Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 28 juillet 2019 (CQ17)

ACCUEIL

Nous commençons notre culte au nom du Dieu Tout-puissant.
Tout-puissant !
Nous utilisons volontiers ce mot pour parler de Dieu.
Pourtant, Jésus ne l’employait guère.
Il préférait donner à Dieu le nom de PÈRE, et même papa !
Nous disons donc que nous commençons au nom de Dieu notre Père.
Ce Père met toute sa force, son être tout entier, au service de son amour.
En fait, nous commençons au nom du Dieu d’amour, notre Père.
En Jésus-Christ, le Dieu d’amour est aussi notre Sauveur, il voit en chacun de nous un enfant bien-aimé.
Et par l’Esprit, il nous fait vivre en nous inspirant des pensées d’amour, et la force de nous engager sur un chemin d’amour reçu et partagé.
Dimanche après dimanche, nous nous rassemblons pour vivre une fête ; une fête, parce qu’une bonne Nouvelle nous réunit ; une fête parce que, par le pain et le vin que nous partagerons, le Christ lui-même veut nous ras­sembler et nous fortifier.
Mettant donc de côté les regrets pour ce qui pourrait être et ne l’est pas, nous découvrons en Jésus-Christ l’abondance de la joie.
d’après JSB CN

Cantique 223 § 1 « C’est toi, Seigneur, notre joie »

LOUANGE

Seigneur, Je te célèbre de tout mon coeur, je veux chanter devant Toi.
Je me prosterne et je célèbre ton amour et ta fidélité.
Car tu as réalisé tout ce que tu as promis dans ta parole.
Et ton renom s’est accru au-dessus de toutes choses.
Le jour où j’ai appelé, tu as répondu, Seigneur, Tu m’as donné du courage.
Psaume 138
Oui, frères et sœurs, Si haut que soit le Seigneur, il voit les humbles, il repère de loin les orgueilleux.
Lorsque je marche dans la détresse, C’est toi qui me fais revivre.
Seigneur, ta grâce dure toujours.
Ne laisse pas inachevé ce que tes mains ont commencé !
Psaume 138

Cantique 138 § 1, 2 § 3 « Que tout mon cœur soit dans mon chant »

L O I

HUMILIATION

Seigneur notre Dieu,
Quand nous t’adressons nos prières, nous sommes aussi à ta recherche.
Nous vivons tant de choses dans nos vies : joie des heures de bonheur, crainte pour l’avenir, rage en face de l’injustice et de la violence, résignation en présence de l’inévitable.
Nous t’en prions : envoie ton Esprit pour qu’il renouvelle notre espérance, notre confiance et notre amour !
Praxis 1980
L5
Seigneur, notre Dieu, notre protecteur et notre salut : trop souvent, nous sommes comme muets, paralysés au-dedans de nous.
Nous avons de la peine à exprimer ce qui est au fond de nos coeurs
Nous cachons nos désirs, nos souhaits ; ne montrons pas nos craintes ; nous nous faisons paraître différents de ce que nous sommes en réalité.
Pourtant, nous aurions tant besoin d’être aidés, exaucés, protégés …
Apprends-nous, à ouvrir nos coeurs devant toi, et devant les autres, pour que ta paix y pénètre, pour que l’amour les régénère !
Seigneur, aie pitié de nous !
Praxis 1995

Cantique 154 § 1 « Je me confie en toi »

GRÂCE

En fait, c’est la 2e Lecture = épître
Vous étiez comme morts, parce que vous aviez péché … mais Dieu vous a donné la vie avec le Christ : Il nous a pardonné tous nos péchés.
Il a supprimé la dette qui nous accablait, il l’a annulée à la croix du Christ !
Vous qui avez reçu le Seigneur Jésus, persévérez dans sa voie !
Enracinés, en Lui, affermis dans la foi telle qu’on vous l’a enseignée, gardez votre cœur débordant de reconnaissance.
Louez tous le Seigneur pour son immense amour !
Col 2/12-14
L1

Jésus a dit :
Votre Père sait ce qu’il vous faut avant que vous demandiez»
(Matt 7, 8)
Demandez ce que vous voulez et cela vous sera donné
(Jean 15, 7)
Demandez, et vous recevrez, et votre joie sera complète
(Jean 16, 24)
Devant Dieu, tout ce qui est caché peut être découvert et tout ce qui est secret peut être mis en évidence.
L’Esprit de Dieu vient au secours de notre faiblesse, il délie nos langues aussi bien que nos coeurs.
Nous pouvons parler à Dieu, et nous pouvons tout aussi bien parler aux autres ! Alléluia !
Praxis V

Cantique 154 § 2 « Je te bénis, Seigneur »

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu,
il pardonne au-delà de toute espérance, il est toujours prêt à faire confiance et à recommencer.
Je crois en Jésus,
il est toujours vivant pour intervenir auprès du Père en faveur des hommes pêcheurs qui reviennent à lui.
Je crois en l’Esprit d’amour, et de miséricorde,
Dieu ne le refuse jamais à ceux qui le lui demandent.
Je crois que l’Eglise, est placée au coeur du monde pour que chaque homme puisse se voir tel qu’il est devant Dieu.
Céla
2
Je crois en Dieu, le Père,
il m’a mis dans un espace de liberté. Dans une liberté telle que toutes les portes de l’univers me sont ouvertes.
Je crois en Jésus-Christ, le Fils,
ce mort redevenu vivant me permet de reconnaître un frère ou une soeur dans chaque visage humain, sans illusion sur ses prétentions, sans résignation sur ses échecs.
Je crois en l’Esprit saint,
c’est lui qui m’ouvre les yeux sur la réalité, il me donne le courage d’avancer, fonde l’humour de mes engagements.
CN

Cantique 151 § 2, 3 & 4 « Dieu, le Seigneur est roi »

OFFRANDE

Frères et Soeurs, nous sommes tous à tant d’égards redevables à Dieu pour le don qu’il nous a fait en Jésus-Christ. Que notre geste d’offrande soit une façon concrète de dire merci !
Cela
Père céleste, nous sommes sûrs que tu nous accorderas ce que nous te demandons. Non parce que c’est nous, mais parce que Tu nous as ordonné de demander ! Et tu as promis de l’accorder !
PPT

ILLUMINATION

Dieu Très-Haut, pourtant si proche des humains, tu nous invites en Jésus, à te prier en toute confiance.
Tu nous donnes par l’Esprit la liberté de le faire. Mets en nous l’audace de demander pour recevoir, de chercher pour trouver, et transforme nos désirs en un seul : que ton règne vienne ! Maintenant et pour toujours. . . .
S98
C
Éclaire pour nous, Seigneur, la parole que nous allons entendre.
Rends-nous capables comprendre ce que tu veux nous dire, capables surtout de saisir l’immensité de ton amour, la grandeur de ton pardon et la merveille de cette confiance que tu as placée en chacun de nous.
Par Jésus-Christ, notre Seigneur, il est toujours avec toi, dans la communion de l’Esprit Saint ! Amen

LECTURES BIBLIQUES

La 1ère lecture, Genèse 18/ 20-33 au 24e de l’Eglise en Année 6
La 2ème lecture, Colossiens 2/ 12-14 12 à 15 au 2e de Pâques en Année 4
L’Évangile, Luc 11/ 1-13 5 à 13 au 6e de Pâques en Année 3

1 ère LECTURE

Genèse 18, 20-32 ©NBS
Abraham intercède pour Sodome
16Les hommes se levèrent pour partir et se tournèrent du côté de Sodome. Abraham marchait avec eux pour les reconduire. 17Or le SEIGNEUR avait dit : Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire,18alors qu’Abraham va devenir une nation grande et forte, et que toutes les nations de la terre se béniront par lui ? 19Car je l’ai distingué afin qu’il ordonne à ses fils et à toute sa maison, après lui, de garder la voie du SEIGNEUR en agissant selon la justice et l’équité ; ainsi le SEIGNEUR fera venir sur Abraham ce qu’il a dit à son sujet. 20Le SEIGNEUR dit : Les cris contre Sodome et Gomorrhe sont si forts, leur péché si grave, 21que je vais descendre pour voir s’ils ont agi tout à fait selon les cris qui sont venus jusqu’à moi ; que cela soit ou non, je le saurai. 22Les hommes repartirent de là pour Sodome. Mais Abraham se tenait encore devant le SEIGNEUR. 23Abraham s’approcha et dit : Vas-tu vraiment supprimer le juste avec le méchant ? 24Peut-être y a-t-il cinquante justes au milieu de la ville : vas-tu vraiment supprimer ? Ne pardonneras-tu pas à ce lieu à cause des cinquante justes qui s’y trouvent ? 25Jamais tu ne ferais une chose pareille : mettre à mort le juste avec le méchant, de sorte qu’il en serait du juste comme du méchant, jamais ! Le juge de toute la terre n’agirait-il pas selon l’équité ? 26Le SEIGNEUR dit : Si je trouve, à Sodome, cinquante justes au milieu de la ville, à cause d’eux je pardonnerai à ce lieu tout entier. 27Abraham reprit : J’ose te parler, Seigneur, alors que je ne suis que poussière et cendre… 28peut-être, des cinquante justes, en manquera-t-il cinq : pour cinq, anéantiras-tu toute la ville ? Il répondit : Je ne l’anéantirai pas, si j’en trouve là quarante-cinq. 29Abraham continua cependant de lui parler ; il dit : Peut-être s’en trouvera-t-il là quarante. Il répondit : A cause de ces quarante-là, je ne ferai rien. 30Abraham dit : Je t’en prie, Seigneur, ne te fâche pas si je parle encore. Peut-être s’en trouvera-t-il là trente. Il répondit : Je ne ferai rien si j’en trouve là trente.31Abraham dit : J’ose encore te parler, Seigneur… peut-être s’en trouvera-t-il là vingt. Il répondit : A cause de ces vingt-là, je n’anéantirai pas. 32Abraham dit : Je t’en prie, Seigneur, ne te fâche pas si je parle encore une fois : peut-être s’en trouvera-t-il dix. Il répondit : A cause de ces dix là, je n’anéantirai pas.33Lorsqu’il eut achevé de parler à Abraham, le SEIGNEUR s’en alla, et Abraham retourna chez lui.

2ème LECTURE

Colossiens 2, 12-14 ©NBS*
12Ensevelis avec lui par le baptême, vous vous êtes aussi réveillés ensemble en lui, par la foi de l’action de Dieu qui l’a réveillé d’entre les morts. 13Vous qui étiez morts du fait de vos fautes et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus vivants avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos fautes ; 14il a effacé l’acte rédigé contre nous en vertu des prescriptions légales, acte qui nous était contraire ; il l’a enlevé en le clouant à la croix ;

EVANGILE

LUC 11, 1-13 ©NBS *
1Il priait un jour en un certain lieu. Lorsqu’il eut achevé, un de ses disciples lui dit : Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean aussi l’a enseigné à ses disciples.
2Il leur dit : Quand vous priez, dites :
Père, que ton nom soit reconnu pour sacré, que ton règne vienne !
3Donne-nous, chaque jour, notre pain pour ce jour ; 4pardonne-nous nos péchés, car nous aussi, nous remettons sa dette à quiconque nous doit quelque chose ; et ne nous fais pas entrer dans l’épreuve.
5Il leur dit encore : Qui d’entre vous aura un ami chez qui il se rendra au milieu de la nuit pour lui dire : « Mon ami, prête-moi trois pains, 6car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n’ai rien à lui offrir. » 7Si, de l’intérieur, l’autre lui répond : « Cesse de m’importuner ; la porte est déjà fermée, mes enfants et moi nous sommes au lit, je ne peux me lever pour te donner des pains », 8— je vous le dis, même s’il ne se lève pas pour les lui donner parce qu’il est son ami, il se lèvera à cause de son insistance effrontée et il lui donnera tout ce dont il a besoin.
9Eh bien, moi, je vous dis : Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira. 10Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, et à qui frappe on ouvrira.11Quel père parmi vous, si son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu d’un poisson ? 12Ou bien, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion ? 13Si donc vous, tout mauvais que vous êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il l’Esprit saint à ceux qui le lui demandent !

Cantique : 528 § 1 & 2 « O Jésus, tu nous appelles »

PRÉDICATION

PRIÈRE

Seigneur notre Dieu, notre Père,
La Bible raconte qu’Abraham a discuté avec toi des conditions pour pardonner à toute une ville. Il a marchandé comme un marchand de tapis.
Donne-nous la même liberté pour te parler familièrement.
Pour pourrons alors te rappeler comment nous te comprenons.
Et pourrons aussi ensuite raconter que tu as soif de relation avec nous.
Père, la Bible raconte ton chemin vers nous pour nous apprendre ton amour.
Lors du contact de la prière, enseigne-nous encore ton projet de salut pour tous.
Nous pourrons alors oser, jour après jour, nous engager et en témoigner
Oui, nous pourrons alors raconter ton projet en racontant les histoires de la Bible.
PPT 2007 d’après Isabelle Bousquet
Merci, Père, pour ton amour : il ne fait jamais défaut !
Fais naître l’amour dans nos cœurs, pour toi, pour nos frères, et particulièrement pour ceux que l’on méprise ou que l’on rejette.
Merci, Jésus, pour l’exemple que tu as donné et que nous voulons suivre.
Donne-nous la joie d’être tes serviteurs, rends-nous imaginatifs et prêts à prendre des risques pour que l’Évangile soit à l’œuvre au milieu de nous.
Merci, Esprit saint, pour l’espérance que tu fais naître en nous. Qu’elle soit en nous une force contagieuse pour guérir nos peurs, combattre la résignation et rendre la communauté humaine plus fraternelle, plus solidaire.
Aide-nous à nous laisser enrichir de nos différences, Pousse-nous à nous mettre au service les uns des autres, afin que ta gloire se manifeste parmi ton peuple.
D’après PPT 2001
1
Avoir l’audace d’Abraham, et la confiance d’appeler Dieu notre Père !
Nous prions notre Père pour tous les désespérés qui n’attendent plus rien des hommes, afin qu’ils se tournent vers le Père et retrouvent confiance, espoir…
Pour les malades et les solitaires afin que notre présence et notre soutien leur fassent ressentir la tendresse de Dieu …
Pour nous tous, afin que nous comprenions que le dialogue est toujours possible entre Dieu et nous, puisqu’il est notre Père …
Seigneur, qui, mieux que toi, peut être capable d’amour, de pardon, de patience ? Fais que nous ne soyons jamais fatigués de te rencontrer, car avec toi, Père, tout est possible aujourd’hui, et toujours …
Signes

Cantique 630 § 1, 2 & 3 « Mon sauveur, je voudrais être »

INTRODUCTION à la CÈNE :
Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Nous disons merci pour Jésus-Christ, il nous invite à proclamer la grâce de notre Dieu !

PRÉFACE
Oui, il est juste et bon de te dire merci, à toi, Seigneur, Père d’infinie bonté.
Merci pour Jésus, Il nous a enseigné à prier selon ta volonté.
Mieux qu’ Abraham, il intercède auprès de toi, pour nous tous, il est notre porte parole et notre défenseur.
Il veut que son règne vienne parmi nous, et qu’il transforme en profondeur le cœur de tous les humains.
Nous le croyons quand il nous assure que l’Esprit saint est donné à tous ceux qui le demandent sincèrement.
Avec Jésus, avec tous ceux qui t’ implorent en son nom, nous bénissons ton cœur de Père et chantons notre espérance . . .
S98

Cantique : 871 « Christ est venu »

INSTITUTION
Que toute créature fasse silence devant le Seigneur !
A la veille de se laisser élever sur une croix pour nous attirer tous dans l’universelle communion de l’amour, le Seigneur Jésus prit le pain…
Oui, Père, en Jésus-Christ, nous voyons ta tendresse envers nous : cette tendresse est devenue chair de notre chair, coeur de notre coeur.
Nos refus ont cloué Jésus sur la croix, mais tu nous fais découvrir en lui la source de ta vie.
C’est pourquoi nous voulons nous réjouir d’appartenir à ta famille !
Tant de cris, de plaintes, montent du monde, nous osons exprimer notre espérance et notre foi en ta miséricorde.
Nos espoirs humains sont souvent dans l’impasse, ne permets pas que nous, tes enfants, nous laissions dominer par l’épreuve.
Donne à tous ceux qui, comme nous, te reconnaissent comme leur père, de hâter la venue de ton règne.
Donne-nous de vivre ta rencontre dans l’accueil fraternel et dans le pardon de nos offenses mutuelles.
Donne-nous le vrai pain qui nourrit réellement :
Ce qui nourrit la foi, c’est de faire ce que tu veux, de pardonner comme tu nous pardonnes, d’aimer de cet amour dont tu nous aimes.
Et qu’ainsi ton règne vienne ! Amen
Céla

Cantique 420 § 3 & 4 « Tel que je suis, ton cœur est prêt »

INVITATION
Jésus le pauvre a été vendu pour un peu d’argent.
Ici, nous avons un peu de froment, qui a été moulu, et des grappes de raisin qui ont été broyées, pressées …
La vie moud, broie et presse parmi nous et autour de nous.
Mais nous avons les signes de vie, de la vie que Dieu vient mettre en chacun de nous !
1
Humble accès :
Dieu vivant qui m’as créé, quand je viens vers toi, je suis pauvre.
Que t’offrir, à toi la source inépuisable, Que t’offrir, sinon ma soif ?
Quand je viens vers toi, je suis pauvre.
2
Christ a dressé pour nous la table ! Christ s’est donné pour notre paix :
Son corps, son sang, dons ineffables, Sont bien pour nous, et pour jamais.
Venez ! Vous tous, ses bien-aimés. Venez goûter à votre tour !
La vie est belle à son côté Lorsqu’elle se fonde en son amour.
Oui, venez, car tout est prêt !

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ.
Jésus a donné sa vie pour nous.
Il est vivant et met en nous sa vie, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ, ce sang a été versé pour nous.
Par cette alliance toujours nouvelle, Jésus-Christ fait couler en nous sa vie, comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE
1
Merci, Père céleste, qui nous pardonne au-delà de toute espérance !
Tu es toujours prêt à nous refaire confiance et à recommencer avec nous.
Merci, Jésus, toujours vivant pour intervenir auprès du Père en faveur des hommes pécheurs qui reviennent à Lui.
Merci, Esprit Saint, force d’amour et de réconciliation, Esprit que le Père ne refuse jamais à ceux qui le lui demandent.
Merci pour cet amour qui nous permet maintenant de redire tous ensemble ;
NOTRE PÈRE…
Céla
2
Nous avons participé au même repas.
Ne permets pas, Seigneur, que les frères et soeurs ici rassemblés se laissent prendre au piège de la routine.
Fais au contraire que sans cesse nous soyons capables d’inventer des mots nouveaux pour te dire notre amour, puisque tu vis avec nous, aujourd’hui et pour toujours.
Signes

EXHORTATION

1
Le Seigneur vous a donné de participer à son amour, vous avez reçu son pain et son vin, les aliments de l’espérance, allez maintenant vivre avec les autres ce que nous avons vécu ici ensemble.
Nous sommes à la recherche du vrai visage de Dieu, allons donc vivre la fraternité du Christ !
Cela
2
Ne craignons plus !
Dieu s’est fait notre Père, nous ne serons plus jamais orphelins.
Allons dans la paix du Christ !
Signes
La grâce est inébranlable, elle est avec tous ceux qui aiment le Seigneur Jésus-Christ !

Cantique 883 « Sur le chemin où tu appelles »

Laisser un commentaire

Fermer le menu