Dimanche 26 août 2018(BQ21)

Publié par Michèle Duquène le

ACCUEIL

La grâce et la paix sont destinées à chacun, à chacune d’entre nous !
Dieu est Esprit, il est la source de toute vie.
Il nous dit : Hors de moi, vous ne pouvez rien faire.
Aujourd’hui, nous sommes invités à choisir ce qui fera vivre notre foi !
Très dérivé de Signes 97
Depuis plusieurs semaines, l’Evangile nous montre Jésus présenté
comme le Pain de Vie.
Oui, la partie spirituelle de notre personne doit constamment être nourrie,
renouvelée. Le dimanche nous est donné pour cela.
Nous sommes invités à profiter de la Parole de Dieu :
Elle pourrait être en nous comme un feu !
Si nous étions disponibles !
1
Nous sommes de nouveau réunis pour le culte :
c’est une occasion de rencontre avec Dieu, dans le silence et la discrétion
de nos coeurs, comme dans la manifestation de la prière, des chants et des
gestes ; également rencontre entre nous, ensemble au pied de la croix,
pour redire, renouveler et nourrir notre foi, notre espérance et notre amour.
Il nous est rappelé que la vie spirituelle est une suite de décisions ;
des choix qu’il faut avoir faits une fois, et qu’il faut aussi confirmer chaque jour, chaque dimanche, pour que la flamme de l’espérance continue de briller au cœur de nos vies.
Nous chantons au Seigneur !
S79
Un jour, à Capernaüm, Jésus a choqué ses disciples, ils ont du choisir ;
et plusieurs l’ont quitté. Il ne leur était plus possible de le suivre.
C’est pareil aujourd’hui : si nous voulons suivre Jésus, il faut accepter
d’être bousculés, il faut aller au bout de notre recherche, et confirmer nos choix.
Nous commencerons par chanter au Seigneur qui nous a invités !

Chant: 159/1.2  Je chanterai le nom du Seigneur

LOUANGE

Psaume 34/2,3, 16, 17, 20, 21 (Parole de Vie)
Je veux remercier le Seigneur en tout temps, ma bouche dira ses louanges.
Je suis très fier du Seigneur. Ecoutez-moi et soyez dans la joie !
Les yeux du Seigneur se tournent vers ceux qui lui obéissent,
Ses oreilles entendent leurs cris.
Celui qui obéit à Dieu souffre beaucoup,
Mais le Seigneur le délivre de toutes ses souffrances.
Il le protège, aucun des ses os ne sera brisé.
2
Psaume 78/3-4, 24-25,72
 (Parole de Vie)
Nous avons entendu parler des événements d’autrefois,
Nous les connaissons, Nos parents nous les ont racontés.
Nous ne les cacherons pas à nos enfants.
Nous raconterons aux générations qui viennent les actions glorieuses du Seigneur,
sa puissance et les choses magnifiques qu’il a faites.
Pour nourrir son peuple, Dieu a fait pleuvoir la manne.
Il leur a donné le pain du ciel.
Nos ancêtres ont mangé le pain des anges,
Dieu leur a envoyé la nourriture en abondance.
Il les a conduits avec un cœur parfait, il les a guidés avec sagesse.

Chant : 151/1.2.3.4 Je louerai l’Éternel

LOI

Psaume 78/1-2, 5-7 (Parole de Vie)
Mon peuple, écoute mon enseignement, Tends l’oreille à mes paroles.
Je prendrai des comparaisons et tirerai du passé un enseignement caché.
Le Seigneur a donné des commandements au peuple de Jacob,
Il a établi une loi en Israël, Il a ordonné à nos ancêtres
de faire connaître ces choses à leurs enfants.
Ainsi, les générations qui viennent, les enfants qui vont naître,
Connaîtront cette histoire et ils la raconteront à leurs enfants.
Et les enfants de leurs enfants pourront mettre leur confiance en Dieu.
Ils n’oublieront pas ses exploits, Ils obéiront à ses commandements.

HUMILIATION

1
Ta Parole, Seigneur, est sans cesse nouvelle.
Pardonne nos retards, prends pitié !
Par ton corps et ton sang, relève-nous de notre mort, Seigneur.
Quand la volonté nous manque, quand viennent l’épreuve et le doute,
rappelle-nous, Seigneur, que tu as, toi, les paroles de la vie éternelle :
Elle s’épanouira au jour de la victoire et fleurira toujours.
Signes 79
2
Seigneur, pardonne-nous et remets-nous debout,
Tu as libéré ton peuple de l’esclavage.
Délivre-nous de tout ce qui nous empêche d’être vraiment humains.
Seigneur, pardonne-nous et remets-nous debout, redonne la sainteté à ton Eglise,
qu’elle redevienne jeune et belle ! Par Jésus …
Signes 76

Chant: 130 / 1 Du fond de ma détresse

GRACE

Ps 78/38
Le Seigneur est plein de compassion,
Il couvre nos fautes au lieu de nous détruire.
Il détourne de nous sa colère Au lieu de la déchaîner.
Il se souvient que nous sommes fragiles :
un souffle qui passe et ne revient plus.
Il a choisi son serviteur dans la maison de David : Jésus le berger d’Israël.
Oui, Jésus est pour nous un berger au coeur droit,
Il nous conduit avec sagesse.
Oui, Dieu nous montre sa miséricorde.
Il nous libère de nos hésitations et de nos refus.
Il affermit notre foi et nous entraîne vers le partage de la vie éternelle.
Louons le Seigneur !

Chant : 266 / 1.2 Rendons gloire à Dieu

CONFESSION DE FOI

Je crois en Toi, Dieu notre Père,
tu rassembles dans un même amour des hommes bien différents
et tu les rends capables d’aimer en se complétant mutuellement.
Je crois en toi, Jésus, vrai pain de vie,
tu nous révèles l’amour de Dieu ; il est pour tous les humains et permet
à chacun de suivre la voie qui lui est propre.
Je crois en toi, Esprit qui nous fait vivre,
tu fais naître la foi dans des hommes de chair et de sang,
tu les éveilles à la conscience de l’invisible.
Je dis merci pour l’Eglise, elle est une communauté ouverte
à tous les hommes qui acceptent de vivre les risques de la vraie foi.

Chant; 259 / 1.5 Oui, je veux te bénir

OFFRANDE

L’offrande que nous allons recueillir maintenant exprimera notre volonté
de courir les risques de la foi en l’amour tel que le Seigneur nous propose
de le vivre.

PRIÈRE d’OFFRANDE et ILLUMINATION

Signes 97
Seigneur, tu es notre Dieu et tu nous donnes Jésus, ta vivante Parole.
L’Esprit nous conduit jusqu’à toi. Garde-nous sur nos chemins,
tourne vers toi notre cœur et donne-nous faim de ta présence.
C’est toi qui nous combles au-delà de tout désir, Tu es vivant pour toujours !
1
Dieu saint, quand Jésus a exprimé ta Parole, il a parlé de sa mort sur la croix.
Et cela n’a pas plus à beaucoup de disciples.
Nous non plus, nous n’aimons pas trop qu’on nous parle de sacrifice
et de mort à nous-mêmes.
Que ton esprit nous donne l’élan de foi indispensable.
Nous pourrons alors persévérer sur notre route avec lui.
2
A travers les crises du temps présent,
c’est toi, Seigneur, qui assures la croissance de notre foi.
Garde nous disponibles à l’écoute de ta Parole
et fais-nous vivre de ton esprit.
Ainsi, au milieu des changements de notre société,
nos cœurs pourront discerner le chemin où tu nous invites à marcher.
Par Jésus-Christ …

La 1 ère lecture,    Josué 24/1-18 est propre à ABC
La 2 ème lecture,  Éphésiens 5/15 à 20 est au 19 ème de l’Eglise en Année 6                     L’Évangile,             Jean 6/ 51 à 58 est propre à ABC

1 ère LECTURE
Josué 24/1-18
Josué réunit à Sichem l’assemblée de toutes les tribus d’Israël.
Ils vinrent se présenter devant Dieu.
Alors Josué dit à tous : « Voici ce que déclare le Seigneur Dieu d’Israël :
Autrefois, vos ancêtres étaient établis de l’autre côté de l’Euphrate,
et ils adoraient des dieux étrangers.
J’en ai fait sortir Abraham et lui ai accordé une nombreuse descendance. …
Jacob et ses fils se rendirent en Egypte.
Plus tard, j’ai envoyé Moïse et Aaron et j’ai infligé divers fardeaux à l’Egypte
avant d’en faire sortir votre peuple.
Une fois sortis d’Egypte, vos ancêtres arrivèrent à la Mer des Roseaux,
mais les Egyptiens les poursuivirent jusque là avec des chars et des cavaliers.
Alors ils m’appelèrent à l’aide et je plaçai une colonne de fumée entre votre peuple et les égyptiens. Puis je rabattis sur eux l’eau de la mer et elle les recouvrit.
Après cela, votre peuple a vécu pendant très longtemps dans le désert.
Puis vous avez traversé le désert et êtes parvenus à Jéricho.
Les habitants de Jéricho et les autres habitants du pays combattirent contre vous.
Je les ai tous livrés en votre pouvoir. Vos armes ne furent pour rien dans tout cela.
Ainsi, je vous ai donné un pays que vous n’aviez pas eu la peine de cultiver,
des villes que vous n’aviez pas bâties et des oliviers que vous n’aviez pas plantés mais dont vous mangez les fruits.
Josué ajouta : « A vous de reconnaître l’autorité du Seigneur pour le servir de tout votre cœur, avec fidélité.
Débarrassez-vous des dieux de vos ancêtres, du côté de l’Euphrate ou en Egypte et mettez-vous au service du Seigneur.
Si cela ne vous convient pas, alors choisissez aujourd’hui à qui vous rendrez
votre culte.
Mais, ma famille et moi, nous servirons le Seigneur !
Le peuple répondit : « Il n’est pas question que nous abandonnions le Seigneur
pour nous mettre au service d’autres dieux !
Car c’est le seigneur qui nous a arrachés, nos pères et nous, à l’esclavage d’Egypte, et nous avons vu les grands miracles qu’il a faits alors.
C’est lui qui a repoussé devant nous tant de peuples.
Nous donc aussi nous servirons le Seigneur, car c’est lui qui est notre Dieu. »

2 ème LECTURE
Éphésiens 5/21-32
 (Parole de Vie)
Obéissez les uns aux autres par respect pour le Christ.
Femmes, obéissez à votre mari comme au Seigneur.
Oui, le mari est le chef de la femme comme le Christ est le chef de l’Eglise.
Le Christ est le sauveur de l’Eglise qui est son corps.
Comme l’Eglise obéit au Christ, une femme doit obéir pour tout à son mari.
Maris, aimez votre femme comme le Christ a aimé l’Eglise.
Il a donné sa vie pour elle afin qu’elle soit sainte ; il l’a rendue pure par l’eau et par la parole.
Il a voulu que l’Eglise se présente devant lui pleine de gloire, sans tache, sans ride et sans aucun défaut. Il a voulu qu’elle soit sainte et sans reproche.
A son tour, un mari doit aimer sa femme comme il aime son corps.
Aimer sa femme, c’est s’aimer soi-même.
Non, personne n’a jamais détesté son corps.
Au contraire, on le nourrit, on en prend soin, comme le Christ le fait pour l’Eglise.
Ne faisons-nous pas partie du corps du Christ ? Dans les Livres saints, on lit :
C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme et les deux deviendront comme une seule chair.
Ce mystère est grand, et moi, je vous dis qu’il s’agit du Christ et de l’Eglise.
Mais il s’agit aussi de vous : chacun doit aimer sa femme comme lui-même,
et la femme doit respecter son mari.

ÉVANGILE 
Jean 6/60-69 
(Parole de Vie)
En entendant Jésus, beaucoup de ses disciples disent :
Ces paroles sont dures à entendre. Qui peut continuer à les écouter ?
Jésus s’aperçoit que ses disciples ne sont pas d’accord avec ce qu’il dit.
Il leur demande : Ces paroles sont un obstacle pour vous ?
Alors, quand vous verrez le Fils de l’homme monter là où il était avant,
qu’est-ce que vous direz ?
C’est l’Esprit saint qui donne la vie. L’homme tout seul ne peut rien faire.
Les paroles que je vous ai dites viennent de l’Esprit saint et elles donnent la vie.
Mais parmi vous il y en a qui ne croient pas. En effet, Jésus connaît
depuis le début ceux qui ne croient pas en lui et celui qui va le livrer.
Jésus ajoute : Voilà pourquoi je vous ai dit : Personne ne peut venir à moi,
si le Père ne le lui donne pas.
Dès lors, beaucoup de disciples s’en vont : ils n’accompagnent plus Jésus.
Alors Jésus dit aux douze : Est-ce que vous voulez partir, vous aussi ?
Simon Pierre lui répond : Seigneur, à qui pouvons-nous aller ?
Tu as les paroles qui font vivre avec Dieu pour toujours.
Et nous, nous croyons et nous savons que tu es le Saint venu de Dieu.
Jésus leur répond : C’est moi qui vous ai choisis, vous, les Douze,
et pourtant l’un de vous est un esprit mauvais.
En disant cela, Jésus parle de Judas, fils de Simon Iscariote.
Et effet, c’est Judas qui va livrer Jésus, et Judas est l’un des Douze.

Chant : 430/1.2 Tu m’as aimé, Seigneur

PRÉDICATION

PRIÈRE

Signes 97
A qui irions-nous, Seigneur ?
Comme les Douze, avec leur confiance, nous nous tournons vers toi :
Garde, Seigneur, sur tes chemins, les hommes et les femmes, surtout les jeunes !
Tous ont un besoin insatiable d’idéal et de bonheur !
Garde, Seigneur, sur tes chemins, tous ceux qui doutent :
ils doutent des autres et d’eux-mêmes,
ils cherchent une certitude qui les fasse vivre…
Garde, Seigneur, sur tes chemins, ceux qui se confient en toi :
les malades, les prisonniers, ceux qui espèrent une main tendue. .
Garde, Seigneur, sur tes chemins, notre communauté, elle compte sur toi.
Garde le peuple des croyants. Pour eux tes paroles sont source de vie.
Oui, Seigneur, tu gardes sur tes chemins celles et ceux qui croient en toi.
Donne-nous la force d’être des signes de ta Parole vivante,
Jésus, le Christ, notre Seigneur !
1
Nous te prions, Seigneur, avec les désemparés par tous les changements
dans le monde et dans leurs vies. Que leurs cœurs ne s’endurcissent pas,
qu’ils soient capables d’accueillir la nouveauté sans aigreur ni résignation
parce que tu leur auras donné l’espérance.
Nous te prions aussi avec ceux qui oublient de chercher plus loin et
plus profond que les choses qu’ils ont apprises une fois.
Fais-leur entendre les appels de ton Evangile, que ton Esprit leur donne
le courage de s’interroger sur leur foi et sur leur rôle dans le monde d’aujourd’hui.
Qu’ils deviennent ainsi de vraies lumières pour le monde.
Nous te prions aussi pour notre communauté ;
que sa force et sa vie lui viennent de ta Parole écoutée et du pain partagé.
Que le souci de vérité anime notre recherche et que la Cène
nous pousse au partage fraternel.
Seigneur notre Dieu, tu nous appelles à vivre ta Parole
et à partager ton pain pour que nous puissions grandir dans la foi.
Donne-nous aussi d’être lumière pour tous nos frères.
Fais-leur trouver le chemin vers toi. Car tu as les paroles de la vie éternelle.
Tu nous appelles aussi à partager un jour ta gloire, pour toujours.
Signes

Chant : 525/1.2.3.4 Tu nous aimes, Seigneur,

INTRODUCTION à la CÈNE :
Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Pardonnons-nous mutuellement, car Dieu nous pardonne en Christ !
Nous disons merci pour Jésus-Christ,
Jésus est le pain véritable, la force pour la vie de tous nos jours, la source de notre espérance.
Jésus nous donne le pain spirituel pour chaque étape de la route.

PRÉFACE
Signes 97
Seigneur de la vie, nous venons vers toi car tu es le Dieu qui nous sauve.
Que cette Cène nous ouvre à la vie éternelle, par Jésus, notre Seigneur !
Oui, il est juste et bon de te dire merci, Père très saint, source de vie !
Loué sois-tu pour Jésus, ton fils. Il est le pain vivant venu du ciel,
Il a les paroles de la vie éternelle, il donne un sens à notre vie.
Loué sois-tu pour ton Esprit créateur : cette toujours force,
Il nous pousse à mettre nos pas dans ceux de Jésus.
Loué sois-tu pour tous ceux et toutes celles qui, comme Pierre et les autres,
ont mis leur confiance en Jésus, ton envoyé, et témoignent de sa tendresse.
Avec les anges et tous lez saints, nous proclamons ta gloire . . .
1
Oui, Père, c’est vraiment notre chance de pouvoir engager notre vie
avec Jésus-Christ.
Il est celui qui nous libère de toutes nos illusions et de tous les absolus
si souvent trompeurs.
Par Jésus, tu nous proposes ton amour ; et tu nous laisses libres d’en disposer.
En Lui, nous reconnaissons le vrai pain de vie,
Le pain capable de combler notre attente et de nourrir notre foi.
C’est pourquoi, en communion avec tous ceux que tu as confiés à ton Fils,
Nous te disons merci.

Chant : 863 Saint, saint, saint

INSTITUTION
Faisons silence devant le Seigneur !
Quelques heures avant se laisser emmener et crucifier pour faire sauter les verrous de la mort,
Quelques heures avant de mener à son terme son service total, pour accomplir jusqu’au bout la tâche qu’il avait acceptée,
au moment de se donner lui-même pour nous, afin de venir à bout de toute haine et pour fonder une vraie paix
Jésus prit le pain …

Père, en attendant notre entrée dans ton Royaume,
nous contemplons en Jésus la promesse de notre résurrection.
C’est aussi au nom de Jésus que nous te demandons de nous faire participer à la vie de ton Esprit.
Tu nous nourris par le témoignage de la Parole du Christ et par le partage du pain de la Cène.
C’est ainsi que nous pouvons persévérer dans la foi et dans l’espérance.
Nous te prions pour tous ceux que tu as donnés à Jésus.
Pour ceux qui sont animés d’un sincère esprit de recherche
et pour ceux qui sont déconcertés par le langage de l’Evangile,
pour ceux qui sont tentés de refuser de croire.
Permets qu’à travers les épreuves du temps présent, ton Eglise avance vers la joie, l’amitié et la paix, dans l’unité que tu vis et donnes en Jésus.
Que ta miséricorde nous libère de l’incrédulité, des hésitations.
Que ton pain nous fortifie et nous rende capables de faire face en tout temps.
Seigneur notre Dieu, quand le poids du jour nous pèse et quand la foi devient difficile, étends la main sur nous.
Guide-nous sur la route par Jésus, ton Fils.
Il ne cesse de se donner à nous pour que son Église vive dans l’espérance.

Chant: 871 Christ est venu

INVITATION
Christ s’est fait homme pour que nous devenions son corps.
Venez …

COMMUNION
Nous rompons le pain, c’est la communion au corps du Christ,
le Vivant met sa vie dans la nôtre, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe,
C’est la communion au sang du Christ, la nouvelle alliance.
Dans cette alliance sans cesse renouvelée,
la vie de Jésus-Christ coule en nous comme un sang nouveau,
comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne,
dans l’espérance et dans l’amour.

PRIERE
S 97
Lorsque, découragés, nous ne savons plus vers Qui nous tourner,
fais-nous, Seigneur, garder au cœur le cri de confiance de Pierre :
Tu as les paroles de la vie éternelle !
Nous voulons professer cette foi-là dans notre vie de chaque jour !
Oui, tu es le Dieu qui nous aimes encore et toujours !
1
Bénissons le Seigneur en tout temps !
Que sa louange soit sans cesse dans notre bouche !
Nous bénissons le Seigneur pour l’Eglise et pour toutes les merveilles
qui s’accomplissent parmi nous et par nous sous l’action de son amour !
Nous bénissons le Seigneur pour la Parole de Jésus,
et pour les paroles de vie qu’il nous a données pour nous garder sur le chemin de l’espérance.
Nous bénissons le Seigneur pour le pain dont il nous rassasie chaque jour.
Et nous le bénissons pour la vie éternelle qu’il nous offre toujours à nouveau.
Nous bénissons le Seigneur pour l’époux ou pour l’épouse qu’il nous a donné(e),
auquel il nous a attachés pour former un seul cœur et une seule chair.
Nous le bénissons pour l’amour qu’Il renouvelle chaque jour en nous.

EXHORTATION

Que tout au long de la semaine qui a commencé
nos vies proclament la louange du Seigneur.
Allons servir nos frères dans la paix du Christ !

Chant: 528/1.2 O Jésus, tu nous appelles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *