Dimanche 10 février 2019 (CB05)

Publié par Michèle Duquène le

ACCUEIL

La grâce est avec tous ceux qui aiment le Seigneur Jésus-Christ !
La grâce, la grâce de Dieu : c’est un don, c’est gratuit, c’est gracieux.
Un don venu de Dieu, malgré tout,
Nous ne l’avons pas méritée, mais nous en avons besoin.
Venue de Dieu, la grâce est efficace, elle agit pour nous et nous rend capables d’agir pour les autres : Nous sommes aimés !
Nous avons, nous aussi, reçu le pouvoir d’aimer, de pardonner et d’espérer !
1
Nous voici rassemblés aujourd’hui, après beaucoup d’autres dimanches, après des générations de chrétiens qui nous ont précédés sur les chemins de la foi.
Aujourd’hui encore, le Seigneur vient nous confirmer la Bonne Nouvelle de la délivrance. Il vient nous affranchir de nos servitudes, nous rendre libres pour le service et pour l’amour.
Nous voulons chanter notre confiance et notre joie !
Céla
2
Chaque dimanche, nous nous souvenons de la résurrection de Jésus :
Il a donné sa vie, Il est mort à cause de nos fautes.
Mais Il est aussi ressuscité pour que nous vivions une vie nouvelle.
C’est pourquoi nous l’aimons ; et nous chantons notre reconnaissance !
3
Le Seigneur nous a appelés pour que nous trouvions près de Lui un refuge.
La vie est pleine de menaces et de dangers, mais le Seigneur est là.
Il connaît cette vie, Il veut nous rendre victorieux.
Nous nous levons maintenant pour Lui dire notre joie, pour Lui dire que nous voulons répondre à son appel et que nous comptons sur Lui.

Chant 208 / 1 Nous venons dans ta maison

LOUANGE

Seigneur !
Je te célèbre de tout mon cœur et je veux chanter devant Toi.
Je me prosterne dans ton saint temple :
je célèbre ton nom, Seigneur, pour ton amour et ta fidélité.
Car tu as réalisé tout ce que tu as promis dans ta Parole.
Le jour où j’ai appelé
Tu m’as répondu, Seigneur, Tu m’as donné du courage.
Que tous les rois de la terre te rendent grâces,
Seigneur, En entendant tes promesses.
Et célèbrent Toutes les voies du Seigneur !
Grande est sa gloire !
Si haut que soit le Seigneur, Il voit les humbles,
Mais il repère de loin les orgueilleux.
Psaume 138 Kuen
Lorsque je marche dans la détresse,
C’est Lui qui me fait revivre : et sa puissance me sauve.
Le Seigneur me soutiendra, Il agira en ma faveur.
Seigneur, ta grâce dure toujours.
Ne laisse pas inachevé ce que tes mains ont commencé !
L’ Évangile de ce dimanche montre Jésus sur le lac disant à Simon Pierre :
Avance en eau profonde !
Avance en eau profonde… aux régions inconnues de ton être secret ;
Libéré de la peur, tu goûteras la paix que Dieu lui-même dépose au fond de toi.
Avance en eau profonde.
Abandonne ta vie au courant de l’amour, au courant de la foi.
Si tu oses partir, ses flots t’emporteront au large, ce sera un baptême d’écume et de soleil.
Avance en eau profonde…
Avance à la voix de celui qui soutient ton élan ; Les abîmes de la mort sont là pour
t’engloutir, mais Dieu brise la vague : Il calme l’ouragan.
Avance en eau profonde… En plein cœur d’une vie qui bouillonne d’espoir ;
Tu verras se lever L’aurore sans déclin :
Elle baigne de sa gloire Le monde et son tourment.
Mid 1163-1164

Chant : 138 / 1.2.3 Que tout mon cœur soit dans mon chant

L O I

HUMILIATION

1
Tu le sais, Seigneur, notre foi est petite et notre confiance bien fragile.
Nous cherchons du secours et des appuis un peu partout, mais rarement auprès de toi. Nous nous enfonçons dans le travail, nous courons après l’argent, nous sacrifions tout au succès.
Nous croyons d’abord à celui qui crie le plus fort.
Nous faisons confiance aux partis politiques et à l’influence des amis plutôt qu’à tes promesses.
Il en est ainsi, Seigneur, parce que notre foi est faible et parce que notre confiance est insuffisante.
Nous t’en prions : change cela !
Nous sommes incapables de nous changer nous-mêmes.
Seigneur, aie pitié de nous !
Beginn 43
2
Seigneur Jésus, sauveur des humains,
Tu es la Parole qui conduit nos pas,
Prends pitié de nous !
Seigneur Jésus, sauveur des humains,
Tu es la Parole qui nourrit notre foi,
Prends pitié de nous !
Seigneur Jésus, sauveur des humains,
Tu es la Parole qui guérit nos cœurs,
Prends pitié de nous !
S98
3
Seigneur : nous avons oublié pas mal de personnes qui comptaient sur nous.
Nous avons traité des gens comme s’ils n’existaient pas.
Nous avons méprisé des gens, nous en avons rejeté.
Et nous sommes contents quand on ne nous parle plus d’eux.
Nous avons ainsi anéanti des êtres, dans notre cœur et par la pensée, et nous nous sentons bien ainsi, nous ne pensons pas que cela pourrait être mal.
Et puis, nous avons cru aux rumeurs et aux racontars, nous en avons nous-mêmes répandu, sans nous préoccuper des conséquences.
Seigneur, aie pitié de nous !
Praxis V/1/116

Chant 403 / 1.2 Vers toi j’élève mon âme

GRÂCE

1
Dieu vous fait miséricorde.
Jésus-Christ, le Seigneur, a pris la mort pour nos péchés,
Il est ressuscité pour notre justification.
Il répand sur nous l’Esprit qui purifie.
En même temps, cet Esprit affermit en nous l’espérance de la foi
et Il fait de nous ses témoins !
Ainsi donc, le Seigneur nous comble de sa grâce
et Il nous partage les ressources de la vie éternelle.
Céla
2
Le Seigneur nous aime sans nous demander de référence
ou de recommandation.
Il aime aussi celui que tout le monde critique.
Louez le Seigneur !
Praxis V/1/116

Chant 423 / 1 Ecoutez tous une bonne nouvelle

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu :
Il révèle sa sainteté et la partage avec ceux qui sont conscients des limites de leur amour.
Je crois en Jésus :
Il appelle les pauvres et les pécheurs à le suivre pour qu’ils deviennent à leur tour des rassembleurs d’hommes.
Je crois en l’Esprit-Saint :
Il nous pousse vers les eaux profondes et féconde notre action.
Je crois que l’Eglise est la barque de Dieu engagée dans la marée humaine pour rassembler ceux qui attendent et accueillent la Parole.
Céla

Chant 151 / 4 Gloire soit au Père et au Fils

OFFRANDE

Ce que le Seigneur attend de nous, c’est l’offrande de notre pauvreté.
Quand nous offrons de ce que nous avons, nous montrons que nous faisons confiance en l’action de l’Esprit de Dieu.
Nous montrons aussi que nous voulons être disponibles pour le service de Dieu puisque Il nous invite et nous accueille tels que nous sommes.
Céla

PRIÈRE d’ILLUMINATION

1
Tu nous rassembles en ton Église, Seigneur, malgré notre pauvreté.
Tu nous renouvelles les signes de ton amour.
Permets que, sûrs de ta parole et forts de la foi que tu mets en nous, nous nous engagions pleinement, quels que soient les risques et les déceptions qui nous attendent.
Céla
2
Dieu notre Père,
Tu viens à nous dans la nouveauté, et nous allons à Toi avec nos habitudes.
Tu viens vers nous dans la vérité, et nous allons vers Toi avec nos illusions.
Tu viens vers nous dans la sainteté, et nous allons vers Toi avec nos lâchetés.
Donne-nous la joie de découvrir ton chemin, Le chemin de Jésus-Christ, le
Vivant ; Il nous conduit vers Toi, nous fait marcher dans la joie de l’Esprit,
La joie de l’amour qui défie les siècles.
Amen.
3
Père céleste, nous voici devant Toi, les mains vides.
Tu nous supportes avec la patience de l’amour.
Cet amour, Tu le destines aussi à Tes ennemis.
Apprends-nous à nous accueillir les uns les autres, comme le Christ nous accueille.
Envoie sur nous Ton Esprit saint afin qu’il allume en nous un amour toujours nouveau !
Höre 51

LECTURES BIBLIQUES

La 1 ère lecture, Ésaïe 6/ 1 à 8 (1-13) à la Trinité de l’année 3
La 2 ème lecture,
1 Corinthiens 15/ 1 à 11 à Pâques de l’année 2
Évangile,
Luc 5/ 1 à 11 6 ème de l’Eglise, année 1

1ère LECTURE
Ésaïe 6/1-8
C’était l’année où mourut le roi Ozias.
Dans une vision, j’aperçus le Seigneur assis sur un trône très élevé.
Les pans de son manteau remplissaient le temple.
Des anges flamboyants se tenaient au-dessus de Lui.
Ils avaient chacun six ailes : deux leur servaient à se cacher le visage, deux à se voiler le corps et deux à voler.
Ils criaient l’un à l’autre: « Saint, saint, saint, est le Seigneur de l’univers !
La terre entière est remplie de sa gloire ! »
Leur voix faisait trembler les portes sur leurs pivots, et le temple se remplit de fumée.
Je dis alors : « Hélas, me voilà condamné au silence, car mes lèvres sont impures pour me joindre à cette louange, et j’appartiens à un peuple aux lèvres tout aussi impures.
Or j’ai vu, de mes yeux, le Roi, le Seigneur de l’univers ».
Mais l’un des anges flamboyants vola vers moi.
Avec des pincettes il tenait une braise qu’il avait prise sur l’autel.
Il en toucha ma bouche et me dit :
« Ceci a touché tes lèvres, ton indignité est supprimée, ton péché est effacé. »
J’entendis alors le Seigneur demander:
Qui vais-je envoyer ? Qui sera notre porte-parole ?
Moi, répondis-je, tu peux m’envoyer.

2 ème LECTURE
1 Corinthiens 15/1-11
Frères, je désire vous rappeler maintenant la Bonne Nouvelle que je vous ai annoncée, que vous avez reçue et à laquelle votre foi est fermement attachée.
Car c’est par elle que vous êtes sauvés, si vous la retenez telle que je vous l’ai annoncée; autrement, vous auriez cru inutilement.
Je vous ai transmis l’enseignement que j’ai reçu, celui qui est le plus important : le Christ est mort pour nos péchés, comme l’avaient annoncé les Ecritures ; il a été enterré et il est revenu à la vie le 3e jour, comme l’avaient annoncé les Écritures ; ensuite, il est apparu à plus de cinq cents de ses disciples à la fois.
Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres.
Enfin, après eux tous, il m’est aussi apparu à moi, et pourtant je suis comme un prématuré.
Je suis en effet le moindre des apôtres – à vrai dire, je ne mérite même pas d’être appelé apôtre, car j’ai persécuté l’Église de Dieu.
Mais par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et la grâce qu’il m’a faite n’a pas été inefficace : au contraire, j’ai travaillé plus que tous les autres apôtres – non pas moi, en réalité, mais la grâce de Dieu qui est avec moi.
Ainsi, que cela vienne de moi ou d’eux, voilà ce que nous prêchons, voilà ce que vous avez cru.

ÉVANGILE
Luc 5/1-11
Un jour, Jésus se tenait au bord du Lac de Génésareth et la foule se pressait autour de lui pour écouter la parole de Dieu.
Il vit deux barques sur la rive : les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets.
Jésus monta dans l’une des barques, qui appartenait à Simon, et pria celui-ci de s’éloigner un peu du bord.
Jésus s’assit dans la barque et se mit à enseigner la foule.
Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : avance la barque à un endroit où l’eau est profonde, puis, toi et tes compagnons, jetez vos filets pour pêcher.
Simon lui répondit : Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre.
Mais puisque tu me dis de le faire, je jetterai les filets.
Ils les jetèrent donc et prirent une si grande quantité de poissons que leurs filets commençaient à se rompre.
Ils firent alors signe à leurs compagnons qui étaient dans l’autre barque de venir les aider.
Ceux-ci vinrent et ils remplirent les deux barques de tant de poissons qu’elles s’enfonçaient dans l’eau.
Quand Simon vit cela, il se mit à genoux devant Jésus et dit : éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur.
Simon était en effet saisi de crainte, ainsi que tous ceux qui étaient avec lui, à cause de la grande quantité de poissons qu’ils avaient pris.
Il en était de même des compagnons de Simon, Jacques, et Jean, les fils de Zébédée. Mais Jésus dit à Simon : n’aie pas peur ; dès maintenant, ce sont des hommes que tu prendras.
Ils ramenèrent alors leurs barques à terre, laissèrent tout et suivirent Jésus.

Chant : 630 / 1.2.3 Mon Sauveur, je voudrais être

PRÉDICATION

PRIÈRE

Christ Jésus,
Nous voudrions bien savoir te prier pour être capables de briser les chaînes injustes et de libérer de l’oppression, pour pouvoir encore nous indigner et agir face aux exclusions :
le cynisme les recouvre d’une chape de compassion superficielle et provisoire.
Nous voudrions bien savoir te prier pour vivre une foi vivante, avec un doute constructif
Pour notre Église qui fait ce qu’elle peut, où elle peut, quand elle peut.
Nous voudrions bien savoir te prier pour notre prochain : il nous est si difficile de l’aimer
alors qu’il nous semble facile de t’aimer, toi que nous ne voyons pas.
Nous voudrions bien savoir te prier pour nous-mêmes dans notre solitude, dans notre tristesse et dans notre dénuement.
Nous sommes pourtant convaincus que nous prions bien ensemble en te disant :
Notre Père . . .
PPT 2007
Tu nous prends, Seigneur,
Là où nous sommes et tels que nous sommes.
Apprend-nous à vivre ensemble dans notre monde.
Tu peux réaliser ce qui nous semble impossible, ou même impensable :
Permets que les différentes cultures apprennent à se respecter !
Que les musulmans, les juifs, les chrétiens, les bouddhistes et les agnostiques, les gens du sud et ceux du nord, les occidentaux et les orientaux puissent vivre ensemble sur cette terre.
Permets aussi, permets d’abord que toutes les églises, catholiques, protestantes, évangéliques, orthodoxes, pentecôtistes, et toutes les autres, que toutes acceptent de vivre ensemble, malgré leurs diverses manières de vivre la foi.
Nous sommes TOUS chargés d’annoncer que le Christ ressuscité transforme les vies de ceux qui lui font confiance.
Oui, Seigneur, ouvre-nous aux autres !
Ouvre-nous à la compréhension de l’univers des autres.
Tu nous acceptes bien, nous tant que nous sommes !
d’après Daniel Urbain PPT 2004
Père !
J’ai voulu te demander pardon, mais j’apprends que tu m’as pardonné.
Je souhaitais t’offrir mon amitié, mais tu me fais le don de la tienne.
J’ai voulu te dire : Père et voilà ce c’est toi qui me dis : mon fils, ma fille !
Je voulais te choisir, mais toi, tu m’avais déjà choisi.
Je voulais me réjouir d’être revenu à toi,
Mais voici que c’est toi qui te réjouis de ma réponse à l’appel de ta grâce !
Loué sois-tu, ô Père !
PPT 2001
Nous prions Dieu notre Père, il nous a envoyé son Fils !
Donne-nous, Seigneur, partout où nous sommes, là où nous habitons,
Sur nos lieux de travail ou de loisirs, donne-nous des paroles, des attitudes, des actes qui libèrent ceux dont la vie est plongée dans la nuit.
Que dans nos contacts de chaque jour nous soyons capables de montrer que tu es solidaire de tous les humains, surtout de ceux qui pensent n’avoir plus de raison de vivre. Que nos actions, nos gestes montrent que tu diriges nos vies et prépares ta justice.
Seigneur, il nous arrive de douter, de baisser les bras.
Envoie-nous ton esprit de force et de sainteté.
Fais de nous tes prophètes.
Nous te le demandons en Jésus, le Christ, notre Seigneur et Sauveur.
Signes 1980

Chant : 603/1.2.3 La vie pour moi, c’est te connaître

INTRODUCTION à la CÈNE
Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Nous disons merci pour Jésus-Christ,
Il est le don merveilleux venu du Père, le pain véritable, la force pour la vie de tous nos jours, la source de notre espérance.
Il nous donne le pain pour chaque étape de la route.
Il nous invite à proclamer la grâce de Dieu
Il est présent au cœur de chacune de nos journées
Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.

PRÉFACE
Oui, Père très saint, notre cœur est plein de reconnaissance.
Avec Jésus nous te louons et nous te bénissons.
Comme jadis à ses disciples, Jésus nous dit aujourd’hui :
Avancez au large et jetez vos filets !
Tu sais que cette parole nous déconcerte, souvent, nous peinons sans le moindre succès.
Pourtant, ton esprit est à l’œuvre dans le monde et dans chacune de nos vies.
Nous sommes conscients de nos faiblesses, nous mettons donc notre confiance dans l’Évangile de Jésus, car il est ressuscité, et Il n’hésite pas à monter dans nos barques,
pour nous conduire vers les rives de ton royaume.
C’est pourquoi, dès maintenant et pour toujours, nous célébrons ta gloire et, dans la joie, nous proclamons : Saint . . . .
Signes 98
C
Il est bon de nous émerveiller de Toi, Seigneur, à cause de Jésus et de la Bonne Nouvelle qu’Il apporte de ta part.
Nous sommes des êtres pécheurs plongés dans un monde de pécheurs, mais Tu nous permets de discerner la présence cachée de Ton Royaume dans ce monde.
Nous ne valons pas mieux que les autres, mais par le toucher brûlant de Ta grâce et de Ta vérité, Tu nous associes aux apôtres.
Comme Tu avais, Toi, envoyé Jésus, Tu nous envoies, nous, à notre tour.
Et Jésus vient à nous maintenant, lorsque nous peinons dans la nuit et nous heurtons à la stérilité de nos efforts.
Il vient à nous et nous renouvelle Ta promesse.
Ainsi, nous pouvons dépasser nos doutes et nos craintes et nous émerveiller de ton Amour. C’est pourquoi nous voulons maintenant Te chanter et Te dire notre reconnaissance !

Chant : 609 / 1.2 Quand le soir descend

INSTITUTION ET PRIÈRE
Faisons silence devant le Seigneur !
Quelques heures avant se laisser emmener et crucifier pour faire sauter les verrous de la mort, au moment de se donner lui-même pour nous, afin de venir à bout de toute haine et pour fonder une vraie paix,
Jésus prit le pain …

PRIÈRE
Seigneur notre Dieu, Maître de l’Univers, nous apportons ce pain et ce vin pour le repas de la reconnaissance.
Ils ont été choisis parmi les biens que tu mets à notre disposition et dont nous vivons dans ce monde.
Que ta grâce s’empare de notre pauvreté et se déploie dans notre faiblesse.
Exauce-nous par Jésus, le Christ, notre Seigneur, il vit et règne avec toi pour toujours.
S98
Voici donc, Seigneur, Ton message et notre foi :
Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures. Il a été mis au tombeau, mais il est ressuscité, selon les Ecritures. De proche en proche, il s’est manifesté aux hommes, aux femmes, à Pierre, aux Douze.
Et à tous ceux qui ont suivi, jusqu’à nous, Ton Eglise en ce temps et en ce lieu !
Touche nos cœurs et nos lèvres du feu brûlant de ton Esprit.
Multiplie-nous les merveilles de ta miséricorde.
Viens changer nos détresses en ressources de joie et que Ta grâce féconde notre vie !
Céla

Chant 609 / 3.4 Viens chez moi t’asseoir

INVITATION
Voici le pain brûlant de la vie de l’Esprit, il maintient ferme notre foi !
Voici le vin vivant de la vie de l’Esprit, il met la joie de Dieu dans notre foi !
Venez, car tout est prêt !

COMMUNION
Nous rompons le pain, c’est la communion au corps du Christ.
Jésus s’est donné pour nous car Il met sa vie dans la nôtre, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, c’est la communion au sang du Christ, la nouvelle alliance.
Par ce sang versé et cette alliance sans cesse renouvelée, la vie de Jésus-Christ coule en nous comme un sang nouveau, comme un vin de fête, pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE
Seigneur Jésus, au bord du lac de nos travaux et de nos peines,
Tu es toujours là, rompant le pain, versant le vin.
Tu réalises l’impossible.
Augmente-nous la foi.
Nous voulons te suivre sur le chemin de la miséricorde et du partage,
Toi qui nous as appris à dire
Notre Père . . . . .
S98
C
Seigneur Dieu, tu nous as fait entendre ton appel.
Tu nous fais sortir de tout ce qui nous renferme sur nous-mêmes.
Tu nous rends libres et disponibles.
C’est ton Evangile que nous cherchons.
C’est ton Fils ressuscité que nous voulons reconnaître comme notre sauveur et notre Dieu, pour toujours.
Il nous a appris à dire : Notre Père . . .

EXHORTATION

A l’exemple de Pierre et ses amis, et de Paul et de tant d’autres,
Allez frères et sœurs ! soyez sans crainte et jetez vos filets . . .
Oui, allez dans la paix et la force du Christ !
S98
2
Le Seigneur nous a fait entendre son appel.
Il veut nous sortir, nous délivrer de tout ce qui nous enferme sur nous-mêmes.
C’est lui qui nous rend libres et disponibles.
Attachons-nous à la bonne Nouvelle de son amour !
L’Esprit de Jésus notre sauveur est avec chacun de nous,
Sa paix nous accompagne de jour en jour.
D’après Signes 1980
3
Ils sont toujours là à te prêcher l’engagement.
Ils te parlent des engagements de ton baptême.
Ils te rappellent les promesses de ton baptême.
Va leur dire de ma part qu’il n’y avait qu’un engagement : et que c’est Dieu qui l’a pris…
J.Debruynne

ENVOI

1
Voici ce qui est inébranlable : La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Éphésiens 6/24
2
La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Nos pires folies n’y changeront rien !
Éphésiens 6/24

Chants 305 / 3 Veillez, car le jour est proche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *