Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 7 juillet 2019 (CQ14)

La paix soit sur cette maison.
ACCUEIL

La paix de Dieu dépasse toute compréhension, elle veut être avec nous et avec nos familles.
Car nos noms sont inscrits dans le Royaume de Dieu, Nous pouvons vraiment nous réjouir.
1
L’évangile nous parle aujourd’hui d’un grand départ.
Des porteurs de paix partent sans bagages : 72 disciples partent en tournée, avec comme seul bagage la Bonne Nouvelle reçue de Jésus de Nazareth.
Pour eux, il ne s’agit pas de s’encombrer de choses inutiles…
Et pour nous ? Sommes-nous aussi libérés de ce qui est accessoire ?
Sommes-nous en paix ? Porteurs de paix à notre tour.
Nous chanterons ce qui, pour nous, est l’essentiel !
Signes
2
Ce qui compte, c’est la nouvelle nature que Dieu crée en nous.
La paix est donc pour tous ceux qui ont adopté cela comme règle de leur vie ; ils forment le vrai peuple élu de Dieu.
Gal 6.15c
3
Je rêve d’une fête avec tout le monde, où je pourrais venir tel que je suis ; et rencontrer l’autre sans masque ni tromperie.
Chacun viendra les mains nues. Chacun apportera sa musique ; et tous s’accorderont pour créer ensemble le poème de la joie.
Tendre la main, ouvrir la ronde, Briser les barrières pour vivre enfin le rêve ; et que vienne la fête
Fête nouvelle où je devine dans l’autre la présence de Dieu. Joie et paix profonde : j’espérais le Royaume, Maintenant je le connais.
MP CN

Cantique 223 § 1 « C’est toi, Seigneur, notre joie »

LOUANGE

Poussez vers Dieu des cris de joie, vous tous, habitants de la terre !
Chantez la gloire de son nom ! Glorifiez-le par la louange !
Dites à Dieu : Que tes œuvres sont imposantes ! La terre entière est à tes pieds. Venez voir les œuvres de Dieu, car son action est merveilleuse en faveur des enfants des hommes.
Car il gouverne pour toujours, sa force domine le monde.
Venez, vous tous qui craignez Dieu, Je vous dirai Ce qu’il a fait pour moi.
Béni soit Dieu ! Il n’est pas inaccessible à ma prière, Il me conserve son amour.
Psaume 66
Bénis le Seigneur ! ô mon âme, et que tout ce qui est en moi Bénisse son saint nom !
Mon âme, bénis le Seigneur ! N’oublie aucun de ses bienfaits !
Le Seigneur est clément et miséricordieux, plein de patience et débordant d’am­our.
Il ne nous traite pas selon nos transgressions, Il ne nous châtie pas comme le mériteraient nos actes d’injustice.
Car autant les cieux sont distants de la terre, autant sa grâce est grande pour ceux qui le révèrent.
Et autant que l’Orient est loin, de l’Occident, autant éloigne-t-il de nous nos transgressions.
Comme un père aimant est plein de compassion pour ses propres enfants, Le Seigneur a pitié de ceux qui le révèrent.
Psaume 103
Père, tu es tout ce que nous ne sommes pas : Tu es compatissant : car tu as choisi le chemin des pauvres, de ceux qui n’ont rien et qui ont faim.
Tu pardonnes : tu ne défends pas ton droit, tu ne punis pas notre hostilité.
Tu es patient : tu nous connais mieux que nous ne nous connaissons nous-mêmes.
Tu es plein de bonté : tu ne nous prives pas de ton soleil malgré notre injustice.
Tu veux que nous t’appelions Père : Jésus ton Fils unique nous a enseigné cela, et nous t’avons reconnu à sa Parole et à ses actes.
Tu nous as longtemps déjà donné ce que nous ne pouvons mériter : nous sommes les frères de Jésus et tes enfants chers à ton cœur de Père.
Nous nous sommes éloignés de toi, autant que l’Occident est loin de l’Orient ; mais ton amour nous a tous rejoints.
Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant est la grandeur de ta compassion. Loué sois-tu pour ta pitié !
Beginn 89 Psaume 103/1-5, 8-13 Version libre
Toi qui donnas la vie… Quels mots pourrions-nous trouver ? Que saurions-nous inventer qui soit à la hauteur de ta grâce ? A la hauteur du don que tu nous fais ?
Le goût, la saveur des jours, la joie de la rencontre, la liberté vis-à-vis de tous les obstacles.
Toi qui donnes la vie, A toi notre chant de chaque jour !

Cantique 66 § 1, 2, 3 & 4 « Vous tous les peuples de la terre »

L O I

Etre un enfant de Dieu événement en exhortation finale
Dieu seul peut créer, mais il t’appartient de mettre en valeur ce qu’il crée en toi.
Dieu seul peut donner la vie, mais il t’appartient de la transmettre et de la respecter.
Dieu seul peut donner de croire, mais il t’appartient d’être un signe de Dieu pour ton frère.
Dieu seul peut donner d’espérer, Mais il t’appartient de redonner confiance à ton frère,
Dieu seul peut donner la paix, mais il t’appartient de réunir.
Dieu seul peut donner la force, mais il t’appartient de soutenir.
Dieu seul peut donner la joie, mais il t’appartient de sourire.
Dieu seul peut faire un miracle, mais il t’appartient d’apporter tes cinq pains et tes deux poissons.
Dieu seul se suffit à lui-même, mais il a choisi d’avoir besoin de chacun de nous.
CN

HUMILIATION

1
Seigneur Jésus, le Père t’a envoyé pour guérir les hommes et leur apporter la paix, prends pitié de nous.
O Christ, venu dans le monde pour servir et non pour être servi, prends pitié de nous.
Seigneur, élevé dans la gloire du Père, Tu nous envoies porter la paix à tous, prends pitié de nous.
MISSEL
2
Seigneur, nous sommes dans l’erreur, car nous confondons l’accessoire et l’essentiel.
Christ, nos préjugés nous empêchent d’aller de l’avant.
Seigneur, nous sommes souvent porteurs de mauvaises nouvelles.
Seigneur, aie pitié de nous !
Signes

Cantique 405 § 1 « Mon Dieu, mon Père, Ecoute-moi »

GRÂCE

1
Dieu a relevé le monde par l’abaissement de son Fils ; si nous disons que nous n’avons pas de péchés, nous faisons Dieu menteur et sa parole n’est point en nous. Mais lorsque nous confessons nos péchés, Dieu est fidèle et juste : Il nous les pardonne et nous purifie de toute iniquité. Il redonne à ceux qui croient une joie sainte et bonne, Il nous tire de l’esclavage du péché ; il nous conduit vers le bonheur impérissable.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur !
2
Jésus-Christ a été en envoyé par le Père pour réaliser le pardon de toutes nos fautes.
Il est vraiment venu dans le monde pour nous rappeler à la vie.
Il efface jusqu’au souvenir de nos fautes, Il nous donne son Esprit pour que nous soyons accompagnés chaque jour
et vivions désormais dans la joie, la paix et l’ espérance !

Cantique 405 § 3 « Fais-moi comprendre ta charité »

CONFESSION DE FOI

1
Croire, ce n’est pas un commandement mais un amour, ce n’est pas un règlement, mais un pari.
Croire, ce n’est pas une assurance, mais une audace, ce n’est pas une sagesse sans risque, mais une folie prête à toutes les folies.
Ne va donc pas attendre la foi auprès des arrivées, mais va la guetter à la porte des départs.
La foi n’est pas un stationnement, la fidélité n’est pas un parking, c’est toujours une route. Alors, je me lèverai et je marcherai ma foi.
Ce qui passe en moi, dans le secret, je le dirai au monde et je me le redirai à moi‑même en le marchant avec mes pieds.
Je marcherai à pieds pour tirer mon cœur en avant ; je prendrai la route comme je prends ma vie, Je marcherai sur les chemins comme je marche mon histoire.
Je marcherai, je me lèverai comme le paralysé ressuscité.
Je marcherai comme le boiteux qui a vu Dieu, je marcherai sous le soleil trop lourd et sous la pluie à verse.
Peut-être qu’en marchant le soleil réchauffera mon cœur de pierre, et que la pluie fera de mes déserts un jardin.
Peut-être qu’à force d’user mes chaussures, j’arriverai à user mes habitudes.
Je marcherai. Et ma marche sera une démarche.
J’irai moins au bout de la route qu’au bout de moi-même.
Je serai le pèlerin ; je ne partirai pas seulement en voyage, je deviendrai moi-même un voyage; un pèlerinage…
J. Debruynne CN
2
Je crois en Dieu créant,
faisant éclore la vie, animant la matière, engendrant l’eau, la lumière et l’être.
Je crois en Christ,
présence de Dieu aux hommes, né d’une vierge fécondée par la vie de Dieu.
Je crois en l’Esprit,
source de joie, force attentive, par qui Dieu agit et dure.
Je crois que l’homme, voulu libre par Dieu, est animé par le Fils, et par l’Esprit qui lui sert de conscience, parce qu’il témoigna de la primauté de l’amour, sur le confort et l’efficacité, Jésus fut condamné à mort.
CN

Cantique 245 § 1, 4 & 5 « Remplis d’amour et de reconnaissance »

OFFRANDE

Nous allons maintenant recueillir notre offrande.
Ce sera un sacrifice de reconnaissance.
Celui qui fournit la semence au semeur, et le pain pour sa nourriture, fournira et multipliera votre semence. Et il augmentera les fruits de votre justice.
2 Cor 9/6-7
Celui qui sème peu, moissonnera peu.
Que chacun dépose maintenant son offrande selon ce qu’il a résolu en son cœur, mais sans tristesse ni contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie.
2 C 9/6-7

PRIÈRE d’OFFRANDE

Reçois, Seigneur l’offrande que nous t’apportons.
Et accueille-nous comme tu as accueilli les disciples à leur retour de mission.
Que tout ce que nous avons vécu jusqu’ici devienne un sujet de reconnaissance, et de louange. Maintenant, et toujours …
Signes 98
1
Reçois, Seigneur, cette offrande que nous avons préparée pour ton service.
Féconde le travail de ceux qui en feront l’usage et arme-nous tous d’espé­rance pour que nous soyons vraiment des collaborateurs dévoués dans l’œuvre de notre Seigneur Jésus-Christ. Elle est ton œuvre !

ILLUMINATION

Dieu notre Père, tu veux réjouir notre cœur, Tu veux nous rassasier de tes consolations. Nous t’en prions : Donne-nous la joie de ceux qui mettent leur orgueil en Jésus ton Fils,
Il est notre paix, aujourd’hui, et pour toujours….
Signes 98
Seigneur, ta parole est éternelle, elle s’adresse à nous dans la Bible.
Fais taire en nous toute autre voix que la tienne.
Que par l’action de ton Esprit, nous puissions distinguer dans le Livre des livres ta Parole vivifiante, secourante et soutenante. Sans elle nous ne sommes rien.
Fais que nous en discernions les multiples facettes. Aide-nous à accepter ton enseignement et à le partager avec les frères et les sœurs dans la foi, et avec tous ceux qui te cherchent.
Rappelle-nous qu’elle s’adresse à chacun de nous, ici présents, comme elle s’adresse aussi à la communauté tout entière, à notre Eglise, et aux Eglises répandues sur la face du globe.
G. Nazé
2
Seigneur, je crois à tes promesses.
Je tremble de savoir que tu comptes sur moi auprès de mes frères.
Je veux m’ouvrir au Saint-Esprit et me garder de tout refus.
Délivre-moi du péché en me liant à toi. Amen
Antoinette Butte CN
L4
Seigneur, nous te rendons grâce d’avoir institué ton Eglise en ce monde.
Pour qu’elle soit messagère de la réconciliation entre Dieu et les hommes.
Accorde-nous ton Esprit, pour que nous soyons artisans de la réconciliation, unis à toi par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur, il vit et règne avec toi, Père, et le Saint Esprit, un seul Dieu pour toujours !
LDF

LECTURES BIBLIQUES

1 ère LECTURE
Esaïe 66, 10-14 ©NBS
10 Réjouissez-vous avec Jérusalem, faites d’elle le sujet de votre allégresse, vous tous qui l’aimez ; partagez sa gaieté, vous tous qui menez deuil sur elle, 11 afin que vous soyez allaités et rassasiés par son sein qui console, afin que vous savouriez avec délices la surabondance de sa gloire.
12 Car ainsi parle le SEIGNEUR : Je dirige vers elle la paix comme un fleuve, et la gloire des nations comme un torrent impétueux. Vous serez allaités ; vous serez portés sur la hanche et caressés sur les genoux.
13 Comme un homme que sa mère console, ainsi, moi, je vous consolerai ; vous serez consolés à Jérusalem.
14 Vous verrez cela, et votre cœur s’égayera, et vos os reprendront de la vigueur comme l’herbe ; la main du SEIGNEUR se fera connaître à ses serviteurs, et sa fureur à ses ennemis.

2 ème LECTURE
Galates 6, 14-18 ©NBS
14 Quant à moi, jamais je ne mettrai ma fierté en rien d’autre que dans la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde ! 15 Car ce qui importe, ce n’est ni la circoncision ni l’incirconcision, c’est une création nouvelle. 16 Sur tous ceux qui suivront cette règle, paix et compassion, comme sur l’Israël de Dieu !
17 Désormais, que personne ne me tracasse ; car moi, je porte sur mon corps les marques de Jésus.
18 Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec votre esprit, mes frères ! Amen !

ÉVANGILE
Luc 10, 1-20 ©NBS
Jésus envoie soixante-douze disciples
1 Après cela, le Seigneur en désigna soixante-douze autres et les envoya devant lui, deux à deux, dans toute ville et en tout lieu où lui-même devait se rendre. 2 Il leur disait : La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. 3 Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. 4 Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin. 5 Dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : « Que la paix soit sur cette maison ! » 6 Et s’il se trouve là un homme de paix, votre paix reposera sur lui ; sinon, elle reviendra à vous. 7 Demeurez dans cette maison-là, mangez et buvez ce qu’on vous donnera, car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison. 8 Dans toute ville où vous entrerez et où l’on vous accueillera, mangez ce qu’on vous offrira, 9 guérissez les malades qui s’y trouveront, et dites-leur : « Le règne de Dieu s’est approché de vous. » 10 Mais dans toute ville où vous entrerez et où l’on ne vous accueillera pas, allez dans les grandes rues et dites : 11« Même la poussière de votre ville qui s’est attachée à nos pieds, nous la secouons pour vous la rendre ; sachez pourtant que le règne de Dieu s’est approché. » 12Je vous dis qu’en ce jour-là ce sera moins dur pour Sodome que pour cette ville-là.
13 Quel malheur pour toi, Chorazin ! Quel malheur pour toi, Bethsaïda ! Si les miracles qui ont été faits chez vous avaient été faits à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que leurs habitants auraient changé radicalement, qu’ils se seraient vêtus de sacs et assis dans la cendre ! 14 C’est pourquoi, lors du jugement, ce sera moins dur pour Tyr et Sidon que pour vous. 15 Et toi, Capharnaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Tu descendras jusqu’au séjour des morts !
16 Celui qui vous écoute m’écoute, celui qui vous rejette me rejette, et celui qui me rejette rejette celui qui m’a envoyé.
17 Les soixante-douze revinrent avec joie et dirent : Seigneur, même les démons nous sont soumis par ton nom. 18 Il leur dit : Je voyais le Satan tomber du ciel comme un éclair. 19 Je vous ai donné l’autorité pour marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi, et rien ne pourra vous faire de mal. 20 Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux.

Cantique 181 « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu »

PRÉDICATION

PRIÈRE

Seigneur, tu nous as fait sortie de la maison de l’esclavage afin que nous puissions vivre en liberté.
Mais, elle est difficile ta liberté !
Mes yeux sont fascinés par les biens de mon frère. Mon cœur est jaloux par le bonheur de ma sœur.
Mes mains ne respectent pas les limites de la terre.
Ma bouche murmure des paroles qui tuent.
Seigneur, rappelle-moi que ta liberté est un don à partager, avec mes frères et sœurs autour de moi ; rappelle-moi que leur bien me fait du bien, que leur bonheur augmente ma joie, que mes mains sont là pour respecter la terre.
Que ma bouche est faite pour chanter ta vie, Joie pour des frères et des sœurs, joie d’habiter ensemble ! Amen.
PPT 2010 d’après Alexandra Breuking
Merci, Père céleste, parce que ton Royaume est toujours proche. Même si certains disent le contraire.
Jésus-Christ nous l’offre de ta part, ce royaume. Merci pour le chemin qu’il a ouvert ! Nous avons commencé à le suivre. Donne-nous de savoir cheminer avec ceux qui y sont déjà engagés.
Donne-nous d’être pour d’autres, de ta part, des signes qui les amènent à trouver l’entrée de ce chemin.
Permets que malgré les obstacles dus à la souffrance dans ce monde, malgré le doute qui parfois nous assaille, ou que nous trouvons chez d’autres, nous soyons renouvelés dans notre confiance en toi, renouvelés par ta bonne nouvelle.
Aide-nous à être audacieux et inventifs pour proclamer ton règne !
Aujourd’hui, demain, jusqu’à la fin.
PPT 2007 d’après Evelyne Jouve
Seigneur,
tu as besoin d’hommes et de femmes pour que ton règne soit annoncé et connu.
C’est pourquoi, en réponse à ta demande, nous te prions sans nous lasser, sans perdre confiance, nous demandons des ouvriers pour la moisson.
Parce que tu ne veux rien faire sans notre aide.
Parce que nous ne pouvons rien faire sans ton aide.
Apprends-nous à aimer ton Eglise, elle est ton corps, elle est la maison où grandit notre foi.
Aide-nous à soutenir ceux qui, en elle, deviendront tes témoins, tes pasteurs, tes consacrés, tes envoyés en mission.
Signes 98
C
Jésus, tu es différent des autres !
tu t’es mis du côté de la femme adultère, alors que tous s’en éloignaient ;
tu es entré chez le percepteur d’impôts, alors que tous étaient contre lui ;
tu as accueilli les enfants, alors que tous voulaient les renvoyer ;
tu as pardonné à Pierre, alors qu’il se condamnait lui-même ;
tu as félicité la veuve généreuse, alors qu’elle était passée inaperçue ;
tu as promis le ciel au malfaiteur sur la croix alors que tous le voulaient en enfer ;
tu as appelé Paul à te suivre, alors que tous craignaient ses attaques ;
tu as refusé les honneurs, alors que tous te voulaient comme roi ;
tu as aimé les pauvres, alors que seuls les riches comptaient ;
tu as guéri les malades, alors que tous t’accusaient, t’insultaient, te fouettaient ;
tu es mort sur une croix, alors que tous fêtaient la Pâque ;
tu as pris la faute sur toi, alors que tous s’en lavaient les mains ;
tu es sorti du tombeau, alors que tous croyaient que c’était la fin :
Jésus, je te remercie, parce que tu es vraiment différent des autres.
CN

Cantique 253 § 1, 2 & 3 « Célébrons Dieu notre Père »

CÈNE
1
Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Prions le Seigneur !
2
Nous disons merci pour Jésus-Christ, Il nous invite à proclamer la grâce de notre Dieu !
3
Nous disons merci pour Jésus-Christ, Il est présent au cœur de chaque journée de notre vie …
PRÉFACE
Dieu de tendresse et de miséricorde, merci de nous avoir donné Jésus.
Il est venu parmi nous, comme un agneau au milieu des loups.
Pauvre de tout, il était riche de ton amour.
Il annonçait partout la Bonne Nouvelle De ton règne de pardon et de paix.
Il guérissait les malades, chassait les esprits mauvais.
Il envoyait des ouvriers porteurs de ta parole dans la moisson du monde.
Merci pour ceux et celles qui, aujourd’hui, répondent à son appel.
Ensemble, nous te bénissons, Père très saint,
Et nous proclamons ta gloire ….
Signes 98
2
Oui, il est juste de te louer, Seigneur notre Dieu, parce qu’en Jésus-Christ :
tu fais lever ton soleil sur les bons et sur les méchants ;
dans l’obscurité de l’égoïsme, tu fais jaillir la lumière de ton amour ;
dans ce monde de violence, tu apportes la lumière de ta paix ;
dans la nuit du désespoir, tu fais briller la lumière de l’espérance ;
dans les ténèbres de la mort, tu manifestes la lumière de la résurrection…
TP CN

Cantique 537 § 1 & 2 « Dieu fais de nous en Jésus-Christ des hommes libres »

INSTITUTION
Que toute créature fasse silence devant le Seigneur !
1
A la veille de se laisser élever sur une croix pour nous attirer tous dans l’universelle communion de l’amour, le Seigneur Jésus prit le pain…
2
A la veille du jour où Il se laissera emmener et crucifier, afin de faire sauter les verrous de la mort, Jésus prit le pain…
3
O notre Dieu, réunis devant cette table, que ton Esprit soit le véritable officiant de ce repas. Que par lui nous puissions réellement communier au corps et au sang de ton fils Jésus.
C’est lui qui, Dans la nuit où il fut livré, Jésus prit le pain…

PRIÈRE
1
Dans la foi, nous acclamons le Christ vivant !
Nous proclamons ta mort, Seigneur Jésus, nous célébrons ta résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire.
(silence)
Seigneur notre Dieu, par cette célébration, nous faisons mémoire de la mort et de la résurrection de ton Fils.
Envoie sur nous ton Esprit, qui est vie, justice et lumière, afin qu’en participant au corps et au sang de Christ, nous soyons tous rassemblés en un seul corps.
Nous te prions pour que ton Eglise à travers le monde grandisse dans l’unité et dans l’amour.
Nous te prions pour tous ceux qui ont mis leur vie à ton service : renouvelle leurs forces et leur joie.
Seigneur, nous nous offrons à toi ; délivre-nous de nos peurs et de notre dureté, rends-nous disponibles et attentifs à l’autre, que nos mains construisent la paix. Hâte le temps, Seigneur, où tu seras notre lumière, où tu seras tout en tous.
D’après un groupe oecuménique. Le Locle CN
2
Seigneur Jésus, nous voulons te dire notre reconnaissance. Par ton sacrifice, tu nous as purifiés, et tu nous permets de nous approcher de Dieu ton Père, sans crainte et dans la joie.
Grâce à toi, nous n’avons plus besoin de rites compliqués.
Par toi, l’inaccessible s’est fait proche.
Merci, Seigneur, pour ces signes tout simples de ta présence, et pour ce repas qui est déjà un avant-goût de ton royaume.
Nous te bénissons, Seigneur, parce que ton Esprit est agissant, et qu’il te rend présent à ce repas.
Nous n’avons rien à t’offrir, car nous t’appartenons entièrement.
Oui, Seigneur, nos personnes et nos biens, nos pensées et nos actes, nos peines et nos joies, tout est à toi. Seigneur Jésus, tu es venu pour nous unir à toi, et pour nous unir les uns aux autres. Que ton Eglise puisse montrer cette unité qui est en toi, avec le Père et le Saint-Esprit.
Et que vienne le jour où tu rassembleras tout ton peuple dans ton royaume…
EP CN

Cantique 537 § 3 « Peuple choisi pour exister dans la prière »

INVITATION
Venez, sautez de joie, tous les « paumés du monde », ceux qui ne savent pas, ceux qui ne savent plus, jetez vos canes blanches et vos lunettes noires, débouchez vos oreilles, sautez comme des cabris.
Le roi est revenu sans armes ni bagages. Bonne nouvelle à tous : le roseau a frémi, il est vivant, les épines fleurissent, c’est le printemps.
Venez, sautez de joie, tous les « paumés du monde »,
il n’y a plus ni morts ni pleurs, ni larmes ni même gémissement.
Que grondent les guitares et que dansent vos doigts sur cordes de banjo et que battent vos mains sur cuivre et tambourins.
Qui me dira de vivre, 60-61

COMMUNION

PRIÈRE
1
Voici que chante ta lumière, Seigneur, et que mes mains voudraient battre pour toi.
Ton Esprit fait naître en moi le cri de la louange.
Qui es-tu donc, Seigneur, pour faire éclater le cœur ?
Dans la vague de ma joie, le cri monte à mes lèvres, il déborde en torrent.
Je chante ta louange, Seigneur, Et je veux la partager avec tous, Car toi, l’inaccessible, tu te fais tout proche, tu te fais cœur tendu, Tu te fais le vivant et tu m’envoies vers tous mes frères.
CN
2
T
u es en vérité, Seigneur, une source pure et intarissable de bonté.
Tu nous as rejetés, et de nouveau accueillis avec miséricorde.
Tu nous as haïs, et tu t’es réconcilié ;
Tu nous as maudits, et tu nous as bénis.
Tu nous as chassés du paradis, et tu nous y as ramenés.
Tu as enlevé nos habits de feuilles, pour nous revêtir d’un manteau royal.
Tu nous as ouvert les portes de la prison, afin d’élargir les condamnés.
Avec une eau pure, tu nous purifies de nos souillures.
Aussi voulons-nous entonner à Dieu le cantique de l’allégresse.
Grégoire de Nysse 4e siècle CN

EXHORTATION

1
Le mystère que nous venons de célébrer a mis de la joie en nous.
Cette joie nous accompagnera tout au long de la semaine.
Allons donc vers ceux qui attendent notre compréhension, allons vers ceux qui espèrent pouvoir parler à quelqu’un, allons vers ceux qui cherchent le Christ !
d’après MM CN
La grâce de Jésus-Christ, le Vivant, nous accompagne !

ENVOI

Que le Seigneur vous bénisse et vous protège !
Que le Seigneur vous regarde avec bonté et vous accueille favorablement !
Que le Seigneur vous manifeste sa bienveillance et vous accorde la paix !
Nombres 6
1
Voici ce qui est inébranlable, malgré nos folies et nos révoltes : La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Éphésiens 6/24
Vous êtes tous des envoyés, des messagers, des témoins, et le Seigneur marche avec vous ! Allons en paix !

Cantique 883 « Sur le chemin où tu appelles »

Laisser un commentaire

Fermer le menu