortifier notre volonté et d’affermir notre désir de te suivre toujours.
Par Jésus, ton fils et l’esprit saint qui règnent avec toi pour toujours.
Signes

Cantique 601 § 1, 2 & 3 « Trouver dans ma vie ta présence »

INTRODUCTION à la CÈNE

PRÉFACE :
Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Pardonnons-nous mutuellement comme Dieu nous a pardonné en Christ !
Loué sois-tu Seigneur, pour Jésus, Il est ta Parole devenue homme.
Il nous appelle aujourd’hui à nous défaire de tout ce qui nous alourdit pour suivre le chemin qui monte vers toi.
Voilà pourquoi nous sommes heureux de te dire merci tous ensemble, et de te louer en chantant :

Cantique 862 « Saint, saint, saint »

INSTITUTION
Que toute créature fasse silence devant le Seigneur !
1
À la veille de se laisser élever sur une croix pour nous attirer tous dans l’universelle communion de l’amour, le Seigneur Jésus prit le pain …
2
A la veille du jour où Il se laissera emmener et crucifier, afin de faire sauter les verrous de la mort, Jésus prit le pain….
Voici, Seigneur, le pain et le vin des notre reconnaissance.
Tout ce que nous sommes, tout ce que nous avons, vient de toi et t’appartient.
Reçois notre vie : Jésus l’a rachetée à grand prix.  Il est allé jusqu’au bout de l’amour.
Gloire à toi pour toujours !
Signes 98

Cantique 875 « Christ, agneau de Dieu »

INVITATION
Voici le repas qui rassemble celles et ceux que la vie risque de diviser !
Heureuse celle, heureux celui qui ouvre son intelligence à la sagesse de Dieu.
Heureuse celle, heureux celui qui se nourrit du pain de Dieu et boit à la source de la sagesse.
Heureuse quiconque accueille la croix du Christ et devient son disciple.
Voici l’agneau de Dieu, il apporte sa lumière et emporte nos vanités.
Signes 98
Venez ….

COMMUNION
Nous rompons le pain, c’est la communion au corps du Christ.
Le Christ vivant met en nous sa vie pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, c’est la communion au sang du Christ versé pour nous, l’alliance nouvelle.
Par elle, Jésus-Christ fait couler en nous sa vie, comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE
Béni sois-tu, Dieu d’amour : Tu nous offres le pain pour la route ; et tu nous donnes aussi l’audace de vouloir être les disciples de Jésus, ton Fils.
Renouvelle en nous la liberté De renoncer à nous-mêmes pour le suivre jusqu’au bout, lui, le Christ, notre Seigneur, il vit dans la gloire, pour toujours !Signes 1998
C
Seigneur, tu nous as rassemblés à cette table, nous avons rappelé le passé.
Mais en même temps, tu es bien présent dans nos vies et tu nous conduis dans le futur. Aide-nous à rester responsables et solidaires dans l’œuvre de salut entreprise par Jésus.
L’Esprit veut la poursuivre et l’achever avec nous !
d’après Signes

EXHORTATION

Notre guide est un homme crucifié, un crucifié vainqueur ; et il est plus qu’un modèle : il est un appel.
Notre Dieu nous renvoie maintenant vers la vie quotidienne.
Ses consignes sont de préférer Jésus à ce que nous avons de plus cher et de renoncer à nos biens.
L’Esprit calcule avec nous la dépense et nous offre ce qui nous manque.
Dans nos épreuves, nos travaux et nos luttes, la croix du Christ est notre force, notre espérance !
Il marche avec nous !
Allons donc ! Et marchons dans la paix du Christ !
Signes

Cantique 615 § 1   « A mon Dieu je me confie … »


Laisser un commentaire

Fermer le menu