Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 30 décembre 2018

ACCUEIL

Au Dieu unique, notre sauveur par Jésus-Christ notre Seigneur,
soient gloire, majesté, force et puissance, maintenant et toujours !
Amen
Notre aide est dans le nom de Dieu,
le Père et dans le nom de Jésus-Christ, le même hier, aujourd’hui et éternellement.
Vaud
A
Avant que nous cherchions le Seigneur, il était près de nous.
Avant que nous sachions le nommer, Il était déjà notre Dieu.
Dieu nous a aimés le premier et nous pouvons trouver le bonheur auprès de Lui !
Nous pouvons l’approcher, non pas parce que nous serions bons,
mais parce qu’il est notre Dieu !
B
Nous voici au dimanche après Noël !
La fête est-elle déjà finie ?
Elle ne l’est pas encore, mais le ton va changer.
L’exceptionnel fait place au quotidien.
Le don de Dieu n’est pas réservé aux jours de fête.
Dieu vient participer à la vie de tous les jours pour la transformer.
Il affronte avec nous les dures réalités des vies humaines.
Avec Jésus, Dieu s’est mis dans notre bain.
Nous ne sommes plus seuls, nous sommes accompagnés, étape après étape de notre parcours ici-bas.
D’après Praxis 1998

Chant : 351 / 1.3 D’un arbre séculaire

LOUANGE

L Psaume 84  Parole de Vie
Comme j’aime ta maison, ô Dieu de l’univers !
Je meurs d’impatience en attendant d’entrer dans les cours de ton Temple.
Mon cœur et mon corps crient de joie vers le Dieu vivant.
Ils sont heureux, ceux qui habitent dans ta maison,
Sans cesse ils peuvent chanter tes louanges.
Ils sont heureux ceux qui trouvent leur force en toi,
ceux qui partent vers toi de bon cœur
Quand ils passent par une vallée très sèche, Dieu la change en oasis.
Seigneur, Dieu de l’univers, entends ma prière, Dieu de Jacob, écoute-moi.
Un seul jour dans les cours de ton temple vaut mieux que mille ailleurs.
Mon Dieu, j’aime mieux rester à la porte de ta maison que de vivre au milieu des gens mauvais.
Oui, le Seigneur est un soleil, il est un bouclier.
Seigneur de l’univers, Il est heureux, celui qui se confie en toi.
Psaume 84 Version Libre (d’après 1 Pierre 4/13 et Psaume 84/6-8, 12)
Nous voulons nous réjouir, Seigneur Dieu ;
nous réjouir du fond du cœur, quand tu viens à nous,
quand nous nous venons à toi.
Oui, nous voulons nous réjouir dans l’assemblée.
Pour tous les humains, dans ton Eglise :
Tous tes dons sont vivants : ta Parole et ton Esprit !
Tu nous apprends la joie, la joie sur cette route aride
Car Christ marche avec nous, nous aide et nous protège.
Tu nous fais voir la joie, ô Seigneur Dieu :
elle nous vient par Jésus,
Il apporte la lumière, la chaleur, la vraie vie
dans nos vallées de pleurs, de haine, de mépris,
dans ce monde d’an­goisse, de mort et de terreurs.
Nous nous réjouissons, ô Seigneur Dieu !
Nous nous réjouissons avec Jésus.
Nous suivons ses traces, nous marchons avec Lui,
Sa puissance nourrit nos cœurs d’espoir et nous tient dans ta main.
Beginn 50
L6 Autre version libre du Psaume 84/6-13 :
Bienheureux ceux qui se contentent de la force qui vient de Dieu ;
qui de toutes les fibres de leur être tendent vers le royaume des cieux.
Les passages difficiles se trouvent allégés,
et même dans leurs tourments, ils sont conscients de la beauté.
Leur force est renouvelée et leur regard se tourne vers l’Unique.
Toi, Seigneur du ciel et de la terre, entends ma prière ;
Dieu de mes origines, ne permets pas qu’elle retentisse en vain.
Mon protecteur, veille sur moi, Tu m’as destiné au salut.
Si je suis près de Toi, ma vie est pleine de sens,
En ton absence, elle n’est que vanité.
Un petit service en ton nom vaut mieux qu’un grand salaire loin de Toi.
Dieu, Tu es ma chaleur, ma protection,
C’est Toi qui dispense la grâce et l’honneur.
J’en suis certain, ceux qui lui appartiennent ne resteront pas sans rien.
Seigneur du ciel et de la terre, heureux celui qui compte sur Toi.
Praxis 1996

Chant: 84/ 1.2.3.4 Dans ta maison je suis heureux

HUMILIATION

1
Tu nous aimes, Seigneur, mais nous avons peine à reconnaître ta bonté
dans la personne de ceux qui nous sont proches. Seigneur, aie pitié !
Tu nous aimes, Seigneur, mais nous n’écoutons pas tes paroles
quand tu nous parles par nos frères, Christ, aie pitié !
Tu nous aimes, Seigneur, mais nous provoquons de la haine
et des disputes autour de nous.
Seigneur, aie pitié de nous !
2
Seigneur, tu as fait les cieux et la terre,
de toi nous attendons notre secours !
Toi qui ne sommeilles ni ne dors,
viens affermir notre marche chancelante.
Renforce notre confiance pour que nous puissions marcher résolument
sur la voie que Jésus a ouverte pour tous ceux qui répondent à son appel.
Seigneur, aie pitié de nous !

Chant : 312 / 1.3 Seigneur, que ton règne admirable

GRÂCE

Esaïe 49/13-16
Ciel, manifeste ta joie; terre, émerveille-toi ;
montagnes, lancez des acclamations,
Car le Seigneur réconforte son peuple,
Il montre son amour aux humiliés.
Jérusalem disait:
« La Seigneur m’a abandonnée, mon Maître m’a oubliée ».
Mais le Seigneur répond :
une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle nourrit ?
Cesse-t-elle d’aimer l’enfant qu’elle a porté ?
A supposer qu’elle l’oublie, moi, je ne t’oublie pas :
J’ai ton nom gravé sur les paumes de mes mains,
je ne quitte pas des yeux le dessin de tes murailles.

Chant : 367 / 1 Oh! Quel éclat sur nos matins

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu,
il est le Père de la famille humaine, il veut nous voir vivre
comme des fils et des filles unis dans un même amour.
Je crois en Jésus,
quand il marchait parmi les hommes, il s’est toujours préoccupé
premièrement des affaires de son Père céleste.
Je crois en l’Esprit-saint,
c’est un esprit d’amour et d’unité, c’est lui qui rend authentiques
toutes nos relations humaines.
Je crois que l’Eglise est la famille de ceux qui se savent enfants de Dieu.
Là nous apprenons à nous aimer,
c’est là que toute famille humaine trouve son vrai sens
et puise sa vraie force.

Chant : 359 / 3 Esprits de lumière, messagers du Père …

OFFRANDE

PRIÈRE d’OFFRANDE

Seigneur, nous ne pourrons jamais t’offrir que des biens qui nous viennent de toi :
accepte ceux que nous te présentons,
que cette offrande serve à glorifier ton nom, à montrer ton amour !

ILLUMINATION

Seigneur, nous sommes venus avec nos préoccupations,
nos intérêts si souvent différents des tiens ;
avec nos idées préconçues, nos craintes et nos doutes.
Mais nous sommes aussi venus comme des enfants
qui reviennent à la maison paternelle
pour retrouver leurs sources, leurs racines.
Permets que les instants passés ici
provoquent en nous un renouvellement intérieur,
alors nos yeux seront mieux ouverts sur les réalités
qui durent et qui font vivre,
alors la source de l’espérance se remettra à chanter
et nous pourrons marcher avec confiance.

La 1ère lecture,      1 Samuel 1/20 à 28         est propre à ABC
La 2ème lecture,    1 Jean 3/ 3-6, 21-24         est propre à ABC
L’Évangile,             Luc 2/ 41 à 52                   est à l’Épiphanie de l’année 1

LECTURES BIBLIQUES

1ère LECTURE
1 Samuel 1/20-28
Elkana, de Rama, s’unit à sa femme Anne,
et le Seigneur exauça la prière de celle-ci.
Anne devint enceinte, puis mit au monde un fils. Alors elle déclara:
Puisque je l’ai demandé au Seigneur, je lui donne le nom de Samuel.
Par la suite, Elkana se rendit de nouveau à Silo avec sa famille pour y offrir au Seigneur le sacrifice annuel et un sacrifice particulier qu’il avait promis.
Mais cette fois Anne n’alla pas avec son mari.
Voici ce qu’elle avait expliqué : « J’attends que l’enfant soit sevré ; alors je l’emmènerai à Silo, je le présenterai devant le Seigneur, et il restera là pour toujours. »
Elkana avait répondu : C’est bien ! Puisque tu le juges bon,
reste ici avec lui jusqu’à ce qu’il soit sevré.
Que le Seigneur tienne sa promesse.
Lorsqu’elle l’eut sevré, et bien qu’il fût encore tout jeune, elle l’emmena au sanctuaire de Seigneur à Silo.
Elle et son mari avaient pris un taureau de trois ans, un sac de farine et une outre de vin.
Ils offrirent le taureau en sacrifice,
puis ils conduisirent l’enfant auprès d’Héli.
Anne dit à Héli : Te souviens-tu de cette femme qui se tenait ici, non loin de toi, pour prier le Seigneur ?
Aussi vrai que tu es vivant, c’était moi.
Voici l’enfant que je demandais dans ma prière.
Le Seigneur me l’a donné.
A mon tour je veux le donner au Seigneur, pour toute sa vie, il appartiendra au Seigneur.
Et toute la famille se prosterna devant le Seigneur.

2ème LECTURE
1 Jean 3/1-2, 21-24 Parole de Vie
Voyez : le Père nous aime tellement qu’il nous appelle ses enfants,
et c’est vrai, nous sommes ses enfants.
Mais le monde ne nous connaît pas, parce qu’il n’a pas connu Dieu.
Amis très chers, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu ;
mais ce que nous serons plus tard, cela reste encore caché.
Voici ce que nous savons : quand le Christ paraîtra,
nous le verrons comme il est, alors nous lui ressemblerons.
Amis très chers, si notre cœur ne nous accuse pas,
nous sommes pleins de confiance devant Dieu.
et nous recevons de lui tout ce que nous demandons. Pourquoi ?
parce que nous obéissons à ses commandements et faisons ce qui lui plaît.
Voici ce que Dieu commande :
nous devons croire au nom de son Fils, Jésus-Christ,
et nous aimer les uns les autres, comme le Christ l’a commandé.
Celui qui obéit aux commandements de Dieu, il vit en Dieu et Dieu vit en lui.
Oui, Dieu vit en nous, à cause de l’Esprit Saint qu’il nous a donné.

ÉVANGILE
Luc 2/41-52  Parole de Vie
Chaque année, les parents de Jésus vont à Jérusalem pour la fête de la Pâque.
Quand Jésus a douze ans, il vient avec eux, comme c’est la coutume.
Après la fête, ils repartent, mais l’enfant Jésus reste à Jérusalem,
et ses parents ne s’en aperçoivent pas.
Ils pensent que l’enfant est avec les autres voyageurs.
Ils marchent pendant une journée,
puis ils se mettent à le rechercher parmi leurs parents et leurs amis.
Mais ils ne le trouvent pas.
Alors ils retournent à Jérusalem en le cherchant.
Le troisième jour, ils trouvent l’enfant dans le Temple.
Il est assis au milieu des maîtres juifs, il les écoute et il pose des questions.
Tous ceux qui entendent l’enfant sont surpris par ses réponses pleines de sagesse.
Quand ses parents le voient, ils sont vraiment étonnés, et sa mère lui dit :
« Mon enfant, pourquoi est-ce que tu nous as fait cela ?
Regarde, ton père et moi, nous étions très inquiets en te cherchant ? »
Il leur répond : « Vous m’avez cherché ?
Vous ne savez donc pas que je dois être dans la maison de mon Père ? »
Mais ses parents ne comprennent pas cette parole.
Ensuite, Jésus retourne avec eux à Nazareth.
Il obéit à ses parents.
Sa mère garde toutes ces choses dans son cœur.
Jésus grandit, sa sagesse se développe
et il se rend agréable à Dieu et aux hommes.

PRÉDICATION

PRIÈRE

PPT 2003
Seigneur, voici une nouvelle année civile qui s’achève.
Ce temps est propice aux regards en arrière.
Oui, il est temps de te dire merci, Seigneur mon Dieu,
Merci pour tous les instants agréables
dont tu m’as fait cadeau durant cette année.
Il est temps aussi de te demander la sagesse
pour pouvoir apprendre des instants désagréables
que j’ai vécus ce qu’ils ont à m’enseigner.
Nous sommes au seuil d’une année nouvelle.
Elle apportera des instants de bonheur
et des moments de difficultés.
Nous souhaitons garder la lucidité dans la joie
et la ténacité dans la peine.
Nous ne te demandons qu’une seule chose :
Éloigne de nous toute résignation, toute idée qui nous ferait penser
que tout n’est qu’un éternel recommencement.
Permets-nous, bien au contraire, de continuer à croire et à affirmer que
chaque instant qui passe sera différent de tous les autres.
Et qu’au bout de tous nos temps, ton royaume nous attend !
Amen
d’après Claude Demissy

Chant : 601/ 1.2.3 Trouver dans ma vie ta présence

INTRODUCTION à la CÈNE :

PRÉFACE
Nous disons merci pour Jésus-Christ,
Il est venu nous révéler l’amour de Dieu
et son projet pour chacun de nous :
Il est juste et bon, Père céleste, de nous émerveiller
aujourd’hui de ta présence incessante parmi nous
en Jésus, ton Fils, notre frère.
Il est venu, homme parmi les hommes,
à Bethléhem, humble bourgade.
On l’a vu grandir, enfant du monde rural.
Puis on l’a entendu prêcher ta Parole,
comme un ferment de vie nouvelle.
Il a honoré ses parents, et les docteurs de son peuple,
mais il leur a dit aussi que ton message est l’envers de la puissance,
qu’il est un appel au changement du regard et du jugement.
Par Jésus, tu as fait rayonner ta sagesse,
ton amour pour les humbles.
C’est pourquoi maintenant,
nous voulons te chanter et redire ta gloire…

Chant : 592 / 1 Seigneur, tu es notre joie

INSTITUTION
Que toute créature fasse silence devant le Seigneur !
A la veille du jour où Il se laissera emmener et crucifier,
pour faire sauter les verrous de la mort, Jésus prit le pain….
Que l’Esprit de Jésus habite en nos cœurs et en nos communautés.
Qu’il nous ouvre tous à la fraternité et au partage.
Ainsi, par ton action en nous, nous deviendrons, pour nos frères et sœurs,
une source d’espérance et de joie,
par le pouvoir de ton Esprit agissant dans nos vies !

Chant : 592/ 2 Seigneur, tu es notre joie

INVITATION

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ.
Jésus a donné sa vie pour nous.
Oui, le Christ vivant veut mettre sa vie dans la nôtre,
pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe,
elle est la communion au sang du Christ,
la nouvelle alliance.
Ce sang a été versé pour nous.
Dans cette alliance sans cesse renouvelée,
la vie de Jésus-Christ veut couler en nous
comme un sang nouveau,
comme un vin de fête,
Pour que notre vie devienne sienne,
dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE
1
Merci, Seigneur, pour l’amour et la bonté que tu rends possibles entre nous tous.
Merci pour nos familles parce que tu leur proposes d’être des relais de ton amour, des sources de lumière dans la nuit des hommes.
Merci pour l’amour qui unit les époux. Et renouvelle ceux qui se sont lassés.
Donne aux parents la sagesse nécessaire pour conduire leurs enfants vers toi, la seule source inaltérable, la seule lumière qui ne s’éteint jamais.
Apprends-nous aussi la tolérance et le respect de nos différences.
Nous marcherons ainsi dans la lumière et l’espérance jusqu’au jour
où tu nous accueilleras dans ta maison, pour toujours.
2
Béni soit ton nom, Seigneur, pour l’amour et la bonté des hommes les uns pour les autres.
Toi qui as voulu les familles pour être des relais de ton amour,
donne aux époux de s’aimer et d’aimer leurs enfants.
Donne aux enfants de reconnaître en leurs parents les guides que tu as placés sur leur route.
Apprends-nous aussi la tolérance et le respect de nos différences,
jusqu’au jour où tu nous accueilleras dans ta maison, pour toujours.

EXHORTATION

Dieu nous a aimés le premier.
Allons donc et manifestons cet amour :
il nous accompagne et fera rayonner nos vies !

ENVOI

1
Voici ce qui est inébranlable, malgré nos folies et révoltes :
La grâce est avec tous ceux qui aiment
notre Seigneur Jésus Christ !
Éphésiens 6/24
2
La grâce est avec tous ceux qui aiment
notre Seigneur Jésus Christ !
Nos pires folies n’y changeront rien !
Éphésiens 6/24

Chant : 364/ 1.4 Sur tous les peuples dans la nuit…

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour, je tiens à vous remercier pour ce guide très enrichissant . Je trouve ce site complet et clair ,grâce à vous j’acquiers des connaissances et des armes pour mon futur blog que je prépare à créer. 🙂

    1. Merci beaucoup pour votre appréciation.Bon courage pour votre blog!

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu