Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 18 août 2019 (CQ20)

ACCUEIL

La grâce de Dieu est inébranlablement en faveur de ceux qui aiment le Seigneur Jésus-Christ.
Nous célébrerons ce culte au nom de Jésus-Christ.
Il a dit :
«Je suis venu apporter un feu sur la terre ; comme je voudrais qu’il soit déjà allumé !».
Ce feu, c’est d’abord un feu d’amour qui veut embraser les cœurs.
Un feu d’amour pour brûler en chacun de nous ce qui nous empêche d’être libres.
Un feu d’amour pour dévorer toute saleté, toute méchanceté, toute rancune, toute amertume, Un grand feu d’amour, pour que toutes les broussailles soient consumées en une grande flambée d’espérance !
L10
Nous sommes réunis afin de nous souvenir d’où nous venons.
Nous voulons nous retrouver auprès de Dieu qui a créé notre monde, tout comme il a créé chacune de nos vies.
Nous sommes aussi venus pour retrouver notre but : devenir des humains tels que Dieu les a voulus, ses enfants, frères et soeurs.
Nous nous sommes rassemblés pour ce culte afin de marcher ensemble, marcher sur le chemin qui nous mène hors de la crainte et de la dépendance vers la liberté des enfants de Dieu.
Dieu se tient près de nous, c’est pourquoi nous lui disons : « Seigneur, tes mains m’ont formé, apprends-moi donc à vivre selon tes préceptes ! »
Praxis IV

Cantique 159 § 1 & 2 « Je chanterai le nom du Seigneur »

LOUANGE

Psaume 40/2,4, 7-10
2 J’ai mis tout mon espoir dans le Seigneur mon Dieu. Il s’est penché vers moi, Il a prêté l’oreille à ma supplication.
4 Il a mis dans ma bouche un cantique nouveau, un hymne de louange A son honneur… Beaucoup s’en aperçoivent, pénétrés de respect, ils se confient en Dieu.
7 Seigneur, tu ne prends nul plaisir à l’offrande, aux victimes. Tu m’as ouvert l’oreille, tu n’as pas exigé de nous des holocaustes ou bien des sacrifices expiant le péché.
8 Alors j’ai dit : « Voici, Je viens, je me présente ; dans le rouleau du livre, il est question de moi.
9 Je prends plaisir à faire ta volonté, mon Dieu, et ta loi est gravée tout au fond de mon coeur.
10 À la grande assemblée, J’annonce ta justice : c’est la bonne nouvelle que mes lèvres proclament ; je ne les ferme pas, Seigneur, tu le sais bien.
Psaume 40
D’un grand espoir, j’espérais le Seigneur !
Il s’est penché vers moi pour entendre mon cri.
Il m’a tiré de l’horreur du gouffre, de la vase et de la boue.
Il m’a fait reprendre pied sur le roc. Il a raffermi mes pas.
En ma bouche il a mis un chant nouveau, Une louange à notre Dieu.
Beaucoup d’hommes verront, ils croiront, ils auront foi dans le Seigneur.
Je suis pauvre et malheureux, Mais le Seigneur pense à moi.
Tu es mon secours, mon libérateur : Mon Dieu, ne tarde pas !
Je prends plaisir à faire ta volonté, ô mon Dieu.
C’est ta vie que Jésus a vécue parmi nous.
Je veux aussi vivre de sa vie, je veux marcher sur son chemin.
Je prends plaisir à faire ta volonté, mon Dieu, et chaque fois que je parviens à faire un pas sur ton chemin, les gens sont tout étonnés. Et ils se disent : « Ce pourrait être la solu­tion, pour nous aussi, et pour le monde en­tier ».
Mais je ne suis pas capable de faire un seul pas si tu ne marches pas avec moi, si tu n’inspires pas ma raison, pensée après pensée, si tu ne pousses pas mon coeur, bienfait après bienfait.
Oui, Seigneur, j’ai compris ce que tu veux ; Aide-moi à le devenir !
BEG Psaume 40

Cantique 171 § 1, 2, 3 & 4 « J’exalte Dieu »

L O I

La lettre aux Hébreux le rappelle : nous ne sommes pas seuls pour vivre notre foi.
D’autre l’ont fait, bien avant nous, et d’autres le font aussi aujourd’hui, partout dans le monde. Oui, nous sommes environ­nés d’une grande nuée de témoins.
Il ne faut pas se laisser impressionner. Il faut rejeter ce qui cherche toujours à nous entraver ! Les yeux fixés sur Jésus nous venons à bout des obstacles.
Jésus est à l’origine de notre foi et il la mènera à son accomplissement.

HUMILIATION

Vois, Seigneur notre fardeau et le péché qui nous alourdit.
Viens nous libérer, ne tarde pas.
Seigneur, tu vois notre route, et tout ce qui l’entrave.
Viens nous libérer et raffermir nos pas.
Seigneur, vois nos cœurs prisonniers et nos chemins sans issue.
Viens nous libérer, pour que nous suivions tes pas.
Signes 98
C1
Seigneur, pour nous affranchir de tout ce qui entrave notre marche vers toi, tu nous as donné la multitude des vrais témoins de la foi.
Nous ne nous inspirons pas assez de leur exemple.
Christ, pour courir avec endurance l’épreuve qui nous est proposée, nous disposons de ta parole et de ta lumière.
Nous ne regardons pas assez vers toi.
Seigneur, tu as enduré jusqu’à la croix l’hostilité des hommes.
Nous ne méditons pas assez le témoignage que tu nous as laissé.
Seigneur, aie pitié de nous !
C2
Choisir la croix est difficile. Pardonne, Seigneur, quand nous cédons à la facilité, la croix nous paraît parfois trop lourde ; sauve-nous Seigneur, quand nous sommes désespérés, souvent la mort nous fait peur ; aide-nous, Seigneur, à mieux la rencontrer,
Seigneur, aie pitié de nous !
Signes
C3
Dieu notre Père,
Jésus avait choisi ton parti et pour nous affranchir de nos servitudes, il s’est laissé plonger dans la réalité humaine.
Et il y a été plongé jusqu’à la croix !
Par Jésus, plonge nous maintenant dans le feu de ton esprit.
Que le désir de Jésus devienne notre désir ; que son espérance devienne notre espérance, son amour notre amour et notre joie. Seigneur, aie pitié de nous !

Cantique 130 § 1 « Du fond de ma détresse »

GRÂCE

Dans la perspective de la joie qui lui était offerte que Jésus a enduré, sans en avoir honte, l’abjection de la croix. Maintenant, il règne avec Dieu.
Oui, méditons le témoignage de celui qui a enduré de la part des pêcheurs une telle hostilité ; et nous ne serons pas accablés par le découragement !
Nous n’avons pas encore résisté jusqu’au sang en luttant contre le péché.
Le Seigneur allège nos fardeaux, il nous libère de nos entraves !
Il nous plonge dans le feu de son esprit pour nous rendre persévérants dans la foi, jusqu’au partage de la vie éternelle !

Cantique 266 § 1 & 2 « Rendons gloire à Dieu »

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu le Père,
il attend de ses fidèles qu’ils fassent un choix clair et sans partage et rendent service sans réticence.
Je crois en Jésus Christ le Fils,
il est la source et le but de notre foi.
Il est venu partager tous nos combats, jusqu’au don de sa vie.
Je crois en l’esprit saint,
amour qui embrase le cœur des fidèles.
Nous pouvons donc, à notre tour, communiquer ce feu à la terre entière.
L’Église est une communauté qui vit de l’amour de Dieu.
Elle en révèle la lumière, ainsi que la tristesse de nos divisions.

Cantique 259 § 1 & 5 « Oui, je veux te bénir »

OFFRANDE

Puisque le Seigneur est venu jeter un feu sur la terre, nous pouvons apprendre à nous en servir !
Nous pouvons par exemple y jeter nos inquiétudes, nos rancunes et nos déceptions.
Et l’offrande que nous allons maintenant déposer sera un signe, le symbole de notre volonté d’abandonner toutes choses entre les mains du Christ : l nous aime et sait mieux que nous de quoi nous avons vraiment besoin !
Céla

PRIÈRE d’OFFRANDE

Donne-nous, Seigneur, de vivre chacune des crises du temps présent à la lumière de la Pâque de Jésus-Christ. En même temps que ces biens, ce sont nos vies que nous abandonnons entre tes mains pour que tu les utilises à construire le Royaume qui vient.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et Sauveur !
d’après Céla

ILLUMINATION

Seigneur, Tu nous appelles au dépassement, mais tu connais mieux que nous nos faiblesses.
Viens à notre secours pour que nous soyons forts de ton espérance : c’est elle qui nous met en route avec Jésus, ton Fils, notre Sauveur.
Signes

LECTURES BIBLIQUES

La 1 ère lecture, Jérémie 38/ 2 à 13 est propre à ABC
La 2ème lecture, Hébreux 12/ 1 à 4 1 à 3 aux Rameaux de l’Année 6
Évangile, Luc 12/ 49 à 53 est propre à ABC

1ère lecture
Jérémie 38, 4-10 ©NBS
4Les princes dirent au roi : S’il te plaît, que cet homme soit mis à mort ! C’est lui qui décourage les hommes de guerre restant dans cette ville, ainsi que tout le peuple, en leur tenant de tels discours ; cet homme ne cherche pas le bien de ce peuple, mais son malheur. 5Le roi Sédécias répondit : Le voici, il est entre vos mains : le roi ne peut rien contre vous. 6Alors ils prirent Jérémie et le jetèrent dans la citerne de Malkiya, fils du roi, laquelle se trouvait dans la cour de la garde ; ils descendirent Jérémie avec des cordes. Il n’y avait pas d’eau dans la citerne, mais il y avait de la boue ; et Jérémie s’enfonça dans la boue.
7Ebed-Mélek, le Koushite, haut fonctionnaire qui était dans la maison du roi, apprit qu’on avait mis Jérémie dans la citerne. Le roi était assis à la porte de Benjamin. 8Ebed-Mélek sortit de la maison du roi et dit au roi : 9O roi, mon seigneur, ces hommes ont mal agi en tout ce qu’ils ont fait à Jérémie, le prophète, en le jetant dans la citerne ; il y mourra de faim, car il n’y a plus de pain dans la ville. 10Le roi donna cet ordre à Ebed-Mélek, le Koushite : Prends ici trente hommes, et tu feras remonter de la citerne Jérémie, le prophète, avant qu’il ne meure.

2ème lecture
Hébreux 12, 1-4 ©NBS
Les
yeux fixés sur Jésus
1Nous donc aussi, puisque nous sommes entourés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau et le péché qui nous enlace si facilement, et courons avec persévérance l’épreuve qui nous est proposée, 2les yeux fixés sur Jésus, qui est le pionnier de la foi et qui la porte à son accomplissement. Au lieu de la joie qui lui était proposée, il a enduré la croix, méprisant la honte, et il s’est assis à la droite du trône de Dieu.
3Considérez en effet celui qui a enduré une telle opposition de la part des pécheurs, pour que vous ne vous lassiez pas, par découragement.
4Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang dans votre combat contre le péché,

3ème lecture Luc 12, 49-53 © NBS
Jésus, cause de division
49Je suis venu mettre un feu sur la terre ; comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! 50J’ai un baptême à recevoir ; comme cela me pèse d’ici qu’il soit accompli !
51Pensez-vous que je sois venu donner la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division. 52Car désormais cinq dans une maison seront divisés, trois contre deux et deux contre trois ;53père contre fils et fils contre père, mère contre fille et fille contre mère, belle-mère contre belle-fille et belle-fille contre belle-mère.

Cantique 627 § 1, 2 & 3 « O mon Père, ma prière … »

PRÉDICATION

PRIÈRE

Dieu, toi qui aimes la droiture, convertis nos cœurs par ta Parole de feu.
Garde-nous des compromis faciles, des silences malhonnêtes, d’une paix qui n’est qu’indifférence.
Ainsi nous aimerons la vérité qui était en Jésus : pour elle, il est mort, en elle, il est vivant auprès de toi pour toujours !
Signes 1998
Oui, Seigneur, ta Parole est un feu. Nous te prions pour tous ceux qui répandent la flamme de la Bonne Nouvelle.
Seigneur, ta parole est un glaive … Nous te prions pour ceux qui font les premiers pas vers ta bonne Nouvelle : permets-leur de garder l’émerveillement de la découverte.
Seigneur, ta parole nous réveille. Nous te prions pour chacun de nous : que la bonne Nouvelle bouscule nos routines et nous arrache à la somnolence.
Seigneur ! Donne-nous ton esprit : qu’il souffle en abondance sur nos vies.
Qu’il attise les braises d’amour dans le cœur de chacun, par le Christ, notre Seigneur …

Cantique 633 § 1, 2, 3 & 4 « Oh ! Croyons que Dieu nous donne »

INTRODUCTION à la CÈNE :

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous!
Nous disons merci pour Jésus-Christ, il nous invite à proclamer la grâce de notre Dieu !
Nous disons merci pour Jésus-Christ, Il est présent au cœur de chaque journée de notre vie Nous disons merci pour Jésus-Christ, il est le témoin fidèle de l’amour du Père !

PRÉFACE
Oui, Père très saint, Dieu de patience et de compassion, nous voulons te remercier et te louer par Jésus, notre Seigneur.
Il a répandu sur la terre le feu dévorant de ton amour pour les humains.
Il a annoncé la paix, il s’est engagé pour la réaliser.
Il refusait de faire semblant et est ainsi devenu un signe de contradiction.
En acceptant l’humiliation de la croix, il nous a montré le vrai chemin, le chemin du pardon et de la réconciliation.
Merci, Seigneur, parce que tu réconfortes ceux qui, comme Jérémie, sont brûlés en dedans par le feu de ta Parole.
Signes 1998
Pour tant d’amour, nous te disons notre reconnaissance et notre louange….
C1
Il est juste, Seigneur, de te dire merci pour l’impatience de Jésus-Christ.
Il est venu partager avec nous l’irrésistible force de ton amour.
Il est venu porter cet amour jusqu’au fond des impasses de nos vies.
Sans jamais se laisser désemparer, sans jamais de désolidariser de nos combats, il s’est plongé au coeur de nos contradictions.
En Jésus, le feu de ton amour a révélé nos divisions et nos conflits.
C’est pourquoi nous fixons nos yeux sur lui : il est la source et l’accomplissement de notre foi.
Nous sommes en communion avec tous ceux qui, avec lui, sont parvenus au terme de leur course sans laisser arrêter l’épreuve.
Nous attendons de partager la joie parfaite de tes témoins et de tes martyrs et nous t’acclamons, Père d’amour et de justice !

Cantique 863 « Saint, Saint, saint … »

INSTITUTION
Que toute créature fasse silence devant le Seigneur !
1
A la veille de se laisser élever sur une croix pour nous attirer tous dans l’universelle communion de l’amour, le Seigneur Jésus prit le pain …
2
Au moment de se laisser délibérément rejeter d’entre les siens, et d’être relégué au rang des malfaiteurs, Jésus prit un peu de pain…

PRIÈRE
Accueille, Seigneur, ce pain et ce vin que nous te présentons.
Reçois aussi nos déserts et nos tiédeurs, nos fraîcheurs et nos indifférences.
Qu’au contact de ton Esprit de feu pour que nos cœurs deviennent brûlants, et soient illuminés par la présence de Jésus, le Christ, notre Seigneur …
Signes 1998
C1
Que ton Esprit renouvelle notre témoignage à Jésus le Vivant.
Alors nous pourrons marcher dans la foi, même si elle se fait éprouvante.
Que ce pain et ce vin, signes de son corps brisé et de son sang versé, nous rappellent qu’il a enduré la pire hostilité sans se laisser accabler.
Père saint, Jésus-Christ s’est offert en sacrifice unique et parfait.
Il a enduré la croix et le mépris. Maintenant, il règne avec toi pour toujours.
Sa mort et sa résurrection ont ouvert le passage pour ta grâce.
Comme dans son combat contre le péché Jésus a tenu jusqu’au bout, que ton esprit, nous donne de rester dans les engagements de notre foi !
C2
Voilà pourquoi, maintenant, Père, nous te prions en faveur de ton Église, elle est impliquée dans les combats et les contradictions de notre société.
Suscite en elle des prophètes et donne-leur de tenir ferme, parce qu’ils voient l’invisible.
Multiplie les témoins de la Bonne Nouvelle libératrice parmi les hommes qui restent ont faim et soif de justice, et rends-les capables d’aller jusqu’au bout.
Que ta force d’aimer accompagne ceux qui doivent faire des choix difficiles, ceux qui doivent accepter des affrontements et des conflits, ceux qui connaissent l’échec et le mépris : donne-leur la force de refuser toute compromission et de marcher dans la voie de liberté ouverte par Jésus …

Cantique 871 « Christ est venu »

INVITATION
La table rassemble ceux qui ont leur unité en Jésus-Christ.
Le corps et le sang du Christ ont été donnés pour nous permettre de dépasser nos divergences.
Le pain provient d’une multitude de grains qui furent broyés et unis, le vin de la coupe provient d’une multitude de raisins broyés, de même la Cène nous sort de nos isolements pour nous unir en un même corps, dans une même foi, un même amour et une même espérance, en Jésus-Christ notre Seigneur.
Voici le pain du partage offert à tous ceux qui ont faim : le corps du Christ, pour que nous nous donnions avec Lui ; le sang du Christ pour que notre vie serve au bonheur des hommes.
Céla

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ, donné pour nous.
Cela nous dit que le Christ vivant met en nous sa vie, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ, versé pour nous.
Cela nous dit que, par l’alliance qu’il renouvelle sans cesse, Jésus-Christ fait couler en nous sa vie, un sang nouveau, un vin de fête. Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE
Merci, Père, parce que tu nous fais renaître à ta lumière.
Merci parce que tu offres à chacun de nous les dons nécessaires à l’épanouissement de sa vie.
Merci, Jésus, de venir nous confier, de la part du Père céleste, la responsabilité de gérer les biens de ton Royaume sur la terre.
Merci, Esprit de vie, don de l’amour du Père, merci puisque par toi toutes les valeurs du Royaume peuvent porter des fruits en nous !
Céla

EXHORTATION

C1
La foi n’est pas une assurance tous risques, mais le risque par excellence :
le risque de ceux qui sont capables d’aimer !
Allez avec la force que donne l’amour de Dieu !
C2
Que la présence du Seigneur nous accompagne sur nos chemins.
Qu’elle nous anime de l’ardent désir dont brûlait Jésus-Christ.
Qu’elle nous inspire le courage de vivre nos choix dans la lumière.
Vous êtes prêts à prendre vos responsabilités, allez et marchez dans la lumière du Christ !

ENVOI

1
La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ ! C’est inébranlable
Éphésiens 6/24
2
Dans un monde où tout lasse, tout passe et tout casse, ce qui est inébranlable, malgré nos folies et révoltes, c’est la grâce, elle est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Éphésiens 6/24

Cantique : 528 § 1 & 2 « O Jésus, tu nous appelles »

Laisser un commentaire

Fermer le menu