Dimanche 11 février 2018 (BB06)

Notre aide est en Dieu notre Père, il nous offre son amour, notre aide est aussi en Jésus-Christ, en lui Dieu s’est fait notre frère.
L’amour et le pardon de Dieu nous viennent par l’action de l’Esprit.
Oui, Dieu nous aime et nous sauve, Il est présent au cœur de nos vies.
La terre et le ciel s’useront comme un habit,  … et laisseront la place.
Mais le Seigneur reste le même, et sa vie ne finit pas.
Ps 102/27b-28

Quand nous sommes torturés par les soucis, quand l’angoisse nous saisit, quand nous voyons notre faiblesse, et même nos lâchetés et nos péchés, à qui pourrions-nous donc aller, sinon au Christ qui veut nous aider à faire peau neuve, à tout recommencer, naître de nouveau ?
Signes 76
1
C’est à celles et à ceux qui risquent d’être rejetés que Jésus destine, d’une manière privilégiée, son message, son invitation et son réconfort.
En effet, quand nous sommes malheureux ensemble, cela nous rassemble, tandis que nos joies risquent souvent de nous disperser.
Jésus n’est pas seulement celui qui peut nous guérir.
Il est aussi, il est surtout, celui qui peut nous réunir dans la reconnaissance et l’action de grâce.
2
Il y a dans la vie des situations où l’on est vide.
Il n’y a plus rien, plus rien d’autre qu’un grand vide, un immense besoin.
Et pas d’arme pour se défendre, rien à opposer à l’adversaire.
Il ne reste plus que le néant, ou la prière.
C’est de cette prière que nous voulons parler aujourd’hui….

206 § 1 « Nous venons dans ta maison »

LOUANGE

B et PPT prévoient le psaume 102.
Pour l’essentiel, il s’agit d’un psaume de lamentation.
Il est repris, non pas dans la louange initiale, mais comme l’une des propositions d’humiliation

Psaume 146/1-3.5.10 Version libre
Loue le Seigneur, Toi mon âme !
Je compterai sur Lui tant que je vivrai.
Je lui ferai confiance tant que j’existerai.
Je ne compte pas sur les puissants de ce monde.
Ce sont des humains comme moi.
Leur mémoire est mauvaise, toujours prêts à la dispute, lents à la réconciliation.
Toujours distraits et impatients, partagés entre des intérêts contradictoires, surchargés et loin d’être infaillibles !
Je ne fais vraiment pas confiance à ceux qui détiennent le pouvoir comme si c’était une propriété.
Leur bon plaisir remplace le droit, ils s’enrichissent de la pauvreté des petits.
Leur puissance rend la terre inhabitable.
Non je ne me fie pas à eux. Car ils sont mortels.
Ils ne dureront pas toujours, ils n’auront pas toujours des successeurs.
Il n’y a guère de raison de se fier aux méchants, ni de toujours désespérer à cause d’eux.
Je compte sur le Seigneur :
Il relève les humiliés et renverse le trône des puissants.
Je le loue, le cœur tremblant ; à voix basse, je lui dis : Alléluia !
Il est seul à l’entendre, c’est une affaire entre Lui et moi.
Je lui souffle mon consentement, je m’empresse en silence de tenir ma promesse.
La domination de la violence sera remplacée par le règne de la liberté, pour toujours !
BEG

Les fortifications ne nous protègent guère, les fusées ne nous sauveront pas la vie ; Toi seul, Seigneur, es notre rocher et notre forteresse, notre protection et notre salut, notre refuge et notre asile.
Nous pouvons renoncer à la violence.
Car nous comptons sur toi, sur toi seul.
Il nous suffit d’avoir l’assurance que tu veilles sur nous, que tu tiens à notre vie, et n’abandonneras jamais notre monde.
Nous te confions notre vie, comme Jésus l’a fait.
Tu n’as pas abandonné Jésus aux puissances de mort.
Tu l’as réveillé à une vie nouvelle.
Nous pouvons donc vivre sous son regard sans menace ni peur.
Dans l’espérance …
Beginn 43

138 § 1, 2 & 3 « Que tout mon cœur soit dans mon chant »

L O I

1
Aujourd’hui, nous parlerons de l’histoire d’un lépreux.
Des préjugés ont écrasé les lépreux pendant des milliers d’années ; d’autres préjugés en écrasent encore plus maintenant.
Car le monde en est plein : préjugés, tabous, racisme, intolé­rance.
Souvent invisibles, les barrières sont réelles : qui accepte volontiers de s’occuper d’un handicapé, d’un vieillard, même de jeunes un peu turbulents ?
Un jour, Jésus s’est arrêté devant un homme qui n’avait rien d’attirant, bien au contraire.
Et il a tendu la main vers lui, il l’a touché.
En Jésus, Dieu a fait mieux que parler, Il a agi, Il a aidé, sauvé.
Signes 82

Quand quelqu’un agit sans se conformer au grand nombre, ose manifester ce qu’il, ce qu’elle ressent en son for intérieur, essaie de vivre vraiment sa propre vie … le groupe est ébranlé, gêné, dérangé, remis en question.
La réaction consiste à rejeter ou mettre au pas le gêneur, la gêneuse.
Pourtant, n’est-il pas écrit : « Considérez les autres comme supérieurs à vous-mêmes » ?

HUMILIATION

Psaume 102 Parole de Vie
Seigneur, entends ma prière, que mon cri arrive jusqu’à toi !
Ne cache pas ton visage quand je suis dans le malheur.
Réponds-moi vite !
Oui ma vie s’en va en fumée, mes os brûlent comme un grand feu.
Mon cœur blessé devient comme l’herbe sèche, je suis comme une chouette dans une maison abandonnée.
Ma vie passe comme l’ombre du soir, et comme l’herbe sèche.
Je dis : Mon Dieu, toi qui vis pour toujours, ne me fais pas mourir si vite !
Autrefois, tu as fait la terre, et tes mains ont formé le ciel.
Cela disparaîtra, mais tu seras toujours là.
La terre et le ciel s’useront comme un habit, tu les changeras comme un vêtement, ils céderont la place …
Mais toi, tu restes le même, et ta vie ne finis pas !
Les enfants de tes serviteurs vivront, et les enfants de leurs enfants resteront sous ton regard !
Seigneur, aie pitié de moi !

1
Nous voici, Seigneur, malades, rejetés à causes de nos fautes, séparés de ceux que nous avons offensés.
Seigneur, prends pitié !
Nous voici, Seigneur, blessés par les paroles que nous avons nous-mêmes prononcées, Christ, prends pitié !
Nous voici, Seigneur, humiliés pour avoir voulu être les premiers, les plus forts, ceux qu’on admire et jalouse.
Seigneur, prends pitié !
Signes 82

2
Seigneur ! Maladie et solitude rongent les humains, délivre-nous, Seigneur !
Ton Évangile révèle que les racines du mal sont dans notre cœur.
Guéris-nous de tout ce qui nous entrave et nous emprisonne !
Libère notre esprit de ce qui le retient loin de toi et du service des frères.
Ouvre-nous l’espace de tes bras : fais-nous retrouver la chaleur de ton accueil et travailler à construire ton règne. Maintenant et toujours …

3
Seigneur Jésus, nous avons détourné les yeux : tu étais couvert de honte !
Comme un lépreux chassé hors de ville : nous t’avons crucifié à Golgotha !
Mais tu as pris sur toi notre faute et tu nous donnes part à ta lumière !
Seigneur, prends pitié !
Feu Nouveau 1982

Tu sais, Seigneur, que notre foi est petite et notre confiance insuffisante.
Nous cherchons du secours un peu partout, mais guère auprès de toi.
Nous nous enfermons dans le travail, nous courons après l’argent, sous sacrifions au succès.
Nous faisons d’abord confiance aux beaux parleurs.
Et nous nous laissons entraîner par tous ces pouvoirs auxquels nous faisons confiance …  plus qu’à toi.
Oui, Seigneur, il en est ainsi parce que notre foi est trop petite et notre confiance insuffisante.
Nous t’en supplions : change cela, nous sommes incapables de le faire nous-mêmes.
Seigneur, prends pitié !
Beginn

403 § 1 & 2 « Vers toi j’élève mon âme … »

GRÂCE

1
Le Seigneur nous tend la main, Il change notre misère en joie.
Il touche nos plaies et nous guérit.
Il change nos cœurs en nous donnant son pardon.
Oui, le Seigneur nous offre son pardon et nous remet en route ; car ni le mal ni la mort ne peuvent nous séparer de lui, ni maintenant, ni jamais.
Signes 82

2
Ce qui nous paraît être une impasse n’est pas sans issue pour le Seigneur.
Nulle faute n’est pour Lui sans pardon.
Jésus a été défiguré par la mort, mais Dieu l’a relevé dans la lumière.
Dieu rend l’espoir à ceux qui sont enfermés dans la nuit de leur solitude.
Louons le Seigneur pour sa grâce qui nous sauve maintenant !
Feu Nouveau 1982

L
Dieu est maître du monde entier, sa grâce est pour tous les peuples, car Il est leur Dieu.
Toutes les nations lui appartiennent et lui doivent louange et gloire.
Aucun règne n’est semblable au sien et sa gloire est éternelle.
Chr.Riggenbach d’après Ps 47

423 § 1 « Ecoutez tous une bonne nouvelle »

CONFESSION DE FOI

1
Je crois en Dieu, le Père,
Il accueille tous les pauvres, jamais Il ne rejette pas celui qui crie vers Lui.
Je crois en Jésus-Christ, le Fils,
Il a partagé le sort des intouchables, Il s’est laissé rejeter par les siens, jusqu’à la croix.
Je crois en l’Esprit saint,
c’est le don de l’amour du Père, il fait de nous des témoins de sa Parole et de sa vie.
Je crois que l’Église a la mission d’annoncer par la vie des croyants qu’un autre monde se prépare, qu’une autre vie est possible.

2
Je crois en Dieu,
Il aime tous les hommes sans faire de différence : Il veut que tous profitent de ses bienfaits !
Je crois en Jésus,
il est venu partager la vie de Dieu avec tous les humains ; il veut que tous puissent vivre avec lui et par lui.
Je crois en l’Esprit saint,
il nous libère et nous guérit de nos préjugés, il nous rassemble dans l’action commune de la grâce.
Je crois que l’Église est donnée pour nous inviter de partout, tout en respectant le chemin de chacun ; elle nous permet de marcher ensemble dans la communion de l’amour.
Cela

151 § 4 « Je louerai l’Éternel : Gloire soit … »

ANNONCE de l’OFFRANDE

Le Seigneur apprécie nos gestes matériels lorsqu’ils sont inspirés par la gratitude, lorsqu’ils répondent à son amour gratuit.
PRIÈRE
Voici, Seigneur, notre offrande.
Elle est notre réponse à ton amour gratuit et nous voulons entrer nous-mêmes dans la reconnaissance de Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Cela

ILLUMINATION

L1
Seigneur, nous voici de nouveau rassemblés, pour le culte, pour la fête !
Chacune, chacun de nous est venu avec ce qui fait sa vie, sa situation.
Certains sont venus dire merci, d’autres avec leurs plaintes, leurs larmes.
Certains d’entre nous sont heureux à cause de quelque chose qui s’est passé dans leur vie, dans leur famille, d’autres sont remplis de peine ou d’amertume, parce qu’ils connaissent la souffrance et l’injustice.
Seigneur, tu connais chacune de nos vies … envoie-nous ton Esprit.
Nous pourrons nous accueillir les uns les autres, malgré nos différences, et nous pourrons te servir.
Nous te le demandons au nom de Jésus de Nazareth, ton Fils, notre Seigneur.
Praxis 1997

LECTURES BIBLIQUES 6ème dimanche ordinaire B

Lévitique 13 1-2, 45-46 ©NBS
1Le SEIGNEUR dit à Moïse et à Aaron : 2Lorsque quelqu’un a sur la peau une tumeur, une dartre ou une tache luisante qui devient un cas de « lèpre », on l’amènera à Aaron, le prêtre, ou à l’un de ses fils.

45Le « lépreux » atteint par le mal aura les vêtements déchirés et les cheveux défaits ; il se couvrira la moustache et criera : Impur ! Impur ! 46Aussi longtemps que le mal sera sur lui, il sera impur. Etant impur, il habitera seul ; son lieu d’habitation sera hors du camp.

1 Corinthiens 10, 31 à 33 + 11, 1 ©NBS

31Ainsi, soit que vous mangiez, soit que vous buviez, ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu. 32Ne soyez une pierre d’achoppement ni pour les Grecs, ni pour les Juifs, ni pour l’Eglise de Dieu, 33comme moi aussi, en tout, je veux faire ce qui plaît à chacun, cherchant, non pas mon propre intérêt, mais celui de la multitude, afin qu’elle soit sauvée

1Imitez-moi, comme moi-même j’imite le Christ.

Marc 1, 40 à 47 ©NBS
Jésus guérit un lépreux
40Un lépreux vient à lui et, se mettant à genoux, il le supplie : Si tu le veux, tu peux me rendre pur. 41Emu, il tendit la main, le toucha et dit : Je le veux, sois pur. 42Aussitôt la lèpre le quitta ; il était pur.43Jésus, s’emportant contre lui, le chassa aussitôt 44en disant : Garde-toi de rien dire à personne, mais va te montrer au prêtre, et présente pour ta purification ce que Moïse a prescrit ; ce sera pour eux un témoignage. 45Mais lui, une fois parti, se mit à proclamer la chose haut et fort et à répandre la Parole, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville. Il se tenait dehors, dans les lieux déserts, et on venait à lui de toutes parts.

430 § 1 & 2 « Tu m’as aimé, Seigneur »

PRÉDICATION

PRIÈRE

PPT 2006 d’après Daniel Bodi
Seigneur, tu es force dans ma faiblesse, lumière dans mes ténèbres, espérance dans mon doute.
Viens à moi tel/le que je suis, avec ce qui m’empêche d’être de vivre avec les autres, et avec toi.
Toi seul me relèves et me guéris.
Nous plaçons devant toi, tous les isolés, ceux que la maladie et la misère coupent de leurs frères et sœurs.
Ramène-les dans la communauté de ceux qui t’aiment.
Amen

PPT 2009 d’après Philippe Ingrand
Nous te prions Seigneur, pour la barque de ton Eglise.
Elle aussi est battue par les vagues dues aux orages du temps.
Viens en aide aux chrétiens qui essaient de vivre l’œcuménisme tout simplement, en s’acceptant les uns les autres …
Qu’ils se sentent bien embarqués avec toi, et reçoivent leur vie de ta présence.
Sois avec les « rameurs » de tous pays.
Que tous sachent bien se servir de toutes les rames de ton Royaume : Celles de la foi, de l’espérance et de l’amour.
Avec une seule rame, on ne fait généralement que tourner en rond.
Donne-leur, donne-nous d’avancer avec les rames de la foi et de l’action vers l’accomplissement de l’espérance qui nous est donnée en Jésus-Christ !

L2
Seigneur, Dieu éternel, libère notre foi de toutes les erreurs, et permets-lui de devenir plus forte chaque jour.
Donne-nous l’amour et l’espérance pour que nous puissions te servir et servir notre prochain d’une manière qui te soit vraiment agréable.
Nous te le demandons au nom de Jésus, ton Fils, il règne avec toi et avec l’Esprit.    Pour toujours…
Praxis 1998

409 § 1, 2 & 3 « Venez au Sauveur qui vous aime »

INTRODUCTION à la CÈNE :

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Pardonnons-nous mutuellement, comme Dieu nous pardonne en Christ !
Nous disons merci pour Jésus-Christ,

  • Il veut toucher nos cœurs et nous préparer à la vraie vie.
  • Il nous invite à proclamer la grâce de Dieu
  • Il est présent au cœur de chacune de nos journées
  • Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.

PRÉFACE
Oui, Dieu vivant, ouvre nos cœurs pour que nous puissions t’exprimer notre louange.
Jésus à entendu nos plaintes, il a vu nos défaites, il a exprimé l’indignation de ta justice, il a rétabli la dignité de l’homme victime de l’homme.
Lui, agneau sans défaut, il s’est fait l’ami des pécheurs, jusqu’à être rejeté par les siens.
Animé par ta sainteté et ta compassion, il n’a pas hésité à partager le sort des méprisés, il a voulu rassembler autour de lui des gens qui sachent que tu les aimes.
Maintenant, nous voulons recevoir cette grâce qui vient de toi, nous voulons nous ouvrir à ton amour et chanter tes louanges ….
Cela

609 § 1 & 2 « Quand le soir descend sur ma peur »

INSTITUTION
Faisons tous silence devant le Seigneur !

  • A la veille de mourir, rejeté par les siens, …
  • Quelques heures avant de se laisser élever sur une croix pour nous attirer tous dans l’universelle communion de l’amour,…
  • Quelques heures avant se laisser emmener et crucifier pour faire sauter les verrous de la mort,
  • Quelques heures avant de mener à son terme son service total, pour accomplir jusqu’au bout la tâche qu’il avait acceptée,
    le Seigneur Jésus prit le pain et, après avoir remercié Dieu, il le rompit et le leur donna en disant :
    « Ceci est mon corps, il est donné pour vous. Faites ceci en mémoire de moi ».
    Il leur donna de même la coupe, après le repas, en disant :
    « Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang versé pour vous ».

PRIÈRE
Nous nous souvenons, Père, de Jésus ton Fils : il a pris la dernière place parmi les pécheurs.
Nous rappelons sa mort dans la solitude et dans l’horreur.
En même temps, nous entrevoyons la lumière de la résurrection, l’aboutissement de notre espérance.
Que l’Esprit de Jésus change nos mentalités et nos cœurs et que son témoignage nous inspire sur le chemin de nos engagements.
Oui, donne-nous de mieux comprendre Jésus.
Que son esprit de liberté nous anime pour le service des autres.
Notre vie sera alors un vrai témoignage de l’amour gratuit reçu de Toi.
Tous ensembles, nous montrerons que Tu es le Dieu qui sauves et qui changes les vies.
Cela

609 § 3 & 4 « Viens chez moi t’asseoir »

INVITATION
Heureux les invités à partager la table du Seigneur !
Voici le pain qui purifie et qui nous rend forts !
Voici le vin qui purifie et qui nous rend joyeux !

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ, le Christ vivant met sa vie dans la nôtre, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ, dans l’alliance nouvelle, sans cesse renouvelée, la vie de Jésus-Christ coule en nous comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE
B
Notre Dieu et Père,
ta Parole nous a réjouis, ton pain et ton vin nous ont réconfortés.
Tu ne tiens pas compte de nos pauvretés et de nos refus : tu entends notre appel et étends la main pour nous guérir.
Fais qu’à notre tour nous ouvrions nos cœurs aux détresses, apparentes ou cachées, de nos frères et sœurs.
Rends-nous secourables à tous les humains, afin que notre terre soit un lieu où l’on souffre moins, où la vie des humains s’épanouit mieux, puisqu’elle est aussi ta vie.
Signes 82

B
Seigneur, notre Père, tu nous as accueillis malgré nos fautes.
Tu nous aimes malgré la sécheresse de nos cœurs.
Aide-nous à te garder notre confiance et à marcher avec toi jusqu’au bout !
Signes 76

EXHORTATION

Notre Dieu est une main tendue pour le geste qui sauve.
Devenons, nous aussi, des mains tendues pour répéter des gestes qui sauvent.
Quelle que soit notre situation, Dieu nous aime.
Il ne rejette personne.
Il ne peut supporter qu’aucun des siens ne se perde.

BÉNÉDICTION

La grâce est avec tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus Christ !
C’est inébranlable !
Ephésiens 6/24

Allons avec cette certitude et marchons dans la paix du Christ !

305 § 3 « Veillez, car le jour est proche »