Dimanche 14 janvier 2018 (BB02)

2ème dimanche de l’année B
> Téléchargez les commentaires

ACCUEIL

Jésus dit : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que ce fruit demeure !
J’ai mis tout mon espoir dans le Seigneur mon Dieu.

1
Oui, le Seigneur Lui-même est venu à notre rencontre.
C’est Lui qui nous accueille ici, maintenant. Il nous invite à marcher avec Lui.
Car Il nous aime, nous avons du prix à ses yeux.
Nous comptons pour Lui, et Il compte sur nous !
C’est pourquoi nous disons : j’ai mis tout mon espoir dans le Seigneur !
2
Les uns et les autres, nous sommes venus pour nous retrouver devant le Seigneur.
Beaucoup de choses nous font douter et craindre, mais, maintenant, nous voulons renouveler notre confiance et puiser ensemble aux sources de l’espérance et de l’amour.
L5
Le culte d’aujourd’hui, tout comme chaque culte, doit être un hymne à la vie.
Nous le célébrerons

  • au nom de notre Dieu, source de notre vie,
  • au nom de Jésus-Christ, fondement de notre espérance,
  • au nom de l’Esprit saint, force qui nous anime et nous enthousiasme.

L5
Berger de ton peuple ! Nourris-nous de ta Parole !
Elle nous invite à te suivre afin de ne pas nous perdre en chemin.
Tourne ta face vers nous, et nous trouverons le chemin qui conduit à Toi.
Souviens-toi, Seigneur, Tu as promis de nous conduire là où nous ne voudrions pas aller.
Mets-nous à l’abri de ta croix !
Praxis 1983
L6
Gardons fermement l’Espérance que nous proclamons, car nous pouvons être certains que Dieu tiendra ses promesses.
Hébreux 10/23
Nous commençons ce culte au nom de Dieu.
Il est fidèle, Il nous accompagne et nous fortifie tout au long de notre chemin.
Il renouvelle sans cesse l’assurance et l’Espérance de son peuple.

351 & 1 D’un arbre séculaire

LOUANGE

Psaume 40/2,4, 7-10
J’ai mis tout mon espoir dans le Seigneur mon Dieu.
Il s’est penché vers moi, Il a prêté l’oreille à ma supplication.
Il a mis dans ma bouche un cantique nouveau, un hymne de louange à son honneur …
Beaucoup s’en aperçoivent, Pénétrés de respect, Ils se confient en Dieu.
Seigneur, tu ne prends nul plaisir  A l’offrande, aux victimes : tu as ouvert nos oreilles, tu n’as pas exigé de nous des sacrifices expiant le péché.
Alors nous disons : « Voici, Je viens, je me présente ; dans le rouleau du livre il est question de moi.  Je prends plaisir à faire ta volonté, mon Dieu, et sa loi est gravée tout au fond de mon cœur.
J’annonce ta justice : c’est la bonne nouvelle que mes lèvres proclament ; je ne tais pas, Seigneur, tu le sais bien.
Je veux dresser, dans mon cœur, un monument pour mon Dieu, il est un Seigneur non violent.
Il ne doit pas se passer un seul jour  sans que je ne pense à Lui, sans que je ne prenne position pour lui lors de mes discussions.
Le Seigneur est proche, et mon cœur en déborde de joie, mais je ne trouve pas de mots convenables pour le dire.
Il faut que chaque génération dise à celle qui la suit quelles expériences elle a faites, et comment elle a pu faire face à son destin.
Nous posons à nouveau les anciennes questions et nous remémorons les réponses reçues.
Nous te sommes redevables de tant de choses, Seigneur, nous ne parviendrons jamais à égaler tes bienfaits.
Le Seigneur est compatissant et miséricordieux, plein de patience et d’une grande bonté.
Psaume 145  Beginn 31
L
Seigneur, ma joie s’élance vers le ciel, comme les oiseaux.
La nuit s’est dissipée, je me réjouis de la lumière.
Ton soleil a séché la rosée de nos cœurs.
En ce matin, il y a en nous et autour de nous un immense MERCI !
Seigneur, ce matin, je suis heureux : les oiseaux et les anges chantent, et je chante avec eux.
L’univers tout entier, de même que nos cœurs, tout s’ouvre à ta grâce.
Je me sens bien dans ma peau, et je dis merci.
(Le soleil me réchauffe, je dis merci. La mer roule sur la plage, je dis merci.
L’écume éclabousse notre maison, je dis merci).
Seigneur, je me réjouis de la création, de savoir que Tu l’as faite et que Tu l’accompagnes, que Tu es avec nous, et devant nous, et au-dessus de nous, et en nous.
Je me réjouis, Seigneur, Oui, je me réjouis, je me réjouis.
Les psaumes chantent ton amour, les prophètes le proclament.
Et moi, je le reçois : ta grâce est là chaque jour, c’est Noël, c’est Pâques, c’est l’Ascension, c’est Pentecôte.
Seigneur, ma joie s’élance vers le ciel, comme les oiseaux.
Le jour nouveau scintille et brille, il pétarade et jubile, à cause de ton amour.
C’est toi qui fais chaque journée. Alléluia !

Afrique occidentale

33 & 1, 2, 4 & 5 « Réjouis-toi peuple fidèle ! »

L O I   –  HUMILIATION

1
Seigneur, tu es venu nous affranchir des servitudes de ce monde.
Mais nous ne suivons pas toujours la route de liberté que tu as ouverte pour nous.
Christ, tu es proche de nous, à l’écoute de nos questions, mais nous, nous ne sommes pas toujours désireux de connaître cette voie que tu nous as préparée.
Seigneur, tu nous accueilles dans ta demeure, tu nous réunis malgré tout ce qui nous sépare, mais nous, nous sommes si souvent à la recherche d’autres choses, de choses auxquelles nous rêvons, mais qui ne nous rapprochent pas de Toi.
Seigneur, prends pitié !
Cela
L3
C’est toi, Seigneur, qui nous appelles par notre nom.
Comment pourrions-nous alors prétendre te donner un nom ?
Nous disons que tu es le Créateur, le tout-puissant.  Et ajoutons que tu es bon.
Tout cela est vrai.
Mais, aujourd’hui, je voudrais te dire ce que nous oublions souvent :
Seigneur, tu es beau ! Tu es beau, et tu nous redonnes de la beauté lorsque tu nous rappelles à  toi   !
Appelles-nous –  Nous voulons venir !     Seigneur, aie pitié de nous !
Praxis 1999
L6
Seigneur, Tu sais ce que nous sommes :
Nous sommes des êtres humains avec une bonne et une mauvaise conscience.
Les uns sont contents, d’autres sont mécontents ; les uns sont pleins d’assurance, les autres sont pleins d’hésitations ; il y a parmi nous des chrétiens par conviction, et d’autres qui le sont par habitude.
Du sais aussi de quels milieux nous sommes issus.
Certains de nous vivent au sein d’une belle famille unie, d’autres survivent dans la plus grande solitude.
Certains sont matériellement à l’aise, d’autres mènent une vie pleine de problèmes et de difficultés.
Et il y a encore toutes sortes d’autres différences.
Pourtant, nous sommes tous là, devant Toi.
Nous sommes tous différents, pourtant nous avons beaucoup de choses en commun.

  • nous connaissons et pratiquons l’injustice, de différentes manières,
  • nous devrons tous mourir un jour;
  • sans ta grâce, serions abandonnés à nous-mêmes, perdus.
  • mais par ta grâce, nous recevons tous une promesse, un plan d’avenir, le chemin qui nous est proposé avec Jésus, ton Fils, notre Sauveur.

Nous sommes donc réunis devant Toi, et nous Te disons merci, parce que tu nous parles.
Merci parce que Tu vas encore nous parler aujourd’hui.
Merci pour toutes tes grâces, par Jésus notre Sauveur !
Praxis 1996
L6
Seigneur, toute manifestes au travers de toutes tes œuvres.
Tu es la lumière qui illumine toutes choses.
Tu as parlé à nos pères et, à nous aussi, Tu as donné ta Parole.
Mais comme nous sommes aveugles, tu restes pour nous un Dieu caché.
A tout moment, nous perdons le contact d’avec Toi.
Nous restons sourds lorsque Tu nous parles, et notre cœur reste fermé.
Nous t’en supplions : ouvre nos yeux aveugles, ouvre nos oreilles sourdes.
Seigneur, aie pitié de nous !
Praxis-1984

312 § 1 & 3 « Seigneur, que ton règne admirable … »

GRÂCE

1
C’est maintenant un temps de grâce, de pardon et d’espérance !
Le Seigneur lui-même nous a appelés, Il nous aime et veut nous faire vivre vraiment.
Il a tissé par Jésus un lien éternel entre lui et les vivants.
Nous pouvons compter sur Lui, sur sa présence dans nos vies !
Oui, je veux dresser à mon Dieu un monument dans  mon cœur.
Jour après jour, Je dis merci, en tout lieu.
Le Seigneur est proche de nous ! Source de joie et d’amour.
Et mon cœur est si rempli que, vraiment mes mots me manquent pour dire tous ses bienfaits.
Hier déjà, et aujourd’hui encore, partout, des mains se tendent, ouvertes, signes de paix.
Oui, chacun dit sa victoire : chacun raconte à son voisin comment Dieu donna, enfin, sens à sa vie et l’espoir.
Oui, tous ces soucis pesants, tous nos anciens dilemmes.
Écartés !  Dès l’instant où l’on accorde enfin son cœur à la Parole du Seigneur.
Tous, autant que nous sommes, n’avons rien à louer, mais tant à blâmer.
Dieu, Lui, pardonne, son amour est immense.
Sa patience infinie :
C’est vers nous qu’Il s’avance pour nous donner la vie.
AV
2
Ainsi nous parle le Seigneur par le prophète Ezéchiel : revenez, revenez de votre mauvaise voie, pourquoi mourriez-vous ?
Je suis vivant, moi le Seigneur.
Ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive !
Frantz Ézéchiel 33/11
Fa
Je suis enthousiaste, oui, enthousiaste à cause du Seigneur.
Mon âme exulte à cause de mon Dieu: Il m’a revêtue d’un habit de salut, Il m’a drapée dans le manteau de la justice, comme une promise  se pare de ses atours.
Le Seigneur est pour moi une source de joie débordante, mon Dieu me remplit de bonheur, car le secours qu’Il m’accorde est comme un habit dont il me revêt.
Et le salut qu’Il m’apporte est comme un manteau dont il me couvre.
En effet, comme la terre fait sortir ses pousses, ou comme un jardin fait germer ce qu’on y a semé, ainsi le Seigneur fera germer salut et louange devant toutes les nations.
Ésaïe 61/10.11

367 § 1   « Oh ! Quel éclat sur nos matins … »

CONFESSION  DE  FOI

1
Je crois en Dieu, le Père,
le Créateur, le Seigneur du visible comme de l’invisible, il m’aime et m’invite à mettre toute ma confiance en Lui.
Je crois en Jésus-Christ, le Fils,
source de vie par son corps livré à la mort et ressuscité par amour pour moi.
Il me nourrit et m’engage au service et à la rencontre de tous les hommes.
Je crois en l’Esprit saint,
lumière des lumières, il me régénère, il me donne de vivre à contre-courant, en écoutant et disant Dieu, aujourd’hui, et jour après jour.
Alain Rochat  CN
2
Je crois en Dieu, le Père,
Il ne cesse de nous appeler à son service après nous avoir libérés de nos liens.
Je crois en Jésus-Christ, le Fils,
Il vient sur nos chemins et met la lumière dans toutes nos questions.
Je crois en l’Esprit saint,
Il dispose sans cesse nos cœurs à écouter la Parole de Dieu pour que Dieu puisse établir sa demeure en nous.

Je crois que l’Église doit être comme une demeure Dieu au milieu des hommes, un lieu où tous sont accueillis et respectés.
L6
Je crois que Dieu peut et veut faire des choses nouvelles à partir de tout, même de ce qui est le plus mauvais.
Pour réaliser cela, Il a besoin d’humains qui mettent toute chose à Son service.
Je crois que, dans chaque détresse, Dieu nous donne toute la force de résistance dont nous avons besoin.
Mais Il ne la donne pas à l’avance, sinon nous aurions confiance en nous plus qu’en Lui.
Il veut toute notre confiance.
C’est cette foi qui nous permet de surmonter toute crainte concernant l’avenir.
Je crois que Dieu n’est pas un destin anonyme. Il est vivant et il attend de nous des prières sincères et des actes responsables.
D.Bonhoeffer cité dans Praxis 1996

359 § 3  « Esprits de lumière  … »

OFFRANDE

ANNONCE

Le Seigneur nous veut actifs dans la préparation de son Royaume.
L’offrande est l’un des moyens mis à notre disposition pour donner à notre foi un aspect d’engagement pratique et concret en partageant aussi nos biens matériels.
PRIÈRE
Seigneur, notre offrande t’exprime notre disponibilité et elle nous unit à Jésus.
C’est en Lui que nous trouvons cette espérance qui nous porte à nous ouvrir et à partager,  pour que ton règne vienne.
Cela

ILLUMINATION

1
Ta Parole est vraiment comme une colonne à l’intérieur de notre être.
Seigneur, aucune des paroles que nous allons entendre, et que tu nous destines, ne demeurera sans effet.
Elle est une source de vie nouvelle pour nous transformer à l’image de Jésus, ton Fils, notre sauveur.
L1a
Tu nous demandes, Seigneur, de vivre autrement que l’habitude générale.
Ta Parole nous demander si nous sommes prêts à quitter les sentiers battus pour suivre des voies nouvelles.
Souvent, nous percevons clairement ton message, d’autre fois, ta voix est passablement étouffée par les messages multiples et contradictoires qui nous viennent de partout.
C’est pourquoi nous t’en prions : ouvre nos oreilles !
Permets-nous de bien entendre ce que tu as à nous dire.
Et donne-nous la force de pratiquer ce que nous avons compris.
Praxis 1998
L1b
Seigneur, c’est sur ta Parole que nous sommes venus, sur ta Parole et pour ta Parole, pour rien d’autre.
Ce n’est pas la connaissance, ni la sagesse, ni la foi qui nous ont amenés ici, qui nous ont amenés vers toi.
Quand nous étions encore en train de te chercher, tu nous avais déjà trouvés.
Nous croyions loin de toi, mais tu étais déjà tout proche de nous.
Tu nous appelés vers toi.
Maintenant, parle-nous, ô Dieu, pour que nous entendions les paroles de vie.
Montre-nous le chemin, pour que nous puissions venir jusqu’à toi.
Emplis nos mains de bien, afin que nous ne nous en retournions pas à vide.
C’est  sur ta Parole que nous sommes venus, c’est avec ta Parole que nous voulons retourner.
Praxis 1997
L3
Seigneur, tu es fidèle.
Même quand des destins incompréhensibles nous laissent sans forces.
Même quand les événements épouvantables nous révoltent.
Aussi dans les moments de nos désarrois et de nos épuisements.
Seigneur, tu es fidèle. Aussi lorsque nous ne te comprenons plus.
Aussi quand nous te renions. Tu es fidèle, lors même que nous sommes infidèles.
Tu es fidèle, Seigneur, Jésus, ton Fils nous le prouve.
Cela nous apaise et nous end reconnaissants.
Cela nous ouvre à une vie nouvelle.
Praxis 1999
L6
Nous venons à Toi, Seigneur, avec ce qui s’est passé pendant la semaine écoulée, et avec ce qui se prépare pour la nouvelle semaine.
Nous remettons tout ce qui nous préoccupe entre tes mains, nous élevons vers Toi nos cœurs et nos mains.
Remplis-les d’amour, nous en avons besoin les uns pour les autres, pour qu’il nous aide à vivre dans l’Espérance.
Nos cœurs et nos mains sont tendus vers ton monde nouveau qui vient !
Praxis 1996
L5
Source de vie, tu veux que nous ayons la vie en abondance.
Permets de vivre la rencontre avec toi, car c’est par elle que nous vivons.
Nous te le demandons par Jésus….
Praxis 1996

LECTURES BIBLIQUES

1ère lecture du 2ème dimanche ordinaire

1 Samuel 3, 3 à 19 ©NBS
3la lampe de Dieu n’était pas encore éteinte, et Samuel était couché dans le temple du SEIGNEUR où était le coffre de Dieu — 4le SEIGNEUR appela Samuel. Il répondit : Je suis là ! 5Il courut vers Eli et dit : Je suis là ! Tu m’as appelé ? Eli répondit : Je n’ai pas appelé ; retourne te coucher ! Il alla donc se coucher. 6Le SEIGNEUR appela de nouveau Samuel. Samuel se leva, alla trouver Eli et dit : Je suis là ! Tu m’as appelé ! Eli répondit : Je n’ai pas appelé, mon fils ; retourne te coucher ! 7Samuel ne connaissait pas encore le SEIGNEUR ; la parole du SEIGNEUR ne s’était pas encore révélée à lui.
8Le SEIGNEUR appela de nouveau Samuel, pour la troisième fois. Celui-ci se leva, alla trouver Eli et dit : Je suis là ! Tu m’as appelé ! Eli comprit alors que c’était le SEIGNEUR qui appelait le garçon. 9Eli dit à Samuel : Va te coucher ; s’il t’appelle, tu diras : « Parle, SEIGNEUR ; moi, ton serviteur, j’écoute. » Samuel alla donc se coucher à sa place.
10Le SEIGNEUR vint et se tint là. Il appela comme chaque fois : Samuel ! Samuel ! Samuel répondit : Parle ! Moi, ton serviteur, j’écoute. 11Alors le SEIGNEUR dit à Samuel : Je vais faire quelque chose en Israël ; quiconque en entendra parler en restera abasourdi. 12En ce jour-là je réaliserai sur Eli tout ce que j’ai dit contre sa maison, du début à la fin. 13Je lui annonce que je juge sa maison pour toujours, à cause de la faute qu’il connaît : ses fils ont méprisé Dieu, et il ne les a pas repris. 14C’est pourquoi je jure, en ce qui concerne la maison d’Eli, qu’aucune expiation ne sera jamais faite pour la faute de la maison d’Eli, ni par des sacrifices ni par des offrandes.
15Samuel resta couché jusqu’au matin, puis il ouvrit les portes de la maison du SEIGNEUR. Samuel avait peur de raconter la vision à Eli. 16Mais Eli appela Samuel ; il dit : Samuel, mon fils ! Celui-ci répondit : Je suis là ! 17Eli demanda : Qu’est-ce qu’il t’a dit ? Je t’en prie, ne me cache rien. Que Dieu te fasse ceci et qu’il y ajoute cela, si tu me caches quoi que ce soit de tout ce qu’il t’a dit ! 18Alors Samuel lui dit tout ; il ne lui cacha rien. Eli dit : C’est le SEIGNEUR ; qu’il fasse ce qui lui plaira !
19Samuel grandissait, et le SEIGNEUR était avec lui. Il ne laissait tomber à terre aucune de ses paroles.

2ème lecture du 2ème dimanche ordinaire

1 Corinthiens 6, 13 à 20 ©NBS
Glorifiez Dieu dans votre corps
13Les aliments sont pour le ventre, comme le ventre pour les aliments ; Dieu réduira à rien celui-ci comme ceux-là. Mais le corps n’est pas pour l’inconduite sexuelle : il est pour le Seigneur, comme le Seigneur pour le corps. 14Or Dieu, qui a réveillé le Seigneur, nous éveillera aussi par sa puissance. 15Ne savez-vous pas que votre corps fait partie du corps du Christ ? Prendrai-je donc des parties du corps du Christ pour en faire des parties d’un corps de prostituée ? Jamais de la vie !16Ne savez-vous pas que celui qui s’attache à la prostituée est un seul corps avec elle ? En effet, il dit : Les deux seront une seule chair17Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul Esprit.
18Fuyez l’inconduite sexuelle. Tout autre péché qu’un homme commet est extérieur au corps ; mais celui qui se livre à l’inconduite sexuelle pèche contre son propre corps. 19Ne le savez-vous pas ? Votre corps est le sanctuaire de l’Esprit saint qui est en vous et que vous tenez de Dieu ; vous ne vous appartenez pas à vous-mêmes, 20car vous avez été achetés à un prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps.

Evangile du 2ème dimanche ordinaire

Jean 1, 35 à 42 ©NBS
Les premiers disciples de Jésus
35Le lendemain, Jean était de nouveau là, avec deux de ses disciples ; 36il regarda Jésus qui passait et dit : Voici l’agneau de Dieu. 37Les deux disciples entendirent ces paroles et suivirent Jésus.38Jésus se retourna, vit qu’ils le suivaient et leur dit : Que cherchez-vous ? Ils lui dirent : Rabbi — ce qui se traduit : Maître — où demeures-tu ? 39Il leur dit : Venez et vous verrez. Ils vinrent et virent où il demeurait ; ils demeurèrent auprès de lui ce jour-là. C’était environ la dixième heure.
40André, frère de Simon Pierre, était l’un des deux qui avaient entendu Jean et qui avaient suivi Jésus. 41Il trouve d’abord son propre frère, Simon, et il lui dit : Nous avons trouvé le Messie — ce qui se traduit : le Christ. 42Il le conduisit vers Jésus. Jésus le regarda et dit : Toi, tu es Simon, fils de Jean ; eh bien, tu seras appelé Céphas — ce qui se traduit : Pierre.

Chant avant la prédication :

315 & 1, 2 & 3  « Quand s’éveilleront nos cœurs … »
Ou

225 § 1, 2 & 3 « Viens en cette heure … »

PRÉDICATION

PRIÈRE

Seigneur notre Dieu,
Jour après jour, nous vivons de te fidélité, nous te disons merci pour ta sollicitude envers nous !  Nous vivons de ta patience et de ton amour, nous reconnaissons que nous avons besoin de toi pour vaincre aussi bien nos doutes que nos découragements.
Nous nous efforçons aussi de vivre dans la confiance, nous te demandons donc d’éclairer nos routes et de nous permettre d’être, là où nous vivons, des porteurs de
paix, d’espoir et d’unité.
C’est pourquoi nous te remettons particulièrement cette semaine de prière pour l’unité de tes enfants, avec toutes celles et tous ceux qui se réuniront à cette occasion.
Seigneur notre Dieu, veuille nous rendre disponibles pour ton service.
Rends-nous, Seigneur, vraiment disponibles pour ton service.
PPT 2009  Pierre Kneubühler

Seigneur Jésus, tu viens à notre rencontre.  Merci.
Merci pour ta présence, elle oriente nos vies.
Merci pour ta Parole, elle renouvelle nos engagements.
Oui, ta Parole est Bonne Nouvelle, elle nous redit sans cesse l’amour de Dieu pour notre monde.
Tu nous attends, malgré nos faiblesses ou nos illusions.
Tu nous rassembles vers une nouvelle fraternité humaine, là, ta justice et la paix régneront définitivement.
Tu nous invites à la joie du partage, à vivre dans une fraternité réconciliée avec elle-même et avec Dieu, elle annonce la proximité de ton Royaume.
Ta Parole est source de libération, elle jaillit au cœur du monde.
Pour que nos mains créent de nouvelles solidarités, tu places ton espérance au cœur de nos vies, afin que nos voix s’unissent et proclament le Dieu de la vie.
Amen.
PPT 2006  d’après Daniel Cassou

Père, ta Parole est unique, la même pour toutes tes créatures.
C’est une Parole de bénédiction et de vie.
Même si les uns et les autres nous t’appelons différemment :
Dieu, Allah, Yawhé. …
Tu es notre Père et nous sommes tous frères.
Quand tu nous donnes ta Parole, c’est pour que nous la communiquions, dans le langage de ceux auxquels elle est destinée.
Pour cela, nous avons besoin de ton Esprit afin de la comprendre dans chacune de nos situations si diverses.
Aujourd’hui, nous plaçons devant toi nos frères chrétiens du Maghreb, et aussi, à travers eux, tous tes enfants qui habitent cette région.
Elle est douloureusement marquée par la misère et l’intégrisme.
PPT 2000 d’après Jean Boniot

1
Le Christ est près de nous ; Dieu et les hommes partagent la même aventure.
Nous pouvons donc confier au Seigneur nos soucis et nos questions.
Seigneur notre Dieu, puisque nous vivons avec Jésus-Christ, une source de grande joie coule en nous.  Donne-nous de laisser paraître cette joie,  qu’elle nous transforme aux yeux de ceux qui nous entourent.
Ouvre alors les yeux et les oreilles de tes enfants pour qu’ils ne restent pas sourds à tes appels et acceptent de se mettre en marche.
Seigneur, le rôle de ton Eglise paraît parfois insignifiant à beaucoup, même à nos propres yeux.
Agis dans nos communautés pour qu’elles soient mieux à l’écoute de ta Parole, et plus soucieuses d’écouter que de faire la leçon.
Oui, Seigneur, reçois l’aveu de nos faiblesses et accueille les cris de notre monde.
Là où tu habites, la joie devient possible.  Là où tu es, la joie jaillit.
Nous te remettons nos cœurs inquiets pour qu’ils reposent en toi, par Jésus …
Signes 76

2
Nous te prions, Seigneur, pour ceux qui ont des difficultés à cause du manque de travail, qu’ils ne se sentent pas inutiles.
Nous te prions pour ceux qui connaissent la rupture avec des autres ; permets-leur de rencontrer des personnes capables d’attention et d’amour …
Nous te prions aussi pour l’Église : qu’elle ne soit pas éloignée des espérances économiques et sociales des hommes ; qu’au contraire, elle soit solidaire de leurs recherches et de leurs réalisations.
SEIGNEUR, tu as fait les hommes et les femmes pour qu’ils s’épanouissent dans un monde juste et fraternel.
Rends-nous conscients de ce que notre foi serait vaine si elle ne s’accompagnait pas de la recherche d’un bonheur pour nos frères.
Feu Nouveau 82

L3
Dieu de la vie, conduis-nous dans ta plénitude, et abrite- nous sous ta bonté.
Etends ta main sur nous lorsque nous sommes menacés sans le savoir.
Grave sur nous, grave en nous, de profondes traces de ton amour, ouvre les yeux de notre cœur, pour que nous te regardions attentivement.
Nous te prions pour nous – mêmes et pour tous ceux qui nous sont proches.
Pour les membres de nos familles et pour nos voisins, pour nos amis et confidents, pour les personnes avec lesquelles nous travaillons, et pour tous qui sont liés à nous par un destin ou par une tâche commune.
Ceux qui espèrent et qui craignent avec nous, ceux qui vivent avec nous les journées de labeur et celles de fêtes.
Fais-toi connaître par tous, que ta présence soit clarté et certitude dans leur vie.
Tu partages toute notre vie avec une si grande discrétion.
Ce monde brûle et saigne, tu es présent, sans t’imposer, sans te faire remarquer.
Laisse-toi reconnaître dans les temps heureux, dans l’abondance du beau et du bien autour de nous.
Laisse-toi aussi reconnaître dans tout le reste : dans la souffrance, dans l’horreur, dans la maladie et dans la destruction.
Qu’alors nous puissions vraiment te retrouver, Seigneur !
Praxis 1999

L5
Seigneur, fais de ton peuple un peuple en marche sur les chemins de vie.
Seigneur, fais de ton peuple un peuple en lutte,   épris de ta justice.
Seigneur, fais de ton peuple un peuple heureux de vivre ensemble.
Seigneur, fais de ton peuple un peuple en germe,   toujours en train de naître.
Seigneur, fais de ton peuple un peuple libre portant l’espoir du monde.
Seigneur, fais de ton peuple un peuple en peine, se voulant solidaire.
Seigneur, fais de ton peuple un peuple pauvre, conscient de ses faiblesses.
Praxis 1995

Chant après la prédication :

426 § 1, 2, 3 & 4 « Qu’il fait bon à ton service »

INTRODUCTION à la CÈNE :

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Pardonnons-nous mutuellement, comme Dieu nous pardonne en Christ !
Nous disons merci pour Jésus-Christ,
Il nous a ouvert le chemin de la vraie vie.

  • Il nous invite à proclamer la grâce de Dieu
  • Il est présent au cœur de chacune de nos journées
  • Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.

PRÉFACE
Vraiment, Dieu notre Père, il est juste et bon de proclamer ton amour et de te dire notre joie.
Nous ne t’avons jamais vu, mais tu nous a donné le pouvoir de t’aimer et tu nous apprends à connaître Jésus.
Lorsque nous découvrons en Lui le Maître de nos vies, tu éveilles en nous le désir de le suivre et tu nous fais progresser dans l’intimité de ton amour.
Par Jésus, tu nous conduis à la connaissance de la vérité, tu nous appelles à devenir son corps, par l’action de la même foi et de l’unique baptême.
C’est ainsi que tous ceux qui ont suivi l’agneau de Dieu et découvert en lui ton véritable envoyé te chantent maintenant et disent leur reconnaissance …

592 & 1 « Seigneur, tu es notre joie »

INSTITUTION

Faisons tous silence devant le Seigneur !

  • Pour que nous devenions avec Lui le temple nouveau d’un peuple nouveau, au moment de célébrer la Pâque avec ses disciples, …
  • Quelques heures avant de se laisser élever sur une croix pour nous attirer tous dans l’universelle communion de l’amour, quelques heures avant de mener à son terme son service total, pour accomplir jusqu’au bout la tâche qu’il avait acceptée,

Jésus prit le pain …

Nous nous souvenons, Père de la colère de Jésus lorsqu’il démasqua la fausse religion qui exploite les pauvres.
Il a mis fin au culte ancien, il a instauré la religion nouvelle, en esprit et en vérité.
Il est lui-même le temple véritable, Il se tient au milieu de nous.
Chacun de nous est aussi son temple, membre vivant de son corps, la communauté des croyants.
Que l’esprit de Jésus habite donc en nos cœurs et que l’amour de ta maison soit notre unique tourment.
Seigneur Jésus, la paix que tu promets est folie pour ceux qui comptent sur leur force.
Ne regarde pas nos complicités avec le monde, mais la foi que nous mettons en ta Parole.
Pour que ta volonté s’accomplisse, mets en nos gestes la seule force de ton amour,
Toi, Jésus, notre Sauveur …

592/2  Seigneur, tu es notre joie

INVITATION
Voici le pain et le vin, signes de la présence du Seigneur.
Le temple nouveau rassemble les humains.
Vous êtes heureux puisque vous êtes tous invités à la table du Seigneur !

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ, le Christ vivant veut mettre sa vie dans la nôtre, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ versé pour nous, dans l’alliance sans cesse renouvelée, la vie de Jésus-Christ veut couler en nous comme un sang nouveau, comme un vin de fête, pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE
L1
C’est sur ta Parole, en comptant sur elle, Seigneur, que nous voulons retourner dans nos maisons, vers nos écoles, vers nos travaux.
Donne-nous la confiance de la foi pour risquer l’impensable.
Donne-nous la liberté, afin que nous ne nous laissions pas enchaîner par des habitudes ou par des doutes.
Donne-nous l’espérance que les forces vont s’accroître.
Donne-nous l’amour qui nous fera remarquer les gens près de nous.
Donne-nous l’intelligence pour comprendre les choses du monde et discerner leur vanité.
Donne-nous la joie, celle qui nous fait voir la beauté.
Donne-nous ta Parole, pour que nous te sachions proche de nous !
Praxis 1997
Christ faible, renverse nos recherches de puissance.
Christ fou, renverse nos sagesses étriquées.
Christ crucifié, renverse mes sécurités inutiles.
Christ ressuscité, renverse mes résignations.
Christ sage, renverse mes vains discours.
Christ puissant, renverse mes désengagements.
TOI qui es venu mettre le monde à l’envers, viens bouleverser ma vie, pour qu’elle accueille la tienne.
PPT 1991
1
Dieu de Moïse et Dieu de Jésus-Christ, Dieu d’hier et d’aujourd’hui,Béni sois-tu car tu fais de nous des pierres vivantes du temple de ta gloire !
Garde nous dans la reconnaissance pour que notre vie soit un signe du salut que tu accomplis en Jésus notre Seigneur !

EXHORTATION

1
Que le  Seigneur vous donne de dire en notre langue, en notre vie, les merveilles qu’Il  ne cesse d’accomplir, Il nous aime inlassablement.
Signes 76
Que cette rencontre nous affermisse dans la claire vision de la foi, qu’elle nous donne la clairvoyance de l’amour pour cheminer avec Jésus et vivre avec les autres dans l’espérance et l’unité.
Cela
2
Rendus vivants par l’amour authentique, allons maintenant à la suite du Christ, Il est notre paix !
3
Jésus dit : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, Mais c’est moi qui vous ai choisis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que ce fruit demeure ! »

BENEDICTION

A
Voici ce qui est inébranlable pour tous : la grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Éphésiens 6/24
B
La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
C’est inébranlable !
Éphésiens 6/24
A & B

364/1.4    Sur tous les peuples dans la nuit …

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *