Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 28 avril 2019 (CP02)

« Le dimanche de Thomas »

Quasimodo, c’était le vieux nom latin pour ce dimanche après Pâques.
(Le nom du dimanche était très généralement choisi d’après le texte biblique d’entrée/accueil de ce jour-là).
« Quasimodo » signifie : De même que, ou aussi Comme.
L’expression vient de la 1 ère lettre de Pierre (2/3) où il est dit :
« Comme des enfants qui viennent de naître, désirez le lait de la Parole de Dieu. »
Il est sans mélange.
Le Christ ressuscité nous fait naître à une vie nouvelle.
C’est une action de Dieu pour nous, aujourd’hui encore !
C’est de sa part, un renouvellement jamais refusé.
Nous voulons nous en souvenir et vivre en conséquence.

ACCUEIL

Christ, le Seigneur, est vraiment vivant maintenant !
Il est présent dans chacune des journées de chacune de nos vies.
Malgré nos diversités, sa présence nous unit en une communion fraternelle : c’est lui qui nous rassemble !
L3
En ce temps de Pâques, nous célébrons la vie qui est plus forte que la mort.
Nous célébrons la résurrection de Jésus.
Que sa lumière éclaire tous ceux qui sont éprouvés par la mort et la violence, par la souffrance et la fragilité.
Praxis 1999

AC 489 § 1 & 3 « Christ est ressuscité »

LOUANGE

Célébrez le Seigneur, car il est bon, son amour est éternel.
Que ceux qui craignent le Seigneur proclament maintenant :
Oui, son amour est éternel !
La pierre rejetée par les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle.
C’est l’œuvre du Seigneur, Un miracle à nos yeux.
C’est ici la journée que le Seigneur a faite, Vivons-la dans la joie, Oui, béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Psaume 118/1.4.22-26 21-29 ?
Seigneur, tu as dit : bienheureux ceux qui croient (!) ; qui croient sans te voir, sans rien voir de toi.
Sans toi, tous nos chemins conduisent vers des tombeaux : nous enterrons l’amour, nous enterrons la joie, la paix, la confiance.
Et c’est l’angoisse.
L’angoisse face à la sombre et froide nuit de nos solitudes.
Qui pourrait sortir des vallées où règnent pleurs et détresse ?
Si nous ne t’avions pas, toi,
Oui, Seigneur nous pouvons croire en toi, croire sans voir !
Nous pouvons te crier : « Seigneur, sauve-nous ! »
Et nous pouvons attendre le triomphe sur notre propre mort.
Tu fais exploser les tombes de nos plaintes, tu fais lever l’amour nouveau, la joie nouvelle !
Alors, nous osons marcher, avec confiance et dans la paix !
Oui, Seigneur, nous voulons nous baser là-dessus : Tu nous arraches à nos tombes ; tu délivres nos yeux des larmes ; tu empêches nos pieds de glisser ; tu nous fais marcher sur des sentiers unis et ta force vivifiante ouvre sans cesse de nouvelles portes jusqu’à celle qui conduit vers toi. Beginn 64 (Jean 20/29 Psaume 116/3-4.8-9 1 Pierre 1/3)
L2
Dieu, notre Père, Nous te reconnaissons en ton Fils, Jésus-Christ.
Tu nous aimes, tu veux que nous vivions, tu veux que nous te fassions confiance.
Nous t’en prions :
Permets-nous de reconnaître ton amour dans ta Parole.
Permets-nous de trouver la vie dans ta Parole.
Permets-nous de trouver la confiance par ta Parole !
Sois toi-même près de nous, comme tu l’as promis par la bouche de Jésus ton Fils.
Il est notre Seigneur et notre frère, il vit et règne avec toi et avec l’Esprit saint, maintenant et pour toujours !
Praxis 1998

AC 136 § 1, 2, 9 & 10 « Louez Dieu ! »

HUMILIATION

Pour mieux nous ouvrir à la parole du Christ ressuscité, pour mieux accueillir la paix qu’Il nous offre, examinons-nous nous-mêmes et demandons-nous ce qui pourrait vraiment montrer qu’Il est vivant.
Que chacun de nous s’examine devant le Seigneur ! …
Seigneur, tu te tiens devant nos portes et nos fenêtres, mais nous les tenons fermées.
Tu te tiens devant nous, portant toute la souffrance humaine, mais nous disons que tu es loin.
Parfois, passe dans nos cœurs comme un souffle de liberté, mais nous craignons de nous laisser porter par lui.
Oui, Seigneur, tu nous appelles à sortir de nous-mêmes, à quitter nos peurs et nos hésitations, Mais nous sommes comme Thomas.
Rends-nous capables d’abandonner nos inquiétudes pour entrer dans la paix, avec ton Fils et l’Esprit, aujourd’hui et toujours !
Seigneur, aie pitié de nous !
L5
Entends-nous, Seigneur, quand nous crions vers toi !
Nos journées sont pleines de rendez-vous, d’obligations, d’excitations.
Pleines aussi de déceptions et d’échecs, parfois, nous piétinons et nous sentons inutiles. Notre impuissance nous étouffe.
Dieu créateur, nous voudrions espérer en toi, compter sur toi.
C’est pourquoi nous t’en supplions : Plante en nos cœurs une semence d’espérance.
Fais germer en nous ton pouvoir de renouveau, de recréation.
Seigneur, aie pitié de nous !
Nous nous faisons du souci pour notre vie, pour notre avenir.
Nous sommes tristes, parce que nous sommes peu nombreux, et tout de même divisés.
Ce que nous ratons et ce que nous négligeons de faire nous épuise.
Nous oublions de rire et de nous réjouir.
Dieu Sauveur, nous aimerions être des êtres qui se réjouissent et procurent de la joie.
C’est pourquoi nous t’en supplions : allume en nous une étincelle de joie !
Permets-nous de redécouvrir les traces de ton amour, pour nous en réjouir et pour donner de la joie aux autres.
Seigneur, aie pitié de nous !
Nous témoignons mal de notre foi. Nous avons peine à recevoir les témoignages et à les transmettre.
Nous ne cessons pas de formuler de nouvelles objections.
Dieu, Consolateur, nous voudrions devenir des êtres qui respirent la confiance et la répandent.
C’est pourquoi nous t’en supplions : permets que le message que tu nous a confié chante en nous ; nous saurons alors que tu es toujours avec nous, et nous n’en douterons plus.
Seigneur, aie pitié de nous !
Praxis 1995

AC 448 § 1 « Rédempteur admirable »

PAROLES DE GRÂCE

Le Seigneur veut vous montrer sa miséricorde.
Même quand la vie nous a blessés, Il veut faire rayonner en nous son amitié divine.
Sa réconciliation nous anime, elle nous rend capables de témoigner de sa grâce.
Ainsi, nous marchons vers le partage de la vie éternelle !
Céla
Ceux qui placent en Dieu leur espérance ne seront pas confus.
La vie que le Christ fait ressusciter en nous malgré le pouvoir de la mort sera la marque de chacune de nos journées.
Ne permettez pas que votre espérance soit ébranlée, car Dieu tient ses promesses !
Louez-le, chantez à son honneur
Beginn 65
L6
Recevoir le pardon, c’est dire oui à la vie, à la vie tout entière.
Hier est passé, Demain n’est pas encore là, Aujourd’hui, Dieu t’aidera.
Dieu pardonne en Jésus-Christ.
Il nous permet de dire OUI à la vie tout entière, OUI, jusqu’à la vie éternelle.
Ff
L’apôtre Paul déclare :
Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés !
Mais Dieu est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés.
Il nous a rendus à la vie avec Christ.
Éphésiens 2/1.4.5
Fa
L’apôtre Pierre nous écrit : Par Jésus-Christ, vous croyez en Dieu qui l’a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, de telle sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu.
1 Pierre 1/21

AC 475 § 1 & 2 « Mon rédempteur est vivant »

CONFESSION DE FOI

1
Je crois en Dieu,
le Père de la vie et des vivants, il est victorieux de la mort et de tout mal.
Je crois en Jésus,
le vainqueur de la mort, le ressuscité : Il accomplit notre espérance.
Je crois en l’Esprit,
souffle de Dieu répandu par le Christ sur ses disciples pour qu’ils manifestent sa présence.
Je crois que l’Eglise est là pour célébrer le jour du Seigneur et pour annoncer la réconciliation par une autre manière de vivre.
2
Je crois en Dieu,
il m’attend sur le pas de la porte, impatient de m’ouvrir ses bras.
Je crois en Jésus-Christ,
il mange en silence les caroubes de la vie avec moi.
Je crois en l’Esprit-Saint,
Il me chuchote de me lever et me donne des fourmis dans les jambes.
3
Je crois que nous ne sommes pas des individus isolés, mais un peuple, le peuple de Dieu, son Eglise, signe d’unité et d’amour, signe de la présence et de la tendresse de Dieu.
Je crois que le monde est déjà sauvé, que le mal est déjà vaincu, que l’homme est déjà renouvelé.
Je sais que cette résurrection doit se faire chaque jour, jusqu’à ce que Jésus revienne et nous rende semblables à lui.
C’est pourquoi j’attends ce jour nouveau, Seigneur, que ton règne vienne !
Recueil

AC 259 § 5 « Gloire à Toi, Dieu sauveur ! »

ANNONCE de l’OFFRANDE

PRIÈRE AVANT LES LECTURES

Dieu riche en miséricorde, tu connais nos peurs et nos doutes.
Maintenant, ta Parole de paix frappe à notre porte, sonne-nous d’accueillir les mots que tu nous dis, et que la joie de Pâques réveille notre foi.
Nous te le demandons par ton fils, le Vivant, pour toujours.
Signes 9
B
Ta prévenance, Seigneur, est sans limite !
Les apôtres étaient désenchantés et sceptiques, mais le souffle de ton Esprit en a fait des témoins résolus, libérés de la peur.
Quand notre foi s’essouffle, quand notre espérance chancelle, ouvre-nous au souffle de ce même Esprit : il nous rendra la vie !
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur
O Dieu, nous savons que la mort rôde autour de nous …
Fais-nous comprendre que ton amour est plus fort encore, pour donner la vie !
Triomphe parmi nous de tout ce qui voudrait détruire la vie.
Fais-nous participer à ta résurrection, pour l’amour de Jésus-Christ, notre Seigneur !
Beginn 66
Ff
Dieu saint et fort, tu as manifesté ta puissance, tu as ressuscité ton fils, Jésus Christ, tu as privé la mort de son pouvoir. Remplis-nous à présent d’espoir et de joie, affermis ceux que tu as appelés au Baptême et accepte notre part de louange et d’adoration, par Jésus, ton Fils, notre Seigneur, il vit et règne avec toi et avec l’esprit Saint.

LECTURES BIBLIQUES

La 1ère lecture, Actes 5/ 12 à 18 est propre à ABC
La 2e lecture, Apocalypse 1/ 9 à 19 est Année 4, dernier après Epiphanie
L’Evangile, Jean 20/ 19 à 31 est ce même dimanche en Année 1

1ère LECTURE :
Actes 5/12-16

De nombreux signes et miracles étaient accomplis par les apôtres au milieu de peuple. Les croyants se tenaient tous ensemble dans la galerie des colonnes de Salomon.
Personne d’autre n’osait se joindre à eux, et pourtant le peuple les estimait beaucoup.
Une foule de plus en plus nombreuse d’hommes et de femmes croyaient au Seigneur et s’ajoutaient à leur groupe.
On se mit à amener les malades dans les rues : on les déposait sur des lits et des nattes afin que, au moment où Pierre passerait, son ombre au moins puisse recouvrir l’un ou l’autre d’entre eux.
Une foule de gens accouraient aussi des villes voisines de Jérusalem ; ils apportaient des malades et des personnes tourmentées par des esprits mauvais, et tous étaient guéris.
Et même, on sortait des malades dans les rues, les plaçaient sur des lits ou des nattes.
En effet, les gens espéraient que quand Pierre passerait, son ombre au moins toucherait l’un ou l’autre parmi eux.
Une foule de gens venait aussi des villages qui sont près de Jérusalem.
Ils amenaient des malades et des gens avec des esprits mauvais, et tous étaient guéris.

2ème LECTURE :
Apocalypse 1 /9-19

Je suis Jean, votre frère, et dans l’union avec Jésus je participe avec vous à la souffrance, au Royaume et à l’attente patiente.
J’ai été placé sur l’île appelée Patmos, parce que j’avais prêché la Parole de Dieu et la vérité révélée par Jésus.
Le jour du Seigneur, l’Esprit saint se saisit de moi et j’entendis derrière moi une voix forte, qui résonnait comme une trompette ; elle disait : « Écris dans un livre ce que tu vois, et envoie le livre aux sept Eglises suivantes : à Ephèse, Smyrne, Pergame, Tyatire, Sardes, Philadelphie et Laodicée. »
Je me retournerai pour voir qui me parlait.
Alors je vis sept porte lampes d’or.
Au milieu d’eux se tenait un être semblable à un homme ; il portait une robe qui lui descendait jusqu’aux pieds et une ceinture d’or autour de la poitrine.
Ses cheveux étaient brillants comme du plomb fondu au four puis poli, et sa voix résonnait comme de grandes chutes d’eau.
Il tenait sept étoiles dans sa main droite, et une épée aiguë à deux tranchants sortait de sa bouche.
Son visage était aussi brillant que le soleil à midi.
Quand je le vis, je tombai à ses pieds, comme mort.
Il posa sa main droite sur moi et il dit : « N’aie pas peur ! Je suis le premier, et le dernier. Je suis vivant.
J’étais mort, mais maintenant je suis vivant pour toujours.
Je détiens le pouvoir sur la mort et le monde des morts.
Écris donc ce que tu vois : aussi bien ce qui se passe maintenant que ce qui doit arriver ensuite. »

3ème LECTURE
Jean 20/19-31

Le soir de la première Pâque chrétienne, tard dans la soirée, les disciples étaient dans une maison dont ils avaient soigneusement verrouillé les portes, car ils avaient peur des Juifs.
Jésus survint : tout à coup, il se trouvait là, debout au milieu d’eux, et leur dit : « Que la paix soit avec vous ! »
Après ces mots, il leur montra ses mains et son côté.
Les disciples furent remplis de joie parce qu’ils revoyaient le Seigneur.
« Que la paix soit avec vous », leur répéta-t-il.
Comme mon Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.
Après avoir dit cela, il souffla sur eux et ajouta : Recevez le Saint Esprit.
Ceux à qui vous pardonnerez leurs péchés, en seront effectivement tenus quitte ; et ceux à qui vous refuserez ce pardon, en resteront chargés.
L’un des douze, Thomas, surnommé le Jumeau, n’étaient pas avec eux lorsque Jésus était venu les voir.
Les autres disciples racontèrent : « Nous avons vu le Seigneur ! »
Mais il leur répondit : « Si je ne vois, de mes propres yeux, l’emprunte des clous dans ses mains, si je n’enfonce pas moi-même mon doigt à la place des clous et si je ne mets pas main dans la plaie de son côté, je n’en croirai rien. »
Huit jours plus tard, les disciples étaient de nouveau réunis.
Cette fois-ci, Thomas était avec eux. Jésus survint, toutes portes closes.
Soudain, il était là, debout au milieu d’eux, et leur dit : « Que la paix soit avec vous ! »
Puis il se retourna vers Thomas : «Avance ton doigt, -lui dit-il-, mets-le ici, regarde mes mains. Avance aussi ta main et pose-la dans la plaie de mon côté. Cesse de douter et crois ! » Thomas s’écria : « Mon Seigneur, mon Dieu ! »
Parce que tu m’as vu, tu crois ! lui dit Jésus.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu.
Jésus a accompli sous les yeux de ses disciples, encore beaucoup d’autres miracles qui n’ont pas été rapportés dans ce livre.
Ceux qui y sont mentionnés ont été consignés par écrit pour que vous puissiez croire que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et que, par cette foi, vous possédiez la vie dans la Communion avec sa personne.

AC 481 § 1, 2, 3, 4, 5 & 6 « Gloire à toi, Jésus-Christ »

PRÉDICATION

PRIÈRE

Aide-nous, Seigneur, à comprendre que le Christ crucifié est bien le ressuscité, nous trouverons alors en lui force et salut pour les combats de chaque jour.
Nous te le demandons à toi qui vis pour toujours !
Signes
Les disciples avaient verrouillé les portes …
Regarde, seigneur, ceux qui sont emprisonnés, Dans leur cœur ou dans leur corps.
Donne-leur ton Esprit de liberté.
Thomas, cesse d’être incrédule, sois confiant !
Regarde, Seigneur, ceux en qui les blessures de la vie ont fait naître le doute et la révolte.
Donne-leur ton esprit de paix et de confiance.
Et tous, ils étaient guéris …
Regarde, Seigneur, les malades que nous connaissons, tous ceux qui peuplent notre pensée.
Donne-leur ton esprit de paix et de guérison.
Heureux ceux qui croient sans avoir vu …
Regarde, Seigneur, ceux qui cherchent des signes de la présence.
Révèle-leur la joie de la foi.
Donne-leur ton esprit de foi et de lumière.
Ecoute, Seigneur, ces prières que nous t’adressons d’un seul cœur,
Et répands la paix de Pâques, en abondance et sur chacun,
Par le Christ notre Seigneur.
Signes 98
Prière – méditation à partir de l’Évangile du jour
L2
Nous prions Dieu, notre Seigneur !
Nous prions pour tous ceux qui doutent de la victoire de Dieu sur la mort.
Que Dieu lui-même se place sur leur chemin afin qu’ils puissent croire.
Qu’ils soient capables de discerner les signes de ta présence parmi nous.
Nous prions pour tous ceux qui peuvent confesser : Mon Seigneur et mon Dieu !
Qu’ils soient bien conscients de ce qu’une telle confession est un don venu de Toi.
Nous prions pour ceux qui n’ont plus d’espérance, qui ne trouvent plus de sens à leur vie pour qu’ils reçoivent une nouvelle vision !
Nous prions pour ceux qui courent après les illusions et les rêves,
Pour qu’ils soient éveillés à la vraie vie.
Nous prions pour ceux qui ignorent ce qu’est l’Esprit Saint, pour que Dieu lui-même le leur donne, et qu’ils deviennent des êtres nouveaux.
Nous prions pour l’Eglise de Jésus-Christ, le Ressuscité : afin qu’elle demeure fidèle malgré toutes les épreuves et les tentations qu’elle demeure ferme dans l’attente de la vie éternelle.
Nous prions pour le monde entier, pour que le pouvoir et la gloire du ressuscité lui apparaisse et que les humains soient sauvés.
Seigneur, ne nous laisse pas incrédules, donne-nous la foi !
Crée la confiance en nous, par l’action de l’Esprit Saint, et que nous croyions que tu exauces notre prière !
Praxis 1998

AC 484 § 1, 2 & 3 « Seigneur, en ta victoire »

INTRODUCTION à la CÈNE :
Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Pardonnons-nous mutuellement comme Dieu nous a pardonné en Christ ! Prions le Seigneur !
Nous disons merci à Dieu car Jésus-Christ vit pour toujours,
Il réside avec ceux qui lui font confiance!

PRÉFACE
Oui, nous voulons te louer, Dieu notre Père,
Nous voulons célébrer dans la joie la présence de Jésus.
Comme les disciples à Jérusalem, nous voici rassemblés.
C’est le premier jour de la semaine,
Nous avons entendu la parole de Jésus Vivant :
La paix soit avec vous !
Comme le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie.
Béni sois-tu pour le don l’Esprit saint :
Il fait de nous des témoins du pardon,
Ce pardon que tu offres aux pécheurs repentants.
Nous t’admirons, et nous te disons merci,
Avec tous ceux qui se confient en ta grâce !
Signes 98
C
Père céleste, il y a huit jours, nous avons rappelé la résurrection de Jésus.
Aujourd’hui, nous sommes rassemblés autour de lui et nous te disons notre reconnaissance.
Par Jésus, tu es venu déverrouiller les portes de la mort.
Il est présent dans ton Eglise dès qu’elle s’associe à sa prière.
Malgré les plaies de son combat, Jésus vient nous redire ta paix et nous confirmer dans ta joie.
Sans se laisser arrêter par nos doutes et nos peurs, Il nous envoie à notre tour, il nous anime de la force de ton esprit pour annoncer ta réconciliation offerte à tous.
Ainsi, malgré nos blessures et malgré notre peu de foi, nous accueillons ta paix, car Il nous l’apporte.
Nous sommes fortifiés par le témoignage des apôtres et des sanctifiés qui nous ont précédés, nous sommes aussi fondés sur la parole de Jésus, c’est pourquoi nous sommes heureux de croire et nous chantons à ton honneur !

AC 582 § 1 « De toi, Seigneur, nous vient le don »

INSTITUTION
Que toute créature fasse silence devant le Seigneur !
A la veille de se laisser élever sur une croix pour nous attirer tous dans l’universelle communion de l’amour, le Seigneur Jésus prit le pain …
Oui, Père, malgré nos doutes et nos craintes, le souffle de ton Esprit nous anime.
Il nous fait comprendre que Jésus-Christ notre Seigneur et notre Dieu.
Oui, Il détient les clés de la vie et de la mort.
Permets qu’il nous rende capables de déchiffrer le sens de nos épreuves.
Et qu’il nous fasse aussi avancer dans l’espérance, vers la résurrection.
Maintenant, nous te prions en communion avec l’Eglise de la terre entière, que ton Esprit réalise l’accord entre tous les croyants, que leur communion fraternelle devienne un signe de paix et d’espérance, un signe sur le chemin de l’unité parfaite vers laquelle le ressuscité nous entraîne.
Signes 98
Accueille, Père très bon, ce pain et ce vin. Nous te les présentons avec toute notre vie, avec nos joies et nos peines, avec nos heures de nuit et nos heures de lumière.
Qu’ils deviennent pour nous signes de joie et d’espérance, par Jésus, ton Fils, notre Seigneur !

AC 582 § 2 & 3 « Ce feu que tu vins allumer »

INVITATION ET COMMUNION
L3
FÊTE de la VIE
Au cœur des famines et des guerres nous célébrons la plénitude et la paix !
elle est promise !
Au cœur des tourments et de la tyrannie, nous célébrons l’aide et la liberté.
elles sont promises !
Au cœur du doute et du désespoir, nous célébrons la foi et l’espérance
elles sont promises !
Au cœur des craintes et des trahisons, nous célébrons ce qui est promis :
la joie et la fidélité. Au cœur de la haine et de la mort, nous célébrons l’amour et la vie !
ils sont promis !
Au cœur du péché et du délabrement, au cœur de la haine et de la mort, nous célébrons le salut et le renouveau !
ils sont promis !
Au cœur de la mort qui nous entoure de toutes parts, au cœur de la haine et de la mort, nous célébrons ce qui est promis par le Christ vivant !
Praxis 1999
Voici le pain et le vin de la rencontre !
Ils nous permettent de reconnaître le Ressuscité !
Venez, il nous attend !

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ.
Jésus a donné sa vie pour nous.
Oui, le Christ vivant met en nous sa vie, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ, versé pour nous.
Par une alliance qu’il renouvelle sans cesse, Jésus-Christ fait couler en nous sa vie, comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE DE RECONNAISSANCE
Seigneur, nos yeux ne t’ont pas vu,
Mais tu nous as nourris d’un pain de liberté :
Qu’il soit notre force pour la route.
Qu’il soit la joie de notre cœur,
Jusqu’au jour où nos yeux te verront face à face.
Par Jésus le Vivant pour nous, pour toujours !
Signes 98
L3
Seigneur, tu es notre base et notre appui, quand nous nous abandonnons à toi, nous recevons un vrai soutien.
Nous connaissons souvent la peur, la crainte et l’épouvante, elles nous courbent, nous aveuglent et nous rendent muets.
Nous étions comme morts, bien loin de toute vie, mais près de toi le corps rigide reprend vie et la fuite prend fin.
Car tu es pour nous, Seigneur, une base et un appui, en pleine vie, tu nous conduis au-delà de la mort, par Jésus-Christ.
Praxis 1999

EXHORTATION

Le Seigneur est notre paix sur les chemins d’incertitude !
Le Seigneur est notre foi lorsque nous cherchons un appui,
Il nous garde en sa joie lorsque la joie humaine se dérobe à nos cœurs !
Oui, animés par l’Esprit, allons dans la paix du Christ !

ENVOI

La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
c’est inébranlable !
Éphésiens 6/24

AC 471 § 1, 2 & 3 « A toi la gloire »

Laisser un commentaire

Fermer le menu