Dimanche 27 janvier 2019 (CB04)

Publié par Michèle Duquène le

ACCUEIL

Vous tous, vous êtes le corps du Christ
et chacun de vous est une partie de ce corps.
Ne prenez pas le deuil, ne pleurez pas …
La joie de notre Seigneur est votre rempart !
Oui, que la joie du Seigneur soit toujours avec vous !
Frères et Sœurs, bienvenue à vous tous qui êtes venus à l’appel du Seigneur !
Nous sommes rassemblés autour de sa parole (et de sa table sainte).
Pour nous ouvrir le Livre de sa Parole, le Seigneur nous a donné son Fils.
Pour nous ouvrir le cœur à l’écoute de sa Parole, le Seigneur nous donne son Esprit.
Nous nous levons et chantons puisqu’il est avec nous !
Le Seigneur est avec tous ceux qui se tour­nent vers Lui, avec tous ceux qui le cher­chent sincèrement. Il est donc maintenant au milieu de nous puisque nous sommes rassemblés en son Nom. Nous nous levo­ns…

Chant : 251/ 1.3 D’un arbre séculaire

LOUANGE

La loi de Dieu est parfaite, elle restaure l’âme.
Son témoignage est certain, Il instruit les ignorants.
Ses ordonnances sont justes, Elles font la joie du cœur.
Et ses ordres sont limpides, Ils font briller le regard.
…les décrets de Dieu sont bien plus dési­rables … que beaucoup de lingots d’or.
Et beaucoup plus savoureux que le miel, le miel nouveau.
Veuille agréer mes paroles, Reçois favora­blement les sentiments de mon cœur,
O Éternel, mon rocher, Seigneur, mon Libérateur !

Psaume 19

Le ciel étincelant tressaille en racontant La gloire du Seigneur.
Le jour au jour qui vient dit l’œuvre de ses mains, en décrit la splendeur.
La nuit montre à la nuit le mouvement sans bruit du fleuve des étoiles ;
on n’entend pas de voix, mais le monde en perçoit La rumeur ineffable.
A l’appel de son Dieu le soleil radieux surgit de l’océan ;
tel un époux joyeux s’élance chaleureux et le front rayonnant.
Jusqu’à l’autre horizon il trace le sillon, sa route de lumière.
Il répand la chaleur, il sème la vigueur et la joie sur la terre.
Dieu crée un cœur nouveau, donne un espoir plus beau par sa parfaite loi.
Tous ses commandements nous tracent clairement le chemin le plus droit.
Ses jugements sont vrais, l’humble en reçoit la paix, sa Parole est limpide.
L’or de sa vérité, le miel de sa bonté, mon âme les désire.
Mon être illuminé prend plaisir à marcher, Seigneur dans tes chemins.
Je ne discerne pas chaque erreur de mes pas, mais tu me tiens la main.
Des projets orgueilleux, de l’attrait des faux dieux, garde moi d’être esclave !
Oh ! Puisses-tu trouver, en moi quelque pensée qui te soit agréable !
Psaume 19 Chapal

Chant 19 / 1.2.3.4 le ciel étincelant

L O I

Chaque matin,
Dieu se lève heureux
de n’avoir que nos gestes, nos paroles, notre cœur
pour panser et guérir les plaies de ses enfants.
Il n’a que moi, que toi, que nous,
pour pacifier la voisine par un sourire,
pour écouter sans juger ce jeune marginal,
pour enrayer par la bienveillance
l’engrenage de la violence, de mépris
qui nous habitent si souvent.
Aujourd’hui,
Dieu espère faire de nos communautés chrétiennes
des lieux prophétiques
où l’exclu monte s’asseoir à la première place.
Ne disons pas :
ce que je peux faire est tellement dérisoire !
Le Seigneur se charge de faire fructifier
l’infime semence que nous jetons
dans le vaste champ de l’amour solidaire.
Sa confiance en nous devient créatrice de nos
petits riens d’amour au quotidien.
Elle est notre joie
et cela nous suffit pour aujourd’hui !
Nous pouvons fleurir là où Dieu nous a semés.
1
Il est né sur un tas de paille (Qui sait comment il est né ?)
Il a grandi avec des patates et de la soupe (Qui sait comment il a grandi ?)
Il a mangé le pain de la terre et de la sueur (qui sait comment il l’a mangé ?)
Il est mort un jour quelconque (Moi, je sais comment il est mort !)
Je chante les hommes qui sont morts en tant de batailles et dont personne n’a parlé.
Je chante les hommes qui luttent dans l’ombre de la nuit
Pour que le soleil se lève.
Amancio Prada Signes 83
2
Je hais mon époque de toutes mes forces. L’homme y meurt de soif.
Il n’y a qu’un problème, un seul par le monde :
Rendre aux hommes une signification spirituelle, des inquiétudes spirituelles …
On ne peut plus vivre de frigidaires, de politique, de bilans et de mots croisés, voyez-vous.
On ne peut plus. On ne peut plus vivre sans poésie, couleur ni amour.
En travaillant pour les seuls biens matériels, nous bâtissons nous-mêmes notre prison.
Nous nous enfermons solitaires avec notre monnaie de cendre
Qui ne procure rien qui vaille pour vivre.
Antoine de Saint-Exupéry

HUMILIATION

1
Nous commençons notre culte dans la reconnaissance :
Nous sommes conscients de notre privilège de pouvoir répondre à l’appel du Seigneur,
Et de nous retrouver entre frères et sœurs dans la même espérance.
Nous commençons aussi notre culte dans l’humilité.
Car nous mesurons la différence,
La différence entre notre vie de tous les jours et la volonté du Seigneur.
Le Seigneur nous aime et nous sauve, et nous nous humilions devant Lui :
Père céleste, lorsque nous nous présentons devant Toi,
Nous nous rendons compte de notre faiblesse et de nos insuffisances.
Nous sommes tes enfants, et pourtant nous ne vivons pas vraiment selon ta volonté.
Nous faisons des choses que tu détestes, et nous négligeons celles que tu commandes.
Nous avons de belles pensées, des paroles encore plus belles, et nos actions ne sont pas à leur hauteur.
Pour tout cela, Seigneur, pour les fautes que nous connaissons
et pour celles dont nous ne sommes même pas conscients,
nous te demandons pardon, au nom de Christ,
venu parmi nous pour nous refaire à ton image !
Seigneur, aie pitié de nous !
2
Frères et Sœurs,
Nous sommes habités par l’Esprit du Seigneur, et pourtant nous restons pécheurs.
Que chacun de nous regarde dans son propre cœur !
Ton Esprit, Seigneur Jésus, est un esprit de paix et de joie.
Pour la joie que n’avons pas su donner,
pour la tristesse du monde qui ronge notre cœur,
et pour l’ennui de certains de nos services,
Pardonne-nous, Seigneur !
Ton Esprit, Seigneur, nous envoie porter la Bonne Nouvelle aux pauvres.
Pour les fausses richesses qui encombrent nos cœurs
et font obstacle à l’accueil de la Bonne Nouvelle, pardonne-nous, Seigneur !
Ton Esprit, Jésus, nous envoie annoncer la liberté aux captifs.
Pour les chaînes que nous n’avons pas su briser,
et pour celles que nous portons nous‑mêmes ; pardonne-nous, Seigneur !
Ton Esprit, Seigneur, est un esprit d’amour.
Pour tous ceux que nous avons oublié d’aimer, et pour la dureté qui sclérose notre cœur,
Pardonne-nous, Seigneur !
PDD/C/149-150

Chant : 312/ 1.3 Seigneur, que ton règne admirable

GRÂCE

Dans un récit que nous entendrons bientôt, le Seigneur fait dire aux Israélites rassemblés et qui pleurent en apprenant sa volonté :
Ce jour est consacré au Seigneur votre Dieu !
Ce n’est pas le moment de vous affliger et de pleurer !
Néhémie 8
En effet, le Seigneur désire nous faire grâce, il se lève pour nous faire miséricorde.
En Jésus, il est venu parmi nous pour rendre la paix : Rendre la paix à quiconque lui fait confiance, reconnaît ses fautes et désire Sa grâce.
C’est pourquoi nous entonnons maintenant le chant de la reconnaissance.

Chant : 367 / 1 Oh! Quel éclat sur nos matins

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu,
Il appelle son peuple et le rassemble
afin qu’il vive son alliance dans la fidélité.
Je crois en Jésus,
Il est la Parole de Dieu vécue parmi les hommes
afin que toutes les générations puissent à leur tour vivre par elle.
Je crois en l’Esprit,
Il réalise dans la diversité l’unité des membres de l’Église,
chacun est irremplaçable à la place qui est la sienne.
Je crois que l’Église est appelée à vivre aujourd’hui le message libérateur de la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu.
C’est ce que je crois fermement.
Céla

Chant 359 / 3 Esprits de lumière, messagers du Père …

ILLUMINATION

Dieu notre Père, tu as envoyé Jésus, ton Fils,
porter la Bonne Nouvelle aux pauvres.
Donne-nous d’écouter cette Parole
de tout notre corps et de tout notre cœur.
Permets qu’elle s’accomplisse aujourd’hui parmi nous !
Nous te le demandons par Jésus, ta Parole de lumière, aujourd’hui et toujours !
Signes 98
C
Dieu tout-puissant, merci de nous avoir montré ta force en Jésus-Christ.
Ta parole toute-puissante est comme une lumière qui luit dans les ténèbres de ce monde.
Elle commence par éclairer notre cœur,
puis il faut ensuite qu’elle soit reflétée par nos actes.
Nous t’en prions, Seigneur, donne-nous de garder ta Parole !
Et que ton Esprit nous aide, ainsi que tous les autres croyants,
à témoigner de la victoire de Jésus, ton Fils, notre Seigneur !

LECTURES BIBLIQUES

La 1ère lecture, Néhémie 8/ 1 à 10 est propre à ABC
La 2ème lecture, 1 Corinthiens 12/ 12 à 30 au 22ème de l’Eglise, (Année 6)
L’Évangile, Luc 1/1 à 4 et 4/14-20 est au Nouvel An (Année 1)

1ère LECTURE
Néhémie 8/1-12 (Français courant)
Le premier jour du mois, tous les Israélites venus des villes où ils s’étaient installés se rassemblèrent d’un commun accord à Jérusalem, sur la place située devant la Porte des eaux. Ils demandèrent à Esdras, le prêtre spécialiste de la Loi, d’apporter le livre de Loi que le Seigneur avait donnée aux Israélites par l’intermédiaire de Moïse. Esdras l’ap­porta devant l’assemblée composée des hommes, des femmes et des en­fants en âge de compren­dre.
De l’aube à midi, Esdras se tint sur la place situe devant la Porte des Eaux,
et il leur lu à haute voix le contenu du livre.
Tous écoutaient attentivement cette lecture.
Esdras était debout sur une estrade en bois, dressée pour la circonstance ;
Il était donc placé plus haut que l’assemblée ;
lorsqu’il ouvrit le livre, tout le peuple le vit et se tint debout.
Esdras remercia le Seigneur, le grand Dieu, et tous répondirent : « Amen! Amen! » en élevant les mains.
Puis ils s’inclinèrent jusqu’à terre pour adorer le Seigneur.
Ils se redressèrent et les Lévites … commencèrent à leur enseigner la Loi.
Ils lisaient dans le livre de la Loi de Dieu, de manière distincte et en donnant des explications, afin que chacun comprenne ce qui était lu.
Toute l’assemblée se mit à pleurer en entendant cette lecture.
C’est pourquoi Néhémie, le gouverneur, Esdras, le prêtre spécialiste de la Loi, et les lévites qui expliquaient le texte, leur dirent :
Ce jour est consacré au Seigneur votre Dieu !
Ce n’est pas le moment de vous affliger et de pleurer !
Esdras ajouta : – Rentrez chez vous, prenez un bon repas,
buvez d’excellentes boissons, et partagez avec ceux qui n’ont rien de prêt,
car ce jour est consacré à notre Seigneur. Ne soyez pas dans la tristesse !
Les lévites, eux aussi, apaisaient le peuple en disant :
Calmez-vous ! Ce jour est consacré à Dieu.
Ne soyez pas dans la tristesse !
Alors tous rentrèrent chez eux pour manger et boire ;
ils partagèrent leur repas avec ceux qui n’avaient rien et se livrèrent à de grandes réjouissances.
Ils avaient en effet compris le message qui leur avait été communiqué.

2ème LECTURE
1 Corinthiens 12/12-31 (Français courant)
(En effet,) le Christ est comme un seul corps qui possède plusieurs parties ;
ce corps reste un, bien qu’il se compose de différentes parties.
Et nous tous, les Juifs ou les non Juifs, les esclaves ou les hommes libres,
Tous nous avons été baptisés pour former un seul corps par le même Esprit Saint et nous avons tous eu à boire de ce seul esprit.
Le corps ne se compose pas d’une seule partie, mais de plusieurs.
Si le pied disait : « Je ne suis pas une main, donc je n’appartiens pas au corps », il ne cesserait pas pour autant d’être une partie du corps.
Et si l’oreille disait : « je ne suis pas un œil, donc je n’appartiens pas au corps », elle ne cesserait pas pour autant d’être une partie du corps.
Si tout le corps n’était qu’un œil, comment pourrait-il entendre ? Et s’il n’était qu’une oreille, comment pourrait-il sentir les odeurs ?
En réalité, Dieu a disposé chacune des parties du corps comme Il l’a voulu.
Il n’y aurait pas de corps s’il ne se trouvait en tout qu’une seule partie!
En fait, il y a plusieurs parties et un seul corps.
L’œil ne peut donc pas dire à la main : « Je n’ai pas besoin de toi ! »
Et la tête ne peut pas dire non plus aux pieds : « Je n’ai pas besoin de vous ! »
Bien au contraire, les parties du corps qui paraissent les plus faibles sont indispensables ; celles que nous estimons le moins, nous les entourons de plus de soin que les autres ; celles dont il n’est pas convenable de parler sont traitées avec des égards particuliers qu’il n’est pas nécessaire d’accorder aux parties plus convenables de notre corps. Dieu a disposé le corps de manière à donner plus d’honneur aux parties qui en manquent : ainsi, il n’y a pas de division dans le corps, mais les différentes parties ont toutes un égal souci les unes des autres.
Si une partie du corps souffre, les autres souffrent avec elle ;
si une partie est honorée, toutes les autres se réjouissent avec elle.
Vous tous, vous êtes le corps du Christ, et chacun de vous est une partie de ce corps.
C’est ainsi que, dans l’Eglise, Dieu a établi en premier lieu des apôtres, en deuxième lieu des prophètes et en troisième lieu des enseignants ; ensuite, il y a ceux qui accomplissent des miracles, puis ceux qui ont le pouvoir de guérir les malades, ceux qui viennent en aide aux autres, ceux qui dirigent les autres, ceux qui ont le don de parler en langues inconnues.
Tous ne sont pas apôtres, ou prophètes, ou enseignants. Tous n’ont pas le pouvoir d’accomplir des miracles, ou de guérir les malades, ou de parler en des langues inconnues, ou d’interpréter ces langues.
Désirez donc les dons les plus importants.
Mais je vais vous enseigner maintenant le chemin de l’amour, c’est le plus important !

ÉVANGILE
Luc 1/1-4

Cher Ami de Dieu, Plusieurs ont essayé d’écrire le récit des événements qui se sont passés parmi nous.
Ils ont rapporté les faits tels que nous les ont racontés ceux qui les ont vus dès le commencement et qui ont été chargés d’annoncer la Parole de Dieu.
C’est pourquoi, à mon tour, je me suis renseigné exactement sur tout ce qui
est arrivé depuis le début et il m’a semblé bon d’en écrire pour vous le récit suivi.
Je le fais pour que vous puissiez reconnaître la vérité des enseignements reçus.
Luc 4/14-20
Après avoir été tenté dans le désert, Jésus retourna en Galilée, plein de la puissance du Saint-Esprit. On se mit à parler de lui dans toute cette région.
Il enseignait dans les synagogues et tout le monde faisait son éloge.
Jésus se rendit à Nazareth, où il avait été élevé. Le jour du Sabbat, il entra dans la synagogue selon son habitude. Il se leva pour lire les Ecritures et on lui remit le livre du prophète Esaïe.
Il déroula le rouleau de ce livre et trouva le passage où il est écrit :
« L’Esprit du seigneur est sur moi, il m’a choisi pour apporter la Bonne Nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé pour proclamer la délivrance aux prisonniers et le don de la vue aux aveugles, pour libérer les opprimés, pour annoncer l’année où le Seigneur manifestera sa faveur. »
Puis Jésus roula le livre, le rendit au serviteur et s’assit.
Toutes les personnes présentes dans la synagogue fixaient les yeux sur lui.
Alors Jésus se mit à leur dire :
« Ce passage de l’Ecriture s’est réalisé aujourd’hui, au moment même où vous l’avez entendu lire. »

ANNONCE DE L’OFFRANDE

Par notre offrande matérielle, nous montrons concrètement que nous adhérons à la Parole du Seigneur.
Nous exprimons aussi notre solidarité, car nous savons que nous ne pouvons pas vivre sans les autres, de même que les autres ont besoin de nous.
Céla

PRIÈRE d’OFFRANDE

Bénis, Seigneur, cette part de nos biens que nos avons mis de côté pour ton service.
Fais aujourd’hui que toutes nos vies, toutes nos paroles et toutes nos actions expriment l’amour que tu nous as donné, cet amour qui nous fait vivre !
Céla

Chant : 421 / 1.2.3.4 Jésus, ô nom qui surpasse

PRÉDICATION

PRIÈRE

Dieu tout-puissant, tu as envoyé Jésus proclamer la Bonne Nouvelle du Royaume et enseigner avec autorité.
Revêts-nous de la puissance du Saint Esprit, afin que nous puissions porter la bonne nouvelle aux malheureux, guérir ceux qui ont le cœur brisé, et proclamer aux captifs la liberté.
En communion avec les Églises du nord de l’Europe, nous te prions aussi les uns pour les autres.
Que cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens porte des fruits tout au long de l’année.
Et que nous en soyons les témoins !
PPT 2010 Marc Chambron – Église évang. Luth. de France
Seigneur,
Ta Parole s’accomplit quand tes enfants reçoivent la grâce de s’écouter, de se pardonner.
Ta Parole s’accomplit quand les parents s’efforcent de comprendre leurs enfants.
Ta Parole s’accomplit chaque fois que l’homme porte la peine d’un autre.
Ta Parole s’accomplit quand ta sagesse vient découvrir nos faiblesses.
Ouvre nos esprits à la recherche de to Esprit.
Apprends à nos lèvres à prononcer ton nom.
Apprends à nos mains à accomplir tes gestes.
Apprends à nos vies à participer à la construction de ton Royaume.
Amen
PPT 2004 Antoine Pfeiffer
1
Notre prière s’ouvre maintenant, pour briser toutes les barrières qui séparent et pour dire le cri d’un même peuple, le cri du peuple de Dieu.
Nous te prions, Seigneur, avec ceux qui luttent pour une loi plus juste, pour une loi d’amour.
Permets que vienne pour eux le temps de la paix, ton temps.
Nous te prions avec ceux qui, dans les églises, s’acceptent mutuellement et acceptent leurs différences ; que leurs diversités les enrichissent et qu’ils préparent ainsi l’unité de ton peuple.
Nous te prions avec tous ceux qui, parmi nous, sont les serviteurs de ta loi ; qu’ils témoignent d’un monde qui reste toujours à bâtir, toujours à inventer.
Accorde-nous, Seigneur, force et persévérance pour que nous devenions, à travers toutes nos différences, un peuple uni au service de la Bonne Nouvelle.

Chant: 364/ 1.2.3 Sur tous les peuples dans la nuit

INTRODUCTION à la CÈNE
Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Nous disons merci pour Jésus-Christ,
Il nous invite à vivre l’aujourd’hui de Dieu,
Il est le don merveilleux venu du Père, le pain véritable,
la force pour la vie de tous nos jours, la source de notre espérance.
Il nous donne le pain pour chaque étape de la route.
Il nous invite à proclamer la grâce de Dieu
Il est présent au cœur de chacune de nos journées
Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.

PRÉFACE
Merci, Dieu saint et fort, merci de nous parler en Jésus-Christ !
Tu accomplis les promesses de l’Ecriture.
Tu as désigné Jésus, Tu l’as envoyé, Tu l’envoies encore vers nous !
Ton Esprit agit en Lui, Il annonce la bonne Nouvelle aux pauvres !
Il sauve les captifs et donne la lumière aux yeux fatigués ou aveuglés.
Seigneur notre Dieu, ton peuple est à l’écoute !
Tu as parlé hier, et Tu parles aujourd’hui par tes envoyés.
Tu parles dans notre monde et Tu y ouvres des chemins vers la réconciliation.
Jésus confirme Ta Parole et partage pour nous le pain de la vie.
Nous voulons, Père, Te glorifier sur la terre comme tu es déjà glorifié dans le ciel.
Sans cesse, nous voulons dire ton amour et ta sainteté …
D’après Signes 98
C
Au milieu des menaces accrues qui pèsent sur notre temps, il est juste, Seigneur,
que nous joignions nos voix à toutes les voix diverses qui s’élèvent sur la terre.
Elles annoncent, dans l’espérance, la présence de ton Christ parmi les hommes.
C’est lui qui met en nous l’abondance de ta grâce. Il est l’agneau, blessé de nos blessures,
Il est seul capable de nous ouvrir le livre des secrets de ton cœur.
Il nous fait comprendre le sens de nos vies.
Il est la Bonne Nouvelle annoncée aux pauvres
pour qu’ils aillent plus loin que leurs chagrins et leurs deuils.
Pour faire taire nos détresses et barrer la route à tout défaitisme,
il dresse autour de nous le rempart de ta joie.
Aussi, les yeux fixés sur Jésus, impatients d’annoncer sa bonne Nouvelle,
Impatients de participer à son accomplissement, et malgré toutes nos contradictions,
nous t’acclamons, Seigneur, et louons ton nom merveilleux !
Céla

Chant : 592/ 1 Seigneur, tu es notre joie

INSTITUTION
Faisons silence devant le Seigneur !
au moment de se donner lui-même pour nous,
afin de venir à bout de toute haine et pour fonder la vraie paix
Jésus prit le pain et, après avoir remercié Dieu,
il le rompit et le leur donna en disant :
« Ceci est mon corps, il est donné pour vous. Faites ceci en mémoire de moi ».
Il leur donna de même la coupe, après le repas, en disant :
« Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang versé pour vous ».

PRIÈRE
Nous voici, Seigneur, ouverts à ta Parole.
Elle nous arrache à nos détresses, à nos servitudes et à nos aveuglements, et elle nous rassemble sur les chemins de la réconciliation.
Ainsi, de recommencement en recommencement, nous attendons, dans la persévérance, l’avènement de ton royaume.
L’Esprit de Jésus nous rassemble autour de cette table pour qu’en lui, nous ne formions qu’un seul corps.
Il nourrit notre espérance pour que nous puissions assumer les tâches qui nous attendent dans ce monde.
Céla

Chant : 592/2 Seigneur, tu es notre joie …

INVITATION
Voici la table, et sur elle, le repas qui nous unit au corps du Christ.
Le pain nous fait vivre du même Esprit.
Le vin nous anime de la même force et de la même joie.
Céla

COMMUNION
Nous rompons le pain, c’est la communion au corps du Christ.
Jésus a donné sa vie pour nous.
Il met sa vie dans la nôtre, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe,
C’est la communion au sang du Christ, versé pour nous.
Dans cette alliance sans cesse renouvelée,
la vie de Jésus-Christ coule en nous comme un sang nouveau,
comme un vin de fête, pour que notre vie devienne sienne,
dans l’espérance et dans l’amour.
La loi du Seigneur est parfaite, elle restaure notre âme. Ps 19/8a
Le témoignage du Seigneur est certain, il instruit les ignorants. 19/8b
Les ordres du Seigneur sont limpides, ils font briller le regard. 19/9b
Ne soyez pas dans la tristesse !
La joie qui vient du Seigneur vous donnera la force. Néhémie 8/10b

PRIÈRE
Merci, Dieu notre Père, tu appelles ton peuple et tu le rassembles pour partager ton alliance avec lui, Et tu es fidèle !
Merci, Jésus, notre frère, tu es la Parole de Dieu vécue parmi nous.
Tu permets à chaque génération de vivre cette parole dans son temps.
Merci, Esprit de Dieu, tu réalises l’unité des membres de l’Église, tu donnes à chacun la part qui lui est propre, tu lui confies un rôle qu’il est seul à pouvoir assumer.
Merci, Dieu trois fois saint, de nous permettre de redire maintenant :
NOTRE PERE…
2
Seigneur ! Tu es allé jusqu’au bout du partage : tu nous as donné Jésus,
Permets qu’à son exemple nous réalisions, dans la joie,
la Loi nouvelle que tu as instaurée par Lui.
Que Sa Parole relance notre parole quand elle faiblit ;
que ses actes nourrissent chaque jour notre action.
Alors nous vivrons ce que nous venons de célébrer.
Nous te le demandons par Jésus-Christ, notre Seigneur.
Robert Riber Signes 83

EXHORTATION

1
Le Seigneur nous a permis d’assimiler sa Parole,
Il nous donne le pouvoir de l’exprimer dans vos actes,
Et le pouvoir de vivre dans l’unité de l’Esprit.
Allons dans la liberté du Christ, Allons porter la Bonne Nouvelle aux pauvres !
2
Dieu nous a donné Jésus.
Jésus nous fait partager sa joie.
Nous pouvons pratiquer une vie nouvelle parce que l’Esprit saint agit en nous.
La Parole de Dieu relancera notre parole quand cette dernière faiblira.
L’Esprit nourrira notre action quand nous nous fatiguerons.
Le Seigneur nous accompagne pour que nous fassions briller sa lumière devant tous les humains.

ENVOI

La grâce est avec tous ceux qui aiment le Seigneur Jésus-Christ, C’est inaltérable.
Allez en paix !

Chant : 364/ 1.4 Sur tous les peuples dans la nuit …


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *