Dimanche 24 juin 2018 (BQ12)

Publié par Michèle Duquène le

ACCUEIL

Que la paix vous soit donnée, et l’amour avec la foi, de la part de Dieu notre Père,
et de Jésus, le Christ, notre Sauveur et notre Frère, dans la communion de l’Esprit saint :
car c’est l’Esprit qui donne la vraie vie.
Quand tout est obscur, une lumière se lève pour l’homme droit.
Nous sommes venus tels que nous sommes, avec notre foi, avec nos doutes, avec notre espérance
et avec nos désespoirs, avec nos succès et avec nos défaites : tels que nous sommes.
Et tels que nous sommes, le Seigneur nous accueille.
A tous, Il dit : « BIENVENUE ! »
Son Esprit est au milieu de nous, Il est bien présent pour agir en nous.
Nous chantons donc au Seigneur !

Chant : 212/ 1  Seigneur, tu nous appelles

LOUANGE

B Psaume 107/1-9
Célébrez le Seigneur, car il est bon et son amour dure éternellement.
Proclamez-le, vous qu’il a rachetés, qu’il a sauvés des mains de l’oppresseur.
Et qu’il a rassemblés de tous de tous pays, de l’Est à l’Ouest et du Nord au Midi.
Les uns erraient, perdus dans le désert, Ils marchaient par des chemins désolés sans trouver une ville où s’établir. Ils étaient affamés, ils avaient soif, Et ils étaient tout près de défaillir.
Dans leur détresse, ils crièrent à Dieu Qui les délivra de tous leurs malheurs.
Il les conduisit par le droit chemin, Ils ont atteint une ville habitable.
Qu’ils louent donc le Seigneur pour son amour, Pour ses merveilles en faveur des hommes.
Car il a satisfait l’âme altérée, Il a comblé de biens l’âme affamée.
Psaume 57
De David, lorsqu’il s’enfuit, poursuivi par Saül, et se réfugia dans la caverne.
Fais-moi grâce, ô Dieu ! Fais-moi grâce !
C’est auprès de toi Que mon âme Cherche son refuge, Son abri.
Je me réfugie sous tes ailes tant que durera Le malheur.
J’en appelle à Dieu, Le Très-Haut, Au Dieu qui fera Tout pour moi.
Qu’il m’envoie du ciel son salut, En dépit de ceux Qui m’écrasent.
Oui, Dieu enverra son amour, Sa fidélité et sa Grâce !
Je suis entouré de lions, Couché au milieu d’ennemis Qui crachent des flammes dévorantes.
Leurs dents acérées Sont des lames, Elles sont semblables à des flèches,
Leur langue est comme un glaive aigu.
O Dieu, lève-Toi sur les cieux ! Que le monde entier voie ta gloire !
Ils ont préparé un filet Et ils l’ont tendu Sous mes pas. Ils m’ont fait plier pour me perdre.
Ils avaient creusé une trappe; eux-mêmes sont tombés dans la fosse.
Mon cœur est tranquille, O mon Dieu ! Mon cœur est tranquille.
Oui, je chante Et je psalmodie Sur la harpe, C’est là mon bonheur et ma gloire.
Vite, éveillez-vous, Harpe et luth ! Je veux m’éveiller dès l’aurore.
Je veux te louer, O Seigneur, Parmi tous les peuples,
Psalmodier parmi les nations à ta gloire.
Car ta grâce atteint jusqu’aux cieux, Ta fidélité jusqu’aux nues.
O Dieu, lève-toi Sur les cieux, Que le monde entier Voie ta gloire !

Chant : 154/1-2   Je me confie en toi

L O I

Ps 107
Le Seigneur change les fleuves en désert, Les sources d’eau en pays de la soif.
Un sol fertile peut devenir une saline Quand ses habitants se sont pervertis.
Mais le Seigneur change aussi le désert en lac Et la terre aride en sources d’eau vive.
C’est là qu’il établit ceux qui ont faim pour y fonder une ville habitable.
Dieu répand le mépris sur les puissants, Les fait errer dans un désert sans route.
C’est aussi lui qui relève le pauvre De la misère et rend fécondes les familles.
Les hommes droits le voient et sont heureux, Mais l’injustice est réduite au silence.
Que le sage ait donc égard à ces choses Et qu’il comprenne l’amour du Seigneur.
B
La première lecture B :
Dans l’Ancien Testament, la mer est souvent considérée comme le repaire des puissances du mal,
ou même comme la puissance du mal.
La mer, et l’eau elle-même étaient considérées comme une menace pour la création.
Tout comme la souffrance humaine pouvait être décrite comme une tempête.
Mais il est affirmé en même temps que Dieu est le créateur de la mer, et qu’Il en reste le maître,
tout comme Il garde les tempêtes sous son contrôle.
Pensons à cela en entendant la lecture du livre de Job :
Job 38/1-11
Du cœur de la tempête, le Seigneur appela Job et lui demanda :
Qui es-tu pour oser rendre mes plans obscurs à force de parler de ce que tu ignores ?
Renseigne-toi, si tu connais la vérité : où donc te trouvais-tu quand je fondais la terre ?
Qui a fixé ses dimensions ? Le sais-tu bien ?
Qui a fermé la porte aux flots de l’océan, quand jaillissaient des profondeurs ?
C’était moi !
J’ai cassé son élan, marqué une limite en plaçant devant lui une porte barrée.
Je lui ai déclaré :
« Tu iras jusqu’ici, n’avance pas plus loin ; Oui, tes flots orgueilleux s’arrêteront ici ! »

HUMILIATION

B
Seigneur, Tu nous invites à nous risquer au large, à aller vers d’autres rives,
Tu veux nous ouvrir à des choses nouvelles.
Mais nous avons peur de nous engager, nous craignons de prendre des risques
et nous préférons le confort de nos habitudes.
Seigneur Jésus, ton règne vient,
malgré les tempêtes qui agitent le monde et remuent l’Eglise.
Mais nous sommes pleins de craintes et de doutes et nous crions au malheur,
alors que Tu es là pour faire rayonner ta paix.
Seigneur, au matin de Pâques, Tu es ressorti vainqueur du naufrage de la mort.
Tu as révélé la puissance de la vie, Tu as brisé les murs de l’impuissance
et ouvert un chemin de victoire.
Mais nos yeux voient surtout ce qui est difficile, ce qui pourrait nous nuire.
Seigneur, aie pitié de nous ! Ouvre-nous mieux à la vraie vie !

Chant: 609/1-3  Quand le soir descend

GRACE

B
Le Seigneur envoie sa Parole, Il nous guérit, Il fait échapper nos vies à la fosse.
Oui, Jésus-Christ, Parole vivante du Dieu vivant, a donné sa vie pour nous.
Il accorde le pardon et une vie nouvelle à ceux qui lui font confiance,
à ceux qui orientent leur vie selon ses commandements d’amour.
Louons le Seigneur pour son amour,
Pour ses merveilles en faveur des humains !

Chant: 613  J’ai besoin de ta confiance

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu, le Père,
sa puissance est faite d’amour, elle nous maintient debout dans les tempêtes.
Je crois en Jésus-Christ, le Fils,
il s’est fait naufragé volontaire avec nous; il a partagé jusqu’à notre mort,
pour nous permettre d’aborder avec lui aux rives de la vraie vie.
Je crois en l’Esprit saint,
Il fait de nous des créatures nouvelles et nous emploie pour bâtir un monde nouveau.
Je crois que l’Eglise est faite d’hommes et de femmes qui s’engagent à la suite du Christ et qui marchent alors vers des horizons nouveaux.

Chant: 821  Gloire soit au Père

ANNONCE et PRIÈRE d’OFFRANDE

ANNONCE
Le Seigneur nous fait voir des merveilles.
C’est pourquoi nous voulons maintenant lui dire merci par cette offrande que nous avons préparée
à son intention.

PRIÈRE
Seigneur, rends notre faiblesse porteuse de force.
Alors, malgré la pauvreté de notre foi, et malgré tous les vents contraires,
nous tiendrons ferme et accomplirons notre mission dans le monde…

ILLUMINATION

S97
Dieu notre Père, Il n’est pas de ténèbres que tu ne puisses dissiper
Il n’est pas de nuit qui ne trouve en toi son aurore.
Permets que notre foi reste paisible au milieu des tempêtes,
C’est là que Jésus se révèle notre Seigneur.
C’est là que ta gloire veut se manifester, toujours !
B
SEIGNEUR Dieu, Tu as toi-même comblé la distance immense qui nous sépare de toi.
Tu nous sembles souvent lointain et silencieux, mais pourtant Tu nous parles.
Fais-nous maintenant redécouvrir le trésor que Tu nous as confié dans l’Ecriture sainte,
éclaire nos esprits et nos cœurs ; alors nous entendrons, comprendrons et mettrons en pratique tes enseignements.
Par Jésus …

LECTURES BIBLIQUES

1 ère  lecture :
Job 38/1-11
Du cœur de la tempête, le Seigneur appela Job et lui demanda :
Qui es-tu pour oser rendre mes plans obscurs à force de parler de ce que tu ignores ?
Renseigne-toi, si tu connais la vérité : où donc te trouvais-tu quand je fondais la terre ?
Qui a fixé ses dimensions ? Le sais-tu bien ?
Qui a fermé la porte aux flots de l’océan, quand jaillissaient des profondeurs ?
C’était moi !
J’ai cassé son élan, marqué une limite en plaçant devant lui une porte barrée.
Je lui ai déclaré : « Tu iras jusqu’ici, n’avance pas plus loin;
Oui, tes flots orgueilleux s’arrêteront ici ! »

2ème lecture
2 Corinthiens 5/14-17

L’amour du Christ nous domine : nous avons la certitude qu’un seul est mort pour tous, ce qui veut dire que tous ont part à sa mort.
Il est mort pour tous afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes,
mais pour celui qui est mort et revenu à la vie pour eux.
Ainsi, nous ne considérons plus personne d’un point de vue purement humain.
Même si autrefois nous avions considéré le Christ d’un point de vue purement humain, maintenant, nous ne le considérons plus ainsi.
Dès que quelqu’un est uni au Christ, il est un être nouveau :
tout ce qui est ancien a disparu, ce qui est nouveau est là.

Évangile
Marc 4/35-41
Ce jour-là, le soir venu, Jésus dit aux disciples : « Passons sur l’autre rive ».
Quittant la foule, ils emmenèrent Jésus dans la barque où il se trouvait,
et il y avait d’autres barques avec lui.
Survient un grand tourbillon de vent.
Les vagues se jetaient sur la barque, au point que déjà la barque se remplissait.
Et lui, à l’arrière, sur le coussin, dormait. Ils le réveillèrent et lui dirent :
« Maître, cela ne te fait-il rien que nous périssions ? »
Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence ! Tais-toi ! »
Le vent tomba, et il se fit un grand calme.
Jésus leur dit : « Pourquoi avez-vous si peur ? Vous n’avez pas encore de foi ? »
Ils furent saisis d’une grande crainte, et ils se disaient entre eux :
« Qui donc est-il, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »

Chant: 229/1-3  Touche nos oreilles

PRÉDICATION

PRIÈRE

Dieu, notre Père,
tu entends les gémissements et les pleurs,
réponds à ceux qui crient leur souffrance et leur détresse !
Nous te les présentons :
Nous te confions les victimes de la haine et de la cruauté humaines.
les prisonniers détenus arbitrairement,
les torturés dont la dignité est bafouée,
les injuriés, les méprisés.
Rejoins-les dans leur solitude et leur abandon,
donne-leur un signe de ta présence.
Secours-les !
Rends-nous conscients du mal qui habite dans l’humanité.
Aide-nous à ne pas tomber dans la complicité.
Apprends-nous à poser des gestes signifiants
et à prononcer des paroles justes lors des conflits de chaque jour.
Garde nous vigilants !
et capables de soutenir les associations déjà à l’œuvre.
Nous te les remettons dans leur mission :
dénoncer les tortures et accompagner les victimes.
PT 2006 d’après Françoise Cassou-Bay et Michel Freychet
B
Seigneur notre Dieu, nous te prions particulièrement aujourd’hui
pour toutes celles et tous ceux qui sont soudainement pris par de grandes épreuves et pour ceux qui sont emportés loin de tout dans les tempêtes de la vie.
Nous te prions pour celles et pour ceux qui voient tout périr autour d’eux
alors que les flots de l’épreuve déferlent en eux et sur eux.
Nous te prions aussi pour les grands malades :
pour ceux à qui la médecine vient de révéler un diagnostic très lourd,
pour ceux dont la vie est directement menacée.
Seigneur, sauve-nous, nous périssons !
Nous te prions pour les habitants des pays qui connaissent les guerres, les épidémies et les familles.
En particulier pour les pays d’Afrique où la mort cherche ses proies avec acharnement.
Seigneur, sauve-nous, nous périssons !
Nous te prions pour ceux qui, soudain, découvrent un drame, une cassure, une tornade dans la vie d’un proche, d’un être aimé, d’un ami,
pour tous ceux qui sont secoués par les tremblements de coeur d’une détresse véritable.
Seigneur, sauve-nous, nous périssons !
Et puisqu’en Jésus, même le vent et la tempête t’obéissent, fais de nous,
par l’Esprit et le baptême, des créatures vraiment nouvelles.
Nous pourrons alors espérer et célébrer ta création réconciliée,
nous pourrons attendre le retour du calme et de la paix dans la sérénité.
Telle est notre prière.
PLD

Chant: 748/1-2  Le Seigneur seul est ma lumière

INTRODUCTION à la CÈNE :

PRÉFACE
Nous disons merci pour Jésus-Christ, Il nous rend capables de faire face aux tempêtes.
S97
Oui, vraiment, Dieu notre Père, Il est bon de te dire merci pour Jésus, ton Fils.
Il est venu parmi nous en ton nom.
Lorsqu’il parle, les découragés reprennent espoir,
Lorsqu’il tend la main, les pécheurs relèvent la tête.
En lui, Père de tendresse, tu nous conduis vers l’autre rive.
Lorsque survient la tempête, et que nous t’appelons au secours,
Il éclaire notre nuit et apaise nos cœurs.
Voilà pourquoi nous te louons.
Unis à la foule des anges et de ceux qui nous ont précédés dans l’espérance,
nous proclamons tes merveilles, et nos chantons . . .
B
Seigneur notre Dieu, Maître de l’univers, il est bon de te chanter et de te dire merci !
Nous t’acclamons, Toi qui fis le ciel et les étoiles, la terre et tous ses habitants.
Nous te bénissons, Toi qui fis paraître le jour dans les ténèbres et Ton Fils dans la nuit de l’humanité, notre nuit. Il s’est risqué sur les flots tumultueux de notre histoire et ne s’est pas cramponné au rang qui faisait de lui ton égal.
Il s’est aventuré dans nos recherches laborieuses, il a surtout poussé jusqu’au bout le désir qui nous porte vers Toi.
Avec toute la création à qui Jésus prête sa voix, nous te louons, Seigneur notre Dieu.

Chant : 589/1  Le Seigneur nous a aimés

INSTITUTION
Dans la nuit de sa Pâque, alors qu’au dehors la haine préparait sa tempête,
Jésus, dans la paix de sa foi et dans la certitude de faire la volonté de Dieu,
donna la nourriture qui apaise toutes les faims : il prit le pain …
Père, depuis les origines, ton Esprit enveloppe la terre
et c’est ton souffle qui donne la vie.
Quand ce souffle est comme une brise légère,
Il nous redit la discrétion de ton alliance.
Quand il se fait vent de tempête,
il témoigne de la puissance de ta grâce.
Quand les disciples étaient dans la nuit,
il est devenu flammes de lumière et leur a donné l’audace
ils ont alors risqué une parole dans le tumulte des foules désemparées.
Merci pour Jésus, ce compagnon qui vit au rythme de nos vies.
Pauvre parmi les pauvres,
Il est le rocher sur lequel nous pouvons nous appuyer.
Il est l’avenir qui nous donne l’audace de marcher encore.
Le souffle de son appel nous donne le courage de prendre le large,
d’espérer contre toute espérance, et de patienter au-delà de toute mesure.
Béni sois-tu, Père, pour Jésus qui, aujourd’hui encore, nous répète :
« Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ? »

Chant : 589/6  Le Seigneur nous a aimés

INVITATION
ANF
Le pain provient d’une multitude de grains broyés et unis,
le vin provient d’une multitude de raisins rassemblés et broyés.
De même, cette cène nous sort de nos isolements; elle nous unit en un même corps, dans une même foi, un même amour et une même espérance,
en Jésus-Christ notre Seigneur.
Heureux êtes-vous
si la tempête ou l’épreuve vous ont révélé la présence du Seigneur !
Voici le pain, voici le vin, pour nourrir notre foi, la tenir en éveil.
Venez …

COMMUNION
Seigneur, avec ce pain et ce vin,
nous t’apportons aussi notre vie; et celle du monde où nous vivons.
Nous les plaçons devant toi avant de les recevoir à nouveau
avec émerveillement et reconnaissance.
Béni sois-tu maintenant et toujours !
d’après Signes 1999
Nous rompons le pain,
il est la communion au corps du Christ donné pour nous,
le Christ vivant veut mettre sa vie dans la nôtre,
pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe,
elle est la communion au sang du Christ versé pour nous.
C’est la nouvelle alliance. Dans une alliance sans cesse renouvelée,
la vie de Jésus-Christ veut couler en nous,
comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne,
dans l’espérance et dans l’amour.

PRI­ÈRE
Merci, Père, parce que tu nous fais renaître à ta lumière.
Merci parce que tu offres à chacun de nous les dons nécessaires
à l’épanouissement de sa vie.
Merci, Jésus, de venir nous confier, de la part du Père céleste,
la responsabilité de gérer les biens de ton Royaume sur la terre.
Merci, Esprit de vie, don de l’amour du Père, merci puisque par toi
toutes les valeurs du Royaume peuvent porter des fruits en nous ! Céla
Notre Père ….
B
Notre foi ne repose pas sur la sagesse des hommes mais sur la puissance de Dieu,
et sur la parole de son fils. C’est pourquoi nous avons l’audace de redire
en notre nom et au nom de tous les humains,
Notre Père ….

EXHORTATION

L4
Le Seigneur a dit que nous étions le sel de la terre et la lumière du monde.
C’est Lui qui l’a dit. Nous n’avons rien à demander, rien à mériter.
Chassons nos craintes, éjectons nos mesquineries, ignorons notre inexpérience, car Il n’a pas dit :
« Soyez le sel de la terre, soyez la lumière du monde »
Il a dit « VOUS ETES ! »
Nous sommes sûrs de Jésus : Il nous accompagne.
C’est pourquoi nous marcherons dans sa paix !
L.
Désirez donc
La persévérance de la grive,
pour que votre chant se renouvelle alors que vient la nuit.
Le courage de l’herbe qui s’obstine à repousser après tant d’hivers.
La patience de l’araignée, qui ne compte pas les destructions de sa toile.
La « parole » invariable du corbeau.
Le silence du poisson.
La vigilance de la montre.
L’incorruptibilité du miroir.
L’endurance de la larve sous l’écorce.
La dureté de la neige, elle résiste au froid de l’hiver,
mais la lumière de mars la fera fondre.
La braise du bois quand il brûle,
la pureté de la cendre qui demeure.
L
Que la lumière du pardon éclaire vos chemins !
Que l’arbre de la paix vous couvre de son ombre.
Que la vague de l’amour vous porte par-delà les mers.
Que la force de l’enracinement ne vous empêche pas de rester souples.
Que la bénédiction de Dieu coule de nos pieds et de nos mains,
pour que, bénis par Dieu, nous puissions bénir à notre tour.
Allons en paix !
Praxis VI/1996/3/82

ENVOI

Nombres 6
Que le Seigneur vous bénisse et vous protège !
Que le Seigneur vous regarde avec bonté
et vous accueille favorablement !
Que le Seigneur vous manifeste sa bienveillance
et vous accorde la paix !
La grâce est inébranlablement avec tous ceux qui aiment
notre Seigneur Jésus Christ !

Chant : 889/1-4  Demeure par ta grâce.