Dimanche 03 juin 2018 (BQ10)

Publié par Michèle Duquène le

ACCUEIL

Le Christ est l’intermédiaire d’une alliance nouvelle, pour que ceux qui ont été appelés par Dieu reçoivent les biens éternels,
Dieu nous les a promis comme héritage.
1
Comme chaque dimanche, nous nous retrouvons en présence d’une table :
le Père convie sa famille au repas du dimanche, un repas de fête.
Nous nous retrouverons autour de la table où il est proclamé que Jésus se donne totalement à nous, corps et âme, corps et sang.
Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis !
Signes 76
2
Le Seigneur est avec nous. Il est sans cesse le compagnon de nos vies,
c’est Lui qui nous nourrit de force, d’amour et d’espérance.
Nous voulons saluer la présence de Jésus :
Il a donné sa vie et laissé couler son sang pour que nous vivions vraiment.

Chant d’entrée : 212 / 1 Seigneur, Tu nous appelles

LOUANGE

Psaume 116/12-19 (KUEN)
Le Seigneur nous fait grâce Et notre Dieu est juste. Il est compatissant.
Il défend les petits. Car j’étais misérable : Le Seigneur m’a sauvé.
Oui, il a délivré mon âme de la mort.
Il a séché mes pleurs et a préservé mes pieds de toute chute.
Je marcherai encore En présence de Dieu Au pays des vivants.
Comment rendre au Seigneur Tout ce qu’Il m’a donné ?
J’élèverai la coupe du salut, J’invoquerai le nom de mon Seigneur.
J’accomplirai les vœux que j’ai faits au Seigneur.
Écoute, ô Seigneur, Je suis ton serviteur.
Je suis ton serviteur, Le fils de ta servante, Tu as brisé mes chaînes.
Aussi je veux t’offrir, Seigneur, le sacrifice, De la reconnaissance, J’invoquerai ton nom.
J’accomplirai les vœux Que j’ai faits au Seigneur, En présence de son peuple.
Célébrez le Seigneur !

Psaume 116/ 1-2 J’aime mon Dieu car son puissant secours …
Chant : 36/1.2. O Seigneur, ta fidélité

LOI

Voir la première lecture Exode 24/3-8

HUMILIATION

Seigneur, nous voudrions célébrer un culte qui soit le vrai reflet de ta sainteté et de ton amour.
Nous voudrions te faire connaître tel que tu es.
Mais nous sommes si imparfaits et nos vies sont si souvent marquées par nos fautes.
Nous te représentons mal car trop de choses gênent notre communion avec toi,
beaucoup de choses qui nous éloignent de toi.
Aie donc pitié de nous et rends-nous pleinement la joie que procure ton salut !
Seigneur, prends pitié !

Psaume 116/ 4 Plein de pitié et rempli de douceur …
Chant : 42/1 Comme un cerf …

PAROLES DE GRACE

Psaume 116
Le Seigneur nous fait grâce Et notre Dieu est juste. Il est compatissant.
Il défend les petits. Car j’étais misérable : Le Seigneur m’a sauvé.
Oui, il a délivré mon âme de la mort.
Il a séché mes pleurs Et a préservé mes pieds de toute chute.
Je marcherai encore En présence de Dieu Au pays des vivants.

Chant : Psaume 116/ 5-7 Que te rendrai-je, ô mon libérateur ?
Chant : 42/6 Mais pourquoi mon âme

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu, le Père,
Il nous appelle à partager sa vie, Il nous offre son alliance, Il est source de vie.
Je crois en Jésus-Christ, le Fils,
Il est venu partager la table des hommes pécheurs ;
son sang versé a scellé une alliance irréversible. Il met sa vie dans la nôtre.
Je crois en l’Esprit saint,
Il réalise la communion au sein de la multitude des croyants
en les nourrissant du pain de Dieu.
Il est la présence la présence et l’action de l’amour de Dieu.
Je crois que l’Église est la famille de Dieu, ouverte à tous les humains.
Elle leur offre le vin nouveau du Royaume toujours proche.
La présence du Seigneur remplit l’univers tout entier.

Chant : 267/1.2.3 Nous t’adorons, nous t’aimons

Annonce de l’offrande
Par notre offrande, nous démontrons que nous sommes capables, à notre niveau, de faire comme Jésus-Christ : donner ce que nous avons et ce que nous sommes pour le service de Dieu
et la solidarité avec nos frères et sœurs.

ILLUMINATION

1
Dieu d’amour, te connaître, c’est la vie.
Nous te cherchons, nous avons faim et soif de toi.
Viens nous aider dans notre recherche.
Nous te disons merci, parce que Tu marches avec nous sur nos routes.
Tu répands dans nos coeurs ton Esprit d’amour, de force et de sagesse,
Tu ouvres ces coeurs pour la vision du Royaume qui vient.
2
Réveille en nous, Seigneur, le don d’émerveillement.
Ainsi, le don toujours nouveau que Jésus nous fait de sa vie et de sa personne trouvera une vraie réponse dans nos vies.
Ne permets pas que nos biens d’ici-bas nous fassent perdre le désir des biens éternels.
Par Jésus…

LECTURES

1ère lecture
Exode 24/3 – 8
Moïse raconta au peuple toutes les paroles du Seigneur et toutes les règles.
Tout le peuple répondit d’une seule voix :
« Toutes les paroles que le Seigneur a dites, nous les mettrons en pratique ».
Moïse écrivit toutes les paroles du Seigneur ; il se leva de bon matin et bâtit un autel au bas de la montagne, avec 12 stèles pour les 12 tribus d’Israël.
Puis il envoya les jeunes gens d’Israël ; ceux-ci offrirent des holocaustes et sacrifièrent des taureaux au Seigneur comme sacrifices de paix.
Moïse prit la moitié du sang et la mit dans des coupes ; avec le reste du sang, il aspergea l’autel.
Il prit le livre de l’alliance et en fit lecture au peuple. Celui-ci dit :
« Tout ce que le Seigneur a dit, nous le mettrons en pratique, nous l’entendrons ».
Moïse prit le sang, en aspergea le peuple et dit :
« Voici le sang de l’alliance que le Seigneur a conclue avec vous, sur la base de toutes ces paroles ».

2ème lecture
Hébreux 9/11-15
Le Christ est venu comme grand – prêtre des biens qui sont déjà présents.
La tente dans laquelle il accomplit son service est plus grande, plus parfaite ;
elle n’a pas été construite par des hommes, autrement dit, elle n’appartient pas à ce monde créé.
Quand le Christ est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, il n’a pas offert du sang de boucs et de veaux ; il a offert son propre sang et obtenu pour nous un salut éternel.
Le sang des boucs et des taureaux et les cendres de la vache brûlée, que l’on répand sur les personnes rituellement impures, les purifient de cette impureté extérieure.
S’il en est bien ainsi, combien plus efficace encore doit être le sang du Christ !
Par l’Esprit éternel, il s’est offert lui-même à Dieu comme sacrifice parfait.
Son sang purifiera notre conscience des œuvres inutiles, pour que nous puissions servir le Dieu vivant. Voilà pourquoi le Christ est l’intermédiaire d’une alliance nouvelle,
afin que ceux qui ont été appelés par Dieu reçoivent les biens éternels,
les biens que Dieu a promis comme héritage.
Ils le peuvent parce qu’une mort est intervenue et que cette mort délivre les hommes des fautes commises quand ils étaient soumis à la première alliance.

Evangile
Marc 14/12-16 et 22 – 26
Le premier jour de la fête des pains sans levain, le jour où l’on sacrifiait les agneaux pour le repas de la Pâque, les disciples lui demandèrent :
« Où veux-tu que nous allions te préparer le repas de la Pâque, »
Alors Jésus envoya deux de ses disciples en leur disant : « Allez à la ville, et vous rencontrerez un homme qui porte une cruche d’eau. Suivez-le,
là où il entrera, dites au propriétaire de la maison :
Le maître demande : Où est la chambre, où manger, avec mes disciples, le repas de la Pâque ?
Et il vous montrera, en haut de la maison, une grande chambre toute prête,
avec les meubles nécessaires. C’est là que vous préparerez le repas ».
Les disciples partirent et ils allèrent à la ville ; ils trouvèrent tout comme Jésus le leur avait dit,
et ils préparèrent le repas de la Pâque. Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit le pain et,après avoir remercié Dieu, Il le rompit et le donna à ses disciples ; il leur dit : « Prenez ceci, c’est mon corps »,
Il prit ensuite une coupe de vin et, après avoir remercié Dieu, il la leur donna ; et ils en burent tous.
Jésus leur dit :
« Ceci est mon sang, le sang qui confirme l’alliance de Dieu et qui est versé pour beaucoup.
Je vous le déclare, c’est la vérité : je ne boirai plus jamais de vin jusqu’au jour où je boirai le vin nouveau dans le Royaume de Dieu ».
Ils chantèrent ensuite les chants de la fête, puis ils s’en allèrent au Mont des Oliviers.

Chant : 630/ 1.2.3 Mon Sauveur, je voudrais être …

PRÉDICATION

PRIÈRE

S 97
A la table du monde, certains ont une place privilégiée, d’autres attendent leur tour . . .
Prions pour que la table des humains s’ouvre à tous !
Prions d’abord pour ceux qui exercent un ministère dans l’Église,
en tous lieux et à tous les niveaux. Afin qu’ils servent, en esprit et en vérité,
comme le Christ a lui-même servi et leur demande de le faire.
Prions pour toutes les faims et toutes les soifs du monde :
faim de nourriture, soif de reconnaissance . . .
Afin que chaque personne ait sa part de pain et de dignité.
Prions pour ceux qui soignent le corps : les médecins, les infirmiers, le personnel hospitalier …
Que tous soient auprès des malades une source de réconfort et une présence fraternelle.
Pour notre communauté au service de son Seigneur par le service du prochain.
Pour que, en nous et par nous, grandissent la foi, l’espérance et l’amour.
Seigneur Jésus, accueille les prières de ton peuple !
Alors ton nom sera glorifié aujourd’hui, demain et toujours.
S 97
Dieu tout-puissant et plein d’amour, Tu nous as rachetés par le sang de la croix et tu acceptes la louange de nos vies.
Fais-nous devenir pleinement ce que nous sommes déjà en espérance :
le corps de ton Fils bien-aimé.
Bénis sois-tu, Dieu vivant, maintenant et toujours !
B
Étends ta main, Seigneur, sur tes fidèles qui s’attendent à Toi; que ta bénédiction nous rende force et courage ; que ta loi de liberté nous affranchisse vraiment pour ton service, en ce dimanche et tout au long de la semaine.
Étends ta main, Seigneur, sur tous ceux qui souffrent, du corps et de l’Esprit,
sur ceux qui manquent du nécessaire.
Donne ta paix partagée, et le pain quotidien, à tous tes enfants sur la terre et sous le ciel.
Étends ta main, Seigneur, sur toute la terre,
pour lui donner en sa saison le soleil et la pluie, les semailles et les moissons,
afin que, sur la table du monde,
tous puissent te remercier pour le pain quotidien et pour nos mains ouvertes.
Oui, permets-nous de glorifier ton nom, par Jésus, notre Seigneur.
parce que la puissance de l’Esprit de lumière agira dans nos vies.

Chant : 409/1.2.3 Venez au Sauveur qui vous aime…

INTRODUCTION à la CÈNE :
Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Pardonnons-nous mutuellement, comme Dieu nous pardonne en Christ !
Nous disons merci pour Jésus-Christ,
Il nous appelle à suivre son chemin, à passer avec Lui de la mort à la vie.
Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.

PRÉFACE
S97
Vraiment, Père saint, il nous est bon de te chanter pour Jésus, ton Fils,
le médiateur de l’alliance nouvelle.
La nuit du grand passage, il ne t’a pas renié : il a fait don de sa propre vie.
Il a partagé le pain et la coupe du monde nouveau,
il a fait lever l’aurore du Jour béni où tu seras tout en tous !
Aujourd’hui, par son corps et son sang, il vient faire de nous un peuple de frères, des témoins de l’espérance du Royaume.
Ainsi, animés par son Esprit, nous t’acclamons Dieu notre Père,
et nous célébrons la grandeur de ton nom !
B
Vraiment, il est juste de te dire merci, de le répéter toujours et partout,
Père très saint, Dieu éternel et Tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur.
Dans le dernier repas qu’il prit avec ses disciples, afin que les hommes de tous les temps connaissent le salut par la croix, Jésus s’est offert, lui-même sans péché, et Tu as accueilli ce sacrifice d’une vie.
Et Tu nous rends dignes de participer à ce repas, car Tu veux que tous les humains soient éclairés par la même foi et réunis dans un même amour.
Nous viendrons donc à la table pour nous imprégner de ta grâce,
pour recevoir un avant-goût de la vie de ton Royaume.
Voilà pourquoi le ciel et la terre t’adorent : ils chantent le cantique de l’alliance nouvelle.
Nous nous joignons à eux pour te dire notre reconnaissance et notre confiance.

INSTITUTION
Faisons silence devant le Seigneur !
Marc 14/22
Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit le pain et,
après avoir remercié Dieu, il le rompit et le donna à ses disciples ;
il leur dit : « Prenez ceci, c’est mon corps ».
Il prit ensuite une coupe de vin et, après avoir remercié Dieu, il la leur donna ; et ils en burent tous.
Jésus leur dit : « Ceci est mon sang, le sang qui confirme l’alliance de Dieu et qui est versé pour beaucoup.
Je vous le déclare, c’est la vérité : je ne boirai plus jamais de vin jusqu’au jour
où je boirai le vin nouveau dans le Royaume de Dieu ».

PRIÈRE
Seigneur, regarde ton Église, c’est un peuple pauvre, fait de pécheurs que tu rassembles.
Donne la force de l’Évangile à tous ceux et toutes celles qui, à la suite des apôtres, portent ta Parole dans le monde.
Nous te prions pour ceux qui, sans éclat et sans bruit, t’offrent chaque jour leur vie et se sacrifient, afin que vienne ton règne de justice et d’amour.
Nous t’apportons aussi ceux qui, à cause de leurs engagements et leur service,
doivent vivre seuls et incompris de leurs proches.
Et nous t’apportons aussi ceux qui sont tentés de se décourager ou de devenir amers ;
et ceux qui, fatigués, ont envie d’arrêter et ne veulent pas boire la coupe jusqu’à la lie.
Donne de la clairvoyance à ceux qui ne discernent plus le chemin de ta volonté,
donne l’espérance à ceux qui se heurtent au découragement.
Nourris-nous du pain de ta Parole, et fais que nous devenions pain de vie pour nos frères.
Que, sous chacun de ses visages, ton Église soit bien le signe de la présence de Jésus, ton envoyé, dans le monde.
Ne permets pas de dormir alors que d’autres livrent de durs combats.

Chant : 528/1.2 O Jésus, tu nous appelles …

INVITATION
Christ est présent maintenant,
Il est présent chaque fois que nous sommes rassemblés en Son nom.
Il est présent pour vivre en nous : c’est par nous qu’Il veut agir dans le monde.
Écoutez le poète :
L’homme qui prit le pain n’est plus devant nos yeux
pour saisir en ses mains le don de Dieu.
L’homme qui prit le vin n’est plus devant nos yeux
pour donner en festin l’amour de Dieu.
L’homme qui prit la mort n’est plus devant nos yeux
pour offrir en son corps le monde à Dieu.
L’homme qui prit le tombeau n’est plus devant nos yeux
pour prouver à nouveau la vie de Dieu.
C’est à nous de prendre sa place aujourd’hui,
pour que rien de lui ne s’efface.
D254
Christ est à notre porte, pour faire de chacun de nous un être nouveau. Venez …

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ,
le Christ vivant a donné sa vie, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe,
elle est la communion au sang du Christ, la nouvelle alliance ;
la vie de Jésus-Christ veut couler en nous comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

LOUANGE
S97
Père de Jésus notre sauveur, dans ce pain et dans ce vin, tu nous donnes
ce qu’il y a de plus précieux :
ton fils lui-même, le bien-aimé. Fais-nous devenir ce que nous recevons :
le corps du Christ, pour le salut du monde.
A toi notre reconnaissance, Dieu de tendresse, maintenant et pour toujours.
Seigneur, Tu as mis entre nos mains un peu de pain, un peu de vin,
mais aussi tout l’avenir du monde.
Cet avenir, c’est Jésus, ton Fils, donné pour nous.
Nous voulons, comme lui, nous abandonner entre tes mains,
pour que ta joie vienne, pour toujours !
Signes 76

EXHORTATION ET ENVOI

1
En Jésus, L’amour de Dieu s’est fait proche de nous,
aussi proche que, sur notre table, le pain et le vin.
Dieu attend de nous, que nous soyons pain de vie pour les autres.
Ce culte va se prolonger :
nos actes de toute la semaine, notre service de la semaine,
seront un rappel des actes de Jésus, du service de Jésus.
Parce que l’esprit de Jésus agira en vous, et la vie de Jésus sera en vous.
Vous avez reçu le feu de l’amour de Dieu,
allez maintenant le partager, allez dans la force du Christ vivant !
Que votre vie soit constamment un acte d’amour et de reconnaissance !
Celui qui vous a appelés est fidèle, vous ferez ces choses avec Lui !
Allons en paix !
2
A Celui qui peut nous préserver de toute chute et nous faire paraître devant sa gloire sans reproche et dans l’allégresse, au seul Dieu sauveur, par Jésus-Christ notre Seigneur,
sont gloire, majesté, force et puissance, depuis toujours, maintenant et pour toujours !
Amen.
Dieu notre Père vous donnera d’agir dans la foi, de travailler dans l’amour et de persévérer
dans l’espérance, par Jésus, notre Seigneur !
Allons en paix !
Signes 79

Chant : 889/1.3.4 Demeure par ta grâce