Dimanche 11 novembre 2018 (BQ32)

Publié par Michèle Duquène le

ACCUEIL

La grâce est irrévocablement avec tous ceux qui aiment le Seigneur Jésus-Christ !
La farine ne manqua pas dans le pot, ni l’huile dans la jarre de la femme
qui avait accueilli l’envoyé de Dieu.
S97
Aujourd’hui encore, aujourd’hui déjà,
Jésus nous annonce son retour dans le fracas du monde actuel, notre monde.
Jeunes et vieux, pauvres et riches, hommes et femmes de toutes races,
nous le verrons venir sur les nuées du ciel . . . Serons-nous prêts à l’accueillir ?
Tournons nos regards vers Lui, il est notre espérance !
(Thème don)
Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir ; nous en faisons l’expérience,
car la reconnais­sance reçue en retour est souvent plus grande que l’effort consenti, et
surtout, parce que, même sans le savoir, nous participons ainsi à la vie de Dieu,
Pour Dieu le don est toujours gratuit, l’offrande sans mérite, sans limite.
Dieu donne sans limite, nous disons merci en accueillant sa Parole et son Pain.
D’après Signes 1979
2
(Thème don)
Nous le savons : l’unique loi chrétienne c’est : «Tu aimeras ! »
Si donc l’amour seul compte pour connaître la valeur de nos vies, comment et jusqu’où allons-nous l’exprimer ?
Aux yeux de Dieu, ce qui compte, c’est l’engagement, le fait de risquer ou de donner, sans songer à un retour ou à une récompense.
La société ne fonctionne pas sur ces bases-là.
Alors, que cela nous plaise ou non, nous sommes constamment placés devant des choix.
Aujourd’hui, Dieu nous rappellera sa préférence pour des moyens humbles, même si, à nos propres yeux, ils ne devraient pas conduire au grand succès.
C’est la voie suivie par le Christ, le crucifié ; LUI vit maintenant pour toujours !
3
(Thème de la Parole)
Parler est essentiel.
Nous y consacrons énormément de temps, et si nous ne pouvons pas le faire, nous souffrons, nous nous souffrons.
Parler exprime la relation : quand je parle, je me livre tel que je suis,
ou je me cache derrière un rideau de mensonges.
Pour créer, transformer, il faut parler : au commencement est la Parole.
Mais il y a un piège, car la parole peut être totalement creuse,
le camouflage de l’extrême fainéantise : faire néant.
Il y a des beaux parleurs qui ne sont que des haut-parleurs du vide !
Aujourd’hui, en célébrant notre foi en Jésus-Christ, la Parole de Dieu,
nous voulons vérifier nos mots, vérifier nos vies, pour que l’apparence corresponde à la réalité.
Il faut d’ailleurs que nous passions de l’écoute de aux actes à nous,
en acceptant aussi de payer le prix de la véracité.
D’après Signes 1982

Chant: 208/1.2 C’est toi, Seigneur, Qui nous unis …

LOUANGE

 BEG 1 Psaume 146/1-3.5.10 (Version libre)
Loue le Seigneur, ô mon âme ! Je compterai sur Lui tant que je vivrai.
Je lui ferai confiance tant que j’existerai.
Je ne compte pas sur les puissants. Humains comme moi, Leur mémoire est mauvaise,
Prompts à la dispute, lents à la réconciliation, ils sont distraits et impatients,
Partagés entre des intérêts contraires, et loin d’être infaillibles !
Je ne fais vraiment pas confiance A ceux qui détiennent le pouvoir comme si c’était leur propriété.
Leur bon plaisir remplace le droit,
Ils s’enrichissent de la pauvreté des petits.
Leur puissance rend la terre inhabitable : je ne me fie pas à eux :
Ils ne durent pas toujours, n’ont pas toujours des successeurs.
Il n’y a donc guère de raison de se fier à eux, ni de désespérer à cause d’eux.
Je compte sur le Seigneur : Il relève les humiliés et renverse le trône des puissants.
Je Le loue, le cœur tremblant ; A voix basse, je dis: Alléluia !
Il est seul à l’entendre, c’est une affaire entre Lui et moi.
Je lui souffle mon consentement, et tiens en silence ma promesse.
La domination de la violence sera remplacée par le règne de la liberté, pour toujours !

Beginn 112-113
BEG 2  (réécriture de Rom 14/9 + Ps 90/1-3,13/14)
Quand mes devoirs m’écrasent, quand la peur d’échouer me noue la gorge,
Quand le sens de ma vie file entre mes doigts, comme l’eau.
Quand la consolation de la Parole a le goût d’une bière éventée,
et mes lèvres trébuchent avant même de parler,
ALORS, j’élève mes mains vers toi, Seigneur,
comme l’enfant qui se jette dans les bras de sa mère ! Désespérément :
un saut dans le vide, ou une retraite vers une forteresse invincible.
Comme une mère ne demande jamais si c’est amour ou désespoir,
mais se contente d’embrasser l’enfant venu en pleurs,
Tu ne poses pas de question: Tu m’accueilles et me tiens fermement.
Tiens-toi sur la porte ouverte, sinon, j’aurai peur de revenir :
Je vois mon chemin quand tu l’éclaires.
J’avance d’un pas léger sur le chemin qui rapproche vers Toi.
Beginn 132
Psaume 90/1‑17
Seigneur, tu fus pour nous, d’âge en âge, un refuge.
Avant que les montagnes aient été enfantées, Et que tu aies créé la terre et l’univers, De toute éternité, Et pour l’éternité, Toi, tu es Dieu.
Tu fais rentrer les hommes Jusque dans la poussière, Tu leur dis : Revenez, revenez fils d’Adam !
Mille ans sont à tes yeux Comme la journée d’hier Qui est déjà passée,
Comme une heure de veille Au milieu de la nuit.
Toi, tu les emportes Comme un peu de sommeil Qui s’efface au matin.
Pareils à l’herbe : elle fleurit le matin, passe et, le soir, Se sèche et se flétrit.
Tu as mis devant toi, Seigneur, tous nos péchés,
Et nos fautes cachées, Tu les mets en lumière.
Tous nos jours disparaissent Par ton indignation.
Nous voyons nos années S’effacer comme un souffle … Le temps de nos années ?
C’est soixante‑dix ans, Au mieux quatre‑vingt pour les plus vigoureux :
Et leur agitation n’est que peine et misère. Car le temps passe vite Et nous nous envolons.
Seigneur, qui peut connaître Le poids de ta colère,
Qui te révère assez Pour craindre ton courroux ?
Apprends‑nous donc À bien compter nos jours,
Afin que notre cœur Découvre la sagesse.
Reviens, Seigneur ! Reviens ! Jusque à quand Tarderas‑tu encore ?
Exerce ta pitié Envers tes serviteurs !
Comble‑nous chaque aurore De ta fidélité,
Et nous crierons de joie Tout au long de nos jours.
Rends-nous en jours de joie Les jours de nos épreuves,
Change en années de joie Nos années de malheur.
Que ton œuvre apparaisse envers tes serviteurs, Ta gloire envers leurs fils.
Et que la bienveillance Du Seigneur notre Dieu Repose sur nous tous !
Fais prospérer pour nous l’ouvrage de nos mains !
Oh oui, fais prospérer L’ouvrage de nos mains !
Psaume 22/23-32
Je dirai à mes frères la gloire de ton nom, Je te célébrerai dans la grande assemblée.
Vous tous qui craignez Dieu, Célébrez-le ! Descendants de Jacob, Honorez-le ! Descendants d’Israël, Vénérez-le !
Il n’a pas méprisé l’humiliation du pauvre, Il n’a pas détourné Devant lui son visage,
Mais il a écouté Le cri lancé vers lui.
A toi soit ma louange Dans la grande assemblée.
J’accomplirai mes vœux Devant ceux qui t’adorent.

Chant : 146/1.2.3.5 Loué sois-tu

L O I

1
Le Seigneur attache du prix à ce qui est caché dans nos vies.
Pour le Seigneur, les petits, les pauvres et les humbles sont le vrai capital du monde nouveau.
Le Seigneur s’émerveille de ceux qui savent payer discrètement de leur personne, de leur vie et de leurs biens.
Le Seigneur attend de nous des attitudes de vérité, d’humilité et d’espérance.
2
Luc 17/20-24(-30)
Les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le Royaume de Dieu.
Il répondit : – Le Royaume de Dieu ne vient pas de façon qu’on puisse le voir.
On ne dira pas : « Voyez, il est ici ! » ou bien : « Il est là ! »
Sachez-le, le Royaume de Dieu est au milieu de vous ».
Il dit aux disciples: – Le temps viendra où vous désirerez voir l’un des jours du Fils de l’Homme, mais vous ne le verrez pas ».
On vous dira : « Regarde là ! » ou: « Regarde ici ! » N’y va pas, n’y cours pas !
Comme l’éclair brille à travers le ciel et l’illumine d’une extrémité à l’autre,
ainsi sera le Fils de l’homme en son jour.

HUMILIATION

Job 14/1-6
L’homme n’est rien d’autre que l’enfant de la femme.
Sa vie sera donc brève et remplie de tourments.
Comme la fleur, il s’épanouit, et puis se fane ; comme l’ombre, il est parti.
C’est ça, mon Dieu, que ton regard épie ! C’est moi que tu traînes en justice !
Mais qui peut donc tirer quelque chose de pur de ce qui est impur ? Personne au monde !
La durée de la vie est limitée pour l’homme, c’est toi qui as fixé le nombre de ses mois ; il ne peut dépasser la ligne que tu lui traces.
Cesse de le guetter et laisse-le tranquille, Pour qu’il termine en paix sa journée d’ouvrier.
Dieu notre Père, nous connaissons ta bonté, elle ne rayonne parmi nos frères.
Nous accueillons ta Parole, mais nos esprits sont lents à la comprendre
et nos volontés lentes à la mettre en pratique.
Tu répands sur nous ta Vie, mais notre courage est défaillant et la fatigue nous écrase vite.
Seigneur, pour l’amour de Jésus, prends pitié de nous !

Chant: 429/1 C’est vers toi que je me tourne

GRÂCE

Le Christ a été offert une fois pour effacer le péché de beaucoup d’humains.
En Jésus-Christ, le Seigneur pardonne ;
Il libère ceux et celles qui se reconnaissent coupables devant Lui.
Oui, Il est bon : Il éloigne de nous tout ce qui nous arrête.
Il nous rend libres d’esprit et de corps, pour accomplir sa volonté. Louons le Seigneur !

Chant: 429 / 2 Mes yeux verront ta gloire

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu,
il utilise les humbles comme prophètes pour faire connaître ses merveilles.
Je crois en Jésus-Christ,
par sa simplicité et son humilité il nous apprend à nous émerveiller de Dieu.
Je crois en l’Esprit saint,
c’est le don intime et secret de Dieu aux humbles qui le recherchent.
Je crois que l’Eglise rassemble ceux qui se savent pauvres et attendent d’être comblés par la prodigieuse libéralité de Dieu.

Chant : 134/3 Gloire à Dieu notre créateur

ANNONCE DE L’OFFRANDE

L’offrande va être recueillie,
elle sera le signe de notre volonté d’appartenir au Royaume du Christ
qui est déjà là et qui prépare son épanouissement.

PRIÈRE d’OFFRANDE

Apprends-nous, Seigneur, à nous émerveiller du don que Jésus a fait de sa vie.
Aug­mente aussi en nous la joie de donner, avec le cœur autant qu’avec la main, sans arrière-pensée ni calcul, comme toi-même tu te donnes à nous.

ILLUMINATION

S97
D’âge en âge tu es, Seigneur, le Dieu qui nous sauve.
Lorsque nous ne savons plus vers qui nous tourner, tu nous redis que tu es un Dieu proche.
Lorsque les événements crient ton absence, tu nous fais entendre le silence de ta présence.
Toi, notre Dieu, tu es, tu étais et tu viens : aujourd’hui et pour toujours !
BEG
Seigneur Jésus-Christ, tu as traversé les angoisses de la mort.
Tu nous as ainsi acquis la vie. Libère-nous du souci.
Que nous soyons bien ancrés sur le fond solide de ton amour.
C’est depuis toujours la seule chose inébranlable.
Par ta Parole renouvelle en nous l’espérance.
Beginn 132
Béni soit le règne du Père et du Fils et du Saint Esprit, maintenant et toujours !

La 1ère lecture,     1 Rois 17/ 10-16  propre à ABC
La 2ème lecture,   Hébreux 9/ 24 à 28  propre à ABC
Évangile,               Marc 12/ 38 à 45 pour 41-44, 3ème Carême Année 3

1ère LECTURE
1 Rois 17/7-16
Comme la sécheresse et la famine persistaient, le Seigneur adressa la parole à Élie, le prophète : – En route, va dans la ville de Sarepta, proche de Sidon, pour y habiter.
J’ai commandé à une veuve de là-bas de te donner à manger.
Élie se mit donc en route pour Sarepta.
Lorsqu’il arriva à l’entrée de la ville, il vit une veuve en train de ramasser du bois.
Il l’appela et lui dit : – Apporte-moi, je te prie, un peu d’eau à boire.
Elle partit en chercher, mais il la rappela et lui dit : – Apporte-moi aussi un morceau de pain. Par le Seigneur vivant, ton Dieu, je te jure que je n’ai pas de pain, répondit-elle ; il ne me reste qu’une poignée de farine dans un bol et un peu d’huile dans un pot.
Je suis venue ramasser quelques bouts de bois ;
je vais aller préparer ce qui reste pour mon fils et pour moi ;
et quand nous l’aurons mangé, nous n’aurons plus qu’à mourir. N’aie pas peur ! lui dit Élie. Va et fais comme tu l’as dit.
Seulement, tu me prépareras d’abord une petite miche de pain que tu m’apporteras ; ensuite, tu en feras une pour toi et pour ton fils.
En effet, voici ce que déclare le Seigneur Dieu d’Israël :
« La farine ne manquera pas dans le bol et l’huile ne manquera pas dans le pot, jusqu’à ce que le Seigneur fasse tomber la pluie sur la terre. »
La femme alla faire ce qu’Élie lui avait dit ; et ils eurent à manger pendant longtemps, elle et son fils, ainsi que le prophète.
La farine ne manqua pas dans le bol, ni l’huile dans le pot, conformément à ce qu’Élie avait annoncé de la part du Seigneur.

2ème LECTURE
Hébreux 9/24-28
(Car) le Christ n’est pas entré dans un sanctuaire construit par les hommes,
qui ne serait qu’une copie du véritable.
Il est entré dans le ciel même, où il se présente mainte­nant pour nous devant Dieu.
Le grand prêtre juif entre chaque année dans le sanc­tuaire avec du sang d’animal.­
Mais le Christ n’est pas entré pour s’offrir plusieurs fois lui-même.
Autrement, il aurait dû souffrir plusieurs fois depuis la création du monde.
En réalité, il est apparu maintenant une fois pour toutes, alors que les temps sont proches de la fin, pour supprimer le péché en se don­nant lui-même en sacrifice.
Tout humain est destiné à mourir une fois, et après cela il sera jugé par Dieu.
De même, le Christ aussi a été offert en sacrifice une seule fois pour enlever le péché de beaucoup d’hommes. Il apparaîtra une seconde fois, non pour enlever le pé­ché, mais pour sauver ceux qui l’attendent.

ÉVANGILE
Marc 12/38-44
Jésus disait aux gens qu’il enseignait :
Gardez-vous des maîtres de la Loi qui aiment à se promener en longues robes et à recevoir des salutations respectueuses sur les places publiques ;
ils se choisissent les sièges les plus en vue dans les synagogues et les meilleures places dans les grands repas.
Prenant aux veuves tout ce qu’elles possèdent et, faisant de longues prières pour paraître bons.
Ils recevront une punition d’autant plus grande !
Jésus s’assit à côté des troncs à offrandes du temple, il regardait comment la foule déposait de l’agent. De nombreux riches donnaient beaucoup d’argent.
Une pauvre veuve arriva et mit deux petites pièces de cuivre, d’une valeur de quelques centimes.
Alors Jésus appela ses disciples et leur dit : Je vous le déclare, c’est la vérité : cette pauvre veuve a mis dans le tronc plus que tous les autres.
Car tous les autres ont donné de l’argent dont ils n’avaient pas besoin ;
mais elle, dans sa pauvreté, a offert tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre.

Chant : 249/1.2.3 Béni soit le Seigneur ….

PRÉDICATION

PRIÈRE

S97
Même quand les temps sont durs, surtout si la situation est dramatique,
Nous pouvons nous adresser à Dieu, et son Esprit nous vivifie !
Nous prions pour les chrétiens, ils aiment le monde où ils vivent,
Et ils y travaillent pour que ton règne vienne !
Nous prions pour les humains de notre temps,
Pour que leur espérance soit renouvelée,
Et qu’ils recherchent le seul sauveur, ton fils Jésus.
Nous prions pour celles et ceux qui ont perdu le goût de vivre :
Pour que des gens de bonne volonté viennent à leur rencontre
et pansent les blessures de leur cœur.
Nous prions aussi pour nous-mêmes :
Pour que nous sachions traduire dans nos gestes et paroles l’espérance que tu as mise en nous !
Dieu notre Père, toi qui veille sur le monde, fais grandir en lui ton royaume
Et hâte la venue de ton fils,
Il vit et règne avec toi et l’Esprit Saint, pour toujours !
PPT 2006
Prière d’après Alexandra Breukink
Seigneur, tu veux être pour nous le Seul, l’Unique.
Et tu nous demandes notre confiance, entière et totale.
Nous ne pouvons pas exister autrement l’un pour l’autre.
Mais tu connais aussi notre doute, notre réserve, notre objection
et notre impuissance à t’aimer avec toute notre vie.
Vaincs notre angoisse de nous donner à toi.
Concentre-nous sur Jésus qui, avec toute sa vie,
A su se confier à toi ! Pour cette raison,
Il nous est devenu un rocher, une source.
Nous prions maintenant avec le Conseil Œcuménique pour les chrétiens
Des régions d’Afrique équatoriale,
Pour des hommes et des femmes de foi, confiants et pleins d’espoir.
PPT 2003
O Seigneur, mon Dieu et mon Père, je veux te dire un grand merci !
Tout au long de ma vie je veux chanter pour toi !
Oui, que chaque jour de ma vie soit une manière » de te glorifier.
Garde-moi de mettre ma confiance dans les riches et dans les puissants.
C’est toi qui sauves, tu me délivres de mes angoisses.
Tu ne m’abandonneras jamais : je sais en qui j’ai cru.
Fais justice à ceux qu’on écrase, donne à manger à ceux qui ont faim.
Libère les prisonniers, ouvre les yeux des aveugles.
Remets debout ceux qui trébuchent,
Donne un abri aux étrangers et aux demandeurs d’asile.
Protège les femmes et les enfants victimes de la méchanceté des hommes.
Ma prière je te l’adresse d’un cœur rempli d’espérance,
Elle s’élève vers toi dans un élan de reconnaissance,
Car tu es bon, ton amour dure à toujours !
Amen
André Honegger
1
Tu es bon, Seigneur, et ton amour dure à toujours !
Rends-nous donc accueillants aux autres, les proches et les lointains,
parce qu’en accueillant le plus humble des humains,
c’est à toi que nous ouvrons nos portes, et avec toi que nous partageons.
Nous te prions pour ceux qui s’adressent au public afin d’obtenir de l’aide pour les autres.
Nous pensons en particulier aux jeunes engagés dans l’action 11.11.11.
Nous te prions pour ceux qui désirent accueillir quelqu’un,
faire quelque chose de sérieux pour quelqu’un.
Donne-leur de ne pas reculer devant les risques à courir – et donne-leur surtout d’éprouver l’efficacité et la fécondité d’un tel geste.
Nous te prions pour nos assemblées.
Qu’il y ait un lien entre la vie de la semaine et le Royaume proclamé le dimanche.
Oui, que chaque journée soit éclairée par ce que nous vivons maintenant.
Seigneur, nous te demandons cela au nom de Jésus…
2
Seigneur notre Dieu, sur la route de la vie, nos espérances se brisent souvent sur les pierres coupantes de la vie quotidienne.
Nous connaissons les échecs et la fatigue.
Éloigne donc de nous la peur qui arrête, la faiblesse qui entrave l’esprit et le corps, la mollesse qui endort le cœur.
Emporte-nous à la suite du Christ, avec la puissance de sa Parole,
pour réaliser avec nos frères une terre de partage et de solidarité.
Par Jésus, le Christ, solidaire de tous les vivants, pour toujours.
3
Nous sommes, Seigneur, incapables d’instaurer par nous-mêmes le pardon,
la paix et une vie ouverte sur les attentes des humains, proches et lointains.
C’est de toi seul, c’est de ta grâce que nous vient la force nécessaire.
Rends-nous présents auprès de ceux que la vie accable d’amours échouées, de jours sans espoir, de souffrances répétées ;
que nous sachions leur communiquer le courage qui vient de toi.
Donne-nous à nous le courage de faire une place au milieu de nos multiples activités pour nourrir notre vie spirituelle par la réflexion et la prière.
Et que ton Église sache, chaque jour et dans les réalités concrètes,
mettre en application ses paroles et ses déclarations.
Donne-nous, Dieu fidèle, d’être nous-mêmes fidèles à ta Bonne Nouvelle en pratiquant l’amour que tu as imaginé et pour lequel Jésus a donné sa vie.

Chant : 616/1.2.3.4 Confie à Dieu ta route

INTRODUCTION à la CENE :

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Pardonnons-nous mutuellement, comme Dieu nous pardonne en Christ !
Nous disons merci pour Jésus-Christ,
et pour la vie qu’il nous a donnée, une fois pour toutes.
Il nous donne le pain pour chaque étape de la route.
Il nous invite à proclamer la grâce de Dieu
Il est présent au cœur de chacune de nos journées
Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.

PRÉFACE
S97
Seigneur, nous apportons ce pain et ce vin :
Que ta vie nous aide à vivre,
Que ton esprit nous permette de respirer,
Que ta joie nous illumine, Aujourd’hui, et toujours . . .
S97
Père saint, Dieu du ciel et de la terre, nous te disons merci !
Merci pour la vie que tu nous donnes depuis la naissance du monde
Jusqu’à l’accomplissement de toutes choses.
Merci pour les temps derniers, lorsque les morts s’éveilleront de la poussière
Et brilleront comme les étoiles du firmament.
Merci pour le jour où Jésus ton Fils ouvrira le matin d’une nouvelle création.
Il y a déjà maintenant des pousses qui annoncent la justice et la paix,
Elles commencent à éclore sous le souffle vivifiant de ton Esprit
Sauvés en espérance, nous te louons avec les croyants qui nous ont précédés et avec tous les anges, sans fin nous proclamons ton amour et ta sainteté :
B
Oui, Père, nous nous émerveillons pour Jésus, ton serviteur.
Pour nous, il a vécu une vie d’homme, une fois pour toutes et d’une manière unique.
Pour nous, il a risqué et donné sa vie, une fois pour toutes.
Pour nous, par sa mort, il a une fois pour toutes vaincu la mort
et la cause fondamentale de notre mort : le péché.
Par lui, tous les humaines peuvent être vainqueurs du mal.
Par lui, tous les humains peuvent avoir accès à la vraie vie.
C’est pourquoi, avec la foule des sanctifiés que Jésus entraîne avec lui
vers le sanctuaire véritable de ta gloire, nous te louons et chantons ta grandeur : …

Chant: 544/2 O toi, Jésus, notre Seigneur

INSTITUTION
Faisons silence devant le Seigneur !
Quelques heures avant de se laisser élever sur une croix pour nous attirer
tous dans l’universelle communion de l’amour,
Quelques heures avant se laisser emmener et crucifier pour faire sauter les verrous de la mort,
au moment de se donner lui-même pour nous, afin de venir à bout de toute haine
et pour fonder une vraie paix
Jésus prit le pain …

PRIÈRE
Oui, Père, nous nous souvenons de Jésus, de sa vie offerte sans, totalement abandonnée, totalement livrée en pâture aux humains.
Nous nous offrons nous-mêmes pour participer à cette vie toute donnée,
et devenir à notre tour une vivante offrande, à la louange de ta gloire.
Si le pain vient à manquer sur terre, c’est que nous manquons à ton amour.
Donne-nous de croire à la valeur infinie du moindre de nos actes
et multiplie, par nous, dans le monde, cet amour qui nous fait vivre.
Rends-nous capables de servir nos semblables,
ceux qui vivent et meurent dans la faim et la pauvreté,
ceux qui trop souvent, autour de nous, restent sur leur faim.
Donne-leur aujourd’hui, par nos mains, leur pain de chaque jour
et que notre amour compatissant leur apporte paix et joie.
Rends-nous affamés, affamés de ta vérité, assoiffés de ta justice
et rappelle-nous sans cesse qu’on n’a jamais fini de donner.

Chant: 544/3 Oh ! viens sur nous, toi Saint Esprit !

INVITATION
Le Seigneur reçoit de nos mains le pain et le vin.
Ils sont faits de grains et de grappes autrefois dispersés.
Les voici réunis sur cette table.
Qu’ainsi, des quatre coins de l’horizon,
l’Eglise se rassemble, maintenant et pour toujours.
d’après Signes 1999
Venez, car tout est prêt !
Voici le pain du partage offert à tous ceux qui ont faim :
le corps du Christ, pour que nous nous donnions avec Lui;
le sang du Christ pour que notre vie serve au bonheur des hommes.
Jamais la réserve de pain du Seigneur ne s’épuisera.
Jamais la joie de son vin ne s’éteindra.
Venez, car tout est prêt !

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ.
Jésus a donné sa vie pour nous.
Il est vivant et veut mettre sa vie dans la nôtre,
pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe,
C’est la communion au sang du Christ, versé pour nous.
Dans cette alliance sans cesse renouvelée,
la vie de Jésus-Christ coule en nous comme un sang nouveau,
comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne,
dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE
Action de grâce
Dieu du ciel et de la terre, Dieu des origines,
Louange à toi : tu fais naître le monde !
Tu es aussi le Dieu des temps derniers,
Tu conduis à son terme l’histoire des humains
Et tu nous fais passer de l’éphémère à l’éternel.
Merci pour Jésus, le Fils de l’homme ;
Il viendra glorieux sur les nuées du ciel, À l’heure que toi seul connais.
Aujourd’hui présent au milieu de nous,
Il nous rappelle Que ses paroles ne passeront pas.
Il est le printemps de l’univers nouveau,
Pour notre monde et pour tous les humains
Là fleuriront à jamais le figuier, la vigne et l’olivier de nos vies.
Seigneur, nous te disons merci Pour l’époque où nous vivons,
C’est un temps unique Et l’espace unique où tu nous as plantés.
La science nous fait découvrir l’aventure de notre planète au sein de l’univers ;
Peu à peu nous apprenons ses richesses et ses limites,
Et nous prenons conscience des milliards d’hommes aujourd’hui solidaires.
Tu confies à nos cœurs et à nos mains
L’avenir de la terre et la pleine éclosion des vivants.
Fais de nous des personnes responsables,
Capables de reconnaître tes pas dans le jardin de la création ;
Des femmes et des hommes avec assez d’amour pour te dire
Notre Père. .
S97
Seigneur, tu fais pour nous de grandes choses !
Par Jésus, tu nous donnes l’assurance de la vie éternelle.
A tous ceux qui vivent dans l’espoir comme dans la crainte,
Tu promets ta grâce, en abondance !
Achève en nous ce que tu as commencé :
Rends notre vie fructueuse au long des jours,
Élargis-la aux dimensions du monde et du ciel,
Pour l’amour de Jésus ton Fils, le Vivant,
Maintenant et toujours.
1
Merci, Seigneur, parce que tu t’es donné pour nous !
Que toujours je me souvienne que c’est toi qui nous as aimés le premier.
Avec le pain et le vin qui nous viennent de toi, nous avons reçu, Seigneur,
la force de parler et d’agir, d’aimer et de pardonner, en actes véritables,
à l’image de Jésus-Christ.
Donne-nous, sur la route de notre vie, de laisser transparaître notre foi en Jésus,
Il s’est livré totalement pour que tous les hommes vivent pour toujours.
2
Seigneur notre Dieu, ton amour vivra jusqu’à la fin des siècles.
Garde nos esprits et nos cœurs dans l’attente de ton Royaume.
Donne-nous de marcher dans ta présence.
Accorde à tout homme de pouvoir te rencontrer,
et fais de nous des témoins de ton règne,
ce règne a commencé et il vient et il s’établira, pour toujours.

EXHORTATION

Nous avons éprouvé la bonté du Seigneur notre Dieu,
Son cœur est plus grand que nos peurs et que nos calculs.
Soyons les messagers de sa joie et marchons dans la paix du Christ !

ENVOI

Dans un monde où tout lasse, tout passe et tout casse,
nous annonçons ce qui est inébranlable:
La grâce est avec tous ceux qui aiment
notre Seigneur Jésus Christ !
Ephésiens 6/24

Chant : 889/1.4 Demeure par ta grâce


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *