Lundi 25 décembre 2017 (BA04)

Publié par Michèle Duquène le

Noël 2017
> Téléchargez les commentaires

REMARQUES

1
La Liturgie des Temps de Fête propose un ordre de fête qui n’est pas traditionnel.
On se lance dans la fête, parce que Dieu y appelle, sans se préoccuper de longuement s’essuyer les pieds avant d’entrer : le pesant et austère rituel réformé français est mis de côté ;

– Accueil, brève prière
– Les annonces de la venue du sauveur : 3 lectures entrecoupées de chant
– La proclamation de l’Évangile de Noël
– La prédication
– L’eucharistie

ATTENTION

Nous proposons un plus grand nombre de pas que l’itinéraire ci-dessus, pour ne pas abandonner ceux qui sont tenus par les traditions, ou ceux qui ont besoin de suggestions, pour tenir compte de tout ce qui, chez eux, doit entrer dans le menu de Noël.

2
Beaucoup de liturgies prévoient plusieurs célébrations :

– soir du 24, nuit du 24
– Aube de Noël – jour de Noël
– lendemain ou 2ème jour de Noël (LUTH)

Nous présentons le tout ensemble en précisant parfois l’usage spécifique.

3
Les lectures sont données séparément, regroupées en 4 séries (Psaumes, AT, Epître, Evangile) en indiquant parfois où elles sont prévues par les différents lectionnaires.

ACCUEIL

1 Veillée

Vous qui cherchez Dieu, vous qui cherchez le Vivant, Soyez les bienvenus !
Nous sommes sortis de chez nous, il fait nuit dehors, mais nous sommes ensemble.
Au delà des habitudes et des traditions, nous voulons partager notre attente, l’attente d’une naissance différente de toutes les autres naissances.
Car Dieu vient à nous. Arrêtons-nous donc et prenons le temps.
Notre vie est une longue marche vers la lumière, à la recherche de l’espérance, de la paix, de l’amour.
Parce que la naissance de Jésus de Nazareth a changé le cours de l’histoire, le cœur de l’homme. C’est elle qui nous fera trouver une force nouvelle pour vivre et bâtir, au milieu des difficultés d’aujourd’hui, un avenir meilleur.
D’après Signes 81

2 Culte

Nous sommes réunis pour fêter Noël, pour retrouver l’espérance.
Oui, nous voulons retrouver l’espérance, même si elle est passablement camouflée par beaucoup de choses du décor de Noël.
L’essentiel de Noël, c’est Jésus.
La Bible nous dit qu’il est la base même de la vie, la nourriture pour la foi, l’espérance et l’amour.
Il n’est pas comme une guirlande pour embellir ou enjoliver nos existences, non, Jésus est la source de la vraie vie.
Noël est beaucoup plus qu’une distraction, lumière brève dans une période obscure : C’est Lui qui donne un vrai sens à chacune de nos vies.
Il est venu pour marcher avec nous jusqu’au bout du chemin.
Quand nous ouvrons nos yeux et nos oreilles, surtout quand nous ouvrons nos cœurs, quand nous regardons plus profond que la surface des choses, nous comprenons que la grâce de Dieu est la vraie base pour bâtir une vraie vie.
Cette grâce est une source d’espérance, de vie nouvelle pour quiconque la reçoit.
La réalité nouvelle qui prend corps à Noël, c’est que chaque vie a un sens car le Seigneur est avec nous et Il éclaire nos chemins !
Ouvrons nos cœurs à l’action de Dieu, et chantons !

L3
Le temps de Noël a commencé hier soir.
C’est le plus court des temps chrétiens.
Douze jours et douze nuits jusqu’à l’Epiphanie.
Ce devrait être un temps de calme, de paix, un temps de réflexion pour chacun.
Nous voulons entendre à nouveau les anciennes promesses, permettre à nos cœurs de s’ouvrir à la grâce de Dieu, grâce toujours présente.
Car l’enfant nous est né, le Fils nous est donné !
Praxis 1998

L
Au Dieu unique, notre sauveur par Jésus-Christ, notre Seigneur, soient gloire, majesté, force et puissance, maintenant et toujours !
Amen
Notre aide est dans le nom de Dieu, le Père et dans le nom de Jésus-Christ, le même hier, aujourd’hui et éternellement.
Psaume 96 + Es 9/5
Un enfant nous est né, un fils nous a été donné.
La souveraineté est sur ses épaules. On proclame son nom :
Merveilleux Conseiller, Dieu Fort, Père à jamais, Prince de la Paix.
Chantez au Seigneur un chant nouveau !
Chantez au Seigneur, habitants de la terre !
Chantez au Seigneur en bénissant son nom !
Annoncez chaque jour la joie de son salut !
Oui, publiez sa gloire Chez les peuples qui l’ignorent !
Racontez ses merveilles A toutes les nations !
Ouvrez, ouvrez vos bouches ! Faites éclater vos chants, les anciens si pleins de souvenirs, et les nouveaux, si surprenants parfois.
Chantez avec un cœur nouveau, Soyez prêts à rencontrer à nouveau L’enfant dans l’étable : Il est l’amour de Dieu.
Ouvrez, ouvrez vos cœurs !
Ouvrez votre âme trop longtemps verrouillée ; laissez revenir en vous la grande joie ; elle est pour ceux qui marchent dans la nuit.
Surmontez votre peur devant les images de misère, devant l’impuissance de Dieu, présent dans l’enfant de la crèche.
Ouvrez, ouvrez vos mains ! Dénouez les poings crispés, ne vous cramponnez plus à ce qui, vraiment, ne vaut rien.
Recevez de l’étable, Recevez des bergers, des normes nouvelles pour distinguer ce qui comp­te de ce qui ne pèse rien, ce qui a de l’avenir de ce qui n’en a pas, ce qui en vaut la peine de ce qui n’est que du vent.
Oui, des pierres qui barrent vos chemins, Faites des ponts, franchissez les abîmes et marchez vers demain !
Un enfant nous est né, un fils nous a été donné.
La souveraineté est sur ses épaules. On proclame son nom :
Merveilleux Conseiller, Dieu Fort, Père à jamais, Prince de la Paix.
Beginn 19

LOUANGE

Voir les feuilles donnant les psaumes proposés pour cette fête.
Les 2 premiers textes qui suivent sont à prendre comme introduction au psaume retenu par vous.

Nuit

Seigneur, Tu as fait resplendir cette nuit sainte de l’éclat de la vraie lumière :
Tu nous as fait connaître en Jésus le grand mystère de ton amour.
Que cette lumière nous pénètre de plus en plus, jusqu’au jour où nous pourrons contempler Jésus dans la plénitude de sa gloire, dans la lumière éternelle de ton Royaume. Exauce-nous pour l’amour de ton nom !
d’après LTF

Aube

Le Seigneur est revêtu de majesté. Il a pour vêtement, pour ceinture la puissance.
Le monde est ferme, Il ne chancellera jamais.
Le Seigneur est puissant dans les lieux très hauts.
Il est fidèle à ses promesses, pour toujours !

Culte

Voici la Parole que le Seigneur fait retentir jusqu’aux extrémités de la terre.
Dites à la fille de Sion : « Voici, ton Sauveur vient, sa victoire l’accompagne et ses trophées le précèdent.
On vous appellera « Peuple saint », « Rachetés du Seigneur », et toi, on t’appellera « La désirée », la ville qui n’est plus délaissée.
Comme il est beau de voir courir sur les montagnes le messager qui annonce la paix, le messager de la bonne nouvelle, qui annonce le salut ; celui qui vient dire à la cité sainte : « Ton Dieu est Roi! »
Ecoutez la voix des guetteurs, leur appel retentit, c’est un cri de joie : ils voient de leurs yeux le Seigneur qui revient à sa ville.
Éclatez de cris de joie, ruines, car le Seigneur a consolé son peuple, il rachète sa cité.
Es 52/7-10
ou Psaume

HUMILIATION

Il est des gens pour qui la terre est sans raison ; Il est des gens pour qui le cœur est sans amour.
Jésus a été envoyé dans le monde pour montrer la tendresse du Père.
Il est des gens pour qui le monde est sans travail ; Il est des gens pour qui la vie n’a plus le temps ; Jésus est la lumière éclatante qui ravive tous les espoirs.
Il est des gens pour qui la lutte est sans issue ; Il est des gens pour qui le corps n’est que souffrance.
Jésus, c’est la vie de Dieu dans notre chair humaine, afin de refaire en notre chair l’image de Dieu.
L6
Dieu miséricordieux, nous avons peine à Te faire constamment confiance.
Nous sommes parfois emportés d’enthousiasme à cause de tes œuvres.
A d’autres moments, nous oublions ta volonté de nous faire du bien.
Nous parlons, pensons et agissons comme si tu n’existais pas.
Mais maintenant, Seigneur, nous cherchons refuge auprès de ton infatigable fidélité.
Nous t’en supplions: pardonne-nous et encourage nous !
Nous crions à Toi: Seigneur, aie pitié de nous !

GRÂCE

Jésus est venu nous proposer d’accueillir la grâce de Dieu: elle nous est offerte.
Oui, Jésus nous affranchit de nos ténèbres et nous pardonne nos fautes personnelles, en même temps, il nous libère de nos servitudes sociales.
Il ouvre pour nous le chemin de la louange et du partage de la vie éternelle.

Notre Seigneur et notre Dieu est venu en Jésus, Il est venu à nous jusque dans la nuit de notre monde, afin de nous apporter la lumière de son amour.
Sa compassion réchauffe nos cœurs glacés, et il fait de nous des messagers
d’espérance pour tous les hommes.
Nous te le demandons par Jésus, ton Fils, notre Sauveur.
D’après Beginn 20

2
Le Seigneur est compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, comme un père a pitié de ses enfants, le Seigneur a pitié de ceux qui le craignent.
C’est une promesse destinée à chacun de nous ! Louez le Seigneur !

3
Ne craignez pas, même la force atomique n’a pas de pouvoir contre la force qui fit rouler la pierre devant le tombeau de Jésus.
Christ a vaincu la mort, une fois pour toutes.
Depuis lors, toute calamité ne dure que jusqu’au 3e jour, et tout anéantissement est inclus dans la résurrection de Jésus ; elle est aussi notre résurrection. Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? Rendons grâce au Seigneur !

Ff
Voilà comment s’est manifesté l’amour de Dieu pour nous :
Il a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous vivions par lui.
1Jean 4/9

Fa
Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle.

Ff Noël 2
Pousse des cris de joie, Fille de Sion !
Réjouis-toi et triomphe de tout cœur, fille de Jérusalem !
Le Seigneur a détourné tes châtiments. Le Seigneur est au milieu de toi.
Le Seigneur ton Dieu est au milieu de toi comme un héros qui sauve !

CONFESSION DE FOI

1
Je crois en Dieu, le Père,
Il a créé le monde et tout ce qui vit sur terre et dans le ciel.
Au sommet de l’univers, il a fait l’homme à son image.
Je crois en Jésus, le Christ, le Fils de Dieu,
Il a partagé notre condition humaine. Il nous a aimés à en mourir.
Mais son amour a vaincu la mort. Il est ressuscité et vivant.
Je crois en l’Esprit saint,
il nous donne l’amour de Dieu.
Je crois que l’Église a pour tâche de manifester l’amour de Dieu à toutes les créatures.
J’attends la résurrection des morts.

2
Je crois en Dieu, le Père,
il a voulu courir le risque de faire confiance aux humains :
il nous met au défi de prendre comme Lui les risques de l’amour.
Je crois en Jésus-Christ, le Fils de Dieu,
il est Dieu fait homme. Il est venu guérit l’homme blessé afin que l’amour soit croyable à nos yeux.
Je crois en l’Esprit saint,
c ‘est le souffle de Dieu parmi nous, en nous, la lumière de Dieu pour les hommes de bonne volonté.
Je crois que l’Église est chargée de dire la Bonne Nouvelle au monde.
Sa tâche est de révéler le mystère de l’amour à l’oeuvre parmi les humains.

ILLUMINATION

L1
Seigneur, par la naissance de Jésus, Tu as fait briller une vive lumière parmi nous.
Jésus est notre Sauveur, notre frère, permets que cette lumière brille maintenant et éclaire notre nuit.
Et que de nous elle passe vers les autres, afin que le monde entier en soit illuminé.
Praxis 97

L3
Seigneur, nous voici devant toi après une parfois longue absence.
Nous voici avec nos rêves. Ils nous éloignent parfois de toi et de ton Règne.
Nous voici avec nos désirs de paix, de bonheur, d’amour entre les humains.
Permets-nous de nous bien replacer sur ton chemin, le vrai chemin.
Ouvre nos coeurs, pour que nous te recevions avec ta Parole.
Ouvre nos bras pour tous les humains qui ont besoin de nous, qui comptent sur nous.
Oui, remplis-nous d’espérance, puisqu’elle s’étend jusqu’au ciel !
Praxis 1998

PRÉDICATION

PRIÈRE

PPT 2005
Prière
O Seigneur de l’Orient et de l’Occident, Éternel du levant au couchant,
O Dieu de nos départs et de nos arrivées, Tu tiens l’univers dans tes mains !
Nous crions vers toi, et nous te supplions : que la paix sur la terre ne soit pas un vain mot !
Avec la multitude des anges, avec tous les sanctifiés de tous les temps, avec tous les humains de bonne volonté, nous voulons faire monter vers toi tous nos espoirs de paix, et toutes les larmes de souffrance.
Tous les peuples qui se déchirent.
Que le proche Orient devienne terre d’accueil ! Oui, signe du Royaume que tu nous as préparé !
d’après Isabelle Paquereau

1
O Jésus, Fils de Dieu, tu t’es abaissé jusqu’à nous pour nous tirer de nos misères.
Tu t’es fait pauvre afin que nous soyons enrichis.
Tu es devenu un serviteur pour nous relever par ton abaissement.
Tu as pris un corps mortel afin de nous conduire à ta gloire éternelle.
Nous étions dans la nuit et dans la mort, tu nous as apporté la lumière et la vie.
Que te rendons-nous pour un si grand bienfait ?
Fais de nous ce que tu veux, fais de nous un peuple qui serve dans la sainteté.
Que ta Bonne Nouvelle inspire des pensées de paix aux puissants de ce monde.
Change le cœur de ceux qui s’opposent à la justice et à l’amour.
Soutiens ceux qui sont persécutés pour leur foi.
Unis dans nos familles grands et petits, dans une même foi et un même service.
Accorde sa présence particulière à ceux qui vivent ces jours de fête en traversant une épreuve ou la maladie: les malades, dans les hôpitaux et à domicile, ceux qui viennent de passer par le deuil, les solitaires auxquels personne ne pense et que personne ne visite.
A tous, fais don de ta paix.
Nous te demandons cela au nom de Jésus qui est venu à nous avec ton amour…

L1
Ouvre nos cœurs, Seigneur, à la clarté de ton amour.
Cet amour est venu à nous sous les traits d’un faible enfant.
Nous n’avons donc pas honte d’être faibles, car il vaut mieux que notre cœur soit sensible et tendre plutôt que dur.
Il vaut mieux que nous paraissions vulnérables, plutôt qu’arrogants et inabordables.
Merci d’avoir eu pitié de nous et d’être ainsi venu vers nous.
Nous voulons maintenant intercéder, Seigneur, pour ceux qui se consacrent au service de leur prochain, afin que toute l’action de leur amour soit portée par ton amour à Toi.
Accorde ‑leur la force et ma fidélité dont ils ont besoin.
Nous te prions aussi pour ceux qui sont chargés de pouvoir.
Rends-les accessibles au message de ta paix, pour qu’ils puissent faire œuvre de paix, afin qu’ils puissent secourir les défavorisés et servir la vérité et la justice.
Donne-nous, à nous aussi, de pouvoir poursuivre ton œuvre d’amour, cette œuvre que Jésus a entreprise en faveur de tous les êtres humains.
Rends-nous capables de vivre selon ton Evangile et de donner en vie de croire.
Donne, Seigneur, la paix à notre monde déchiré, manifeste l’unité de ton Église, alors le monde croira ; et il reconnaîtra que Tu es plénitude d’amour.
Praxis 96

L6
Seigneur, Tu as promis de nous consoler, comme une mère console son enfant.
Le tapage de ce monde nous entoure et nous effraie.
Jour et nuit, les nouvelles de malheur s’abattent sur nous et nous attristent.
Il est des moments où nous savons où nous tourner, nous sommes ébranlés.
Alors, Tu viens à nous, comme une mère Tu apaises notre cœur, comme un père Tu tranquillises les tiens, comme un ami délicat Tu sais trouver le mot juste.
Répands donc ta paix sur nous comme fleuve sur une terre desséchée.
Et maintenant, dans nos coeurs et de tout notre cœur, nous t’apportons ceux qui nous sont chers.
Tu peux les bénir et les protéger, fais-le donc maintenant.
Praxis 1996

INTRODUCTION à la CÈNE :

PRÉFACE
Nous disons merci pour Jésus-Christ, en lui, l’amour de Dieu nous apparaît dans le visage d’un enfant.
Oui, merci, Père, pour ton immense amour.
Merci parce que, chaque jour, tu risques ta réputation en nous faisant confiance.
Nous ne pouvons comprendre que tu aies accepté de te faire semblable à nous.
Mais c’est ce que tu as fait. A chacun de nous, tu dis : « Je t’aime ».
Tu le dis sans discours, tu inventes Noël, tu inventes l’amour.
Oui, merci pour Jésus. Par lui, tu as mis en chacun une flamme d’espérance.
Et tu nous invites à marcher avec toi, vers la justice, dans l’amour.
Tu mets la joie devant nos yeux, l’harmonie dans nos cœurs, la présence d’un bonheur…
C’est pourquoi, maintenant, nous chantons cet amour et cette espérance !

INSTITUTION
Parvenu au terme de son chemin terrestre, pour bien monter à ses disciples de tous les temps qu’il voulait que sa vie devienne leur vie, et que sa force devienne leur force, Jésus prit le pain…
Nous voici, Père, devant toi, dépassés, débordés, par ce que tu as imaginé pour nous.
Nous voici devant toi, en prière … Pour dire à tous ton amour, donne-nous ta voix ; pour suivre la route des pauvres, donne-nous ton cœur ; pour être la lumière du monde, donne-nous tes yeux ; pour être la joie de nos frères et sœurs, donne-nous tes mains ; C’est ainsi qu’on verra que notre espérance est bien vraie.
Père, Tu cours le risque de nous renouveler ta confiance aujourd’hui, merci pour Jésus, notre Sauveur.

INVITATION
Dieu semblait inaccessible: Comme nous ne parvenons pas à monter jusqu’à Lui, Il est venu marcher sur nos chemins, au même pas que nous, Il marche avec nous malgré nos incertitudes et nos hésitations.
Son esprit remplit ce lieu, il veut remplir nos cœurs, Il veut nourrir notre amour, réchauffer notre foi !
Venez, car tout est prêt !

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ, le Christ vivant met sa vie dans la nôtre, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ versé pour nous, dans cette alliance sans cesse renouvelée, la vie de Jésus-Christ coule en nous, comme un sang nouveau, comme un vin de fête, pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE
Dieu, notre Père, ton visage en Jésus est comme notre visage, et tes mains ont la forme de nos mains.
Merci pour cette présence si proche de notre être.
Tu élargis nos cœurs, tu nous rends capables d’accueillir nos frères, tu nous fais capables de rendre espoir à chacun, aujourd’hui, demain et toujours !
d’après Signes 81

EXHORTATION

Jésus, c’est Dieu dans un corps d’homme, c’est l’alliance du ciel et de la terre, pour toujours.
Dieu nous garde en sa bienveillance !
Que le chant de notre vie soit donc en harmonie avec les chants du ciel !
Vienne ta gloire illuminer la nuit des hommes où tu prends corps !
Tu viens à nous, Prince de paix, sans le fardeau de nos pouvoirs, fragile chair d’un nouveau-né, discrète image du Dieu fort, Tu es puissance, comme un germe dont l’avenir est dans nos terres.
Tu viens à nous, riche de joie, Sans le fardeau de nos avoirs.
Emmanuel sous notre toit, Tu es l’étoile du Dieu fort, Jésus, fontaine de lumière Au plus caché de nos ténèbres.
Tu viens à nous Verbe de vie, Avec les mots de nos savoirs, Tu es toi-même Épiphanie de cet amour qui es Dieu fort, et ton cri d’homme est ce message: « Noël obscur annonce Pâque ».
F 309

Contextes

L5
Christ pourrait être né mille fois à Bethléhem,
S’il n’est pas né en toi, tu restes perdu.
Angelus Silesius

Dieu très grand,
Tu es plus proche de nous que notre propre peau.
Tu es comme notre pouls, comme notre diaphragme,
Pourquoi te chercher, Tu es si proche. C’est en nous que Tu te caches.
Kurt Marti

Il est là.
C’est pourquoi tout est autrement que nous le pensions.
Le temps ne s’écoule plus inlassablement, il est devenu ÉVÉNEMENT.
En silence, mais inexorablement, il nous entraîne vers une destinée bien précise : là où nous nous trouverons tous face au visage découvert de Dieu.
Depuis le premier Noël, il en est irrévocablement ainsi: Dieu lui-même est dans notre monde.
Et sa Parole c’est : «Je t’aime, toi monde, je t’aime, toi homme, je t’aime, toi femme. »
Karl Rahner

Il s’est donné quittant l’immensité des temps, il habita là où l’on naît, là où l’on meurt aussi.
Il s’est présenté, devenu fragile, destructible.
Il s’est mis en jeu, enjeu des plus risqués.
99Devenu Parole, devenu silence : Auschwitz, Hiroshima.
Fumée dans le ciel. Ecriture sur le mur.
Kurt Marti

Catégories : Pistes