Dimanche 9 juin 2019 (CP08)

Dimanche de Pentecôte

ACCUEIL

Grâce et paix pour tous !
De la part de Dieu, notre Père,
Et de Jésus-Christ, notre Frère,
Dans la communion de l’Esprit Saint.
Ou
Que la grâce de notre Seigneur soit avec chacun de nous.
Quand Dieu envoie son souffle, nous vivons vraiment,
Les choses nouvelles deviennent possibles.
Amis, Qui sommes-nous venus voir aujourd’hui ?
Un Dieu qui regarde de haut ?
Un Dieu qui établit des commandements impossibles à observer ?
Un Dieu inaccessible et lointain ?
Allons donc, celui que nous rencontrons aujourd’hui est un Dieu de proximité.
Il est au milieu de nous, mais nous ne le voyons pas, car sa discrétion est semblable à la brise de montagne.
Il est aussi proche de nous que le souffle de notre respiration !
C’est un Seigneur d’amour éternel !
Il donne à profusion tout ce qui est en Lui : La vie et la tendresse.
Et ce qu’il dit à chacun ici-bas fait lever un grand vent d’espoir et de création !
Signes 98 d’après Charles Singer
1
Aujourd’hui, nous célébrons l’aboutissement, dans l’Église et pour le monde, de la Pâque, du passage sur terre de notre Seigneur Jésus-Christ.
L’homme Jésus a donné sa vie, il est mort.
Il s’est relevé de la mort et il vit maintenant.
A cause de cela, aujourd’hui, dans notre monde, de nouvelles sources de grâces peuvent jaillir.
Elles jaillissent dans tout cœur qui s’ouvre à l’action de l’Esprit.
Il importe maintenant de savoir si nous saurons les reconnaître.
2
Quand l’Esprit fait irruption quelque part, il bouscule tout : barrières, races, langues …
C’est tout le contraire de ce qui s’est passé à la Tour de Babel : quand l’Esprit souffle, tout le monde s’entend, se comprend.
Et vous ? Et nous ?
Notre chant vient de l’au-delà des mots, des frontières, des interdits.
Signes 1977
L3
Nous voulons célébrer ce culte comme une fête de l‘Esprit.
Dieu nous équipe de ses dons. Jésus-Christ nous enthousiasme.
L’Esprit de Dieu met sa vie en nous.
Praxis 1999
Que la paix soit avec chacun de nous !
La Pentecôte est bien la fête de chaque communauté chrétienne.
Elle rappelle que Dieu n’a pas abandonné son peuple, bien au contraire, Dieu est présent parmi nous, il nous accompagne et nous aide, par l’action de son Esprit.
Anf

AC 212 § 1 « Seigneur, tu nous appelles »

ADORATION

Nous bénissons Dieu, notre Père, car il nous donne l’Esprit de Jésus, le ressuscité.
Il verse en nous le feu de son amour et toute notre vie brûle à la flamme de sa joie.
A lui la gloire pour les siècles des siècles !
Bénis le Seigneur, ô mon âme : Seigneur mon Dieu, que tu es grand !
Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur ! La terre s’emplit de tes biens.
Tu reprends leur souffle aux méchants, ils expirent et retournent à leur poussière.
Tu envoies ton souffle et ils sont créés ; tu renouvelles la face de la terre.
Gloire au Seigneur à tout jamais ! Que Dieu se réjouisse en ses œuvres !
Que mon poème lui soit agréable ; moi, je me réjouis dans le Seigneur !
Psaume 104
Le Seigneur est Dieu, c’est lui qui nous éclaire !
Dieu, saint Esprit, – notre joie est sans nom lorsque vient ton jour.
Nos jours sont sans saveur lorsque nous courons après nos projets vaniteux !
Mais notre joie est sans nom quand tu illumines notre nuit, quand éclate ton éclair ou quand luit ta douce lumière.
Sans toi, nous nous agitons pour rien, nous passons sans les voir à côté des signes d’espoir.
Mais notre joie est sans nom lorsque tu visites à nouveau ta vieille église, quand tu lui donnes un langage nouveau.
Quand tu rallumes en nos cœurs refroidis les flambeaux des grands renouvellements.
Viens, Saint Esprit, Créateur inespéré !
Donne-nous de la fantaisie pour les autres, fais-nous le don merveilleux de savoir protéger ta création contre la terreur et contre la pollution de notre rapacité.
Nous voulons faire retentir à nouveau les chants de l’espérance ; pour que la vie recommence que la joie ressuscite dans l’amour renouvelé.
Le Seigneur est Dieu, c’est lui qui nous éclaire !
Beginn 78 Psaume 118/14.16.21.27 avec Romains 5/5 Version libre
L5
Saint Esprit, Esprit de Dieu, Esprit créateur, Viens jusqu’à nous, la vie nous a fatigués, nous sommes vite tentés de renoncer, notre foi manque de fantaisie et notre joie est si faible.
Esprit saint, délivre-nous de la peur de la nouveauté, permets que nous cessions de préférer regarder en arrière plutôt qu’en avant, mets aussi de l’assurance dans notre vie, quelle qu’elle soit.
Esprit saint, sanctifie notre corps, sanctifie notre esprit, fais nous trouver auprès de toi un souffle nouveau, que tout soit remis à neuf en nous, tu es bien le créateur de toutes choses !
Praxis 1983
BEG 80 Pentecôte (lundi) Psaume 118/14.16.21.27 et Romains 5/5 Zach 4/6
Nous n’avons pas perdu notre temps lorsque nous avons compté sur le Seigneur !
Il est présent par son Esprit.
L’amour de Dieu s’est déversé dans nos cœurs.
Nous lui avons permis d’agir en nous.
Ce fut alors pour nous une Pentecôte.
Il a vaincu notre orgueil ; et maintenant, nous vivons par sa grande bonté.
Il nous remplit de force ; il est une aide au cœur de notre vie.
Par sa lumière, nous voyons des voies nouvelles.
Il a bousculé notre confort : et maintenant, debout, nous marchons au pas de la foi.
L’amour de Dieu se déverse dans nos cœurs.
Il se manifeste, il nous a fait bouger.
Avant, nous ne voyions pas ceux que nous croisions dans la rue.
Maintenant, nous faisons attention à eux !
Notre démarche en est toute transformée.
Nous souffrons de l’injustice et nous lui cherchons des remèdes.
Lui nous rappelle ceci : les choses ne bougent que lorsqu’il les fait bouger.
Oui, il l’a bien dit ; ce n’est ni par la force, ni par la puissance.
Que se produisent les grands changements, c’est par son esprit qu’ils se réalisent !
C’est pourquoi avec les croyants de tous les temps, je veux miser sur l’Esprit.
Qu’il soit, lui, mon pouvoir, ma force et mon salut !
Et aussi ma louange et mon chant !
Beginn 80

AC 105 § 1, 2, 3 & 4 « Célébrons son œuvre étonnante »

En guise de LOI

La 2ème lecture : Romains 8/8-17

HUMILIATION

Nous ne savons pas crier comme il faut : Esprit saint, viens au secours de notre faiblesse !
Nous ne savons pas attendre comme il faut : Esprit saint, viens au secours de notre impatience !
Nous ne savons pas pardonner comme il faut : Esprit saint, viens au secours de notre impuissance !
Nous ne savons pas espérer comme il faut : Esprit saint, viens au secours de notre incrédulité !
Tant de choses encore nous restent cachées : Esprit saint, viens au secours de notre aveuglement !
Esprit saint, viens au secours de notre infidélité, Tu veux ce que veut le Père.
En Christ, accorde-nous le pardon !
LDF 57
L4
Seigneur, tu nous as donné ta parole, mais nous n’avons même pas confiance en nous-mêmes.
Seigneur, tu nous as donné ton Esprit, ton bon Esprit, mais nous, nous sommes fatigués et nous tournons en rond.
Seigneur, tu nous as laissé ta paix, mais nous ne sommes pas paisibles et nous avons peur de tout, même de nos propres pensées.
Seigneur, tu nous as promis ton Esprit pour assurer notre avenir, mais nous avons l’impression que tous les bons esprits nous ont abandonnés.
Seigneur, tu nous vois, tels que nous sommes, nous ne pouvons pas continuer sans toi, sans Esprit, rends-nous l’enthousiasme !
Seigneur, aie pitié de nous !
Praxis 1982
La fête de la Pentecôte rappelle que Dieu nous a donné son Esprit, l’Esprit qui animait Jésus.
L’Esprit de Dieu ne nous nous rend pas timides.
Au contraire, il nous remplit de force, d’amour et de maîtrise de soi !
2 Tim 1/7
Lorsque je traverse une période très difficile, lorsque tout paraît sombre autour de moi, quand je ne sais plus si les choses pourront encore s’arranger, alors je pense à Dieu car l’Esprit de Dieu ne nous nous rend pas timides.
Au contraire, il nous remplit de force.
Quand d’autres personnes me vont sur les nerfs, quand je voudrais leur jouer de mauvais tours, quand je deviens impatient et agressif, alors je pense à Dieu car
L’Esprit de Dieu ne nous nous rend pas timides.
Au contraire, il nous remplit de force et d’amour.
Lorsque je suis tenté de riposter vertement, quand je sens que je perds la tête, quand je suis entouré de gens qui font pression sur moi, pour que j’agisse sans réfléchir, Alors je pense à Dieu.
L’Esprit de Dieu ne nous nous rend pas timides.
Au contraire, il nous remplit de force, d’amour et de maîtrise de soi !
Anf1

AC 116 § 1 « J’aime mon Dieu »

PAROLES DE GRÂCE

La GRÂCE, c’est d’abord le pardon,
Le pardon qu’on reçoit
pour les fautes connues et pour les inconnues
pour les fautes avouées et pour les ignorées
Un pardon qui décharge et soulage : Un poids nous est ôté.
La GRÂCE est alors un pardon qu’on transmet
Même s’il n’est pas demandé, car c’est nous qu’il soulage.
Il panse la blessure qui nous fut infligée :
Elle menaçait d’étouffer notre cœur.
La GRÂCE, c’est par nature un pardon qu’on reçoit pour le retransmettre.
Ainsi parle le Seigneur par la plume du prophète Ezéchiel : 36/22.25.27
Je répandrai sur vous une eau pure et vous serez purifiés.
Je vous donnerai un cœur nouveau et je mettrai en vous un esprit nouveau.
Je mettrai mon Esprit en vous, vous serez mon peuple et je serai votre Dieu.
Ff 1
Mais notre Dieu vous a lavés du péché, il vous a choisis pour lui, il vous a rendus justes au nom du Seigneur Jésus-Christ et par l’Esprit Saint.
1 Cor 6/11
L’apôtre Paul déclare :
Tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont Fils de Dieu. Vous n’avez pas reçu un esprit qui rende esclave, pour vivre encore dans la crainte, mais un esprit qui fait de vous des fils adoptifs, et par lequel nous crions : ABBA = Père !
Cet esprit lui-même atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.
Romains 8/14-16 Ff2
Vous aussi, vous avez entendu la parole vraie, donnée par le Christ, la Bonne Nouvelle qui vous sauve.
Et vous avez cru dans le Christ, et Dieu vous a marqués d’un signe. Cette marque, c’est l’Esprit saint qu’il a promis.
Éphésiens 1/13 Fa2

AC 604 § 1 & 2 « Quel ami fidèle et tendre »

CONFESSION DE FOI

1
Je crois en Dieu,
Il rassemble les hommes de partout et se choisit parmi les nations des témoins de son unité.
Je crois en Jésus-Christ,
il a été livré aux mains des hommes, crucifié par les siens, il est ressuscité d’entre les morts.
Je crois en l’Esprit,
c’est le don de Dieu qui nous vient de Jésus-Christ, il fait de nous des témoins de l’université de son amour.
Je crois que l’Église est la communauté ouverte à tous les hommes qui se tournent vers Dieu et acceptent d’être dirigés par son Esprit.
2
Je crois en un Dieu Père,
au plus profond de lui-même, Il s’intéresse à l’être humain.
Il m’aide jour après jour à poursuivre la création.
Je crois en un Dieu impliqué dans notre monde
Il a fait partager notre existence à son Fils.
Jésus est mort sur une croix, puis ressuscité, le dialogue a alors repris entre Dieu et les humains.
Je crois en un Dieu vivant.
Il fait partie de ma vie et la met en mouvement grâce à son Esprit libérateur.
Issu du dialogue entre le Père et le Fils, l’esprit me donne la force d’oser transmettre la parole de vie.
Dans l’amour et de tout mon être, – avec les risques et les joies que cela comporte – pour vivre l’aventure humaine.
Bernadette Neipp CN

AC 267 § 1, 2 & 3 « Nous t’adorons, nous t’aimons »

ANNONCE DE L’OFFRANDE

L’offrande que nos mains vont effectuer et recueillir sera le signe de nos cœurs consacrés, de nos cœurs ouverts, pour recevoir, pour donner, pour s’abandonner.

PRIÈRE d’OFFRANDE

Que cette offrande, Seigneur, soit le signe de notre disponibilité.
Accrois en nous l’action de ton Esprit afin que nous devenions, dans ce monde déchiré, les artisans et les témoins de la réconciliation et de ta paix !
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur !
Céla

PRIÈRE AVANT LES LECTURES

1
Dieu tout puissant, comme aux premiers apôtres, accorde-nous ton Saint-Esprit. Réjouis-nous de toutes ses consolations, et fais grandir ton Église dans l’amour de la vérité.
Nous t’en prions par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur, qui vit et règne avec toi, Père, et le Saint Esprit, un seul Dieu pour toujours !
LDF 125
2
Seigneur notre Dieu, nous nous enfermons souvent dans nos rites, nos lois et nos sécurités.
Envoie ton Esprit bousculer le vieux monde pour que naisse enfin le monde nouveau, promis et commencé par ton Fils Jésus-Christ, notre Seigneur !
Signes 77
L2
Y être tout entier, Seigneur, ne pas vivre par fractions ; se sentir bien, Seigneur, ne pas être toujours troublé : mettre à l’aise, Seigneur, ne pas démolir ; avoir faim de justice, Seigneur, vivre vraiment, Seigneur, ne pas être mou et indifférent.
Parvenir au ciel, Seigneur, ne pas rester en enfer !
Dorothée Sölle Praxis 1983
Seigneur Dieu, ton Esprit donne courage et foi.
Il nous permet de reconnaître que Jésus est le Seigneur.
Envoie-le parmi nous afin qu’il inspire tes serviteurs et tes servantes, touche les cœurs et dirige ton Eglise, par Jésus, ton Fils, notre Seigneur, il vit et règne avec toi et avec l’Esprit Saint.
Ff1
Seigneur notre Dieu, c’est par ton Esprit que tu as fait naître la foi et donné vie à l’Eglise.
Nous t’en prions : agis aussi dans nos maisons et dans nos familles, crée en nous une vie nouvelle et édifie ton église par le pouvoir de ton Esprit, nous t’en prions par Jésus, ton Fils, il vit et règne avec toi et avec l’Esprit Saint.
Seigneur notre Dieu, tu conduis ton Eglise contre vents et marées.
Nous te prions : guide-nous, afin que partout et toujours nous puissions apporter la vérité, ranimer le courage et nourrir l’espérance de ceux que tu as rachetés, par Jésus, ton Fils, il vit et règne avec toi et avec l’Esprit Saint.
Fa1
Dieu très bon, tu équipes ton église par les dons de ton Esprit.
Nous t’en prions, évacue de nos vies tout ce qui résiste à son influence.
Fais de nous tous des instruments de ta paix. Nous te le demandons, par Jésus, ton Fils, il vit et règne avec toi et avec l’Esprit Saint.
Fa2

LECTURES BIBLIQUES

La 1 ère lecture, Actes 2/ 1 à 11 Pentecôte Année 2
La 2 ème lecture, Romains 8/ 8-17 12 à 17 au 15e de l’Eglise en Année 2
L’Évangile, Jean 14/ 15.16.23b à 26 15 à 9 au 7e de Pâques en Année 6

1ère LECTURE
Actes 2/1-13
Quand le jour de la Pentecôte arriva, les croyants étaient réunis tous ensemble au même endroit.
Soudain, un bruit vint du ciel, comme si un vent violent se mettait à souffler, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.
Ils virent alors apparaître des langues, pareilles à des flammes de feu ; elles se séparèrent et se posèrent une à une sur chacun d’eux.
Ils furent tous remplis du Saint Esprit et se mirent à parler en d’autres langues, selon ce que l’Esprit leur donnait d’exprimer.
A Jérusalem vivaient des juifs, hommes pieux venus de tous les pays du monde.
Quand ce bruit se fit entendre, ils s’assemblèrent en foule.
Ils étaient tous profondément surpris, car chacun d’eux entendait les croyants parler dans sa propre langue.
Ils étaient remplis d’étonnement et d’admiration, et disaient : « Ces hommes qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ? Comment se fait-il que chacun de nous les entende parler dans sa langue maternelle ? Il y a parmi nous des gens qui viennent du pays des Parthes, de Médie et d’Elam, de Mésopotamie, de Judée et de Cappadoce, du Pont et de la province d’Asie, de Phrygie, de Pamphylie, d’Egypte et de la région de Cyrène, en Libye ; il y a ceux qui sont venus de Rome ; il y a ceux qui sont nés juifs et ceux qui se sont convertis à la religion juive, des gens de Crète et d’Arabie, et pourtant, tous, nous les entendons parler dans nos diverses langues des grandes œuvres de Dieu. »
Ils sont tous très étonnés et ils ne savent pas quoi penser.
Ils se disent entre eux : Qu’est-ce que cela veut dire ?
Mais d’autres se moquent des croyants en disant : Ils sont complètement ivres !
VARIANTE
Genèse 11/1-9 : la tour de Babel
Tout le monde parlait encore la même langue et se servait des mêmes mots.
Partis de l’Est, les hommes trouvèrent une large vallée en Basse Mésopotamie et s’y installèrent.
Ils se dirent les uns aux autres : – Allons ! Au travail pour mouler des briques et les cuire au four ! Ils utilisèrent les briques comme pierres de construction et l’asphalte comme mortier.
Puis ils se dirent : – Allons ! Au travail pour bâtir une ville, avec une tour dont le sommet touche au ciel ! Ainsi, nous deviendrons célèbres, et nous éviterons d’être dispersés sur toute la surface de la terre.
Le Seigneur descendit du ciel pour voir la ville et la tour que les hommes bâtissaient.
Après quoi il se dit : – Les voilà qui forment un peuple unique avec la même langue ! S’ils commencent, rien ne les empêchera de réaliser ce qu’ils projettent.
Allons ! Descendons mettre le désordre dans leur langage ! Et empêchons-les de se comprendre les uns les autres.
Le Seigneur les dispersa de là sur l’ensemble de la terre, et ils durent abandonner la construction de la ville.
Voilà pourquoi celle-ci porte le nom de Babel.
C’est là en effet que le Seigneur a mis le désordre dans le langage des hommes, et c’est à partir de là qu’il a dispersé les humains sur la terre entière.

2ème lecture
Romains 8 / 8 à 17 Parole de Vie C pentecôte
Maintenant, ceux qui sont unis au Christ Jésus ne peuvent plus être condamnés.
En effet, quand on est uni au Christ Jésus, la loi, c’est que l’Esprit saint donne la vie, cette loi-là m’a libéré de la loi du péché et de la mort.
La loi de Moïse ne pouvait pas le faire, parce que la faiblesse des êtres humains l’a empêchée d’agir.
Mais Dieu a pu le faire : Il a envoyé son Fils dans un corps semblable à celui de pécheurs
Pour les libérer du péché.
Par là, Dieu a condamné le péché qui agit dans les êtres humains.
Il a fait cela pour que nous soyons capables de vivre comme la loi le demande.
Ainsi, ce n’est plus une façon de voir humaine qui nous dirige, c’est l’Esprit saint.
En effet, ceux qui suivent l’Esprit saint obéissent à ce que l’Esprit désire.
Quand on suit les désirs humains, on va vers la mort, quand on suit l’Esprit Saint, on va vers la vie et la paix.
Oui, les désirs humains sont ennemis de Dieu.
Ils n’obéissent pas à la loi de Dieu. Pour eux, c’est même impossible.
Ceux qui suivent les désirs humains ne peuvent pas plaire à Dieu.
Or vous, vous ne suivez plus ces désirs ; vous suivez l’Esprit de Dieu parce qu’il habite en vous.
Si quelqu’un n’a pas l’Esprit du Christ, il n’appartient pas au Christ.
Mais le Christ est en vous.
Bien sûr, votre corps va mourir, à cause du péché.
Mais puisque vous avez été rendus justes, l’Esprit Saint vous donne la vie.
Dieu a réveillé Jésus de la mort.
Si l’Esprit de Dieu habite en vous, ce Dieu qui a réveillé le Christ de la mort donnera la vie par son Esprit à vos corps qui doivent mourir.
C’est pourquoi, frères et sœurs, nous avons une dette.
Ce n’est pas envers nos désirs humains que nous avons une dette : nous ne devons pas vivre comme ils le demandent.
Si vous vivez selon ces désirs, vous mourrez.
Au contraire, si avec l’aide de l’Esprit Saint, vous faites disparaître vos façons de faire égoïstes, vous vivrez.
En effet, tous ceux que l’Esprit de Dieu conduit sont enfants de Dieu.
Et l’Esprit que vous avez reçu ne fait pas de vous des esclaves qui ont encore peur ; il fait de vous des enfants de Dieu.
Et, par cet Esprit, nous crions vers Dieu en lui disant : « Abba ! Père ! »
L’Esprit Saint lui-même nous donne ce témoignage : nous sommes enfants de Dieu.
Alors, si nous sommes enfants de Dieu, nous recevrons en partage les biens promis par Dieu à son peuple, nous les recevrons avec le Christ ; Oui, si nous participons à ses souffrances, nous participerons aussi à sa gloire.

ÉVANGILE
Jean 14 / 15 à 26 Parole de Vie
Au moment où Jésus se préparait à passer de ce monde vers le Père, il dit : Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements.
Et moi je prierai le Père. Il vous donnera quelqu’un d’autre pour vous aider, quelqu’un qui sera avec vous pour toujours.
C’est l’Esprit de vérité. En effet, le monde ne peut pas le recevoir, parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas.
Vous, vous connaissez l’Esprit de vérité, parce qu’il reste avec vous, Il habite en vous.
Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviendrai vers vous.
Dans peu de temps le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez vous aussi.
Ce jour-là, vous comprendrez que je vis dans mon Père, que vous vivez en moi et moi en vous.
Si quelqu’un connaît mes commandements et leur obéit, il m’aime vraiment.
Mon Père aimera celui qui m’aime, et moi aussi, j’aimerai celui qui m’aime, et je me montrerai à lui. Jude, qui n’est pas Judas Iscariote, dit à Jésus :
Seigneur, tu dois te montrer à nous et pas au monde, pourquoi ?
Jésus lui répond : Si quelqu’un m’aime, il obéira à mes paroles.
Mon Père l’aimera, nous irons à lui et nous habiterons chez lui.
La personne qui ne m’aime pas n’obéit pas à mes paroles.
Ce que je vous dis maintenant ne vient pas de moi, mais cela vient du Père qui m’a envoyé.
Je vous ai dit ces choses pendant que je suis encore avec vous.
Le Père enverra en mon nom l’Esprit Saint, celui qui doit vous aider.
Il vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

AC 507 § 1, 2 & 3 « Saint Esprit, Dieu de lumière »

PRÉDICATION

PRIÈRE

Nous te bénissons, Père, pour ton souffle de vie planant sur le chaos, il suscite dans la nuit l’alternance des jours et des saisons, il déploie ta lumière comme un manteau, sur toutes choses.
Et tu façonnes l’être humain à ton image, homme et femme, tu les façonnes et les fais naître à l’harmonie pour qu’ils engendrent avec toi le bonheur sur la terre.
Nous te bénissons, Père, pour la diversité des langues et des peuples et pour l’espérance que tu éveilles en eux d’un monde meilleur.
Tu confirmes les aspirations de ceux qui se tournent vers toi pour exprimer l’attente de la création entière : elle attend d’avoir part à la liberté des enfants de Dieu.
Nous te bénissons, Père, pour l’Esprit qui a fait de Jésus ton enfant parmi les hommes.
Et nous nous souvenons aujourd’hui des interventions singulières de cet Esprit.
Ce sont elles qui ont rendu possible l’œuvre décisive de Jésus.
Il est venu en chair ; il a rayonné par sa parole ; il a fait face aux souffrances et à la mort, ta vie s’est manifestée en Lui par-delà la mort puisqu’il est ressuscité et vit avec toi dans l’unité de l’Esprit.
Et bénis sois-tu pour cet Esprit que tu mets en nous afin que nous vivions vraiment !
Céla
Seigneur notre Dieu, mets ton feu …
dans le cœur des humains,
dans la bouche des humains,
dans les yeux des humains,
dans les mains des humains,
Envoie ton Esprit, et la face de ce monde en sera transformée ! Envoie ton Esprit
sur ceux qui croient,
sur tous ceux qui doutent,
sur tous ceux qui aiment,
sur tous ceux qui sont seuls
Envoie ton Esprit, et la face de ce monde en sera transformée ! Verse ton feu
sur les paroles des humains,
sur le silence des humains,
sur les langues des humains,
sur les chants des humains.
Envoie ton Esprit, et la face de ce monde en sera transformée ! Envoie ton souffle de vie
sur tous ceux qui bâtissent l’avenir,
sur tous ceux qui préservent le bien,
sur tous ceux qui protègent la vie,
sur tous ceux qui créent de la beauté.
Envoie ton Esprit, et la face de ce monde en sera transformée ! Envoie ton Esprit
sur les demeures des humains,
sur les villes des humains,
sur le monde des humains,
sur toutes les personnes de bonne volonté,
ici et maintenant, envoie ton Esprit sur nous tous, et permets qu’il demeure pour toujours !
Anf2

AC 539 § 1, 2, 3 & 4 « Non point à nous, Seigneur »

INTRODUCTION à la CÈNE :

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
La rencontre avec le Christ fait naître et soutient notre foi.
C’est pourquoi nous voulons maintenant dire merci pour Jésus-Christ.
Il est le don merveilleux venu du Père, le pain véritable, la force pour la vie de tous nos jours, la source de notre espérance.
Il nous donne le pain pour chaque étape de la route.
Il nous invite à proclamer la grâce de Dieu.
Il est présent au cœur de chacune de nos journées.
Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.
Il est venu ouvrir la voie d’un monde nouveau qui a commencé et que nous préparons avec Lui !
Il nous ouvre la voie de la libération.
L’élu du Père venu nous initier aux secrets de l’alliance avec Dieu !
Il vient au milieu de nous, non pour être servi, mais pour donner sa vie en rançon pour la multitude. Voici l’agneau de Dieu !

PRÉFACE
Dieu notre Père,
Nous te disons merci pour les dons infiniment variés de ton Esprit.
Dès le matin du monde, il donnait la vie à toute créature.
Il a parlé par les prophètes, ils conduisaient ton peuple par les chemins de l’obéissance et de la justice.
En Marie, il fit naître ton Fils éternel sur la terre des humains.
Aujourd’hui, le même esprit répand sur tout l’univers le souffle et le feu de la Pentecôte.
Voilà pourquoi tes enfants, nés de nouveau par l’eau et l’Esprit, s’unissent à tous ceux qui te cherchent et chantent à ton honneur ….
Signes 98
C
Père de Jésus-Christ, notre Seigneur, tu remplis nos cœurs du souffle de ton Esprit ; il éveille en nous, ton Eglise, l’unité profonde qui permet à chacun de célébrer, dans sa langue et avec sa voix, cet amour merveilleux qui est la source de toute vie.
Ton Esprit seul peut nous ouvrir le cœur pour que nous puissions proclamer au monde que tu es vraiment notre Père et que Jésus-Christ est notre Seigneur.
Ton esprit est seul capable de faire naître l’harmonie malgré toutes nos discordances.
Lui seul peut nous donner de faire entendre le langage unique de ton amour pour qu’éclate, dans la multitude des langues et des peuples, la symphonie de la reconnaissance et de la fête.
Aussi, avec ceux qui, de tous les horizons, marchent vers ta lumière, en communion avec tous ceux qui vivent, déjà maintenant, la rencontre émerveillée de ta splendeur, avec la création toute entière, nous te chantons et nous disons ta louange et ta gloire !
Céla

AC 514 § 1 & 2 « Pour que le jour qui se lève »

INSTITUTION
Faisons silence devant le Seigneur !
Au moment de se donner lui-même pour nous, afin de venir à bout de toute haine et pour fonder une vraie paix
Jésus prit le pain …

PRIÈRE
Dieu notre Père, voici ce pain et ce vin que tu nous donnes.
Ouvre nos cœurs au souffle de l’Esprit : que montent à nos lèvres les mots de la louange
Et nous chanterons tes merveilles.
Par Jésus, ton Fils, notre Seigneur …
Signes 98
C
Nous t’en prions, Père, que ton Esprit fasse de ce pain et de ce vin la nourriture indispensable et suffisante pour notre tâche d’amour.
Par Jésus-Christ, nous accueillons aujourd’hui l’esprit de la Résurrection répandu sur l’Eglise pour que nous puissions vivre ton amour dans la réciprocité.
Par ce même Esprit, nous accueillons ta paix, et c’est grâce à Lui que, maintenant, nous pouvons t’appeler Père.
Puisque nous sommes ensemble le corps de Jésus-Christ, que l’Esprit lui-même nous donne de reconnaître les dons variés de ta grâce.
Qu’il réalise l’unanimité de ton Eglise et resserre nos liens de communion au service du même Seigneur.
Anime de ton Esprit ceux qui croient et réanime la foi de ceux qui doutent.
Rends accueillants au don de ta paix ceux qui sont désemparés par l’épreuve et ceux qu’habitent la peur ou le désarroi.
Donne la fermeté et la douceur de ton esprit à ceux qui sont responsables de guider ton Eglise dans la vérité.
Nous te recommandons tous ceux que tu appelles à vivre en témoins de l’Évangile.
Répands le feu de ton Esprit par toute la terre.
Confirme les hommes de bonne volonté dans leur recherche, afin qu’ils s’emploient à faire régner l’harmonie et la paix entre tous.
Et comble les aspirations des êtres humains innombrables qui ont vécu et marché dans la droiture.
Nous te demandons cela par Jésus, le Christ, notre Sauveur !

AC 514 § 3 « Pour que ton cœur brûle en nous comme un grand feu »

INVITATION ET COMMUNION
Christ a dressé pour nous la table !
Christ s’est donné pour notre paix :
Son corps, son sang, dons ineffables, dons bien pour nous, et pour jamais.
Venez ! Vous tous, ses bien-aimés. Venez goûter à votre tour !
La vie est belle à son côté Lorsqu’elle se fonde en son amour.
Oui, venez, car tout est prêt !

COMMUNION
Nous rompons le pain, c’est la communion au corps du Christ donné pour nous.
Le Christ vivant vient mettre en nous sa vie, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, c’est la communion au sang du Christ versé pour nous.
Par cette alliance qu’Il renouvelle sans cesse, Jésus-Christ fait couler en nous sa vie, comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PAROLES
Les sources de la grâce jaillissent dans tout cœur qui s’ouvre à l’action de l’Esprit de Dieu.
Il nous a remplis de force : Il est une aide au cœur de notre vie.
Il renverse et transforme les ténèbres : par sa lumière, nous voyons des voies nouvelles.

PRIÈRE DE RECONNAISSANCE
Nous nous sommes rencontrés autour de la même table,
Nous avons mangé le même pain.
Que le même esprit nous anime, pour que nous annoncions partout,
Seigneur, ton message d’amour,
au nom de Jésus, ton Fils, notre Seigneur.
Signes 77

BÉNÉDICTION

L’Esprit agit avec nous pour que naisse un monde nouveau, mais cela ne se fera pas sans nous !
Allons dans la paix et avec la force du Christ !
Signes 77
1
Voici ce qui est inébranlable, malgré nos folies et révoltes :
La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Éphésiens 6/24
2
La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Nos pires folies n’y changeront rien !
Éphésiens 6/24

AC 506 § 1 & 5 « O saint Esprit, Esprit d’amour »

Laisser un commentaire

Fermer le menu