Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 26 avril 2020 ( 3ème dimanche de Pâques, année A)

Les disciples d’Emmaüs

ACCUEIL

La grâce et la paix, c’est ce que Dieu nous destine, Si telle est notre volonté !
Jésus-Christ nous a manifesté le vrai amour, et l’Esprit saint nous fait vivre dans l’espérance.
Mon cœur est donc dans la joie et ma langue chante d’allégresse.
1
A Pâques, nous avons célébré la victoire de Jésus sur la mort.
Nous savons que cette victoire nous a ouvert un chemin, et nous nous sommes engagés sur ce chemin.
Pourtant, il y a le danger de l’habitude. On est si vite repris par les soucis et on se demande parfois : « Est-ce bien vrai, tout ça ? »
Frères et Sœurs, Ce qui fait la joie de ce dimanche, c’est que le Seigneur vient lui-même nous rejoindre sur nos chemins.
Il marche à nos côtés, partage nos inquiétudes et nos questions.
Sa parole éclaire notre route et nous pouvons le reconnaître vivant quand nous
partageons le pain et le vin! Le Seigneur est avec nous ! Nous chantons sa présence !
Céla
2
Christ est ressuscité des morts ! Alléluia ! Par sa mort, il a vaincu la mort !
A ceux qu’enferment les tombeaux, il a donné la vie !
A nous tous qui croyons en Lui, il donne, dès maintenant, le pouvoir de vivre en nouvelles créatures, capables d’aimer et de faire le bien en attendant le parfait accomplissement de toute notre espérance.
Levons-nous pour chanter la présence du Seigneur !
3
Frères et sœurs, qui peut se vanter de marcher continuellement sur la route droite, en évitant les chutes et les enlisements ?
Qui parmi nous ne s’interroge jamais sur la vérité qui habite en son cœur ?
Lequel d’entre nous ne laisse pas les échecs et les doutes grignoter son amour, ses engagements, sa foi ? Qui ?
Aujourd’hui, la certitude nous est rappelée, à nous, les éternels hésitants.
Quelqu’un nous accompagne sur la route, quelqu’un reste à nos côtés, même dans nos égarements.
Jésus fait route avec nous. Il nous suffit de le regarder sans arrêt et de lui crier notre attachement.
Jésus vivant est le Roc solide où nos mains peuvent s’agripper.

Cantique 489 & 1 « Christ est ressuscité »

LOUANGE

A
O Dieu, garde-moi ! J’ai cherché en toi mon refuge, En toi, j’ai mis mon espérance.
Je dis au Seigneur: Tu es mon maître et mon Seigneur, Tout mon bonheur réside en toi.
Le Seigneur est ma part et la coupe où je bois. Il est mon unique héritage.
Je bénis le Seigneur, Il me conseille et me guide, il m’avertit, même la nuit.
Je garde les yeux fixés sur le Seigneur, Il est toujours à mes côtés. Puisqu’il est près de moi, je ne serai pas ébranlé, Je ne chancellerai jamais.
Mon cœur est dans la joie, Mon âme exulte d’allégresse, et mon corps lui-même repose Dans la paix, la sécurité
Car tu n’abandonneras pas, mon âme dans le séjour des morts. Tu ne permettras pas que ton ami, ton serviteur, doive subir la corruption.
Tu me montreras le chemin qui mène à la vie l’âme y est rassasiée de joies. Face à face avec toi : des joies sans mesure, Un bonheur qui n’en finit pas.
Psaume 16/1.2.5.7-11
Célébrez le Seigneur, car il est bon, et son amour est éternel !
Louez le Dieu des cieux, Car son amour est éternel !
Louez le Seigneur des Seigneurs, rendez-lui hommage Car son amour est éternel !
Lui seul fait des miracles et des merveilles, Car son amour est éternel !
Il a créé les cieux avec intelligence, Car son amour est éternel !
Il a fondé la terre en la gagnant sur l’eau, Car son amour est éternel !
Il a fait les étoiles, tous les grands luminaires, Car son amour est éternel !
Il a fait le soleil pour gouverner le jour, Car son amour est éternel !
La lune et tous les astres pour gouverner la nuit, Car son amour est éternel !
Dans notre humiliation, Il se souvint de nous, Car son amour est éternel !
Il nous a délivrés de tous nos ennemis, Car son amour est éternel !
Il distribue le pain à tout être vivant, Car son amour est éternel !
Célébrez, glorifiez Le Dieu qui règne aux cieux, Car son amour est éternel !
Psaume 136

Cantique 36 § 1, 2 & 3 « O Seigneur, ta fidélité »

L O I

La seconde lecture 1 Pierre 1, 17 à 21

HUMILIATION

A
Parce que nous laissons le travail quotidien envahir tout notre horizon,
parce que nous évacuons l’humour, parce que les difficultés insufflent l’aigreur dans nos gestes et nos paroles, Seigneur, prend pitié !
Parce nous t’ éliminons de la vie trépidante que nous menons, parce que nous sommes toujours trop occupés pour t’accorder un peu de notre emploi du temps,
ô Christ, prends pitié !
Parce que nous oublions de te chercher dans les événements de tous les jours et dans les personnes rencontrées, parce que, peu à peu, tu deviens par notre faute l’ami au visage effacé,
Seigneur, prends pitié !
PPT 2005
Dieu notre Père,
Tu viens vers nous, tu t’approches de nous et tu désires tant nous accompagner.
Nous t’en prions, ouvre nos yeux à ta présence lorsque nous sommes aveugles, ouvre nos mains à tes mains lorsque nous serrons les poings, ouvre et apaise notre cœur lorsque le chagrin et la souffrance l’étreignent.
Et fais route avec nous.
Fais route avec nous ce jour et demain. Et tous les jours de notre vie.
Dieu notre Père, compagnon de nos vies, fais-nous compagnons de ta grâce et de ta joie, en Jésus-Christ, il est la présence humaine de ta gloire.
Amen

Cantique 448 §1 § 3 « Rédempteur admirable »

GRÂCE

A
Lorsque nous reconnaissons nos fautes, Dieu nous montre sa miséricorde, l’Esprit du vivant ranime notre espérance. Sa parole éclaire notre route.
Nous pouvons alors aller à la rencontre de nos frères, Et partager avec eux notre émerveillement pour celui qui nous libère de nos craintes et nous conduit au partage de la vie éternelle.
Céla

Cantique 475 § 1 & 2 « Mon Rédempteur est vivant »

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu, le Père,
il ne cesse de parler aux hommes à travers les événements de leur vie, et il nous rend capables de comprendre.
Je crois en Jésus-Christ, le Fils,
il chemine à côté des siens, il les éclaire au sujet de ce qui concerne notre vie avec lui.
Je crois en l’Esprit saint,
c’est un esprit d’amour et de partage ; c’est lui qui donne un sens au partage du pain et du vin.
Je crois que l’Église rassemble dans la joie ceux qui ont reconnu en Jésus leur Seigneur et Sauveur. Nous vivent ainsi dans l’espérance.
Céla

Cantique 565 § 1 « Je crois en Dieu le Créateur »

ANNONCE DE L’OFFRANDE

Le Seigneur ne s’est pas contenté de partager nos détresses.
Il nous partage aussi les ressources de sa vie. Tout repose entre ses mains.
Lorsque nous remettons notre offrande, nous faisons plus que dire merci : nous reconnaissons et confessons que nous dépendons vraiment de Dieu et lui faisons confiance pour toute notre existence.
Céla

PRIÈRE d’offrande

Seigneur, les disciples ont reconnu Jésus vivant dans le geste de partage.
Permets que nos partages ouvrent les yeux des hommes sur ton amour et sur l’espérance que tu leur proposes. Par Jésus, notre Seigneur.
Céla

ILLUMINATION

A
Donne-nous, Père, des yeux nouveaux pour rencontrer ton Fils.
Donne-nous de le reconnaître marchant avec nous sur nos routes.
Quand notre cœur est lourd, que sa Parole allège nos fardeaux, que le partage du pain et du vin soit notre force.
Nous pourrons alors dire, par toute notre vie, que Jésus est vivant.
Céla

LECTURES BIBLIQUES

Actes 2, 22-24 ©NBS
22Hommes d’Israël, écoutez ces paroles !
Jésus le Nazoréen, cet homme que Dieu a accrédité auprès de vous par les miracles, les prodiges et les signes qu’il a produits par son entremise au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes, 23cet homme, livré selon les décisions arrêtées dans la prescience de Dieu, vous l’avez supprimé en le faisant crucifier par des sans-loi.
24Dieu l’a relevé en le délivrant des douleurs de la mort, parce qu’il n’était pas possible qu’il soit retenu par elle.

1 Pierre 1, 17-24 ©NBS
17Et si vous invoquez comme Père celui qui, impartialement, juge chacun selon ses œuvres, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre exil.
18Vous savez en effet que ce n’est pas par des choses périssables — argent ou or — que vous avez été rédimés de votre conduite futile, celle que vous teniez de vos pères, 19mais par le sang précieux du Christ, comme par celui d’un agneau sans défaut et sans tache.
20Il a été désigné d’avance, avant la fondation du monde, et il s’est manifesté à la fin des temps, à cause de vous 21qui, par lui, mettez votre foi en Dieu, celui qui l’a réveillé d’entre les morts et lui a donné la gloire — de sorte que votre foi et votre espérance sont en Dieu.
22Comme vous vous êtes purifiés, par l’obéissance à la vérité, en vue d’une affection fraternelle sans hypocrisie, aimez-vous les uns les autres avec ferveur, d’un cœur pur. 23Vous êtes en effet nés de nouveau, non pas d’une semence périssable, mais d’une semence impérissable, par la parole vivante et permanente de Dieu ; 24car tout être qui vit est comme l’herbe, toute sa gloire comme la fleur de l’herbe ; l’herbe se dessèche et la fleur tombe.

Luc 24, 13-35 ©NBS
Sur le chemin d’Emmaüs
13Or, ce même jour, deux d’entre eux se rendaient à un village du nom d’Emmaüs, à soixante stades de Jérusalem, 14et ils s’entretenaient de tout ce qui s’était passé.
15Pendant qu’ils s’entretenaient et débattaient, Jésus lui-même s’approcha et fit route avec eux. 16Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. 17Il leur dit : Quels sont ces propos que vous échangez en marchant ? Ils s’arrêtèrent, l’air sombre. 18L’un d’eux, nommé Cléopas, lui répondit : Es-tu le seul qui, tout en séjournant à Jérusalem, ne sache pas ce qui s’y est produit ces jours-ci ? 19— Quoi ? leur dit-il. Ils lui répondirent : Ce qui concerne Jésus le Nazaréen, qui était un prophète puissant en œuvre et en parole devant Dieu et devant tout le peuple, 20comment nos grands prêtres et nos chefs l’ont livré pour qu’il soit condamné à mort et l’ont crucifié. 21Nous espérions que ce serait lui qui apporterait la rédemption à Israël, mais avec tout cela, c’est aujourd’hui le troisième jour depuis que ces événements se sont produits. 22Il est vrai que quelques femmes d’entre nous nous ont stupéfiés ; elles se sont rendues de bon matin au tombeau et, 23n’ayant pas trouvé son corps, elles sont venues dire qu’elles avaient eu une vision d’anges qui le disaient vivant. 24Quelques-uns de ceux qui étaient avec nous sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses tout comme les femmes l’avaient dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu. 25Alors il leur dit : Que vous êtes stupides ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes ! 26Le Christ ne devait-il pas souffrir de la sorte pour entrer dans sa gloire ? 27Et, commençant par Moïse et par tous les Prophètes, il leur fit l’interprétation de ce qui, dans toutes les Écritures, le concernait.
28Lorsqu’ils approchèrent du village où ils allaient, il parut vouloir aller plus loin. 29Mais ils le pressèrent, en disant : Reste avec nous, car le soir approche, le jour est déjà sur son déclin. Il entra, pour demeurer avec eux. 30Une fois installé à table avec eux, il prit le pain et prononça la bénédiction ; puis il le rompit et le leur donna. 31Alors leurs yeux s’ouvrirent et ils le reconnurent ; mais il disparut de devant eux. 32Et ils se dirent l’un à l’autre : Notre cœur ne brûlait-il pas en nous, lorsqu’il nous parlait en chemin et nous ouvrait le sens des Ecritures ?
33Ils se levèrent à ce moment même, retournèrent à Jérusalem et trouvèrent assemblés les Onze et ceux qui étaient avec eux, 34qui leur dirent : Le Seigneur s’est réellement réveillé, et il est apparu à Simon ! 35Ils racontèrent ce qui leur était arrivé en chemin, et comment il s’était fait reconnaître d’eux en rompant le pain.

Cantique 562 § 1,2 § 3 « Nos cœurs pleins de reconnaissance »

PRÉDICATION + PRIÈRE

Que ta volonté soit faite ! Seigneur, chaque fois que nous prions et te disons ‘Notre Père’, nous demandons que ta volonté soit faite.
Tu sais combien nous pouvons avoir de peine à discerner cette volonté.
Les lectures bibliques pourraient parfois nous faire penser qu’en ce temps-là les choses étaient plus simples que pour nous, les choix plus évidents.
Mais la voix des prophètes, comme celle d’Esaïe, nous rappelle bien que la recherche de ta volonté est toujours à recommencer. Elle n’est jamais acquise une fois pour toutes : il n’y a pas de route toute tracée qu’il suffit de suivre.
Les relations se multiplient maintenant dans le monde.
Donne-nous de vivre ta volonté en n’oubliant pas qu’elle est aussi ta volonté pour les peuples qui vivent loin de nous.
PPT 2008 – Philippe Gross

INTERCESSION

Sur les méandres de nos routes, Jésus-Christ marche avec nous. C’est à lui, compagnon invisible mais fidèle, que s’adresse maintenant notre prière :
Pour les hommes et les femmes touchés par la fatigue et la souffrance, qu’ils gardent le courage de laisser les mains ouvertes à leurs frères.
Pour nous ici, rassemblés, que nous prenions goût à la prière, à la réflexion, à l’échange, et que notre foi en soit nourrie.
Pour l’Église, que par ses attitudes et ses interventions elle soit pour tous le signe visible de Jésus-Christ marchant sur la route des humains de ce temps.
Reste à nos côtés, nous t’en prions Seigneur, quand surviennent les épreuves et que la route se fait pénible.
De toi nous avons besoin pour lever le voile qui recouvre nos yeux.
De toi nous avons besoin pour percer nos aveuglements.
Montre ton visage, Seigneur, et nous serons sauvés, pour toujours !
PPT 2005 – d’après François Clavairoly
A
Quand la route est obscure, Quand survient la peine ou le doute,
Quand notre pied hésite, Et quand nos coeurs chancellent,
Qu’il est bon, ô Seigneur, de savoir que tu viens ;
Que tu viens toi-même; et que tu marches avec nous.
Merci pour ta présence; même si trop souvent nous doutons.
Merci pour ta parole, même si nous la négligeons.
Merci pour cette flamme que tu déposes en nous; merci pour cette vie qui se met à jaillir, parce que tu es là, et que nous le savons.

Cantique 616 § 1, 2 & 3 « Confie à Dieu ta route »

Introduction à la CÈNE :

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Nous disons merci pour Jésus-Christ, Il vient sur nos chemins et ouvre nos cœurs à sa présence !

PRÉFACE
1
Quand survient la nuit sur notre route et l’obstacle sur nos chemins, Il est bon, Seigneur, de garder les yeux fixés sur toi, le coeur à l’écoute.
Tu nous rappelles le vrai sens de la vie.
Notre chemin passe par des déconvenues et des déceptions, mais Jésus nous réchauffe le cœur et dissipe nos doutes.
Ainsi, Père, renouvelés dans l’espérance, le coeur ardent pour porter ton message à nos frères, nous te chantons…
Céla
2
Nous te disons merci, Dieu notre Père, Père de tous les hommes,
Merci à Toi qui marches au rythme de nos pas.
Merci pour la foule de ceux qui vont dans la nuit, guetteurs inlassables de ton amour. Avec eux, pauvres de leur pauvreté, nous te disons merci.
Merci pour la table où tu nous attends… Dieu qui éclaire nos routes, Cela

Cantique 863 : « Saint, saint, saint est le Seigneur ! »

INSTITUTION
Faisons silence devant le Seigneur !
La mort de Jésus était une étape vers sa victoire,
C’est pourquoi il l’a placée entre le signe annonciateur du Jeudi saint et les signes qui seraient répétés à l’infini.
La rencontre d’Emmaüs a ouvert la série et nous continuons, après beaucoup d’autres.
Car, dans la nuit…
PPT 1999
Romps-nous le pain, Seigneur, comme tu l’as fait pour tes disciples afin que nous puissions te reconnaître et t’accueillir parmi nous, car nous avons perdu le sens du partage.
Accompagne-nous, Seigneur, et montre-nous ta présence sur notre chemin qui semble pourtant s’éloigner de toi.
Merci : tu es prêt de nous, même quand nous nous sentons trahis et abandonnés par toi.
Donne-nous le regard du cœur et de l’intelligence, pour reconnaître ta présence invisible, tu es là, dans le cimetière de nos espoirs déçus,
tu te montres à nous, tu nous parles, tu chemines avec nous, comme un compagnon invisible.
Tu confrontes nos espoirs brisés avec la réalité de tes promesses.
Ouvre nos yeux, comme tu as ouvert les yeux des disciples d’Emmaüs.

Cantique 463 « Agneau de Dieu, agneau vainqueur »

INVITATION
Dieu nous regarde, il a le regard d’un père qui contemple l’enfant qui a grandi et le découvre capable de construire sa vie.
Voici le pain et le vin, partagés en vue de la route à poursuivre.
Heureux ceux qui mangent de ce pain-là ! Venez …..

COMMUNION
Seigneur, avec ce pain et ce vin, nous t’apportons aussi notre vie et celle du monde où nous vivons.
Nous les plaçons devant toi pour les recevoir à nouveau avec émerveillement et reconnaissance.
Béni sois-tu maintenant et toujours !
d’après Signes 1999
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ donné pour nous.
Le Christ vivant met en nous sa vie, pour que cette vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, C’est la nouvelle alliance, la communion au sang du Christ, Ce sang a été versé pour nous.
Par cette alliance Jésus-Christ fait couler en nous sa vie, comme un sang nouveau, comme un vin de fête,
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE
1
Nous te louons, Seigneur, pour l’immense joie que nous trouvons en toi ; et pour cette joie que nous trouvons ensemble.
Ta résurrection illumine nos vies.
Que la contagion de ce bonheur s’étende à d’autres :
à nos parents et nos amis, à tous les membres de notre communauté, à nos collègues de travail.
Que nous soyons toujours des témoins joyeux et fidèles !
CN
2
Seigneur notre Dieu, tu as partagé le pain avec nous, pour que nous ne soyons plus si lents à croire et pour que nous te sachions présent.
Nous t’en prions : garde notre cœur brûlant.
Ainsi nous partagerons avec nos frères la joie semée en nous.
Seigneur ! tu vis et règnes pour toujours !
Notre Père …

EXHORTATION

Une chose est certaine : le Seigneur est sur notre route !
Allons dans la paix avec cette certitude !

BENEDICTION

Que le Seigneur vous bénisse et vous protège !
Que le Seigneur vous regarde avec bonté et vous accueille favorablement !
Que le Seigneur vous manifeste sa bienveillance et vous accorde la paix !
Nombres 6
1
Voici ce qui est inébranlable : La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ ! Ephésiens 6/24
2
La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
Nos pires folies n’y changeront rien !
Ephésiens 6/24

Cantique 471 § 1, 2 § 3 « À toi la gloire »

Laisser un commentaire

Fermer le menu