Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 25 août 2019 ( CQ21)

« Maître, n’y a-t-il que peu de gens qui seront sauvés ? »

ACCUEIL

La paix soit avec vous tous, et que vos cœurs soient illuminés par la grâce de notre Seigneur ! Dans la communion de l’Esprit saint !
Nous voici réunis pour nous souvenir du projet de Dieu pour tous les humains : Il est de nous faire tous participer à la vie de l’Esprit, c’est la vraie vie, dans la paix intérieure et dans l’espérance.
La Bible dit : Des hommes viendront de l’est et de l’ouest, du nord et du sud et prendront place à table dans le Royaume de Dieu.
1
Aujourd’hui Jésus nous demande d’ouvrir portes et fenêtres pour bien accéder à l’universel.
Car la foi est proposée à tous, elle n’est pas réservée à un petit nombre.
Nous sommes priés d’abandon­ner nos préjugés, nos querelles de rites et de traditions, nos jugements religieux …
Il ne faut plus dire : « Regardez, ils ne marchent pas droit ! » L’Écriture dit que, par la grâce de Dieu, « Celui qui boîte ne se tordra plus le pied, bien plus, il sera guéri ».
Signes
2
Frères et Sœurs, de tous les horizons, le Seigneur nous invite.
Il nous invite à entrer dans la fête de Sa réconciliation et de sa joie.
La porte est ouverte pour chacun de nous.
Nous nous tournons maintenant vers Jésus-Christ, le Seigneur : c’est par lui que notre prière trouve accès auprès du Père.
Céla
Chaque fois que nous célébrons le repas du Seigneur, nous annonçons et préparons le dernier repas, dans le royaume.
La célébration d’aujourd’hui veut renouveler notre foi, rajeunir notre amour, car le Seigneur rassemble son peuple, et nous sommes invités.
Signes 98

Cantique 159, § 1 & 2 « Je chanterai le nom du Seigneur »

LOUANGE

C1
La première lecture : Esaïe 66/18-21
C2 Psaume 117
Louez le Seigneur, toutes les nations ! Et célébrez-le, O vous, tous les peuples !
Car sa bienveillance pour nous est puis­sante, sa fidélité demeure à jamais, Louez le Seigneur !
C3 Psaume 86
À mon cri prête l’oreille, dans ta bonté sans pareille, je suis faible et malheureux, viens à mon aide, ô mon Dieu.
Que ta grâce renouvelle, Dans l’esprit de ton fidèle, le désir de te chercher et la joie de te trouver.
Ton pardon et ta patience, ton amour en abondance, qui t’invoque les reçoit, nul ne donne comme toi.
Les nations que tu as faites verront tes œuvres parfaites ; toute se rassembleront et leurs mains te serviront.
Sur la route où tu me guides, rends mon esprit plus avide de savoir ta vérité ; de marcher dans ta clarté.
Seigneur, quel amour t’anime que du plus profond abîme tu sois venu me tirer !
O mon Dieu, je te louerai !
Vois l’orgueil et la violence contre moi faire alliance et redoubler leurs efforts pour montrer que tu es mort.
Viens donc, Seigneur admirable, bienveillant et secourable, et qu’un signe en ma faveur révèle ton bras sauveur.

Cantique 117 « Vous, tous les peuplez »

L O I

Que celui qui reçoit instruction dans la foi chrétienne partage toutes ses bénédictions matérielles avec celui qui lui enseigne la parole.
Et ne vous faites pas d’illusions sur ce point : Il ne permet pas qu’on se moque de lui.
On récolte toujours ce que l’on a semé.
Celui qui sème pour la vie terrestre moissonnera aussi sur ce terrain : mais dans sa récolte, il trouvera aussi le déclin et la mort, car, tout, ici-bas, est voué à la corruption.
Par contre, celui qui sème dans le champ de l’Esprit moissonnera, de l’Esprit, la vie éternelle.
Galates 6/6-8 Kuen

HUMILIATION

1
Le Seigneur nous appelle une fois encore à nous rencontrer au-delà de nos différences. Humilions-nous devant Lui :
Quand j’ai la tentation d’exclure mon frère parce que je considère qu’il ne pense ni ne prie comme moi, Seigneur, prends pitié !
Quand j’écrase l’autre, sûr de ma bonne foi, et quand le bon droit prévaut sur l’amour, Christ, prends pitié !
Quand je refuse de donner à mon frère une Parole pour vivre,
Seigneur, prends pitié !
2
Seigneur, tu es la porte du Royaume mais nous n’acceptons pas ton amour.
Christ, tu es le chemin d’une vie nouvelle.
Nous cherchons si peu à entrer dans une authentique conversion.
Seigneur, d’où qu’ils viennent, toi, tu accueilles ceux qui sont en retard.
Nos incompréhensions, nos mépris, nos soupçons, nos jugements sommaires nous rendent peu accueillants à nos frères…
Cela

Cantique 130 § 1 « Du fond de ma détresse »

GRÂCE

Dieu se veut le Père de tous les hommes. Il veut ouvrir à chacun les portes de sa vie.
Il offre de changer notre cœur pour nous placer ainsi sur la voie ouverte par Jésus. Cette voie nous conduit à la réconciliation, au pardon.
Ainsi, quand nous nous présentons, Dieu nous accueille parmi les siens, Il fait de nous ses élus.
Tout cela par Jésus-Christ, son Fils, notre Seigneur qui règne avec le Père, maintenant et pour toujours !
Cela

Cantique 266 § 1 & 2 « Rendons gloire à Dieu »

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu,
Il mène ses enfants à la rencontre des autres humains, Il nous plonge dans la vie et fait de nous ses prêtres et ses prophètes.
Je crois en Jésus,
il nous conduit au Royaume du Père.
Jésus est la porte ouverte à ceux qui se soumettent à ses exigences.
Je crois en l’Esprit,
Il nous fait découvrir pour chaque événement une lecture qui éclaire et donne un sens à nos vies.
Je crois que l’Église nous donne un avant-goût du festin du Royaume.
C’est là qu’on bouleverse les préséances de la terre.
Céla

Cantique 259 § 1 & 5 « Oui, je veux te bénir »

OFFRANDE

Que notre offrande soit maintenant le signe de la liberté du coeur qui nous permet de nous engager et d’accepter les exigences du Royaume.

PRIÈRE d’OFFRANDE

Seigneur, mets au cœur de tes fidèles l’unique désir d’aimer ce que tu commandes et d’attendre ce que tu promets.
Ainsi, malgré les changements de ce monde, nos cœurs seront fermement établis là où se trouve la source des vraies joies.
Par Jésus, …
Céla

ILLUMINATION

Dieu, Père de tous les humains, tu dresses parmi nous le signe de ta grâce : sur la croix, les bras de Jésus grands ouverts montrent qu’il accueille tous ceux qui répondent à l’appel.
Il n’y a que lui qui puisse nous faire entrer dans la lumière du Royaume.
Ta Parole fait battre nos cœurs au rythme de l’espérance.
Dérivé de Signes 1998
C
Seigneur, tu veux visiter tout spécialement le pauvre, l’humble et le petit.
Ne permets pas que nous serions sourds à tes appels : que nos cœurs et nos esprits soient plus ouverts, en Jésus, ton Fils, notre Seigneur.
Signes

LECTURES BIBLIQUES

La 1ère lecture, Esaïe 66/18b à 21 est propre à ABC
La 2e lecture, Hébreux 12/ 5 à 7 et 11 à 13 est propre à ABC
L’Evangile, Luc 13/ 22 à 30 (PPT jusqu’à 35) est propre à ABC

1ère lecture
Esaïe 66, 18-21 ©NBS
Le grand rassemblement final
18Moi, je connais leurs œuvres et leurs pensées. Le temps est venu de rassembler toutes les nations et toutes les langues ; elles viendront et verront ma gloire. 19Je mettrai un signe parmi elles ; j’enverrai certains de leurs rescapés vers les nations, à Tarsis, à Poul et à Loud, — les tireurs à l’arc — à Toubal et en Grèce, aux îles lointaines qui jamais n’ont entendu parler de moi et qui n’ont pas vu ma gloire ; et ils diront ma gloire parmi les nations. 20Ils amèneront tous vos frères d’entre toutes les nations en offrande au SEIGNEUR, sur des chevaux, des chars et des chariots couverts, sur des mulets et des dromadaires, à ma montagne sacrée, à Jérusalem, dit le SEIGNEUR, comme les Israélites apportent leur offrande, dans un récipient pur, à la maison du SEIGNEUR. 21Et je prendrai aussi parmi eux des prêtres, des lévites, dit le SEIGNEUR
_
2ème lecture
Hébreux 12, 5-13 ©NBS
Les yeux fixés sur Jésus
5Vous avez oublié l’encouragement qui vous est adressé comme à des fils :
Mon fils, ne prends pas à la légère la correction du Seigneur, et ne te décourage pas lorsqu’il te reprend. 6Car le Seigneur corrige celui qu’il aime, il donne des coups de fouet à tout fils qu’il agrée.
7C’est pour votre correction que vous endurez ; Dieu vous traite comme des fils. Quel est en effet le fils que le père ne corrige pas ? 8Si vous êtes exempts de la correction à laquelle tous ont part, c’est que vous n’êtes pas des fils, mais des bâtards. 9Puisque nous avons tous eu un père de notre chair qui nous corrigeait et que nous respections, ne devons-nous pas à plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour que nous vivions ? 10Celui-là, en effet, nous corrigeait pour peu de temps, comme il lui semblait bon ; celui-ci nous corrige pour notre véritable intérêt, afin que nous ayons part à sa sainteté. 11Toute correction, il est vrai, ne semble pas être au premier abord un sujet de joie, mais un sujet de tristesse ; plus tard, toutefois, elle procure à ceux qu’elle a formés un fruit de paix, la justice.
12Redressez donc les mains qui retombent et les genoux qui flageolent. 13Préparez pour vos pieds des pistes droites, afin que ce qui est boiteux ne se torde pas davantage, mais plutôt guérisse.

3ème lecture (Évangile)
Luc 13 ; 22-35 ©NBS
La porte étroite
22Il traversait les villes et les villages, et il enseignait en faisant route vers Jérusalem.
23Quelqu’un lui dit : Seigneur, n’y aura-t-il que peu de gens sauvés ? Il leur répondit : 24Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite. Car, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer et ne le pourront pas.25Dès que le maître de maison se sera levé et aura fermé la porte, et que, restés dehors, vous commencerez à frapper à la porte et à dire : « Seigneur, ouvre-nous ! », il vous répondra : « Vous, je ne sais pas d’où vous êtes. » 26Alors vous commencerez à dire : « Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos grandes rues ! » 27Et il vous répondra : « Vous, je ne sais pas d’où vous êtes ;éloignez-vous de moi, vous tous qui commettez l’injustice ! » 28C’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac, Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous serez chassés dehors. 29On viendra de l’est et de l’ouest, du nord et du sud pour s’installer à table dans le royaume de Dieu. 30Ainsi, il y a des derniers qui seront premiers et des premiers qui seront derniers.
Jésus et Jérusalem
31A ce moment même, quelques pharisiens vinrent lui dire : Va-t’en, pars d’ici, car Hérode veut te tuer. 32Il leur dit : Allez dire à ce renard : Je chasse des démons et j’accomplis des guérisons aujourd’hui et demain ; le troisième jour, j’en aurai fini. 33Mais il faut que je poursuive ma route aujourd’hui, demain et le jour suivant ; car il n’est pas possible qu’on fasse périr un prophète hors de Jérusalem.
34Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois j’ai voulu rassembler tes enfants comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes ! Mais vous ne l’avez pas voulu. 35Eh bien, votre maison vous est abandonnée. Je vous le dis, vous ne me verrez plus jusqu’à ce que vienne le moment où vous direz :
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

Cantique 529 § 1, 2 & 3 « Nous marchons vers l’unité »

PRÉDICATION

PRIÉRE

Seigneur Jésus, tu nous appelles à suivre un chemin de vie.
Nous réclamons de toi et notre vocation est d’être en route.
Te suivre, … comme on suit un chemin, … c’est rassurant, et inquiétant.
Nous savons que de suivre tes traces nous garde en ta présence.
Cela nous fait du bien.
Mais tu nous mènes parfois dans des impasses, devant des portes fermées.
La vie reste la vie, avec sa part de mystère, avec ses injustices.
Tu es passé par là. Pourtant, quand on te suit, l’obstacle le plus évident, le plus impressionnant, n’est jamais infranchissable.
En ce jour, nous fêtons ta résurrection, nous accueillons avec confiance les signes de ta présence. Tu nous rejoins là où nous sommes, et tu nous conduis vers la porte dérobée. Une porte vers la lumière, vers la confiance…
PPT 2010 d’après Thierry Baldensperger
Seigneur notre Dieu, merci !
Tu veux devant toi des gens qui ne soient ni des poules mouillées, ni de rusés renards.
Tu veux des gens droits, ayant leur vie en mains, prêts à les remplir de bonheur et de conviction. Tu nous veux aussi prêts à reconnaître nos erreurs.
Merci parce qu’il n’est pas question de savoir si nous entrerons chez toi par la grande ou par la petite porte.
Depuis que Jésus est venu parmi nous, nous sommes déjà chez toi.
Nous sommes déjà chez toi lorsque nous osons vivre l’amour et le partage.
Merci Seigneur.
Merci aussi de nous pardonner de ne pas toujours répondre à ton invitation.
Pardonne-nous, Seigneur, de vouloir réclamer ce que nous avons déjà.
Nous demandons ta présence, alors que tu es là. Nous croyons pouvoir mériter tes faveurs, alors que tu nous as déjà tout donné gratuitement.
Nous croyons que nos efforts, nos vertus, nos sacrifices pourraient nous valoir le droit d’entrer chez toi, alors que depuis si longtemps, tu nous attends.
Pardon Seigneur, de ne pas nous engager mieux et plus à fond, alors que tu nous envoies et nous donnes ton Esprit.
Mets en nous, Seigneur, le feu de ton amour, La passion de ton cœur, la joie de te savoir vivant et agissant par nous !
PPT 2004 d’après Pierre Vinson
Notre Dieu et notre Père, merci pour Jésus-Christ, sa mort, sa résurrection !
Nous savons que c’est pour nous qu’il a vécu tout cela.
Tu nous donnes l’assurance de notre entrée dans ton Royaume.
Donne-nous de vivre dès maintenant comme des sujets du Royaume à venir, dans notre monde actuel.
Donne-nous de voir en tous ceux que nous rencontrons des sujets de ce Royaume.
Nous te prions pour tous ceux qui souffrent ou qui sont désespérés.
Sois avec ton Église pour qu’elle soit vraiment le peuple du Royaume.
Nous te prions pour tous ceux qui nous sont chers.
Notre Père qui est aux cieux ….
PPT 1998
2
La foi n’étant pas seulement une transmission de père en fils, mais surtout une adhésion personnelle, nous prions :
pour que notre foi s’enracine dans une communauté toujours plus vivante, toujours plus active…
pour ceux qui doutent, ceux qui cherchent, ceux qui espèrent, que tous trouvent avec nous un chemin pour aller vers Dieu…
pour la communauté que nous formons, afin qu’elle soit signe du renversement des valeurs que propose l’évangile…
Seigneur, nos valeurs humaines ne sont pas tes valeurs, nos mesures ne correspondent pas aux tiennent.
Aide-nous à mieux comprendre ton projet pour nous. Nous te le demandons…
Signes

Cantique 539 § 1, 2, 3 & 4 « Non point à nous, Seigneur, …. »

INTRODUCTION à la CÈNE
Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
La rencontre avec le Christ fait naître et soutient notre foi.
C’est pourquoi nous voulons maintenant dire merci pour Jésus-Christ.
1 Il nous invite à proclamer la grâce de notre Dieu !
2 Il est présent au cœur de chaque journée de notre vie …
3 il nous invite à la fête de sa réconciliation !

PRÉFACE
Merci, Dieu notre Père, créateur de l’univers !
Merci pour la vie que tu nous donnes et pour l’invitation au bonheur.
Tu les adresses à tous les habitants de la terre.
Tu veux rassembler les humains de toute nation et de toute langue.
Ton Fils est devenu l’un des nôtres et il nous indique la route à suivre.
Il faut suivre, humblement et résolument, le chemin des Béatitudes :
Des derniers seront les premiers, et des premiers seront les derniers.
Sûrs de ton amour, nous joignons nos voix à celles de tous les vivants, ils chantent l’hymne de ta gloire !
Signes 1998
C
Dieu juste et bon, nous voulons aujourd’hui dire merci pour Jésus ton Fils.
Il vient nous rassembler dans l’unité autour de cette table.
Nous sommes venus de tous les horizons, pour vivre un avant-goût de ta fête sans fin. Par lui, tu viens mettre en communion nos diversités et nous partager déjà les biens de ton royaume.
Demain, nous reprendrons nos tâches de la vie, mais aujour­d’hui tu nous rappel­les la mis­sion que Jésus a con­fiée aux siens, celle d’être un fer­ment et un lien de récon­ciliation au cœur du monde.
Par Jésus tu rassembles dans la voie de la communion fraternelle tous ceux que tu as choisis, et tu les fais cheminer dans la justice, vers l’unité.
Aussi, conscients de la responsabilité que tu nous confies, joyeux et forts par l’Esprit qui nous anime, avec tous ceux qui participent déjà au festin de ta joie, Père, nous te chantons …Céla

Cantique 863 « Saint, saint, saint »

INSTITUTION
Que toute créature fasse silence devant le Seigneur !
1
À la veille de se laisser élever sur une croix pour nous attirer tous dans l’universelle communion de l’amour, le Seigneur Jésus prit le pain …
2
À la veille du jour où Il se laissera emmener et crucifier, afin de faire sauter les verrous de la mort, Jésus prit le pain

PRIÈRE 1
Tels nous sommes, tels tu nous aimes. Tels que nous sommes, nous voici devant toi. Prends nos vies, Seigneur, Remplis tous les vides de nos cœurs.
Écarte toute racine d’amertume ou de regret.
Fortifie cet amour que tu as mis en nous, il ne demande qu’à croître de jour en jour. Viens, Seigneur Jésus, viens !
2
En Jésus-Christ, voici la porte des brebis, ces brebis que tu rassembles, Seigneur, de partout en ton bercail.
Celui qui entre chez toi, Père, sera sauvé par Jésus. La voie est ouverte pour qu’avec lui nous marchions dans la vraie liberté, celle de l’amour.
Il est venu pour que les hommes aient la vie, qu’ils l’aient en abondance.
Esprit-Saint ! Ouvre nos cœurs et resserre nos liens de communion pour accueillir joies et espoirs, détresses et questions des hommes de ce temps, ils sont à la recherche de l’unité du Royaume.
Rassemble l’Église des quatre coins de l’horizon ! Tu l’appel­les à ta sain­teté.
Au travers des épreuves du temps présent, conduis-nous dans la voie de liberté et de vie nouvelle. Pour que nous vivions notre espérance dans un monde déchiré par les contradictions : fais que les hommes de bonne volonté ne se découragent pas dans leur recherche de la paix universelle.
Fais que les croyants acceptent la remise en question de certains privilèges.
Maintiens fermes dans la foi ceux que tu nous donnes comme guides et pasteurs.
Rends vigueur à ceux dont les pas chancellent et dont les mains sont défaillantes.
Inspire-nous l’amour fraternel donné en exemple par Jésus-Christ….

Cantique 871 « Christ est venu »

Le pain provient d’une multitude de grains broyés et unis, et le vin provient d’une multitude de raisins broyés, cette cène nous sort aussi de nos isolements elle nous unit en un même corps, dans une même foi, un même amour et une même espérance, en Jésus-Christ notre Seigneur.
Voici le partage offert à tous ceux qui ont faim : le corps du Christ, pour que nous nous donnions avec Lui ; le sang du Christ pour que notre vie serve au bonheur des hommes.
Céla INVITATION
Voici la table ouverte à ceux que le Père accueille !
Le corps et le sang du Christ sont l’avant-goût du festin de Dieu !

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ donné pour nous.
Oui, le Christ vivant met en nous sa vie, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ, versé pour nous.
Par l’alliance qu’Il renouvelle sans cesse, Jésus-Christ fait couler en nous sa vie, comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE après la communion
1
Notre cœur est en joie car Dieu nous réjouit, et notre confiance est dans son nom très saint.
La grâce du Seigneur, Repose sur nous tous, Car nous comptons sur Lui !
2
Seigneur, c’est une porte étroite que tu nous invites à franchir, c’est par un chemin difficile que tu nous appelles à progresser.
Demeure pour nous ce compagnon prêt à nous secourir si nous trébuchons.
Nous te le demandons par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Signes

EXHORTATION

1
Nous ne sommes propriétaires ni de Dieu, ni de la foi.
Mais nous pouvons être les signes de la présence de Dieu dans nos vies.
Allons dans la paix du Christ !
Signes
2
Le fait d’avoir participé à la table du Seigneur implique une attente : Dieu ouvre nos esprits pour que nous sachions accueillir les autres, Dieu ouvre nos cœurs aux dimensions de son cœur et de son amour, il désire nous voir marcher tous les jours sur ses chemins.
Oui, le Seigneur est avec ceux qui marchent dans sa voie : nous pouvons aller dans la paix du Christ !
Céla
Dans un monde où tout lasse, tout passe et tout casse, Dieu est inébranlable dans sa grâce : malgré nos folies et révoltes, elle est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ ! Éphésiens 6/24
Allons en paix !

Cantique 528 § 1 & 2 « O Jésus, tu nous appelles »

Laisser un commentaire

Fermer le menu