Dimanche 21 janvier 2018 (BB03)

3ème dimanche de l’année B

Grâce et paix avec vous tous, Frères et Sœurs, le Seigneur est avec nous.
1
Nous vivons au milieu de nos préoccupations et de nos soucis, nous sommes souvent empêtrés dans nos problèmes, mais, le Seigneur nous interpelle, Il nous invite à vivre autre chose, à voir autrement, à tout considérer avec un autre regard.
Cet appel de Jésus-Christ n’est pas quelque chose du passé, c’est actuel.
C’est maintenant qu’il nous invite à le suivre, maintenant que tout peut changer.
Chantons le Seigneur qui vient tout transformer !

2
Avant d’être un enseignement, l’Évangile est un événement :
Christ dit un mot et notre pratique familière est rompue, des horizons inconnus s’ouvrent à nous.
Pour ceux qui y donnent suite, cet appel fonde une nouvelle destinée.
En effet, l’Evangile n’est pas un événement parmi beaucoup d’autres ; c’est
l’ ÉVÉNEMENT  UNIQUE, – point de départ d’une vie nouvelle.
La vie, la mort et la résurrection de Jésus offrent à chacun de nous l’occasion d’un nouveau départ, pour une vie pleine de sens et d’espérance.
Un tel appel exige le don de soi ; c’est la seule réponse qui soit à sa mesure.
Nous chantons le Seigneur qui ouvre la voie nouvelle !
Signes 82

L5
Bienvenue à vous tous qui avez répondu à l’appel de Seigneur.
Pour nous faire comprendre, pour nous ouvrir sa Parole, le Seigneur Dieu nous a donné Jésus, son Fils.
Pour nous ouvrir le cœur à l’écoute de sa Parole, le Seigneur Dieu nous donne son Esprit.
Il est avec tous ceux qui se tournent vers Lui, avec tous ceux qui le recherchent sincèrement.
Il est donc maintenant parmi nous, en nous, puisque nous sommes rassemblés en son nom.

351 § 1, 2 & 3 « D’un arbre séculaire »

LOUANGE

Psaume 25
Montre-moi, Seigneur, ton chemin. Enseigne-moi quelle est ta volonté.
Fais-moi marcher Selon ta vérité Et instruis-moi.
Car c’est toi seul le Dieu de mon salut, et je m’attends à toi chaque jour, à chaque heure.  Seigneur, souviens-toi de ta miséricorde !
Rappelle-toi ton amitié pour moi Que tu m’as témoignée Depuis l’éternité.
N’évoque plus mes péchés de jeunesse, Mes révoltes passées.
Mais souviens-toi de moi selon ta grâce. Au nom de ta bonté, ne m’oublie pas, Seigneur.
Oui, le Seigneur est bon ! C’est pourquoi Il indique aux égarés la voie.
Il sait guider les humbles Dans la voie droite, Il montre aux malheureux le bon chemin. Tous les sentiers de Dieu sont grâce et vérité pour ceux qui gardent son alliance et ses statuts.

Psaume 40/1-4, 18
J’ai mis tout mon espoir dans le Seigneur mon Dieu.
Il s’est penché vers moi, Il a prêté l’oreille à ma supplication.
Il m’a fait remonter du puits de perdition …
Il m’a remis debout Sur un rocher solide : mes pas sont affermis …
Il a mis dans ma bouche un cantique nouveau, un hymne de louange à son honneur …  Beaucoup s’en aperçoivent, pénétrés de respect, ils se confient en Dieu.
Moi, pauvre et misérable, Je sais que le Seigneur s’occupera de moi.
C’est toi qui es mon aide  Et mon libérateur !
Mon Dieu, ne tarde pas !
Très souvent, je pense : je ne suis rien aux yeux de mon Dieu, le maître de la terre entière, et nos prières se perdent peut-être parmi tous les cris qui montent vers Lui.
Nous pensons souvent que nous sommes peu nombreux à vouloir aimer Dieu et à l’honorer. Ce poids nous écrase.
Car les gens comme nous sont très ignorés, souvent méprisés.
POURTANT
Seigneur, ta bonté  n’est pas comme le sourire, commercial et faux des gens de ce monde.
Rien ne t’éblouit, Tu sais discerner le pauvre qui pleure parmi les fêtards.
Tu as compassion, Tu entends la voix solitaire montant vers toi, et tu n’oublies pas l’égaré qui, lui, t’oublie : Chaque jour tu jalonnes ses chemins se ta fidélité.
Beginn 329 Psaume 86   Version libre

25 § 1, 2 & 4 « A toi mon Dieu, mon cœur monte . . . »

L O I

Psaume 25/10-14
Tous les sentiers de Dieu snt grâce et vérité pour ceux qui gardent son alliance et ses statuts.
Pour l’amour de ton nom, Seigneur, pardonne mon péché, car il est grand.
A l’homme qui le craint, le Seigneur montrera la voie qu’il doit choisir.
Et il reposera dans le bonheur.  Ses descendants prendront possession du pays.
L’intimité de Dieu est pour ceux qui le craignent.
Et son alliance est là pour les instruire.
Psaume 92
Le sot ne se rend pas compte de la bonté de Dieu, l’idiot n’y comprend rien.
Les méchants poussent comme la mauvaise herbe, les gens malfaisants sont tous florissants, mais la ruine définitive les attend.
Le Seigneur domine toujours la situation.
Mais ses ennemis périront, et ceux qui font le malheur des autres seront éparpillés.
L6
Le Sommaire de la Loi :
Tu aimeras le Seigneur ton Dieu … et ton prochain comme toi-même.
OU
En ce qui nous concerne, il est certain que nous nous déplaçons 
plus rapidement, que nous volons plus haut et voyons plus loin que nos prédécesseurs.
Il est certain que nous disposons de beaucoup plus de connaissances utiles que tous ceux qui vécurent avant nous.
Il est certain que Dieu n’a jamais adressé sa Parole à des gens aussi bien nourris, aussi bien habillés et aussi bien lotis que nous et nos communautés.
Mais il n’est pas certain  que nous puissions subsister sous le regard de Dieu.
Nous avons probablement besoin que Dieu fasse preuve envers nous de beaucoup plus de compassion qu’à l’égard des générations qui nous ont précédés.
Praxis 1996
OU
Psaume 96  Parole de vie
Chantez au Seigneur un chant nouveau,
Chantez pour le Seigneur, tous les habitants du monde !
Chantez pour le Seigneur, Remerciez-le d’être votre Dieu !
Jour après jour, annoncez : Dieu nous sauve !
Racontez sa gloire à tous les peuples, ses actions magnifiques dans le monde entier.
Peuples de la terre, reconnaissez la gloire et la puissance du Seigneur,
Reconnaissez la gloire de son nom !
Apportez vos offrandes, entrez dans les cours de son Temple.
Le Seigneur est saint ! Quand il paraît, mettez-vous à genoux devant lui !
Dites à tous les peuples : Le Seigneur est roi !
Oui, le monde est solide, il ne risque pas de tomber.
Le Seigneur ne fait pas de différence entre les peuples.
Que le ciel se réjouisse, que la terre danse de joie, que la mer rugisse avec toutes ses richesses !
Que les champs soient en fête avec tout ce qui s’y trouve !
Que tous les arbres de la forêt crient de joie devant le Seigneur !
Oui, il vient pour juger la terre !
Il jugera le monde avec justice, il jugera les peuples selon la vérité !

HUMILIATION

B1
Quand nous fermons notre esprit à ton appel, Seigneur, prends pitié !
Quand nous fermons notre coeur à l’appel des autres, Seigneur, prends pitié !
Quand nous refusons de nous arracher à un passé mort pour risquer l’avenir sur ton appel, Seigneur, prends pitié !
Quand nous refusons d’entendre l’immense appel à plus de partage et de fraternité qui monte de l’humanité,  Sei­gneur, prends pitié !
B2
Psaume 25
Seigneur, souviens-toi de ta miséricorde !
Rappelle-toi ton amitié pour moi Que tu m’as témoignée Depuis l’éternité.
N’évoque plus mes péchés de jeunesse, Mes révoltes passées.
Mais souviens-toi de moi selon ta grâce.
Au nom de ta bonté, ne m’oublie pas, Seigneur.
Pour l’amour de ton nom, Seigneur, Pardonne mon péché, car il est grand.
Mon cœur est angoissé : délivre-moi de mes tourments.
Vois ma misère et ma souffrance et pardonne tous mes péchés.
Garde mon âme, Délivre-moi, Je cherche en toi Un sûr refuge, ne déçois pas ma confiance.
L
Seigneur Dieu, Tu as chargé ton Église de proclamer ta gloire, de faire germer partout la confiance en ta puissance et l’attente de ton Royaume.
Nous nous accusons devant toi, car nous offrons plutôt au monde le spectacle de nos rivalités, de nos jalousies et de notre orgueil.
A force de défendre l’honneur de l’Eglise et de lutter pour ses privilèges, nous perdons l’estime et la confiance du peuple.
Reprends ton Église en mains, Seigneur, et pour l’amour du Christ, aie pitié de nous !
Frantz
L
Psaume 17/1.3.5.6.8.15     Parole de Vie
Seigneur, écoute ma juste demande, Sois attentif à mon cri !
Tends l’oreille à ma prière : ma bouche ne ment pas.
C’est toi qui me fera justice, regarde bien ce qui est vrai.
Tu as vu le fond de mon cœur. Pendant la nuit, tu es venu me surveiller.
Tu m’as bien examiné, tu n’as rien trouvé de mal en moi.
Je n’ai pas dit ce que je pense des autres. J’ai fait ce qui tu as demandé.
J’ai suivi le chemin que tu m’as montré. J’ai marché dans tes pas, je n’ai pas glissé.
Et maintenant, je fais appel à toi, ô Dieu. Car tu me répondras.
Tends l’oreille vers moi, Ecoute ce que je dis !
Montre-moi ton amour.
Oui, tu sauves de leurs ennemis ceux qui te prennent comme abri.
Seigneur, parce que je suis juste, je verrai ton visage.
A mon réveil, je serai rassasié de ta présence !

312 § 1 & 3 « Seigneur, que ton règne admirable … »

GRÂCE

Psaume 25
Oui, le Seigneur est bon ! C’est pourquoi Il indique aux égarés la voie.
Il sait guider les humbles Dans la voie droite, Il montre aux malheureux le bon chemin.
Tous les sentiers de Dieu sont grâce et vérité pour ceux qui gardent son alliance et ses statuts.
A l’homme qui le craint, le Seigneur montrera la voie qu’il doit choisir.
L’intimité de Dieu Est pour ceux qui le craignent.
Et son alliance est là pour les instruire.
Mes yeux sont constamment tournés vers le Seigneur Il dégage mes pieds du filet.
L5
Lorsque nous lui faisons confiance, le Tout-Puissant nous pardonne.
Le feu de son Esprit saint purifie notre cœur, et c’est Lui qui nous conduit vers la vie éternelle.
Le Seigneur Jésus-Christ nous accompagne sur nos chemins.
Nous ne sommes donc pas perdus dans la nuit, nous avons sa lumière !
C’est pourquoi nous disons notre joie et notre reconnaissance !
Praxis 83

367 & 1 « Oh ! quel éclat sur nos matins… »

CONFESSION  DE  FOI

Je crois en Dieu, le Père,
Chaque matin Il fait lever un nouveau jour, c’est une richesse inattendue offerte à tous ceux qui cherchent et espèrent en Lui.
Je crois en Jésus-Christ, le Fils,
Il interpelle les croyants là où ils se trouvent et leur propose de devenir, avec lui, les rassembleurs de leurs frères.
Je crois en l’Esprit saint,
c’est un souffle qui nous désarme: il confie à chacun une mission dans l’Église.
Je crois que l’Église est un lieu de partage et de communion pour tous ceux qui entendent l’appel du Seigneur et y répondent dans leur vie concrète.

359 & 3 « Esprits de lumière, messagers du Père … »

OFFRANDE

Jésus s’est donné lui-même pour notre paix.
Tout  est basé sur cette offrande, sur ce partage de Jésus,
c’est la source de notre espérance, de notre force.
Nous sommes faibles lorsque nous oublions que la base de la vie spirituelle est le don de soi.
Par l’offrande que nous voulons recueillir maintenant, nous exprimerons notre volonté de mettre notre vie toute entière au service de l’amour que Dieu nous a d’abord manifesté en Jésus.
PRIÈRE
Nous plions souvent, Seigneur, sous le poids des questions qui nous accablent.
Mais nous regardons vers toi, notre espérance.
Permets-nous de progresser ensemble, avec Jésus, pour découvrir mieux chaque jour la lumière de cette communion à laquelle tu nous invites.

ILLUMINATION

Seigneur, nous voulons répondre à ton appel et vivre l’aventure de la foi.
Délivre-nous donc de la routine, du désenchantement et de la lassitude.
Que ton esprit devienne en nous, de plus en plus, puissance de chant et puissance d’action, comme cela est vrai en Jésus, ton Fils, notre Sauveur.
Signes 82
L5
Seigneur notre Dieu, ton amour est pour nous comme la profondeur d’un puits.
De même que le puits se remplit sans cesse à nouveau par ce qui coule en lui, nous sommes remplis par les souvenirs de ton amour, par les fêtes célébrées ensemble, par nos visions et par nos rêves.
Et comme la source se remet à chanter dans sa profondeur, ton amour chante en nos cœurs par la bonté d’un ami, par le regard de quelqu’un de confiance, par la force d’une amitié.
L5b
Dieu de clémence, telles une faim et une soif qui sans cesse reviennent, il y a en nous une faim et une soif de vie.
Souvent, nous essayons de l’oublier, de nous étourdir de travail ou de plaisir.
Mais cela nous laisse vides, insatisfaits.
C’est pourquoi nous cherchons refuge auprès de toi, à la source de ta bonté.
Remplis-nous de grâce et donne-nous l’audace de puiser à la source de ton amour.

Les lectures de ce 3ème dimanche ordinaire/année B :

Jonas 3 1-10 : en entier ©NBS
Jonas à Ninive
1La parole du SEIGNEUR parvint à Jonas une deuxième fois : 2Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et fais-y la proclamation que je te dis ! 3Alors Jonas se leva et alla à Ninive, selon la parole du SEIGNEUR. Or Ninive était une grande ville devant Dieu ; il fallait trois jours de marche pour en faire le tour. 4Jonas commença par faire dans la ville une journée de marche. Il proclamait : Encore quarante jours, et Ninive est détruite !
5Les gens de Ninive mirent leur foi en Dieu ; ils proclamèrent un jeûne et se revêtirent d’un sac, depuis le plus grand jusqu’au plus petit d’entre eux. 6La nouvelle parvint au roi de Ninive ; il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d’un sac et s’assit sur la cendre. 7Il fit crier dans Ninive : Par décision du roi et de ses grands, que les humains et les bêtes, le gros bétail et le petit bétail, ne goûtent de rien, ne paissent pas et ne boivent pas d’eau ! 8Que les humains et les bêtes soient couverts d’un sac, qu’ils invoquent Dieu avec force, et que chacun revienne de sa voie mauvaise et de la violence de ses mains ! 9Qui sait si Dieu ne reviendra pas, s’il ne renoncera pas, s’il ne reviendra pas de sa colère ardente, pour que nous ne disparaissions pas ? 10Dieu vit qu’ils agissaient ainsi et qu’ils revenaient de leur voie mauvaise. Alors Dieu renonça au mal qu’il avait parlé de leur faire ; il ne le fit pas.

1 Corinthiens 7, 29-31 ©NBS
29Voici ce que je dis, mes frères : le temps se fait court ; désormais, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’en avaient pas, 30ceux qui pleurent comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui se réjouissent comme s’ils ne se réjouissaient pas, ceux qui achètent comme s’ils ne possédaient pas, 31et ceux qui usent du monde comme s’ils n’en usaient pas réellement, car ce monde, tel qu’il est formé, passe.

Marc 1, 14-20 ©NBS
Les quatre premiers disciples
14Après que Jean eut été livré, Jésus vint en Galilée ; il proclamait la bonne nouvelle de Dieu 15et disait : Le temps est accompli et le règne de Dieu s’est approché. Changez radicalement et croyez à la bonne nouvelle.
16En passant au bord de la mer de Galilée, il vit Simon et André, frère de Simon, qui jetaient leurs filets dans la mer — car ils étaient pêcheurs. 17Jésus leur dit : Venez à ma suite, et je vous ferai devenir pêcheurs d’humains. 18Aussitôt ils laissèrent leurs filets et le suivirent. 19En allant un peu plus loin, il vit Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui étaient aussi dans leur bateau, à réparer les filets.20Aussitôt il les appela ; ils laissèrent leur père Zébédée dans le bateau avec les employés, et ils s’en allèrent à sa suite.

230 § 1, 2 & 3 « Oh ! Parle-moi, Seigneur ! »

PRÉDICATION


PRIÈRE

PRIÈRE A
Père céleste, le mal fait tant de ravages dans la société humaine ; et il te fait souffrir, toi aussi.
En Jésus, tu es donc venu pour délivrer et pour sauver.
Merci, Père, pour cet amour que tu portes à tous les humains.
Tu continues d’appeler des prophètes, des porte-parole, pour qu’ils annoncent au monde le pardon et la paix.
Dans ton amour, tu offres le pardon et la paix à tous les humains.
Merci !
Père céleste, dans la Bible, tu redis sans cesse ton amour pour tous.
Tu tiens le monde, tu tiens l’humanité dans ta main.
Merci !
Comme les gens de Ninive, nous te demandons pardon.
Pardon pour tout le mal qui est en nous.
Et nous de disons merci pour ton pardon et ta grâce.
Avec Jonas, nous te demandons pardon de douter de ton amour.
Et nous te disons merci pour la confiance que tu nous gardes, malgré tout.
Merci pour la confiance que tu gardes à ton Église, malgré ses divisions.
Tu la charges malgré tout pour qu’elle soit un signe de ton amour parmi les humains.
Nous te disons merci, par Jésus-Christ, notre Sauveur, la Sauveur du monde ! Amen
PPT 2006  d’après Jean-René Pfender

PRIÈRE B
Seigneur, nous te prions pour ceux qui, courage après courage, cherchent un sens à leur vie, un chemin d’eux vers toi : Tu les appelles depuis la rive.
Nous te prions pour ton Eglise, pour ses responsables et ses fidèles, pour que tous ne vivent pas seulement de souvenirs mais bien plus de l’appel que Tu leur adresses maintenant.
Nous te prions pour tous ceux qui, loin des églises et hors des chemins reconnus, luttent pour la dignité de l’être humain ; ils ne perçoivent pas encore que tu les appelles et que leur combat est ton combat.
Ton appel libérateur désarme nos présomptions, il triomphe de nos peurs, ne permets donc pas que nous soyons blessés par nos propres infidélités, ni que nous regardions en arrière.
Ne permets pas que nous cherchions d’autres grandeurs que celles que tu as vécues : celle du service et de l’amour qu’on vit dans le partage et le pardon, avec toi, Jésus, notre frère, dans la force de Père et la joie de l’Esprit ; aujourd’hui et toujours.
Signes 82
L2
Seigneur Jésus, tu es pauvre, alors que tu es le roi du monde.
Tu demeures auprès de Dieu, et pourtant tu partages le sort des persécutés.
Nous voudrions partager ta pauvreté.  Aide-nous à le faire !
Ainsi, nous pourrons redevenir riches en vivant pour les autres.
Riches en paix, en-dedans comme au-dehors.
Riches en amour qui se donne généreusement et trouve sa joie près des autres.
Ces autres qui chantent quand il chante, rient quand il rit et pleurent quand il pleure.
Nous voudrions aussi nous prosterner devant toi, adorer ta gloire, comme les mages en leur temps.
Aide-nous à le faire, afin que nous nous retrouvions nous-mêmes.
Par nous-mêmes, nous ne trouvons aucune grâce, nous sommes vides.
Nous manquons de tout ce qui pourrait te plaindre.
Nous aimerions nous offrir nous-mêmes, nous donner à toi dans la louange, parce que nous savons que tu nous accueilles lorsque nous te louons.
Nous aimerions vanter ta puissance, elle efface toutes les puissances du monde.
Elle triomphe de tout le mal du monde.
Seigneur Jésus, nous désirons être près de toi avec tout ce qui nous agite.
Aide-nous !
Praxis 1980
L6
Dieu éternel, ton image est au fond de chacun de nos cœurs.
Nous vivons au milieu de peuples qui pensent autrement que nous, leur foi nous est étrangère et leur langage incompréhensible.
Aide-nous à ne pas oublier que dans ton grand amour tu aimes tous les humains.
Chaque religion est une tentative de s’adresser à Toi, la recherche de beaucoup de cœur est semblable à la nôtre, et tu la connais.
Aide-nous à te retrouver dans les paroles de vérité, à percevoir la beauté et à ressentir l’action de l’amour en notre faveur.
Nous t’en prions pour l’amour de Jésus-Christ, pour lui, aucun pays n’est plus étranger qu’un autre, et chaque pays et tout aussi étranger que n’importe quel autre.Praxis 1996
257 § 1, 2 & 4 « Jésus, ton nom est le plus beau »

INTRODUCTION à la CÈNE :

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Pardonnons-nous mutuellement, comme Dieu nous pardonne en Christ !
Nous disons merci pour Jésus-Christ,

  • Il a osé appeler les humains au service du Royaume.
  • Il nous invite à proclamer la grâce de Dieu
  • Il est présent au cœur de chacune de nos journées
  • Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.

PRÉFACE
Il est bon, Seigneur, de laisser la Bonne Nouvelle retentir en nous.
Par Jésus, malgré les tensions et les crises, tu nous répètes et tu nous persuades que ton Royaume est déjà là, partout présent, dans notre existence de chaque jour.
Par Jésus, tu nous invites à jeter un regard nouveau sur la vie et tu nous dégages des liens de nos servitudes.
Jésus nous invite aussi à prendre du recul par rapport à ce qui se passe, à nous défendre de l’emprise des contraintes de chaque jour, pour que notre regard renouvelé puisse découvrir le sens de la vie.
En suivant Jésus, nous trouvons l’étrange bonheur d’être heureux dans les réalités humbles et fragiles des journées ordinaires, ces réalités que les humains sont toujours tentés de rejeter ou de mépriser.
AUSSI, avec un cœur libéré par la Bonne Nouvelle, nous nous tournons vers toi en toute confiance et chantons ta gloire !
Cela

592 § 1 « Seigneur, tu es notre joie … »

INSTITUTION
Faisons tous silence devant le Seigneur !

  • A la veille de payer de sa vie la Bonne Nouvelle qu’il avait annoncée,
  • Quelques heures avant de se laisser élever sur une croix pour nous attirer tous dans l’universelle communion de l’amour,
  • Quelques heures avant se laisser emmener et crucifier pour faire sauter les verrous de la mort,
  • Quelques heures avant de mener à son terme son service total, pour accomplir jusqu’au bout la tâche qu’il avait acceptée,

Jésus prit le pain …
PRIÈRE
Merci, Seigneur, pour les espoirs que tu fais naître en nos cœurs.
Merci pour les lendemains nouveaux que tu nous fais pressentir.
Merci de transformer nos chaos en harmonie et nos ténèbres en lumière.
Quand nous allons perdre espoir, tu nous fais entrevoir des possibilités nouvelles.
Quand nous sommes dans l’impasse, tu nous crées des issues.
Que l’Esprit de Jésus éclaire notre regard et nous donne
de reconnaître en ce pain et en ce vin le signe et le gage de ton alliance.
Que cet Esprit rassemble des horizons les plus divers tous ceux qui se réclament de ton nom.
Ainsi, dans la diversité de toutes les familles de l’Eglise, nous pourrons célébrer les richesses de communion dont Jésus est la source jaillissante.

592/2   Seigneur, tu es notre joie …

INVITATION
1
Les temps sont accomplis, le Royaume de Dieu s’est approché : vous êtes heureux puisque vous êtes invités au repas du Seigneur.
Venez, car tout est prêt !
2
Voici la table, et sur elle, le repas qui nous unit au corps du Christ.
Le pain nous fait vivre du même Esprit.
Le vin nous anime de la même joie.
COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ, le Christ vivant met sa vie dans la nôtre, pour qu’elle devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ versé pour nous.
Dans l’alliance nouvelle, la vie de Jésus-Christ coule en nous comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.
PRIÈRE
Ta Parole, Seigneur, a nourri notre faim d’aimer et de servir, que maintenant elle nous rende capables de témoigner en vivant la nouveauté, cette nouveauté,  tu la rends possible pour chacun…

EXHORTATION

Dieu nous confie le monde pour que le monde connaisse sa présence.
Il fait de chacun de nous un porteur d’espérance.
Quelles que soient nos lourdeurs et nos infidélités, l’appel du Seigneur est toujours valable.
A nous de l’écouter, à nous de le suivre, c’est ainsi que nous marcherons dans la lumière !
Allons dans la présence du Seigneur !
L6
Que nos oreilles et nos cœurs soient toujours à l’écoute des autres.
Que tous nos sens soient vraiment réceptifs et nos cœurs dociles pour marcher ensemble sur la voie tracée par Jésus.
Sachons choisir chaque jour à nouveau ce chemin du pèlerinage.
Pour donner suite à la vision que nous avons perçue, mettons tout notre temps et tous nos dons, toute notre force et tout notre amour au service du Prince de la Paix.
Aussi bien lors du culte que dans nos tâches et missions communes, vivons l’espérance que nous avons reçue.
Le Seigneur nous donnera le courage de tendre constamment vers la paix et la justice,  pour la gloire de son nom.
Allons dans sa paix !
Praxis 1996
A
Voici ce qui est inébranlable : la grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Ephésiens 6/24
B
La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ ! C’est inébranlable !
Ephésiens 6/24

364 § 1 & 4 « Sur tous les peuples dans la nuit … »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *