Epub - Marchienne-Au-Pont

Epub - Marchienne-Au-Pont

previous arrow
next arrow
Slider

Dimanche 5 avril 2020 ( 6 ème Carême, année A)

DES RAMEAUX

ACCUEIL

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Béni soit quiconque, aujourd’hui, accueille la paix du Seigneur !
1
Frères et soeurs, nous voici au début de la semaine sainte.
Avec toute l’Église, nous voulons célébrer le mystère du passage de Jésus, du don de Dieu et en même temps le mystère de la mort et de la résurrection.
Aujourd’hui, nous rappelons l’entrée triomphale de Jésus dans Jérusalem : nous nous souvenons qu’en ce jour, il entra dans sa ville en se préparant à y mourir en offrant sa vie pour tous les hommes.
Nous nous souviendrons spécialement de ce que Jésus a rendu manifeste : le renoncement à soi-même, est le moyen d’entrer dans la vraie vie.
2
Frères et sœurs, nous voici au début de la semaine sainte. Avec l’Église, nous voulons célébrer le mystère de la Pâque, du passage de Jésus, du don de Dieu, ainsi que le mystère de la mort et de la résurrection.
Aujourd’hui, rappel de l’entrée triomphale de Jésus dans Jérusalem : nous nous souvenons de ce que, en ce jour, il entra dans sa ville : il se préparait à mourir en donnant sa vie pour tous les hommes.
Nous évoquerons spécialement de ce que Jésus a rendu manifeste : Pour Jésus, la mort, renoncement à soi-même, est le moyen d’entrer dans la vraie vie.
Nous chantons au Seigneur !

Cantique 429 § 1 & 2 « C’est vers toi que je me tourne »

LOUANGE

La terre et ses richesses sont le bien du Seigneur, l’univers est à Lui, avec ses habitants.
Il a fondé la terre sur les rives des mers. Il l’a consolidée au-dessus des cours d’eau.
Qui pourra accéder au mont de l’Éternel ? Qui pourra habiter dans sa sainte demeure ?
L’innocent aux mains nettes et dont le cœur est pur, qui n’a pas l’âme encline au mal, aux vanités, et qui ne jure pas pour tromper son prochain.
Il aura l’avantage d’être béni par Dieu, d’être justifié par l’Éternel qui sauve.
Seigneur, tel est le peuple de ceux qui te recherchent, qui veulent contempler ta face, ô Seigneur,
O Toi, Dieu de Jacob.
O portails, ouvrez-vous, relevez vos frontons ! Ouvrez-vous toutes grandes, portes de l’univers pour que le Roi de gloire Y fasse son entrée.
Qui est ce roi de gloire ? C’est Dieu, notre Seigneur, le Dieu fort et vaillant, Le héros des
combats.
O portails, ouvrez-vous, relevez vos frontons ! Ouvrez-vous toutes grandes, portes de l’univers pour que le Roi de gloire Y fasse son entrée !
Qui est ce roi de gloire ? C’est le Dieu des armées, le Dieu de l’univers. C’est Lui, le Roi de gloire
Psaume 24 Kuen
Seigneur notre Dieu, par la mort et la résurrection de Jésus, une aube nouvelle se lève à l’horizon des humains, et le jour peut naître, jour où la mort sera vaincue, jour où l’espérance surgira au fond du cœur, jour où s’épanouira une vie plus forte que la souffrance, jour où nos visages seront transfigurés par la joie de ta présence.
Nous te le demandons, notre Dieu, Seigneur : ouvre notre esprit et notre cœur pour qu’ils puissent saisir le sens de la mort et de la résurrection de Jésus, et l’accueillir alors pour la fête, vivant au milieu de nous.
Nous voulons nous attacher à lui, ses traces nous mènent vers toi, Père, vers toi qui vis et règnes pour toujours !
Prière de rassemblement d’après Signes 1978 d’après Charles Singer
Je dirai à mes frères la gloire de ton nom, Je te célébrerai dans la grande assemblée.
Vous tous qui craignez Dieu, célébrez-le ! Descendants de Jacob, honorez-le ! Descendants
d’Israël, vénérez-le !
Il n’a pas méprisé l’humiliation du pauvre, Il n’a pas détourné devant lui son visage, Mais il a écouté Le cri lancé vers lui.
A toi ma louange dans la grande assemblée. J’accomplirai mes vœux devant ceux qui t’adorent.
Les malheureux, les humbles sont rassasiés de biens, tous ceux qui cherchent Dieu chanteront ses louanges. Que votre cœur Vive à toujours !
Aux confins de la terre, on pensera à Dieu. Les peuples se tourneront vers lui. Et toutes les nations viendront se prosterner un jour Devant sa face.
C’est au Seigneur qu’appartient le règne, lui seul dominera sur les nations.
Tous les grands de la terre, après avoir mangé ont dû se prosterner. Ceux qui vont vers la tombe avec leur vie précaire se courbent devant lui.
Mais la postérité servira le Seigneur et parlera de lui à la génération qui viendra après elle.
Cette postérité publiera sa justice Et elle annoncera Au peuple qui naîtra Les hauts faits du
Seigneur.
Thème de l’entrée à Jérusalem : Psaume 22/23-32
Mon Dieu, mon Dieu, Pourquoi m’as-tu abandonné ? Que tu es loin ! Sourd à mes gémissements,
pourquoi, mon Dieu ne viens-tu pas me secourir ?
Pendant le jour, j’appelle et je crie la nuit, sans trouver le moindre répit.
Ne règnes-tu pas en ton sanctuaire environné de la louange d’Israël ?
Moi, je suis un ver et non un homme, la dérision, l’opprobre des humains, le méprisé, rejeté par le peuple.
Lorsqu’on me voit, on se moque de moi. On fait la moue en secouant la tête.
« Fie-toi à Dieu, compte sur le Seigneur ! Puisqu’il est son ami.
Oui, c’est bien Toi qui depuis ma naissance, m’as protégé.
Dès mon jeune âge, j’ai été sous ta garde ; Tu es mon Dieu.
Ne reste pas si loin de moi car l’angoisse m’étreint, et personne ne vient pour m’aider ou me secourir.
Je suis comme une eau qui s’écoule et tous mes os sont disjoints. Mon cœur est pareil à la cire, on dirait qu’il se fond en moi.
Ma langue colle à mon palais, tu me fais retourner à la poussière de la mort.
Des hordes de chiens m’environnent, La meute des méchants m’assaille. Ils ont percé mes mains, mes pieds.
Ils se partagent mes habits Et tirent au sort ma tunique.
Mais toi, Seigneur, ne reste pas si loin ! Viens vite à mon secours !
Sauve ma vie, Arrache-la au glaive ! Protège-moi De la fureur des chiens !
Délivre-moi Du lion, de sa gueule ! Préserve-moi des cornes des taureaux. Oui, tu m’as répondu !
Thème de la Passion Psaume 22/1-22

Cantique 228 § 1 & 3  » Qu’aujourd’hui toute la terre »

L O I

Pour quelle fête chantons-nous dans ce monde qui fait la guerre ?
Regardez où vous avancez, tenant votre rose à la main.
La porte s’ouvre sur dehors dans une église où Dieu est mort, Il est mort si l’on se ferme à l’étranger.
Vers quelle Pâque marchons-nous dans ce monde qui désespère, vers quelle Pâque ?
Regardez où vous avancez, tenant votre Christ à la main.
Le livre garde son secret dans notre église où Dieu se tait si l’on oublie de pardonner.
Qui changera en cœur de chair mon cœur de pierre ?
A 122

HUMILIATION

Seigneur, rends-nous conformes au projet établi pour chacun de nous.
Nous dévions sans cesse, nous nous écartons de ta route, mais, Père fidèle et patient, tu accueilles ceux qui reviennent vers toi.
Nous voici donc, avec nos succès et nos insuccès, nos fidélités et nos infidélités. Avec aussi nos amours et nos haines, toutes les choses qui te plaisent, et toutes celles qui font souffrir ton cœur.
Seigneur, pour l’amour de Jésus, prends pitié de nous et réveille en nous l’esprit d’amour, d’espérance et de service.
Nous te le demandons par Jésus, notre Seigneur.
AV

Cantique 424 § 1 & 3  » Entre tes mains j’abandonne »

PAROLES DE GRACE

Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son propre fils.
Devenu semblable à nous, Jésus s’est abaissé, jusqu’à la mort, et même la mort sur la croix.
Mais Dieu a transformé cette mort en victoire !
Jésus Christ est vivant et celui qui croit en lui vit également, dès maintenant et pour toujours.
Alléluia !

Cantique 245 § 1 & 3  » Remplis d’amour »

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu, le Père,
Il confie sa Parole à ses amis et la destine à tous les hommes.
Je crois en Jésus-Christ, Le Fils,
c’est l’envoyé de Dieu qui a accompli la Parole de son Père.
Je crois en l’Esprit saint,
il rassemble les croyants et fait de nos églises et de nos temples de vraies maisons de prière.
Je crois que l’Eglise est une communauté de pauvres et de petits,
ce sont eux les seuls capables de louer le Seigneur en vérité.
Cela

Cantique 273 § 1 & 2  » Je passerai ma vie »

Annonce de l’OFFRANDE
L’offrande a sa place dans la maison de prière et dans le culte de l’Eglise parce qu’elle exprime le don de nos vies et nous-mêmes.
Cela

PRIÈRE d’OFFRANDE
Seigneur,
Jésus a permis aux boiteux et aux aveugles de s’approcher de lui dans le temple de Jérusalem; Regarde avec tendresse nos pauvretés et les handicaps de notre foi. Fais-la grandir pour que nous soyons guéris de toutes les infirmités de l’esprit, du coeur et du corps.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur !
Cela

ILLUMINATION

Seigneur, qu’au cours de cette semaine, ta Parole accomplisse en nous des choses étonnantes, dans nos coeurs et dans les coeurs de tous ceux qui accepteront d’être poussés par l’Esprit de Jésus.

LECTURES BIBLIQUES

1 ère Lecture
Ésaïe 50, 4-7 ©NBS
4Le Seigneur DIEU m’a donné le langage des disciples, pour que je sache soutenir par une parole celui qui est épuisé ; chaque matin, il éveille, il éveille mon oreille, pour que j’écoute à la manière des disciples.
5Le Seigneur DIEU m’a ouvert l’oreille, et moi, je ne me suis pas rebellé et je ne me suis pas dérobé.
6J’ai livré mon dos à ceux qui me frappaient et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe ; je ne me suis pas détourné des insultes et des crachats.
7Mais le Seigneur DIEU m’a secouru ; c’est pourquoi je n’ai pas été confus, c’est pourquoi j’ai rendu mon visage semblable à du granit, sachant que je n’aurais pas honte.

2ème Lecture
Philippiens 2, 6-11 ©NBS
Jésus-Christ :
6Lui qui était vraiment divin, il ne s’est pas prévalu d’un rang d’égalité avec Dieu, 7mais il s’est vidé de lui-même en se faisant vraiment esclave, en devenant semblable aux humains ; reconnu à son aspect comme humain, 8il s’est abaissé lui-même en devenant obéissant jusqu’à la mort — la mort sur la croix.
9C’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé et lui a accordé le nom qui est au-dessus de tout nom, 10pour qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, 11et que toute langue reconnaisse que Jésus-Christ est le Seigneur à la gloire de Dieu, le Père.

3ème Lecture
Matthieu 21, 1-11 ©NBS
L’entrée de Jésus à Jérusalem
1Lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem et qu’ils furent arrivés à Bethphagé, vers le mont des Oliviers, Jésus envoya deux disciples 2en leur disant : Allez au village qui est devant vous ; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle ; détachez-les, et amenez-les-moi.
3Si quelqu’un vous dit quelque chose, vous répondrez : « Le Seigneur en a besoin. » Et il les laissera aller tout de suite.
4Cela arriva afin que s’accomplisse ce qui avait été dit par l’entremise du prophète.
5Dites à la fille de Sion : ton roi vient à toi, plein de douceur, monté sur une ânesse, sur un ânon, le petit d’une bête de somme.
6Les disciples allèrent faire ce que Jésus leur avait ordonné. 7Ils amenèrent l’ânesse et l’ânon, sur lesquels ils mirent leurs vêtements ; il s’assit dessus.
8La plupart des gens de la foule étendirent leurs vêtements sur le chemin ; d’autres coupèrent des branches aux arbres et les étendirent sur le chemin.
9Les foules le précédaient et le suivaient en criant : Hosanna pour le Fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Hosanna dans les lieux très hauts !
10Lorsqu’il entra dans Jérusalem, toute la ville fut en émoi.
On disait : Qui est-il, celui-ci ?
11Les foules répondaient : C’est le prophète Jésus, de Nazareth de Galilée.

Cantique 230 § 1 & 3  » Oh parle-moi Seigneur »

PRÉDICATION

PRIÈRE

1
Notre Dieu et notre Père, nous te prions particulièrement pour tous ceux qui souffrent et qui sont dans l’affliction.
Augmente en nous la soif d’aimer et de consoler afin que nous soyons auprès d’eux les messagers de ta grâce et de ton amour.
Nous te le demandons au nom de Jésus, le Christ, notre Seigneur.
CN
2
O Jésus, en ce jour de fête, tu es entré en Roi dans ta ville sainte, où tes disciples et une partie de la population t’ont salué comme Messie.
Aujourd’hui même, viens régner en nous, nous qui te reconnaissons.
Permets-nous de t’offrir nos louanges et nos ovations, non seulement avec des signes extérieurs, mais surtout par une vie renouvelée et ensoleillée par ton amour. .. afin que ton règne vienne sur la terre comme au ciel !
CN
D’après Signes 1999
Que notre Prière monte vers Jésus notre Roi et notre Sauveur.
Il nous aime et nous prend en pitié.
O Christ, notre Roi, nous te voyons frappé, dépouillé, abandonné de tout.
Nous te prions pour les pasteurs de ton Eglise : qu’ils poursuivent ton œuvre sans chercher d’autre gloire que la tienne.
O Christ, Joie éternelle du Père, nous te voyons porter nos souffrances, chargé de nos douleurs.
Nous te prions pour tous les humains accablés par l’épreuve : mets en nous une compassion agissante.
O Christ, Maître et Sauveur, ton humiliation nous relève, ton silence nous instruit…
Nous te prions pour nous qui croyons : apprends-nous à bien accueillir ton mystère, dans le silence et la prière.
O Christ, premier-né de toute créature, tes blessures nous guérissent, et de ta mort jaillit la vie…
Entraîne-nous à ta suite jusqu’au matin de Pâques et donne à tous les humains d’avoir part à ta résurrection !
Christ, notre Roi, présente toi-même notre prière au Père, car le Père est heureux d’exaucer, maintenant et toujours.
Signes
Seigneur, ouvre nos vies à ta louange,
Qu’elle puisse jaillir de nos cœurs aujourd’hui et chaque jour.
Qu’elle rende visible ta victoire sur toutes les dominations.
Sur toutes les servitudes qui veulent nous enfermer dans la morosité.
Oui, que ta louange éclate au travers de nos vies, qu’elle bouscule les hésitations et les paralysies.
Que ta louange nous fasse entrer en communion avec toute la création, avec tous nos frères et sœurs par toute la terre.
Ouvre nos lèvres, Seigneur, et nous publierons tes louanges.
PPT 2005 d’après Fabienne Ambs
Seigneur, souvent, je regarde mal et me laisse impressionner par des paroles et des images qui parlent de pouvoir, de réussite et de sécurité.
J’ai si souvent envie de fermer les yeux, juste pour ne pas voir l’injustice autour de moi. Car je me sens impuissant à y changer quelque chose. Il m’arrive d’éteindre la télé pour ne pas voir la souffrance de ceux qui vivent à l’autre bout du monde. Elle me fait trop mal.
Seigneur, ouvre mes yeux !
Apprends-moi à ne pas rater les bons moments: A reconnaître les signes qui parlent de toi. L’âne qui porte celui qui vient en ton nom.
La douceur qui change les cœurs et Montre le chemin de vie.
Amen
PPT 2008 avec le récit des aveugles de Jéricho d’après Alexandra Breukink
Seigneur Dieu, béni soit celui qui vient en ton nom.
Béni soit Jésus, il entre dans nos villes et dans nos vies.
Aide-le à pardonner, à réjouir, à rassembler autour de lui des femmes et des hommes venus de toutes les nations.
Fais à chacun la grâce de l’accueillir, de l’acclamer comme ton envoyé, de l’annoncer au monde et de l’aimer toujours.
Que cette fête des Rameaux nous donne la joie de ta présence fidèle dans nos vies, de ton pardon quotidien, de ta paix sans relâche.
Oui, Hosanna !
Amen
PPT 2011 Marc Chambron

Cantique 614 § 1 & 3  » Tu es là au cœur de nos vies »

INTRODUCTION A LA CÈNE

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Nous disons merci pour Jésus-Christ,
Il a été un prophète et un roi plein de douceur.
Il nous invite à proclamer la grâce de Dieu
Il est présent au cœur de chacune de nos journées
Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.

PRÉFACE
Oui, Père, il est juste et bon de dire merci, toujours et en tout lieu, à toi, Dieu le Père tout-puissant, par Jésus, ton Fils bien-aimé.
Il portait le visage de ta gloire, mais il ne s’est pas dérobé devant ceux qui le frappaient.
Il n’a pas revendiqué son droit d’être traité à l’égal d’un dieu puissant.
Parce qu’il connaissait ta vraie nature, il s’est laissé mener par ses bourreaux, comme un agneau qu’on entraîne à la mort.
Obéissant jusqu’à la mort de la croix, il ne s’est pas révolté, mais il a remis son âme entre tes mains. C’est pourquoi tu l’as élevé au-dessus de tout, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse et que toute bouche confesse :
Jésus-Christ est le Seigneur, pour ta gloire, Dieu saint, Père de tous les hommes : …

Cantique 317 § 1 « Laisserons-nous à notre table »

INSTITUTION
Faisons tous silence devant le Seigneur !
À la veille de planter sa croix comme un signal au carrefour de nos chemins. Jésus prit le pain…
À la veille de se laisser élever sur une croix pour nous attirer tous dans l’universelle communion de l’amour, le Seigneur prit le pain …
À la veille du jour où il se laissa emmener et crucifier pour faire sauter les verrous de la mort, Jésus prit le pain …
A la veille de mener à son terme son service total, afin d’accomplir jusqu’au bout la tâche qu’il avait acceptée, Jésus prit le pain …

PRIÈRE
1
Père céleste, nous nous souvenons de Jésus :
Il a été soumis aux humeurs de la foule : parfois adulé, parfois méprisé; parfois ignoré, parfois suivi, souvent méconnu.
Nous nous souvenons de sa mystérieuse fidélité, elle a vaincu la mort.
Et nous attendons le jour où, à notre tour, nous connaîtrons la victoire promise à tes rachetés.
2
Nous te prions en communion avec toutes celles et tous ceux qui rencontrent le succès ou la dénonciation, l’amitié ou l’abandon de leurs amis.
Nous te prions pour nous-mêmes : Rends-nous vigilants, afin que nous ne soyons pas victimes de ceux qui manipulent l’opinion.
Garde-nous de l’appât du gain acquis au prix de la dignité des autres.
Rappelle-nous que personne ne peut servir deux maîtres : l’argent et toi.
Permets qu’en nous voyant les hommes qui s’interrogent puissent reconnaître que Jésus est ton Fils et leur Seigneur.
Et maintenant, que ce pain et ce vin deviennent, pour notre foi et notre joie, signes du corps et du sang de Jésus, et en même temps signes indiscutables de l’accomplissement de ton alliance toujours nouvelle. Viens, Esprit du Dieu vivant, viens et règne en nous !

Cantique 317 § 5 « Laisserons-nous à notre table »

INVITATION
Le corps du Christ s’édifie pour être un appel à tous les humains.
Voici que Jésus, roi doux et humble de coeur veut entrer dans nos vies !
Il fait toutes choses nouvelles. Venez, car tout est prêt ! Cela

COMMUNION

PRIÈRE
O Seigneur Jésus-Christ, Des plaies de ta souffrance tu fais jaillir la joie.
De la croix de ta honte tu tires la clémence.
Du tombeau de ta mort s’élève une espérance.
Souffrance et honte et mort sont par toi transformées.
Par la foi, elles deviennent : Joie pour les humains, Clémence pour tout pécheur, Espérance pour qui t’aime.
Fais nous vivre cela, aujourd’hui et demain.
Chaque jour avec toi, nous suivrons ton chemin ; ce chemin de ta croix, ce chemin de la vie ; de la vie accomplie dans l’amour, par ta grâce,
O Seigneur Jésus-Christ !
AV
OUVERTURE de la SEMAINE SAINTE
Seigneur Dieu, tu dépasses tout ce que nous savons, ce que nous devinons de Toi.
Nous ne pouvons te cerner de nos mots et nos yeux sont incapables de voir ton visage.
Alors tu es venu en Jésus. En Jésus, tu passas au milieu des hommes.
Les jours viennent maintenant où nous ferons mémoire de LUI : comment il fut livré à la violence, comment il a été cloué sur la croix, comment il a tout donné, sa vie et sa mort, son corps et son sang, son amour et son esprit pour que sur tout être humain brillent à jamais les splendeurs de la vie.
Nous te le demandons, Seigneur notre Dieu, apprends-nous à accueillir Jésus, ton Fils, que les traces de son passage restent à jamais ineffaçables dans notre cœur et dans notre esprit, pour tous les jours de notre vie jusque dans l’éternité.
François Cromphout Signes 1978

EXHORTATION- BENEDICTION

Souvenez-vous de Jésus, le méprisé, le rejeté, Lorsque vous aurez envie de mépriser ou de rejeter quelqu’un.
Car c’est toujours dans la personne d’un autre que Jésus vient à notre rencontre.
Que le Seigneur vous remplisse donc de sa lumière et de sa paix, qu’il mette en vous le rayonnement de son amour, et que la lumière de l’espérance éclaire chacun de vos chemins.
Le Seigneur est fidèle, il est avec vous chaque jour !
Allons en paix !

Cantique 616 §1 & 2  » Confie à Dieu ta route »

Laisser un commentaire

Fermer le menu